10 octobre 2010 7 10 /10 /octobre /2010 16:00

Identification du medicament

Dénomination
SarkostiqueTM


Classe pharmaco-thérapeutique
Traitement de fond des affections provoquées par l'abus quotidien de Sarkozy.


Nom et adresse de l'exploitant et du fabriquant :
http://sarkostique.over-blog.com


sarkostique[at]gmail[point]com


Laboratoire totalement indépendant de toute secte, parti politique, groupement, club .. Contrairement à une idée répandue, le laboratoire ne fait pas partie de la gauche ou de tout autre parti.


Dans quels cas utiliser ce médicament ?
Sarkostique est efficace contre toutes les conséquences de l'omniprésence quotidienne de Sarkozy, ministre de tout, réalisateur de rien.


Précautions d'emploi
En cas de Sarkophilie avérée il est préférable de procéder par dosage progressif pour éviter tout choc sceptique. En cas de doute, consultez Sarkostique ou tout sarkologue reconnu (liste sur le côté droit du blog)


Interactions médicamenteuses et autres interactions
Des cas d'étranglement sont rapportés pour les utilisations réguliers de blogs pro-sarkozy (oui cela existe !). Prudence donc pour les habitués de ces blogs, le danger est réel. Le mieux étant de ne plus avoir recours à ces expédients dangereux.


Grossesse - Allaitement
Il est certain que l'utilisation de ce traitement chez les femmes enceintes produit des effets admirable sur l'enfant à naitre. Des études l'ont montré.

Comment utiliser ce médicament ?


Posologie
Prises quotidiennes à heures régulières. Attention l'interruption du traitement est dangereuse du fait d'un sevrage délicat. Ne pas respecter la dose prescrite ! Les personnes prenant ce traitement peuvent se faciliter la vie en s'abonnant à la Newsletter de Sarkostique (sur le côté droit). Le frabriquant s'engage à fournir la dose quotidienne nécessaire à chacun, pour le bonheur de tous.


Mode et voie d'administration
Voir cérébrale (des cas de voie rectale sont répertoriés, mais le fabricant déconseille ce mode d'administration).
Pour revenir à la page principale : cliquez sur le bandeau supérieur ou sur la signature :
Sarkostique le sarkozy blog officiel satirique.
Pour contacter Sarkophage, utilisez son courriel ci-dessus.


Effets non souhaités et gênants
- Fous rires incontrôlés
- Coups de poing sur la table accompagnés de cris primaires et d'insultes
- Vomissements (très rares) ponctuels
- Eructations passagères
- Allergie au nom de "Sarkozy"
- Larmes et crispations liées à la prise en compte d'une réalité refoulée


Mise en garde spéciale
Ce médicament contenant des procédés actifs puissants, il est conseillé de ne pas arrêter le traitement brusquement. Le sevrage doit-être progressif et ne doit en aucun cas s'arrêter avant juin 2012. Pour toute question concernant l'arrêt du traitement, demandez conseil à Sarkophage.


Conservation
Médicament à très longue durée de conservation. Auncun souci sur la durabilité ! 


Date de révision de la notice
14 octobre 2010

 

 


Newsletter   

Bouton ca vous a plu du blog sarkostique le sarkozy blog satirique btn facebook btn twitter

Partager cet article

Ecrit par Sarkostique blog anti sarkozy - dans Traitement anti-Sarkozy
commenter cet article

commentaires

jeuneed 17/10/2010


bonjour le president ouvre les yeux
car vous dites qu'il n'y a pas de penurie essence
alors que mois j'ai fait 15 pompes et aucune n'a de gasoil et sont a sec alors arrete ton barratin


v 18/10/2010


Bonsoir France. Permettez-moi tout d’abord de vous présenter mes excuses pour cette interruption.
Jaime, comme beaucoup d’entre vous le confort du train-train quotidien, le sentiment de sécurité et la tranquillité que procure ce qui est familier et répétitif. Je les apprécie, comme tout à
chacun. Mais dans cet esprit de commémoration qui prévoit que les évènements importants du passé, habituellement associés à la mort d’un individu, ou à la fin de quelque horrible bataille
sanguinaire, soit célébré par de sympathiques congés, j’ai pensé que nous pourrions célébrer ce 14 juillet, jour hélas oublié, en consacrant un court instant de notre vie quotidienne à nous asseoir
et bavarder un peu. Il existe bien sûr des personnes qui ne veulent pas que nous parlions. Je soupçonne qu’en ce moment même, des ordres sont aboyés dans des téléphones et que des hommes armés vont
bientôt se mettre en route.

Pourquoi? Parce que, Même si l'on peut substituer la matraque à la conversation, les mots conserveront toujours leur pouvoir. Les mots sont le support de la compréhension et pour ceux qui les
écouteront l'énonciation de la vérité. Et la vérité c'est que quelque chose va très mal dans ce pays, n'est ce pas ?

Cruauté et injustice. Intolérance et oppression. Et la où, auparavant, vous aviez la liberté de faire des objections, de parler comme bon vous semblait, vous avez maintenant des censurs, des
systèmes de surveillance vous contraignants à la conformité et sollicitant votre docilité. Comment est-ce arrivé ? Qui est à blâmer ? Bien sûr, il y a ceux qui sont plus responsables que les autres
et qui devront en rendre compte mais...

Encore dans un souci de vérité, si vous cherchez le coupable, regardez simplement dans un miroir.

Je sais pourquoi vous lavez fait. Je sais que vous aviez peur. Qui pourrait se vanter du contraire ! Guerre, terreur, maladie. Une myriade de problèmes a contribué à perturber votre jugement et à
vous priver de votre bon sens. La peur a pris ce qu’il y a de meilleur en vous. Et dans votre panique vous vous êtes tourné vers Nicolas Sarkozy, Il vous a promis de l’ordre, il vous a promis la
paix. Tout ce qu’il a demandé en échange, c’est votre consentement silencieux et docile. La nuit dernière, j’ai cherché à mettre fin à ce silence !
Il y a plus de 221 ans de grands hommes ont voulu ancrer à jamais le 14 juillet dans nos mémoires. Ils espéraientt rappeler au monde qu'impartialité, justice et liberté sont plus que des mots. Ce
sont des principes. Alors si vous n'avez rien vu, si vous ignorez toujours les crimes de ce gouvernement, je vous suggère de ne pas commémorer le 14 juillet. Mais si vous voyez ce que je vois, si
vous ressentez ce que je ressens, si vous désirez ce que je désire, alors rangez vous à mes côtés dans un an à compter d'aujourd’hui devant les grilles du parlement et ensemble nous leurs offrirons
un 14 juillet gravé à jamais dans les mémoires !!!


Buzz 19/10/2010


Notre président fait ce qu'il peut pour nous aider! La chose qu'il faut se dire, c'est qui payera toutes les énormes dettes? Les vieux sans doute? Si on donne trop de dettes à nos enfants, ils
auront envie de se barer du pay, et finalement la 5° puissance mondiale deviendra un pay de merde pire que la Grèce actuel! Il sait bien ce qu'il fait (ce que font d'ailleur tout les autres pays
d'Europe), alors foutais luis la Paix! Vive la liberté, vive la France, vive la République!!!


TONTONFOI 21/10/2010


J en reprends une dose en ce moment ça vaut mieux !


Germaine Michu 23/04/2012


Bonjour,

je m'appelle Germaine Michu, j'aurai 102 ans le 6 Mai prochain.

J'adore votre site, mais il remue le couteau dans la plaie de histoire personnelle. Je ne suis pas une habituée de la Toile, d'habitude je raconte ma vie à mes amies au marché le dimanche
matin.

Mais aujourd'hui, j'en ai gros sur la pomme de terre, et il faut vraiment que je vide mon cabas.

J'ai rencontré un homme il y a 5 ans. Oui, je sais à mon âge! Il aurait pu être mon petit-fils...

Il s'appelle Nicolas et je voulais refaire ma vie avec lui.

Cinq ans plus tard et toutes mes illusions perdues, je suis à bout. Comme je ne le vois plus beaucoup, je lui ai écrit cette lettre.

Si vous le croisez, donnez-la lui de ma part...ou bien diffusez-la autour de vous.

Merci de votre soutien,

Miss Michu

Partager cette page Facebook Twitter Google+ Pinterest
Suivre ce blog