Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
30 juillet 2007 1 30 /07 /juillet /2007 11:03
Notre camembert en chef qui a commencé son mandat en envoyant un joli bras d'honneur à la France qui bosse, est tarraudé par une inquiétude tenace : comment être un bon président ?

C'est qu'il n'y a pas d'école pour cela. Peu de recette et encore moins de formule magique. Et pourtant, Nicolas Sarkozy rêve tellement de dépasser Mitterrand, De Gaulle et pourquoi pas Napoléons (Sarkophage a  mis un s pour montrer le côté ambitieux du personnage)

Il y a quand même du travail. Ne serait ce parce qu'on ne transforme pas un cancre en premier de la classe avec la seule opération du saint esprit. Il en faut plus !

Alors pour se donner des airs de chef d'état on s'acoquine avec de terribles puissants. Des fois que  ça puisse déteindre sur sa propre aura !

En attendant il suit quelques petites recettes le camembert en chef,  ça ne mange pas de pain et ça encourage l'électeur frontiste à se sentir bien dans son pays. Finalement il aura beaucoup fait pour les minorités invisibles !

 

 

 

Sarkostique le sarkozy blog officiel satirique

Bouton ca vous a plu du blog sarkostique le sarkozy blog satirique  Bouton reagir du blog sarkostique le sarkozy blog satirique  Bouton best off du blog sarkostique le sarkozy blog satirique

Partager cet article

Ecrit par Sarkophage contre Sarkozy - dans Un président en toc mais bling bling
commenter cet article

commentaires

Gael 02/08/2007 19:38

Attention tu as les sphincters qui éclatent ;)

"au contraire, moi, je suis confortablement installé dans la vie.j'ai rien à y gagner sauf ma propre estime."

Et ça te donne le droit d'exiger des autres de faire comme toi ? Tu es quoi, prof ? Rentier ? Quel salaire garanti à vie te donne un sentiment de sécurité suffisant pour te permettre de verse le coeur léger une portion non négligeable de ce que tu gagnes ?

"je te dis qu'avec un tel raisonnement, tu ne mérites pas plus la nationalité française que le malien sans papier que tu conchies."

Je ne vois pas pourquoi il faut avoir besoin de la France pour en mériter la nationalité. Au cas où cette réalité t'échapperait toujours, pour que les comptes de l'Etat restent à l'équilibre tout en garantissant les belles prestations sociales dont tu te gargarises, il faut bien que certains paient plus qu'ils ne reçoivent.

Pour ta gouverne, la différence entre le malien sans-papiers et moi, c'est que le sans-papiers est un boulet pour la France (scandalise-toi de l'expression si tu veux) quand je suis un atout pour mon pays d'accueil. Quand il rentre en douce sur le territoire avant d'exiger des aides, j'ai émigré par la grande porte. Quand il conspue la France et traite ses habitants de xénophobes s'ils ne se plient pas à ses quatre volontés, je suis reconnaissant des opportunités que l'on m'offre, et je m'en montre digne.

Sinon il m'a l'air franchement con ton copain, parce que s'il se faisait des "couilles en or" aux states comme tu dis, qu'est-ce qui l'empêchait de se payer une assurance pour prévenir les mauvais coups ?

Mais bref, je ne suis pas contre toutes les aides sociales, quoique tu en penses. En revanche, je méprise profondément la culture qui en est faite dans ce pays, et le fatalisme dans lequel on entretient ses habitants.

Question de principes.

BoB 02/08/2007 18:39

mais dis donc pipoman.
"Il va sans dire qu'il est facile de prêcher le don de soi quand on est du côté de ceux qui ont tout à y gagner."

qu'est ce que t'en sais??
au contraire, moi, je suis confortablement installé dans la vie.j'ai rien à y gagner sauf ma propre estime.moi, je suis fier d'etre français, de me rappeler tous les jours la devise de ma République "Liberté, Egalité, Fraternité", de me rappeler ce que cela signifie...
j'ai donné pour ce pays. et de ma personne, au prix du sang, pauvre tache. je sais ce que signifie "se sacrifier pour son pays".
apres je sais pas où tu as vu que j'appelais l'ascenseur social.je l'ai déjà pris mais je n'oublie pas d'où je viens ni ceux qui sont restés derriere.
faudrait peut etre arreter de delirer.
c'est pas moi qui vient ici dire que, je cite, " je n'ai pas besoin de la France" et qui termine en disant je part me faire des couilles en or à l'étranger.
je te dis qu'avec un tel raisonnement, tu ne mérites pas plus la nationalité française que le malien sans papier que tu conchies.en effet, tu agis de la même façon que lui. dis toi bien qu'à l'étranger tu deviens peut etre, toi, le malien...

tu parles d'ingratitude? mais tu vas où? tu veux pas qu'on te cire les pompes aussi, non?

casse toi et ne reviens plus dans ce pays, il faut aussi aller au bout de ses dires, mon gars.
l'herbe est plus verte dans le pré d'à coté? tu n'as qu'à t'y installer. mais quand la sécheresse viendra, j'ose espérer que tu ne reviendras pas, la queue entre les jambes, pour profiter des avantages que tu conchies aujourd'hui...j'en ai connu un, comme toi, le même discours, qui était aux "states", au début couille en or, coke, bimbos et tout. et puis un jour la tuile, plus de dollars et en plus le cancer qui tue. houlà, mais c'est cher une chimio aux states! alors , il est revenu chez nous, en France, aujourd'hui, il est au RMI et se soigne grace à la CMU. il a changé de discours, il est tout merdeux maintenant...comme quoi la France des assistés, des fois, ça a du bon.

Gael 02/08/2007 17:03

Tu devrais te calmer et surveiller tes hémorroïdes.

Effectivement, je n'ai pas envie de sacrifier mon temps et mon argent pour des crétins qui estiment tout sacrifice normal, mais tout désir de profiter du fruit de son travail comme la démonstration d'un formidable égoïsme. Personne n'aime voir ses efforts payés d'ingratitude.

Moi ce qui me fait beaucoup rire, ce sont les gens comme toi qui appellent de leurs voeux le "redémarrage de l'ascenseur social" et qui éprouvent une haine sans pareille à l'égard de ceux qui l'empruntent sitôt qu'ils dépassent le 2ème étage. Il va sans dire qu'il est facile de prêcher le don de soi quand on est du côté de ceux qui ont tout à y gagner.

Bonne rancoeur sans rancunes.

BoB 02/08/2007 16:14

si tu n'es pas pret à te sacrifier pour ton pays, c'est que tu ne l'aimes pas. il n'y a pas à tergiverser. donc, casse toi! deviens étranger et arrete de nous les briser.

me fais marrer le donneur de leçon même pas pret à donner de sa petite personne....
patriote, d'opérette du genre à envoyer des pauvres gars au casse pipe en buvant du champagne bien au chaud loin du front....

pour le reste du discours, du blabla, bien dit mais du blabla. comme si le petit sarko à lui tout seul était le sauveur du pays... de ses intérets et de ceux de ses copains certainement, quant aux intérets du pauvre con de français de base.... ils sont loin vu d'un yacht....

Gael 02/08/2007 15:30

A BoB,

Je vote en France et continuerai de le faire parce que c'est un pays que j'aime, quand bien même il m'exaspère souvent, et auquel je souhaite ce qu'il y a de meilleur.

J'ai voté Nicolas Sarkozy en mon âme et conscience, et ce malgré les défauts du personnage, car je pensais que c'était de tous les candidats le moins susceptible de conforter les français dans leurs prétentions et archaïsmes: une conception de la lutte sociale ayant traversé le XXè siècle presque sans altération, un snobisme intellectuel tendant à pousser tout le monde vers l'Université, quitte à déprécier autant l'enseignement de celle-ci que la qualité de nos artisans et ouvriers, rebuts du système éducatif, un sentiment de supériorité nationale n'étant plus fondé sur rien mais motivant une volonté d'exercer un magistère moral universel, etc.

Mais pour ce qui est de se barrer à l'étranger, je te remercie de ta suggestion, c'est déjà fait. J'aime mon pays, mais pas au point de me sacrifier pour lui. Qu'il change, et j'envisagerai l'opportunité de revenir payer mes impôts en France.

Court Forrest !

Flux RSS

FLUX RSS :







Le Musée Sarkozy