Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
27 avril 2008 7 27 /04 /avril /2008 20:20
On pouvait craindre de tomber très bas, mais sans doute pas jusque là : Fillon Rantanplan qui nous fait une séance d'autocritique aussi spontanée qu'une guérison de rhume. Sarkozy qui déclare être tombé amoureux de son fidèle rantanplan.  Faut il que la maison brûle pour voir tant de contes pour enfants ?

Souvenez-vous, jeudi 24 avril, Sarkozy tente de nous faire croire que tout va bien et qu'il est compétent.

sarkozy couac erreur fillon sarkostiqueMerci à Christian

Il brasse de l'air à la télévision pendant 90 minutes avec quelques journalistes complaisants (lui ont-ils parlé de son inscription après le délai légal sur les listes électorales pour les municipales ?).

sarkozy couac erreur fillon sarkostiqueMerci à Hub - Site ?

En faisant cela il espère, comme lors de sa campagne électorale à grands frais, convaincre qu'il agit. Le résultat est entre pathétique et pitoyable.

sarkozy couac erreur fillon sarkostiqueMerci à Maester

Que fait son fidèle serviteur à Matignon ? Il lui emboîte le pas dans une séance d'excusite (maladie qui consiste à se trouver des excuses, si possible, faciles).

Si la situation est aussi pourrie, dit-il, c'est la faute à la gauche qui a dit tout plein de mensonge. Ce qui ne peut pas être vrai, puisque la gauche ne dit rien. Elle est aphone.
sarkozy couac erreur fillon sarkostiqueMerci à Giemsi

Suite aux couacs en série il fallait réagir et montrer que tout le monde tend vers le même but.
Et faire oublier les couacs de la clique du petit coq.

sarkozy couac erreur fillon sarkostiqueMerci au Blog du Chi

C'est forcément difficile, quand le président n'attend qu'une chose : virer son premier ministre pour le remplacer !

 

 

Sarkostique le sarkozy blog officiel satirique

Partager cet article

Ecrit par Sarkostique le blog anti sarkozy - dans Le Sarkozysme expliqué
commenter cet article

commentaires

pps 28/04/2008 19:44

Juste je m'en suis aperçu après postage.
Moi je m'attends à ce que les sondages se creusent davantage.
Si les français ne sont pas encore touchés chacun pris individuellement jusqu'à l'os pour se révolter et descendre dans la rue (n'est-ce pas françoise post 7?).
Ils peuvent au moins tout en restant chez eux manifester leur désapprobation dans les sondages lorsqu'ils sont sollicités par les sondeurs.
Est-ce si difficile que ça?
En fait personnellement, je n'ai jamais eu "l'honneur" d'être sondé par qui que ce soit?
Et vous?

Y'a-t-il une démarche personnelle à effectuer pour faire son opinion?

Paul 28/04/2008 19:22

@ pps :
Sondage réalisé avant l'intervention ;-)

pps 28/04/2008 19:05

Mon post 17 n'est déjà plus d'actualité puisque les deux têtes plongent après l'intervention confectionnée pour dupes par le prestidigitateur ennesse: Selon BVA-l'express.

Il ne suffit pas de reconnaître ses nombreuses erreurs puis basta. Il faut en tirer les conclusions et prendre des décisions courageuses.
Il s'agit du sort d'une nation de 64 millions d'âmes et on ne joue pas avec ça !

Voici un article édifiant pour ceux à qui ils ont échappés :

Popularité: Sarkozy à 32% (-8), Fillon 43% (-8)

Nicolas Sarkozy perd 8 points de popularité en un mois à 32% de bonnes opinions, et François Fillon, en baissant aussi de 8 points, rassemble une majorité d'opinions défavorables, dans le baromètre BVA-l'Express à paraître jeudi, réalisé avant l'interview du chef de l'Etat.

Le président réunit en avril 32% de bonnes opinions contre 40% le mois précédent, et 64% de mauvaises (+ 9%), selon cette enquête. 4% ne se prononcent pas.

Selon Jérôme Sainte-Marie, directeur de BVA Opinion, ce taux de mauvaises opinions est "le plus élevé jamais enregistré" par son institut depuis la création de son baromètre de l'exécutif en 1981. En revanche le faible taux de bonnes opinions (32%) s'est déjà rencontré (Jacques Chirac en novembre 1995 et même 31% pour François Mitterrand en mars 1992).

Le Premier ministre inspire désormais une majorité de mécontents: 46% (+ 10) contre 43% de satisfaits (-8 points). 11% ne se prononcent pas.

Sondage réalisé en face à face du 22 au 24 avril (l'émission télévisée de Nicolas Sarkozy ayant eu lieu le 24 au soir) auprès d'un échantillon national représentatif de 994 personnes de 18 ans et plus (méthode des quotas). Notice détaillée disponible auprès de la commission nationale des sondages.

Jean-Pierre Clatot AFP ¦ François Fillon le 25 avril 2008 à Val d'Isère



© 2008 AFP

pps 28/04/2008 16:21

@ françoise

Je prends toujours les sondages avec des pincettes mais à mon avis les 53% de satisfaits veulent surtout marquer leur confiance à Fillon et son équipe pour qu'ils aient assez de courage et défier Sarko qui les prend pour des guignols. C'est un peu pour forcer Sarko à jouer profil bas et d'arrêter ses extravagances.
Les 33% sont valables pour toute la politique menée par Sarko puisqu'il est aussi premier ministre!

Seagull 28/04/2008 14:51

Parlons peu mais parlons bien, enfin, essayons ! Tout d'abord, les rapports entre le president et le premier ministre me font penser à la BD Iznogoud. En fait, c'est le vizir qui veut prendre la place du calife tout en lui faisant des risettes par devant. Ensuite, à propos de F. Bayrou, je le tiens pour un honnete hommme MAIS je ne sais que penser d'un hommequi declare froidement, lorsqu'il etait dans la majorité sous Chirac: " Je suis contre (un projet de loi) mais je vote pour." , tout cela par une soi-disante solidarité avec le gouvernement de l'epoque. Ou bien on revendique son independance, ce qui n'empeche pas d'approuver ce qui est bon, ou bien on se desolidarise et on agit en consequence. Quant au centre, cela a été, malheureusement, souvent un parti qui penchait plutot à droite. Je conçois que la situation d'un tel parti soit delicate mais on pourrait s'attendre à ce que, justement, il joue l'equilibre. Enfin, pour revenir sur la prestation du Nabot, on a vu a quel point cet triste individu est incapable non seulement de diriger mais aussi d'assumer ses erreurs. Il a fort bien affirmé continuer sur SA voie, meme si celle ci nous amene dans le mur. Il me fait l'impression d'un gamin capricieux qui nous ferait un caca nerveux à chaque contrariété. Et puis, ce discurs qui consiste à dire que c'est TOUJOURS la faute des autres, ça montre à quel point il est incapable de tirer les consequences de ses propres erreurs de trajectoire. N'oublions pas qu'il est maintenant redevable des Bolloré, Bouygues et autres grands du CAC40, petits cadeaux de leur part obligent. Il y aurait bien un moyen de remettre de l'argent dans les caisses mais il ne remettra JAMAIS le paquet fiscal en doute car ce serait pour lui reconnaitre qu'il s'est planté. Dieu ne se plante JAMAIS ! Alors, que nous reste - t - il comme solution ? Faire bloc contre lui et sa politique, ce que ne fait pas la gauche, mis à part peut-etre Besancenot. Le PS est absent et n'a rien à proposer, le PC est moribond, les Ecologistes ont 30 ans de retard, bref, il n'y a pas beaucoup d'opposition. La seule qui pourrait se faire entendre est celle du peuple même mais ce dernier a-t-il encore assez de tripes, pour ne pas dire autre chose, pour le faire ? Au train où vont les choses, j'ai des doutes mais l'espoir fait vivre, n'est-ce pas ? Mai approche et peut-etre que .......!

Court Forrest !

Flux RSS

FLUX RSS :







Le Musée Sarkozy