Overblog
Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
3 janvier 2011 1 03 /01 /janvier /2011 21:54

2012 se rapproche. A en croire ce que déclare le grand ami de Sarkozy, Brice Hortefeux, les cerveaux des vendeurs de soupe de l'Elysée tournent à plein régime.

 

Souvenez-vous, en 2007, Sarkozy avait vendu jusqu'à la nausée la rupture. Avec quoi on n'a jamais vraiment su, mais avec énervement et gesticulations on s'en souvient. De la rupture par ci, de la rupture par là avec une dose de travail ensemble ou tout devient possible pour moi sans les pauvres, chômeurs, malades, immigrés etc ...

 

sarkozy experimente protecteur 6

Merci à Biz


Ses slogans de 2007 sentent le sapin et il faut maintenant en tester de nouveaux. Vous savez lancer des ballons sondes, ou des boules puantes au choix, pour savoir si la mayonnaise prend ou si tout le monde vomit bruyamment.

 

sarkozy experimente protecteur 1

Cette étiquette existe vraiment ! Merci à l'internaute qui me l'a communiquée


Si vous n'êtes pas assis, c'est le moment de le faire. Le slogan, la formule de remplacement, digne d'un vendeur de lessive légèrement constipé est (roulement de tambours et recherche du gerbi sac ):

 

Sarkozy, un président expérimenté et protecteur.

 

La tête de noeud qui a proposé cela ne mérite pas le concours Lépine. Pas même un balai à chiotte en guise de prix pour un concept aussi vaseux.

 

sarkozy experimente protecteur 3

Merci à Chimulus

 

Prenons le temps d'analyser cette formule déjà culte pour les humoristes dépressifs.

 

Le mot président est nécessaire dans la formule. Tout le monde a oublié ce qu'essaye de faire Sarkozy depuis 4 ans. Il est urgent de rappeler ce qu'il essaye de faire.

 

sarkozy experimente protecteur 2

Merci à Bar

Le mot expérimenté laisse perplexe. De quelle expérience parle-t-on ? Celle qui consiste à répondre à la presse avec un sérieux coup dans le nez ? Celle qui consiste à piquer le crayon qui brille ? Celle qui nécessite le recours aux nains de chez Blanche Neige dans les sorties publiques, même à l'étranger ? Si c'est cette expérience là qui fait la différence, Sarkophage peut présenter quelques millions de candidats potentiels.

 

sarkozy experimente protecteur 4

 

Le mot protecteur enfin fait très préservatif ou déodorant bon marché. Sarkozy protecteur c'est comme de mettre une assiette sur la tête pour se protéger en faisant du vélo. Forcément très efficace.

 

sarkozy experimente protecteur 5

Merci à Erby


Si Sarkozy est protecteur de quelque chose c'est bien des riches.

 

Autrement dit, le bon slogan serait plutôt Sarkozy, protecteur des riches et expérimenté dans la gaudriole internationale. Là on serait plus dans le vrai.

 

  btn facebook btn twitter

Ecrit par Sarkostique le blog anti sarkozy - dans Le culte du chef
commenter cet article
16 décembre 2010 4 16 /12 /décembre /2010 18:13

Ils sont tous en train de se mettre d'accord pour que le bouillon présidentiel de 2012 ne soit pas bu trop vite. C'est qu'il n'y a pas que Sarkozy qui se fasse du souci pour ce grand moment de déni démocratique qu'est l'élection du monarque de la 5ème république.

 

gros poignets

Merci à Coco

 

La question de savoir si il faut faire des primaires, après celle de savoir si il fallait ou non renvoyer la neige hors des frontières, agite les quelques neurones des afidés du président.

 

sarkosy sondages royan 12

Merci à Bauer

 

Ils s'y mettent à plusieurs pour savoir si il faut ou non un simulacre d'élection du candidat à la présidentielle pour le parti populiste, pâle copie du parti frontiste. C'est que le sujet est important. Souvenez vous !

En 2006, ils se sont donnés beaucoup de mal pour faire du candidat de la rupture (en plein effort physique en juillet 2009) le plus beau, le plus fort, le plus grand. A  l'époque ils n'en étaient pas à recruter parmi les 7 nains pour les photos, mais à faire rentrer 100 000 personnes dans un lieu qui peut en contenir 20 000.

 

 

1101946454

Merci à Chimulus

 

Sarkophage passe aussi sur les chiffres quasi staliniens concernant les adhérents du parti populiste. La méthode, utilisée dans quelques arrondissements, des électeurs morts ou à 25 dans 12 mêtres carrés avait là aussi beaucoup de succès.

 

55518507 p

Merci à Philippe Decressac

 

Les tendres amis de Sarkozy (Toopty pour les intimes) à savoir le fidèle rantanplan droopy et Copé pensent qu'il faudrait se passer des primaires. Et que l'actuel monarque est finalement le candidat naturel de la vaste pochade électorale à venir. Cela pour deux raisons opposées : ils pensent qu'il faut emmener leur grand ami jusqu'à la baffe électorale dans une chaise à porteur ou qu'il ne faut pas se présenter candidat contre lui en passant par le parti. C'est que l'UMP a été un machin pour gagner le trône en 2007. Depuis, l'encéphalogramme est plat et les idées plutôt bas de plafond.

 

Gilbert-montagne-web

Merci à Christian

 

Ce non événement politique et démocratique a au moins le mérite de montrer tout le savoir faire de certain pour dire une chose avec beaucoup de conviction et le contraire le lendemain avec encore plus de détermination. Démonstration :

Qui déclarait le 14 décembre 2010 : "Nous avons pour atout le président de la République. Dans l'attente de son ultime décision, nous ne sommes pas condamnés, nous, à improviser des primaires."  Un certain François Fillon, dont le métier ne nous est pas connu.

 

FillonComa

Merci à Laurent

 

Qui déclarait en juin 2010 : "Le président de la République a toujours dit qu'il y aurait, le moment venu, des primaires à l'intérieur de l'UMP pour désigner notre candidat". Un certain Fillon François

 

DIDIER-SARKO-FILLON---Copie

Merci à Karine Villard

 

 

Etonnant non ?

La vraie question maintenant c'est de savoir comment ils vont faire pour garantir le passage quotidien des gesticulations du monarque qui veut le rester encore 5 ans. Il va falloir beaucoup d'imagination et surtout de gros renforts de CRS (pour les voyages en milieu naturel et hostile, pardi !)

 

 


Newsletter   

Bouton ca vous a plu du blog sarkostique le sarkozy blog satirique btn facebook btn twitter

Ecrit par Sarkostique le blog anti sarkozy - dans Le culte du chef
commenter cet article
22 juin 2009 1 22 /06 /juin /2009 22:08
[1741ème Billet de Sarkostique]

Pour ceux qui méconnaissent le roi soleil, il était un moment important de la vie du roi : le lever. Et dans le lever, un moment encore plus important que les autres : la chaise percée.

Merci à Tropical Boy

La chaise percée c'est quand le roi fait son gros caca et son gros pipi. En public, pour que la cour puisse profiter de l'instant privilégié qui lui était offert. On se battait à l'époque pour voir le descendant de dieu mouler son cake sur le trône que tout le monde chevauche au moins une fois dans la journée (les femmes plus que les hommes d'ailleurs !)

Sarkozy qui n'a pas retenu grand chose de l'école (le piston et les diplômes "paquet de Bonux", cela a ses limites !), a sans doute imprimé cela parmi ses quelques neurones dorés à l'or fin : le roi faisait caca en public pour le bonheur de courtisans affairés à plaire et figurer.
Merci à Bar

Nicolas a reproduit le caca du roi ! En public il s'est évertué à réunir un maximum de monde pour nous démouler sa crotte, le sourire aux lèvres et les odeurs en moins. Et encore, en moins, c'est pas certain. Car quand on voit les thèmes du borgne systématiquement pillés, on peut se dire que cela sent toujours aussi mauvais.

Merci à Chimulus

Nicolas a fait son caca et les députés rantanplan de son parti se sont unis dans un tonnerre d'applaudissement. Pensez vous, un étron royal, ça rend heureux !


A part cela il aurait prononcé un discours. Mais le contenu, sans doute insignifiant comme celui de tous les discours, ne nous est pas parvenu. Le prix, lui, si. 400 000 euros pour une conférence de presseen forme de longue poussée rectale, cela fait cher le papier dans la pravda de droite ou tout autre feuille de choux. Et pendant ce temps là ...

Merci à Goubelle



Newsletter   

Bouton ca vous a plu du blog sarkostique le sarkozy blog satirique  Bouton reagir du blog sarkostique le sarkozy blog satirique  Bouton best off du blog sarkostique le sarkozy blog satirique

Ecrit par Sarkostique le blog anti sarkozy - dans Le culte du chef
commenter cet article
13 mars 2009 5 13 /03 /mars /2009 20:48
Le système Sarkozy est à l'agonie. Les nombreux soutiens mous du bulbe qui l'ont longtemps soutenu, voyant en lui un sauveur universel se sont détournés. Il faut dire que pour certains il faut longtemps pour que la conscience monte jusque dans le cerveau.

Tant et si bien qu'il ne reste plus à l'heure actuelle que la méthode coué qui peut sauver Sarkozy de la solitude. Et à en croire les "jeunes pop", elle a un bel avenir.

Sarkophage passe la plume à un brillant pamphlétaire qui taille en pièces la connerie des jeunes pop. Inimitable et pathétique. Le billet est ici : Chez Plume de Presse




----------------------------

Quand on est UMPiste, par essence, ou bien l’on est un être cynique soucieux de préserver ses privilèges, ou alors on n’en a pas, ou très peu, mais on porte ce rêve petit bourgeois avec dans la tête un système de valeurs où l’appât du fric l’emporte sur tout le reste. Ou bien encore l’on est un prolo idiot qui n’a jamais compris qu’il marquait contre son camp. C’est déjà pas brillant. Mais alors un "Jeune Populaire"... Le mouvement de jeunesse des sarkozystes dépasse tout ce qu’on peut imaginer en indigence intellectuelle. Ce sont des mecs bon chic bon genre qui vous affirment : "c’est nous les vrais révolutionnaires, parce qu’on veut le changement, alors que la gauche, c’est rien que des réactionnaires qui refusent le progrès". En soutenant de façon enthousiaste toutes les régressions qu’impose à la France semaine après semaine ce pouvoir réactionnaire qui nous afflige. Vous voyez le style. Bref, les Jeunes Pop, comme ils se surnomment - rien que ça, c’est d’un grotesque -, sont vraiment de complets crétins. Il faut aller lire, sur leurs sites, les discours enflammés qu’ils tiennent et leurs arguments débiles : à hurler de rire - ou plutôt à pleurer. Il y en a un qui sévit par exemple sur Le Post, qui a écrit récemment un article dont rien que le titre est hilarant : Pourquoi Frédéric Lefebvre est-il la cible préférée des blogueurs ? Son introduction explique le propos : "Les blogueurs de gauche tentent-ils de dissuader les "sarkozystes" de prendre pied sur le web ? Auraient-ils peur de débattre ?" Peur de débattre avec Lefebvre ! On vous avait prévenus, c’est énorme. Donc la dernière trouvaille des Jeunes Pop ? Une campagne de communication avec ce slogan :

"Un Président à la hauteur des enjeux", qu’ils le jugent, leur Sarko adoré. Entre parenthèses, la démarche est à notre connaissance inédite : nous ne sommes pas en campagne électorale, le président est actuellement en exercice et ces agités du bocal imaginent pertinent de nous pondre cette risible opération de communication destinée à restaurer sa gloire. Ils prévoient de coller quelque 50 000 affiches et de distribuer un demi-million de tracts. Les étudiants, les chercheurs, les lycéens, les professions de la justice, celles de la santé, les travailleurs sociaux, les opposants aux centres de rétention, à la politique des quotas d’expulsés, aux brutalités policières, à l’abandon du planning familial, au travail dominical, au dispendieux et injuste bouclier fiscal, à l’absurde dispositif d’incitation aux heures supplémentaires - en pleine explosion du chômage -, à la main-mise présidentielle sur l’audiovisuel public, mais aussi les Antillais, les internautes, les militaires, les policiers, les smicards, les chômeurs, les précaires, les mal-logés... tous hurlent leur colère devant les contre-réformes catastrophiques de ce gouvernement de guerre sociale et ces imbéciles heureux des Jeunes Pop proposent cette campagne ridicule en forme de pansement sur une jambe de bois.

Vous connaissez la méthode Coué ? Elle doit son nom au psychologue et pharmacien Émile Coué de la Châtaigneraie (1857-1926), "ardent promoteur de la psychothérapie basée sur la suggestion et l’autohypnose", comme le résume Wikipédia : "Émile Coué demandait ainsi à ses patients de répéter à haute voix matin et soir, vingt fois de suite la phrase suivante : «  Tous les jours, à tous points de vue, je vais de mieux en mieux ». Voilà. Les Jeunes Pop, c’est ça. Mais désolé de briser leur rêve : 62% des Français soutiennent l’appel à se mettre en grève et à manifester le 19 mars prochain et 66% d’entre eux se disent insatisfaits de l’action de Sarkozy face à la crise*. "À la hauteur des enjeux" ? Ça se saurait.


-------------------------------


Proposez un échange de lien si votre site traite du cas Sarkozy ! Courriel de Sarkophage

Newsletter   

Bouton ca vous a plu du blog sarkostique le sarkozy blog satirique  Bouton reagir du blog sarkostique le sarkozy blog satirique  Bouton best off du blog sarkostique le sarkozy blog satirique

Ecrit par Sarkostique le blog anti sarkozy - dans Le culte du chef
commenter cet article
18 novembre 2008 2 18 /11 /novembre /2008 21:45
Le refrain est tellement connu, que les pitreries de Sarkozy sur la scène internationale sont très rapidement oubliées.
Souvenez vous, il y a quelques jours, le sauveur du monde devait réformer le système économique tout entier, avec ses petits bras pas musclés, pendant un G20 express. Qu'en est-il aujourd'hui de ses gesticulations puériles et inutiles ? Il n'en reste rien.

Merci à Erby

Comme il ne reste rien de tout ce qu'il a pu dire depuis des mois, comme il ne reste rien de ce qu'il n'a rien fait depuis qu'il est élu.

Merci à Chimulus

Sarkozy fait penser sur la scène internationale à un lapin monté sur piles duracell dopées aux amphétamines. Il brasse beaucoup d'air, il énerve tout le monde, mais derrière il ne reste rien.

Merci au Blog du Chi

Du vide, un grand vide. Sans que cela aille jusqu'au silence cependant. Car le silence lui est insupportable. Il faut qu'il parle. Même si c'est à chaque fois pour ne rien dire.

Merci à Laplote

Les hommes d'états, quand ils n'ont rien à dire, se taisent. Le silence est pour eux un écrin. Sarkozy n'en est pas un, il ne peut se taire. Il faut continuer à gigoter pour rien. Faire semblant, croire qu'on existe, alors qu'on se donne en spectacle tel un pantin sans but.


Le G20 a beaucoup fait rire aux USA. Les américains se moquent beaucoup de ce petit garçon a qui on a sans doute jamais appris à renoncer à ses caprices. Depuis, tout est difficile pour lui. (sortez vos mouchoirs !)


Merci à Laurent



Sarkostique le Sarkozy blog officiel satirique 

 


Newsletter   
   
Ecrit par Sarkostique le blog anti sarkozy - dans Le culte du chef
commenter cet article
17 février 2008 7 17 /02 /février /2008 19:10
On croyait avoir touché le fond avec un Jégo en forme comparant les méthodes de quelques opposants politiques au stalinisme. Eh bien détrompez vous chers concitoyens. Dans l'ordre de la bêtise et du n'importe quoi il faut croire que l'UMP peut réserver des surprises étonnantes.

sarkozy devise republique
Merci à Sarkozy News

Pour preuve, un fidèle bras droit cassé du président en perdition dans les sondages est repassé ce jour pour la deuxième couche de victimisation du pauvre petit Sarkozy. Le ptit nounou qui n'arrive pas à incarner sa fonction mais à la ridiculiser un peu plus chaque jour, essaye tout ce qu'il peut pour faire oublier ses errances et déboires. Avec les méthodes employées Sarkophage n'a aucun doute : le pire va pouvoir continuer.

Sarkozy sarkosi sarkosy sarkozi sarko cecilia president sarkostique fascisme karoutchi
Merci à Delucq

Quand Karoutchi compare les méthodes des détracteurs du sarkozysme a des fascistes (si si il n'est pas à ça prêt) il fait montre d'une inculture navrante. Alors tout le monde sait bien qu'il ne croit pas un mot de ce qu'il raconte, mais quand même. Ressortir du formol une idéologie et un programme comme le fascisme pour défendre un président bling bling démoralisé, c'est signe qu'il ne reste plus grand chose avant la fin des haricots.


Quelle lune vont-ils aller chercher demain ? L'eugénisme ? Manque de bol ils soutiennent un type qui a mis les doigts dedans il y a pas longtemps et qui sentent mauvais.

La xénophobie au prétexte que Sarkozy est le fils d'un réfugié hongrois ? Manque de bol ils soutiennent un type qui ne s'embarasse pas de principes pour pourchasser des boucs émissaires faciles et ainsi engranger les voix et soutiens du FN.

Que va-t-il donc rester dans l'ordre du ridicule et du stupide le plus accompli pour sortir Sarkozy de la fange dans laquelle il a réussi (tour de force unique) tout seul à se mettre ?

Sarkozy sarkosi sarkosy sarkozi sarko cecilia president sarkostique fascisme karoutchi
Merci à Tropical Boy

Cette victimisation pitoyable est en plus à double tranchant. Quand on sait que Sarkozy a été élu en pillant les voix du FN on comprend vite qu'il ne faut pas trop jouer avec le feu. Evoquer le fascisme quand on a  eu soi même besoin de soutiens qui sentent pas bon, c'est risible.

Et c'est un connaisseur qui le dit !

 

 

Samedi 16 février, lors d'une réunion politique dans le IVème arrondissement de Paris Roger Karoutchi a comparé l'attitude des journalistes d'aujourd'hui à celle de la "presse des années 30". Se référant au SMS de Sarkozy à Cécilia, publié sur le site du Nouvel Observateur, et plus largement au "déballage médiatique" de ces "journalistes qui passent derrière vous dans les chambres", il a dit : "On a l'impression d'un vent de folie qui respire les années 30 avec ce que cela a de plus nauséabond".


Le secrétaire d’Etat aux relations avec le Parlement n’a pas hésité à assimiler les "attaques" contre Nicolas Sarkozy à celles subies par Jean Zay "mi juif, mi protestant" cible de la presse d'extrême-droite sous le gouvernement de Vichy. "Cela a contribué au fait qu'il soit assassiné", a-t-il même tenu à préciser. Dans son élan, Roger Karoutchi s’en est ensuite pris à la pétition dans laquelle 17 personnalités dénoncent les "dérives de pouvoir personnel" du président de la République. "Il y a des types qui n'ont toujours pas accepté que Sarkozy gagne les élections. C'est du déni de démocratie"…et "du fascisme rampant".

Sarkozy sarkosi sarkosy sarkozi sarko cecilia president sarkostique fascisme karoutchi

 

 
Sarkostique le sarkozy blog officiel satirique

Ecrit par Sarkostique le blog anti sarkozy - dans Le culte du chef
commenter cet article
16 février 2008 6 16 /02 /février /2008 19:15
Les carottes doivent être tellement cuites que les proches de Sarkozy en sont à chercher une porte de sortie efficace. Pour le côté discret, ce n'est pas trop le souci.

Un des fidèles serviteurs du grand maître de l'ordre de la Rolex et du Bling Bling, Yves Jégo (celui qui présente son blog sur une chaîne de télé mais n'en connait pas l'adresse) a ainsi été envoyé les deux rames à la main pour éteindre l'incendie dans la maison Sarkozy.
Sarkozy sarkosi sarkosy sarkozi sarko cecilia president sarkostique nu nue sexe carla bruni fillon ump cecilia elysee jego yves
Merci à Jardin

Il a donc été missionné avec quelques allumettes, qui en fait sont un lance flamme peu délicat.


Que nous a dit ce grand amateur d'objectivité et de Sarkolatrie qu'est Yves Jégo ? Attachez vos ceintures de caleçon, vous pourriez faire trois tours dedans sans vous en rendre compte.

Extraits de cette prose subtile et étudiée :

 

"C'est exactement la méthode des procès staliniens. Ce qui ne m'étonne pas d'ailleurs, venant du journal Marianne", qui "a titré il y a quelques mois 'Nicolas Sarkozy est-il fou?'", a-t-il ajouté. "Je suis pour la liberté d'expression, mais il faut décrypter l'opération".

Sarkozy sarkosi sarkosy sarkozi sarko cecilia president sarkostique nu nue sexe carla bruni fillon ump cecilia elysee jego yves
Merci à Lobo

Parmi les 17 personnalités qui unissent leur voix -sans jamais citer nommément Nicolas Sarkozy-, figurent Ségolène Royal, François Bayrou et Dominique de Villepin. Outre l'ancienne candidate socialiste à la présidentielle, le président du MoDem et l'ex-Premier ministre de Jacques Chirac, le maire de Paris Bertrand Delanoë, Jean-Pierre Chevènement, le député Vert Noël Mamère ou le député souverainiste Nicolas Dupont-Aignan ont signé le texte.

Dans un entretien paru samedi dans Le Figaro, Yves Jego affirme également qu'"on veut abattre le président de la République", et dénonce "une forme de complot politico-financier" et un "terrorisme intellectuel".
"Il y a d'un côté ceux qui désespèrent de la gauche, et qui, n'ayant plus d'armée officielle, veulent développer une forme de terrorisme intellectuel dans notre pays", affirme Yves Jego, interrogé sur la baisse de Nicolas Sarkozy dans les sondages.
"De l'autre côté, viennent s'ajouter ceux qui veulent garder leurs avantages acquis et qui ont peur du changement", ajoute-t-il.
"Il y a là une conjonction d'intérêts inédite sous la Ve République. C'est la première fois que l'on veut 'abattre' avec tant de force un président de la République alors qu'il n'y a pas de crise politique et sociale, ni même de grèves massives", juge-t-il.

Sarkozy sarkosi sarkosy sarkozi sarko cecilia president sarkostique nu nue sexe carla bruni fillon ump cecilia elysee jego yves
Merci à Placide

Quant à la médiatisation de la vie privée du chef de l'Etat, il estime que "c'est plus que du harcèlement, c'est une forme de complot politico-financier qui ne s'appuie sur aucune justification rationnelle".

Sarkozy sarkosi sarkosy sarkozi sarko cecilia president sarkostique nu nue sexe carla bruni fillon ump cecilia elysee jego yves
Merci à Snut

Pour lui, "avant, la presse était de connivence avec les présidents qui mentaient sur leur vie privée. Aujourd'hui, elle semble vouloir porter atteinte à celui qui dit la vérité sur sa vie privée".

Sarkozy sarkosi sarkosy sarkozi sarko cecilia president sarkostique nu nue sexe carla bruni fillon ump cecilia elysee jego yves
Merci à BigouFakes

"Nous verrons si l'opération de destruction a fonctionné, mais je sens qu'une réaction est en train de se produire", affirme Yves Jego.
"Ce terrorisme intellectuel malveillant suscite une révolte dans l'opinion, qui n'accepte plus cette méthode de lynchage permanent
".

 

Sarkozy sarkosi sarkosy sarkozi sarko cecilia president sarkostique nu nue sexe carla bruni fillon ump cecilia elysee jego yves
Merci à Delucq

 

La technique a la mérite d'être sans aucune subjectivité ni grosse ficelle. C'est qu'à l'UMP il faut faire preuve d'un QI significatif pour avoir sa carte.

Sarkozy sarkosi sarkosy sarkozi sarko cecilia president sarkostique nu nue sexe carla bruni fillon ump cecilia elysee jego yves

Il est amusant de voir que les reproches faits à la presse ou à d'autres politiques qui ont l'outrecuidance de dire la vérité, sont en fait construits sur le principe du miroir.

Sarkozy sarkosi sarkosy sarkozi sarko cecilia president sarkostique nu nue sexe carla bruni fillon ump cecilia elysee jego yves
Merci à BigouFakes

Technique bien connue qui consiste à tirer le premier en reprochant à autrui ce que l'on pourrait se voir incriminer.

Sarkozy sarkosi sarkosy sarkozi sarko cecilia president sarkostique nu nue sexe carla bruni fillon ump cecilia elysee jego yves
Merci à BigouFakes

Les méthode staliniennes ne sont certainement pas du côté d'un président qui faisant fi du vote très majoritaire contre un texte l'a fait passer par la petite porte avec un bras d'honneur pour la démocratie.

Sarkozy sarkosi sarkosy sarkozi sarko cecilia president sarkostique nu nue sexe carla bruni fillon ump cecilia elysee jego yves
Merci à Christian

Les méthodes staliniennes ne peuvent pas concerner un président invitant un dictateur sanguinaire pendant une semaine, parce qu'il pourrait acheter des gadgets pour quelques milliards de dollars (d'ailleurs il ne l'a pas fait comme cela était prévu, mais Sarkozy ne s'en vante pas)



Sarkozy sarkosi sarkosy sarkozi sarko cecilia president sarkostique nu nue sexe carla bruni fillon ump cecilia elysee jego yves
Merci au Blog du Chi

Notre omniprésent président est impuissant pour changer ce qui doit l'être. Parler de conservatisme quand on recule devant quelques taxis en colère (et les pharmaciens ? et les notaires ?) ce n'est pas un peu prendre les français pour des imbéciles ?


Ces imbéciles ont une arme de destruction massive dans les mains : un bulletin de vote !
  

Sarkostique le sarkozy blog officiel satirique

Ecrit par Sarkostique Blog anti Sarkozy - dans Le culte du chef
commenter cet article
13 avril 2007 5 13 /04 /avril /2007 14:23

Voici ce que donnerait un reportage diffusé dans un avenir lointain si Nicolas Sarkozy parvient au bout de ses calculs politiques et électoraux. Le petit père des peuples a tellement de bonnes idées à mettre en oeuvre dans notre douce France. 

 

C'est encourageant ! N'est-il pas ? Le 22 avril : VOTEZ !  

Sarkozy petit pere des people sarkosi sarkosy sarkozi sarkostique

Merci au Blog du Chi

Sarkostique le sarkozy blog officiel satirique

Bouton ca vous a plu du blog sarkostique le sarkozy blog satirique  Bouton reagir du blog sarkostique le sarkozy blog satirique  Bouton best off du blog sarkostique le sarkozy blog satirique

Ecrit par Sarkophage avec Sarkostique contre Sarkozy - dans Le culte du chef
commenter cet article
5 avril 2007 4 05 /04 /avril /2007 10:00

Au secours ! Le propre de la folie c'est souvent qu'on ne sait pas qu'on en est atteint. Les français doivent ils être inquiets ? Jugez en plutôt.

Nicolas Sarkozy sait qu'il est fragile psychologiquement. Il a beaucoup de mal se contrôler et à ne pas tout casser quand il est contrarié. Les exemples sont nombreux et publics. On peut citer par exemple son énervement et ses menaces au cours de l'émission de France 3 "A vous de juger" récemment.

 

Image Hosted by ImageShack.us

Alors il faut convaincre de disposer d'un esprit sain dans un petit corps. Le dire permet déjà de le faire croire. Et pourtant...

Michel Onfray, philosophe de haute tenue, l'a rencontré récemment à l'occasion d'une entrevue organisée par un périodique philosophique. A cette occasion il a pu juger du comportement du personnage. Extraits et morceaux choisis :

------------------------------------------

Premier coup de patte, toutes griffes dehors, puis deuxième, troisième, il n’arrête plus, se lâche, agresse, tape, cogne, parle tout seul, débit impossible à contenir ou à canaliser. Une, deux, dix, vingt phrases autistes. Le directeur de cabinet et le porte-plume regardent et écoutent, impassibles. On les imagine capables d’assister à un interrogatoire musclé arborant le même masque, celui des gens de pouvoir qui observent comment on meurt en direct et ne bronchent pas. Le spectacle des combats de gladiateurs.
Je sens l’air glacial que transportent avec eux ceux qui, d’un geste du pouce, tuent ou épargnent. Poursuite du monologue. Logorrhée interminable. Vacheries lancées comme le jet de fiel d’une bile malade ou comme un venin pulsé par le projet du meurtre. Hâbleur, provocateur, sûr de lui en excitant l’adversaire à se battre, il affirme en substance  : « Alors, on vient voir le grand démagogue alors qu’on n’est rien du tout et, en plus, on vient se jeter dans la gueule du loup… » !
Je fais une phrase. Elle est pulvérisée, détruite, cassée, interdite, morcelée : encore du cynisme sans élégance, toujours des phrases dont on sent qu’il les souhaiterait plus dangereuses, plus mortelles sans parvenir à trouver le coup fatal. La haine ne trouve pas d’autre chemin que dans cette série d’aveux de blessure. J’avance une autre phrase. Même traitement, flots de verbes, flux de mots, jets d’acides. Une troisième. Idem. Je commence à trouver la crise un peu longue. De toute façon démesurée, disproportionnée.
Si l’on veut être Président de la République, si l’on s’y prépare depuis le berceau, si l’on souhaite présider les destinées d’un pays deux fois millénaires et jouer dans la cour des grands fauves de la planète, si l’on se prépare à disposer du feu nucléaire, si l’on s’expose depuis des années en s’invitant tous les jours dans les informations de toutes les presses, écrites, parlées, photographiées, numérisées, si l’on mène sa vie publique comme une vie privée, et vice versa, si l’on aspire à devenir le chef des armées, si l’on doit un jour garantir l’Etat, la Nation, la République, la Constitution, si, si, si, alors comment peut on réagir comme un animal blessé à mort, comme une bête souffrante, alors qu’on a juste à reprocher à son interlocuteur un blog confidentiel peu amène , certes, mais inoffensif ?
Car je n’ai contre moi, pour justifier ce traitement disproportionné , que d’avoir signalé dans une poignée de feuillets sur un blog , que le candidat aux présidentielles me semblait très récemment et fort fraîchement converti à De Gaulle, au gaullisme, à la Nation, à la République, que ses citations de Jaurès et Blum apparaissaient fort opportunément dans un trajet d’une trentaine d’années au cours desquelles ces grands noms étaient introuvables dans ses interventions , questions qui, au demeurant, rendaient possible un débat, et que c’était d’ailleurs pour ces raisons que nous étions là, Alexandre Lacroix, Nicolas Truong et moi….

Il me semble qu’à partir de ce moment, le candidat aux présidentielles, le ministre de l’intérieur, l’animal politique haut de gamme laisse le pas à l’homme, fragile, inquiet, ostensiblement hâbleur devant les intellectuels, écartant d’un geste qui peut être méprisant le propos qui en appelle aux choses de l’esprit, à la philosophie, mais finalement trop fragile pour s’accorder le luxe d’une introspection ou se mettre à la tâche socratique sans craindre de trouver dans cette boîte noire l’effroyable cadavre de son enfance.
Dans la conversation, il confie qu’il n’a jamais rien entendu d’aussi absurde que la phrase de Socrate «  Connais-toi toi-même ». Cet aveu me glace – pour lui. Et pour ce qu’il dit ainsi de lui en affirmant pareille chose. Cet homme tient donc pour vain, nul, impossible la connaissance de soi ? Autrement dit, cet aspirant à la conduite des destinées de la nation française croit qu’un savoir sur soi est une entreprise vaine ? Je tremble à l’idée que, de fait, les fragilités psychiques au plus haut sommet de l’Etat, puissent gouverner celui qui règne !

Et je voyais là, dans le regard devenu calme du fauve épuisé par sa violence, un vide d’homme perdu qui, hors politique, se défie des questions car il redoute les réponses, et qui, dès qu’il sort de son savoir faire politicien, craint les interrogations existentielles et philosophiques car il appréhende ce qu’elles pourraient lui découvrir de lui qui court tout le temps pour n’avoir pas à s’arrêter sur lui-même.

 Retrouvez l'ensemble sur le blog de Michel Onfray

---------------------------------------------- 

Image Hosted by ImageShack.us

Sarkostique le sarkozy blog officiel satirique

Bouton ca vous a plu du blog sarkostique le sarkozy blog satirique  Bouton reagir du blog sarkostique le sarkozy blog satirique  Bouton best off du blog sarkostique le sarkozy blog satirique

Ecrit par Sarkophage avec Sarkostique contre Sarkozy - dans Le culte du chef
commenter cet article
1 avril 2007 7 01 /04 /avril /2007 22:15

Miser sur le bon cheval a toujours été la chose la plus difficile en politique. Demandez à Sarkozy ! 

robien borloo sarkosy sarkosi sarkozi sarkostique sarko blog

Merci à Placide

 

En 1995 il choisit Edouard Balladur, le traitre ami de 30 ans de Chirac qui remporte les élections. Il commence alors une méritée traversée du désert qu'il n'aurait, pour notre bonheur, jamais du interrompre.

Et voilà que d'autres ont à le choisir. Il s'agit de Borloo (caution sociale à deux balles) et Robien (qui va lui ramener tous les profs !) 

robien borloo sarkosy sarkosi sarkozi sarkostique sarko blog

Nul doute qu'ajoutés à ses précédents soutiens il va crever des plafonds électoraux ! 

Sarkostique le sarkozy blog officiel satirique

Bouton ca vous a plu du blog sarkostique le sarkozy blog satirique  Bouton reagir du blog sarkostique le sarkozy blog satirique  Bouton best off du blog sarkostique le sarkozy blog satirique 

Ecrit par Sarkophage avec Sarkostique contre Sarkozy - dans Le culte du chef
commenter cet article

Court Forrest !

Flux RSS

FLUX RSS :







Le Musée Sarkozy