Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
9 novembre 2008 7 09 /11 /novembre /2008 20:40
Il fallait le voir remuer la queue et tirer la langue devant Bush, au temps où celui-ci avait encore une importance politique.

Merci à  Photo en Délire

D'ailleurs, l'une des premières choses faites par le créateur des monologues du rectum, c'est d'avoir été manger des hamburgers avec le roi des cons (pour tenter de lui piquer son trône ?).
Merci à Tropical Boy

Sarkozy nous a vanté le modèle américain jusqu'à plus soif, allant jusqu'à porter une serpillère sur le dos pour aller courrir comme un canard devant les caméras, façon : "je fais du sport pour rester en bonne santé et montrer à tout le monde que j'ai beau être petit, quand je mets un pied devant l'autre, j'avance quand même".

Merci à Tropical Boy

Maintenant que Bush fait ses cartons, sous les huées et les crachats d'américains à la mémoire courte (ils l'ont réélu non ?), Sarkozy est bien embêté. Avec qui il va aller faire des photos pour essayer de remonter sa côte de popularité et faire l'intéressant inutile ?
La réponse est toute trouvée. Il s'agit d'un grand noir, nouveau locataire de la maison blanche. Il s'appelle Barack Obama pour ceux qui ne le sauraient pas (faut au moins revenir du pôle nord pour être dans ce cas).
  
Pourtant, celui qui n'hésite pas à recycler certaines recettes qui ont fait gagner le candidat démocrate, est l'antithèse du candidat nouvellement élu.

Merci à Bauer

Comme le dit si bien Juan (quel talent !) sur Marianne2 :


"En France, Nicolas Sarkozy n'a eu de cesse que de chercher des boucs-émissaires aux difficultés du pays : les fraudeurs en tous genres, les chômeurs qui ne trouvent pas assez vite un boulot, les seniors en pré-retraite, les traders, les malades qui coûtent trop cher, les criminels et la petite «racaille.» Cliver la société française en permanence est la quintessence du Sarkozysme politique. Le malentendu sarkozyste est là. Il défend le clivage contre le rassemblement"

"Sarkozy rêve de Reagan et Bush; l'Amérique vote Obama. A peine élu, Sarkozy est allé faire acte d'allégeance chez Bush, barbecue inclus. A peine élu, il rappelait qu'il voulait que le crédit hypothécaire se développe en France comme aux Etats-Unis. Pas encore élu, il excusait l'arrogance française vis-à-vis de la guerre en Irak. Sarkozy revendiquait le modèle américain: le faible chômage, les subprimes, ou Tom Cruise, tout est bon de l'autre côté de l'Atlantique. Pendant la campagne, il se montrait même en jean, à cheval en camargue, comme un Georges W. Bush de pacotille. Obama élu fera de l'ombre à Sarkozy. Président du conseil européen pour encore quelques semaines, ce dernier espère encore briller, sa Carla à ses côtés."

Merci à Chimulus

"Puisque le monde s'amuse à des comparaisons hasardeuses, poursuivons l'exercice. En France, Nicolas Sarkozy s'agace, menace, s'agite. Il porte plainte contre une poupée, une pancarte, un texto. Il cherche à asphyxier et déstabiliser ses opposants. Tous les coups sont permis. Barack Obama lui conserve un style détendu. Son flegme et son humour participent à son charisme. Et pourtant, la pression fut autrement plus forte: au plus fort de la campagne, il s'est fait traiter de communiste, de castriste, de fondamentaliste musulman. A chaque fois, il a affiché son calme et son sourire. En France, il suffit qu'un opposant tienne une pancarte «Casse-toi pov'con» sur le passage du cortège présidentiel pour qu'il soit poursuivi ... et condamné ! Bref, Barack est poli, tranquille et drôle. Nicolas est agité, parfois grossier, toujours rancunier."

Merci à Chimulus

"En bref, l'État vu par Obama doit réinvestir la sphère sociale et économique. L'État version Sarkozy renforce son pouvoir de répression (Edvide, la nouvelle Direction du Renseignement intérieur, présidentialisme du régime) et se dégage de ses filets sociaux historiques."


Sarkozy, le sauveur de l'Univers (quand il est en forme) et du monde (le reste du temps), est juste en retard sur son temps. Il l'a toujours été d'ailleurs. Sous des prétentions de modernisme, il vit avec une époque de décalage, et s'amuse à proposer une politique périmée d'avance. C'est ça la rupture !

 

Sarkostique le Sarkozy blog officiel satirique 

 


Newsletter   
   

Partager cet article

Ecrit par Sarkostique le blog anti sarkozy - dans Les guides spirituels du sarkozisme
commenter cet article

commentaires

Hamilcarbarca 13/11/2008 21:58

La vermine meurtrière de gôôche ultraantimondialiste Bertrand Cantat, libéré beaucoup trop tôt pour la sauvagerie qu'il a commise, sort un nouvel album : c'est bien la célébrité, et puis un p'tit meurtre, rien de tel pour doper les ventes et se refaire une célébrité...

le connard !

Andrushka 12/11/2008 20:19

@Hamilcarbarca: TA GUEULE! J'en ai vraiment par dessus la tête de me voir traitée de sale gauchiste ou gauchisse ou gôôôchiste parce que je n'apprécie pas, mais pas du toutles performances minables de NS. Il se trouve de nombreuses personnes qui avaient voté pour lui (moi pas) et qui le regrettent AMEREMENT. Ton discours est tellement simpliste que l'on se demande si ton cerveau n'est pas un vide sidéral. Et comme quelqu'un te l'a déjà rappelé, la Droite est au pouvoir en France depuis quand?...6 ans au moins! Avec dans plusieurs de ses gouvernement M. Sarkozy comme ministre du Budget, puis ministre des Finances, et ministre de l'Intérieur faut-il le mentionner?

Hamilcarbarca 12/11/2008 12:01

La vermine anarchiste c'est la sale gôôche totalitaire !

A MORT LE COMMUNISME ! A MORT LE SOCIALISME !

BoB 12/11/2008 08:28

l'affaire des "gauchistes" saboteurs me rappelle étrangement l'affaire AZF...
encore une fois, je pense qu'il s'agit avant tout d'une intox.
pendant qu'on (les médias)parle de ça, on ne parle pas du travail le dimanche bientot obligatoire, de la retraite à 70 ans, des 10 points de PIB en moins pour les salaires sur ces 20 dernieres années, de la remise en cause de l'héritage du Conseil National de la Résistance, des milliards pour les banques qui vont augmenter la dette alors qu'on en trouve pas pour le soi-disant "trou de la sécu", de la socialisation des pertes pour privatiser les profits, etc.. la liste est longue.
ouvrez les yeux et les oreilles, ne soyez pas dupes ! !
toutes les semaines depuis 2002, la sarkozye lance un faux débat totalement abscons pendant que le principal est mis en oeuvre en douce. vérifiez un peu ! !

shad 11/11/2008 19:49

"En France, Nicolas Sarkozy n'a eu de cesse que de chercher des boucs-émissaires ...>>.la droite coule, alors histoire de redorer le blason , on déniche d'on ne sait trop où ni trop comment des gars d'extrême gauche.Ça aurait été des chasseurs , des islamistes en mal d'inspiration, ou des skins fachos (a défaut de balancer des arabes a l'eau, ou a des tabassages en règle -eh oui chaque tendance a malheureusement ses extrêmes et la droite ne coupe pas a cette règle-), gageons que l'info (voire l'intox) aurait été bien moins grave aux yeux de la populace naïve prêchant et louant encore les paroles de l'agité du bocal avec des yeux de cobayes illuminés.
c'est fou comme certaines choses tombent a pic par moments...Mais inutile de chercher de midi a 14 heures pour comprendre:il suffit parfois de simplement regarder a qui profite le crime.

Court Forrest !

Flux RSS

FLUX RSS :







Le Musée Sarkozy