Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
21 septembre 2008 7 21 /09 /septembre /2008 15:00
Tout le monde l'a compris. Nicolas Sarkozy, l'agité habituel qui parle plus vite que son cerveau, a besoin de temps pour avancer quelques banalités sur la crise économique mondiale.
sarkozy sarkosi recession deficit rigueur sarkostiqueMerci à Lacombe

Nicolas Sarkozy tente par cette grossière excuse de maternelle, de faire oublier qu'il souffre d'une impuissance économique majeure.

sarkozy sarkosi recession deficit rigueur sarkostiqueMerci à Tropical Boy

Du genre qui ne se soigne pas avec une pilulle bleue ou des piqures.



Le président du pouvoir d'achat personnel, souffre d'une grave carence. Il est incapable de comprendre l'économie et pire, impuissant à proposer une route pour sortir du bordel mondial actuel.

sarkozy sarkosi recession deficit rigueur sarkostiqueMerci à Le président

C'est que l'économie c'est compliqué. Plus compliqué que de faire le fier à bras quand un voilier pris d'assaut par des pirates est délivré par les forces spéciales.

C'est plus compliqué que la prise d'otage de Neuilly (un méchant qu'il faut éliminer et des gentils enfants qu'il faut délivrer). C'est plus compliqué que de vendre l'insécurité avec de pseudos solutions dont la raideur ne cache pas la nullité.

sarkozy sarkosi recession deficit rigueur sarkostiqueMerci à Snut

Alors pour ne pas paraître idiot et un peu plus incompétent, il révise sévèrement les fondamentaux de l'économie et de ses règles. Il fait écrire tout cela sur de petites fiches et surtout il insiste pour avoir deux ou trois petites histoires du café du commerce à raconter. C'est la méthode Sarkozy, immuable, qu'il se contente d'appliquer.
sarkozy sarkosi recession deficit rigueur sarkostiqueMerci à Tartrais

N'ayant aucune marge de manoeuvre du fait d'une politique économique qui ressemble à une passoire pour riches, il est facile de deviner ce qu'il va dire.

Il va affirmer que cette crise mondiale touche tout le monde mais que grâce à sa grandeur, la France sera moins touchée que les autres. Et gna gna gna.


sarkozy sarkosi recession deficit rigueur sarkostiqueMerci à Biz

La réalité c'est que les deux années qui arrivent vont être terribles pour un pays qui a placé son avenir dans les mains d'un gamin incapable et prétentieux.

sarkozy sarkosi recession deficit rigueur sarkostiqueUn gamin qui ne comprend rien mais croit tout savoir.

sarkozy sarkosi recession deficit rigueur sarkostiqueMerci à Delucq

Un gamin spécialiste de la Rolex mais incapable de comprendre les mécanismes complexes d'un système financier mondialisé.



Sarkostique le Sarkozy blog officiel satirique 

 


Newsletter   
   

Partager cet article

Ecrit par Sarkostique le blog anti sarkozy - dans Sarkozy : échecs et ratages
commenter cet article

commentaires

Meretov 22/09/2008 22:04

Comment ça Sarkostique? vous vous étonnez ne plus voir sarkozy?
De ne plus le voir gesticuler à la TV ?

Moi, je dis: pourvu que ça dure. Au moins, pendant ce temps là,
le nain nous fiche la paix. Pour sûr, il vaut mieux qu'il ne dise rien plutôt que de faire croire que la France sera épargnée par la crise des subprimes.

Mais ne craignons rien, selon notre grande ministre Lagarde le pire est derrière nous. Il ne faut surtout pas froisser la consommation.
Bref, Tout va pour le mieux dans le meilleur des mondes possibles.
Les revenus n'ont jamais autant augmentés, les prix n'ont jamais été aussi bas, le pouvoir d'achat n'a jamais été aussi haut ... et ne parlons pas des indices de confiance qui ont battu tous les
records d'optimisme.

La crise atteindra bel et bien la France mais peut être pas comme l'on pourrait croire.

En effet, avec:

* Des premières mesures économiques qui ont torpillé les maigres marge de manœuvres.
* Un budget fondé sur une estimation de croissance ultra-optimiste,
* Des propos alarmant sur un état en faillite,
* Des caisses vides (dilapidée par on ne sait qui, Psschittt sûrement :-) !!),
* Un train de vie des ministères qui ne cesse d'augmenter,
* Des auto-augmentation de salaires et promotions en veux tu en voilà,
* Une sérénité de façade, mais des réunions de crise en pleine période estivale.

Et si, en France, c'était l'état qui était en crise et pas les institutions financières?

Quand dans un pays, des banques peu frileuses accordent des crédits à tour de bras, dans l'autre des citoyens peu critiques élisent un idiot.

Quand dans un pays des financiers se goinfrent en spéculant sur l'immobilier, dans l'autre des politiques se goinfrent avec l'argent des autres.

Le résultat des ces deux attitudes irresponsables, est le même: des faillites et la crise. Et au final ce sont toujours les mêmes qui payent les conneries des autres.

TONTONFOI 22/09/2008 21:15

trop occupé par la déco de son air force zero pour parler de la crise . Quelle crise au fait ? Connais pas la crise Nico

Andrushka 22/09/2008 18:36

Patience, NS est à New York. Il nous ramènera les solutions de làa-bas. Ils sont si calés. 700 milliards de $ que le Gouvernement US (les contribuables) vont avancer pour "couvrir" les dettes. C'est pas beau tout ça?

lecridupeuple 22/09/2008 13:00

Les néo libéraux ont inventé le concept d'homo economicus, être rationnel qui fonde ses décisions sur une analyse de la situation économique et politique qui l'entoure pour utliser avec le maximum de profits les ressources dont il dispose. Sarkozy lui serait plutot du genre "stulto economicus" (imbécile économique) qui prend des décisions impliquant l'économie du pays sans réfléchir ni analyser la situation et en gaspillant (ou réduisant) le peu de ressources du pays pour générer un profit gigantesque pour une infime minorité.
Tenir et Résister

Le sang coule 21/09/2008 23:43

Et oui, "gna gna gna", exactement.
Marre de la parlotte-ventilo encore creuse bien que remplie d'inepties et de langue de bois électoraliste.
Et c'est pas Lagarde qui va remonter le niveau !

La faute à qui ce coup-ci ?
L'UE, la conjoncture, la crise des subprimes ...
Les ennemi sont tout désignés.

Bien sur, jamais une remise en cause du système capitaliste et néo-libéral qui fait que toutes les grandes puissances actuelles qui ont asphyxiés des pays et des peuples sont en train de se casser la figure ...

Pour paraphraser un homme de conviction, une seule solution quand on ne trouve plus rien : chercher autre chose.


Le sang coule.

Court Forrest !

Flux RSS

FLUX RSS :







Le Musée Sarkozy