Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
12 mars 2007 1 12 /03 /mars /2007 14:07

Voyez comme le temps peut vous fabriquer une girouette efficace et nerveuse : un gesticulateur précoce ! 

Sarkostique le sarkozy blog officiel satirique

Bouton ca vous a plu du blog sarkostique le sarkozy blog satirique  Bouton reagir du blog sarkostique le sarkozy blog satirique  Bouton best off du blog sarkostique le sarkozy blog satirique

Partager cet article

Ecrit par Sarkophage avec Sarkostique contre Sarkozy - dans Sarkosons et Sarkovideos
commenter cet article

commentaires

Kevin 17/05/2007 23:43

C'est quoi le soucis de censure pour pas mal de vidéos dont celle ci? faudrait qu'on m'explique...

Arsenne 22/03/2007 08:50

Arretez vos histoires on va pas refaire le monde avec des sondages mais des actions coup de poings.

vaness 18/03/2007 14:02

Tout à fait d'accord avec Sophie.le sondage sur l'environnement n'est pas malnon plus .
je ne savais pas mais le 5 avril a sciences Po le mag Elle organise des rencontres avec les principaux candidats.
Allez voir suir leur site pour plus d'infos
http://www.elle.fr/elle/societe/concours/accueil-question-candidat

Marc 15/03/2007 17:38

c'est vrai sophie, 82%c'est la france d'il y a 5 ans et cafait beaucoup

beb 40 14/03/2007 15:26

Le canard enchainé du mardi 13 mars 2007 :

"Ce sont les sondeurs eux-mêmes qui l'affirment : près d'un tiers des français ne peuvent être joints par leurs enquêteurs ! Pourquoi ? La faute au téléphone portable, qui se répand de plus en plus. Or les instituts n'interrogent que des cobayes pourvus de lignes fixes. Leurs échantillons sont en effet constitués à partir de noms inscrits dans les annuaires téléphoniques.

Selon une enquête - jusque là inédite - de la Sofres et une autre du bureau d'études Credoc, 17 % des foyers français ne disposaient pas d'une ligne fixe en 2005. Tandis que 14 % des foyers équipés, eux, d'un téléphone "à fil" s'en servaient uniquement pour internet. Autrement dit, eux non plus ne peuvent être contactés par les sondeurs.

31 % des Français exclus des enquêtes, c'est beaucoup. Et cela complique le travail. Car dans cette population insondable, la proportion des jeunes de 18 à 34 ans, toujours selon l'enquête Sofres, est très supérieure à ce qu'elle est dans l'hexagone. Idem pour (dixit le Credoc) les ouvriers et les personnes à faible revenus.

Conclusion : les jeunes et les catégories modestes sont plus difficiles à atteindre que les autres, et la fiabilité des échantillons représentatifs risque, là aussi, d'en souffrir. Comme si cela ne suffisait pas, les sondeurs se heurtent à un refus de réponse dans plus de 30 % des appels.

Enfin ils négligent complètement les DOM-TOM, qui représentent tout de même 2,3 millions d'habitants.
Les affres des sondeurs ne s'arrêtent pas là puisque, de leur propre aveu, 40 à 50 % (suivant les instituts) des sondés qui consentent à répondre se disent indécis et capables de changer d'intention de vote au dernier moment !

Dire que c'est sur cet effectif rogné de partout et flageolant, que tourne, aujourd'hui, toute la vie politique. En attendant le sondage grandeur nature du 22 avril."

Court Forrest !

Flux RSS

FLUX RSS :







Le Musée Sarkozy