Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
21 novembre 2006 2 21 /11 /novembre /2006 10:00

Le vrai Nicolas Sarkozy est en difficulté. Il boit la tasse. Sarkophage lui tend la perche pour l'aider à couler plus vite.

Avec cette vidéo Sarkophage donne le mode d'emploi idéal pour se faire élire. Il suffit de faire tout pareil. Une âme charitable pourra la communiquer au petit Nicolas Sarkozy, l'homme qui un jour a voulu être grand !

 

Partager cet article

commentaires

toto 22/11/2006 23:47

comme quoi à chaque fois que le dib ugly s'attaque à quelqu'un en croyant maitrioser le sujet il s'en prend une en pleine tronche !
c'est peut-être pour s'habituer à celle que vont prendre le petit gros et le gros haineux ...

Décroissance 22/11/2006 22:22

"Décroissance vient ici pour faire l'apologie du marxisme, il l'a lui-même reconnu. pour que cela soit plus commode, il explique que Staline n'avait rien à voir avec cette belle théorie."

Hum... pas tout à fait.
J'ai défendu le marxisme contre ceux qui l'accusaient d'être responsable des horreurs perpétrées par les fascistes rouges, qui je le répète, n'étaient évidemment pas communistes, Staline en tête. Sinon il faut m'expliquer en quoi Staline était le prolétariat. Et c'est loin d'être la seule différence.
Cependant, je ne connais pas assez l'oeuvre de Marx pour prendre le risque de m'associer totalement à ses écrits. Disons simplement que je pense en connaître les bases et que parmi ce que j'en ai lu, rien ne m'a choqué, et j'ai même été plutôt séduit. Mais je n'ai de toute façon pas de maître à penser. Et je ne suis pas intransigeant sur les termes. Peu importe l'étiquette finalement, le système que j'appelle de mes voeux, et de cela j'en suis sûr, est égalitaire, garantit les libertés (libertaire ne correspond pas tout à fait, car je suis pour l'existence d'un Etat) et solidaire, et pourrait donc très bien s'inscrire dans le cadre de la Constitution de la Vème République.

Dans ce même post dont tu parles phiconvers, je dis d'ailleurs que je me sens plus proche en réalité d'Yves Cochet, un des seuls aujourd'hui en politique à parler de décroissance, pourtant inéluctable, et nécessaire pour éviter l'extinction de l'humanité.
Or Marx n'en parlait pas, et était même plutôt favorable à la croissance si je ne m'abuse, seul moyen selon lui pour augmenter le niveau de vie de la population. Il est vrai qu'à son époque le danger était moins flagrant, je lui concède. Mais voilà néanmoins une nette différence d'opinion de ma part par rapport à lui.

Décroissance 22/11/2006 22:03

Ce que je réclame, c'est l'abolition de la propagande.
Le peuple n'est pas responsable. Nous sommes tellement conditionnés depuis tout petit (par l'école, les médias, les habitudes...) que ceux qui n'ont pas la chance de croiser la route d'une personne capable d'éveiller leur esprit critique n'ont pas d'autre choix que de voter selon ce que leur disent les présentateurs des JT, les politiciens qui se servent de leur rhétorique pour manipuler les foules, les concepts même de certaines émissions et du sport.
Il ne s'agit pas d'abolir le droit de vote, mais d'en finir avec l'obscurantisme dans lequel le peuple est maintenu. Je souhaite que le XXIème siècle soit un nouveau siècle des Lumières.

Pour revenir à la publicité, je crois que tu te trompes justement. Elle ne permet pas aux inventeurs d'un produit innovant de se démarquer. Ce qui compte n'est pas la qualité du produit, mais la façon de le mettre en valeur. Ce sont donc les entreprises les plus riches, capables d'épater le téléspectateur ou l'auditeur, qui sont gagnantes dans ce système, pas forcément les "gens talentueux et inventifs".
Je t'invite à regarder attentivement pendant une journée la publicité à la télévision. Parfois les publicitaires font preuve d'une belle créativité c'est vrai (ce qui ne signifie pas que le produit qui en bénéficie soit meilleur qu'un autre d'ailleurs), mais à côté de ça, combien voit-on de spots stupides, qui pour le coup prennent véritablement les spectateurs pour des abrutis.
Je me permets à ce propos de citer l'immense Coluche, qui ne plaisantait qu'à moitié en disant : "La publicité à la télévision s'adresse uniquement aux débiles mentaux."
Reprenons son exemple, bien choisi, des lessives. Est-ce vraiment un produit si peu connu qu'il doive être loué si souvent ? Je ne vois rien là qui relève d'une façon "de se démarquer commercialement sur les autres".

Est-ce que montrer des jeunes femmes à moitié nues pour vendre des shampoings, des gels douches, ou que sais-je encore, est vraiment une façon de "tirer un profit légitime de [son] travail" ?

Il arrive même de voir des publicités qui n'ont aucun rapport (ou très lointain) avec le produit en question. C'est souvent le cas pour une marque de chaussures de sport bien connue par exemple (des pubs très longues d'ailleurs).

La meilleure preuve que la pub ne permet pas de détecter les meilleurs produits, c'est qu'on est bien incapable de comparer deux produits semblables après avoir vu les deux spots publicitaires correspondants. Il y a même un risque d'être au contraire abusé par la qualité d'une des pubs, qui peut très bien mettre davantage en valeur le produit le moins bon.
Il faut distinguer la publicité, qui a pour seul but de promouvoir un produit (ou de détourner des fonds mais c'est un autre débat), indépendamment de sa qualité réelle, et une démonstration effective des aspects intéressants d'un nouveau produit.
On peut éventuellement envisager d'autres moyens de récompenser les bonnes inventions. Par exemple un organisme indépendant (c'est très important) qui testerait les produits et viendrait présenter les meilleurs dans des émissions de télévision ou à la radio.
Rien n'empêcherait non plus une marque de signaler qu'elle met en vente un produit, mais sans tout cet emballage pompeux et souvent niais. Je n'aurais rien contre ce type de publicité.

Je vais mettre un bémol tout de même. La publicité est la moins dangereuse des propagandes, puisqu'elle prend certes les gens pour des cons, mais elle le fait ouvertement a contrario du cas général. Tu n'as pas tort quelque part en écrivant que ceux qui dépensent leur argent stupidement, le veulent bien. Toutefois les publicitaires sont très forts et certaines catégories de la population méritent d'être protégées. Je pense notamment aux enfants et adolescents pour les sodas et autres sucreries.

phiconvers 22/11/2006 21:32

Sur la pub en général, voici ce que je viens de poster sur mon blog :
"fondamentalement, je déteste les sollicitations commerciales. J’aimerais n’être informé des options de consommation que lorsque je le demande. Recevoir un appel de télémarketing le soir ou le WE m’insupporte, et il me faut toute la charité chrétienne disponible à ce moment précis pour ne pas envoyer balader l’employé qui vient me déranger. S’il s’avise de protester quand je l’éconduis aimablement, aïe, la charité laisse place à une vilaine diatribe contre ce qu’il représente. Subir la publicité sur les chaînes publiques que je subventionne grassement via la redevance audiovisuelle, sans pouvoir d’ailleurs décider de ne plus la payer en contrepartie d’un arrêt de leur diffusion dans mon modeste foyer, me rend fugacement TRES libéral, jusqu’à ce que me souvienne du dernier appel de télémarketing…"

Décroissance vient ici pour faire l'apologie du marxisme, il l'a lui-même recon nu. pour que cela soit plus commode, il explique que Staline n'avait rien à voir avec cette belle théorie.

Il nous montre en tout cas que marxisme et démocratie cohabitent mal. Cela étonne quelqu'un ?

superbeuha 22/11/2006 21:01

"La publicité consiste à profiter du handicap (intellectuel) des gens, pour leur voler leur argent. En ce sens, elle est effectivement nuisible et choquante, et devrait être interdite."

Et si ton produit présente un avantage manifeste, comment le fais-tu connaître ? Dans un monde où la publicité est interdite, qu'est-ce qui permet aux gens talentueux et inventifs de se démarquer commercialement sur les autres, c'est à dire de tirer un profit légitime de leur travail ?

Une fois de plus, je m'inscris contre l'usage abusif du mot "voler". Chacun est libre de dépenser son argent comme il l'entend. Tu penses sans doute que beaucoup le font de façon irresponsable, mais il ne te revient pas de juger le choix d'autrui. Et sûrement pas de soupçonner les consommateurs de faiblesse intellectuelle ! Être de gauche signifierait-il mépriser le peuple ?

"En même temps, peut-on raisonnablement considérer qu'un pays dans lequel une majorité de personnes vote à droite à chaque élection est peuplé de gens aptes à penser par eux-mêmes ?"

Pour aller jusqu'au bout de ta logique, pourquoi ne réclames-tu pas l'abolition du droit de vote ?

Court Forrest !

Flux RSS

FLUX RSS :







Le Musée Sarkozy