Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
28 octobre 2005 5 28 /10 /octobre /2005 00:00

Sarkophage furette sur la toile mondiale pour y trouver des sarkologues inconnus qui méritent tribune.

Il en a trouvé encore un aujourd'hui. C'est vrai, c'était assez facile, sur le portail Bellacio

Notre Sarkologue du jour, qui se prénome Le Yéti :o) résume le fonctionnement du commerçant de pacotille Sarkozy. Il ne mâche si ses mots ni la salade du camelot Sarkozy.

Amis Sarkophiles qui fréquentez assidument ce blog, nous attendons vos commentaires !

----------------------------------------------

Un petit ministre de l’intérieur trépignant, escorté par sa nuée d’adorateurs journalistiques, se rendit un soir (25/10/2005) dans une banlieue ghetto (Argenteuil) de la grande mégalopole parisienne.

Las ! Il y fut reçu par forces invectives, crachats et œufs aviaires pourris.

Quelque peu interloqué, mais fort de ses cours renforcés de communication, il tenta de reprendre pied et s’empara d’un des micros qui se tendaient langoureusement vers lui.

"Euh..., commença-t-il, la voix un peu blanche. On ne m’empêchera pas [respiration] de venir là si je veux. Ce n’est tout de même pas une zone de non droit [respiration] ici [respiration] que je sache."

Puis se tournant vers les gens de la cité agglutinés aux fenêtres des grandes tours, il poursuivit :

« Et vous, hein, vous avez peur de cette racaille ?... Hein, vous avez peur de cette racaille ? »

Les micros, obnubilés par le charisme ensorcelant de leur petit ministre, omirent d’enregistrer la réponse de la population. Mais, moi, je crois bien l’avoir perçu. Et voici ce que j’entendis :

"Oui, Monsieur le Grand Petit Ministre, c’est vrai, nous avons peur de cette racaille, de TOUTES les racailles."

La racaille de la cité, ce sont nos propres enfants. Vous les avez rejetés au fond de leurs ghettos, vous avez coupé tous les ponts qui leur permettaient d’espérer pouvoir rejoindre votre monde, vous les avez diabolisés, montrés du doigt.

Et vous vous étonnez qu’ils se soient construits un monde à eux, un monde en dehors de vos lois ? La nature a horreur du vide, Monsieur le tout petit ministre. Vous les avez abandonnés ? D’autres sont venus prendre votre place : des trafiquants, des intégristes obscurs. Alors, c’est vrai, maintenant, nos enfants nous font peur.

Mais... (Hého, le ministricule, vous nous écoutez ? Parce qu’à vous voir comme ça, le sourire béat, obnubilé par les objectifs des caméras, on croyait que... Bon, on continue.)

Mais l’autre racaille qui nous fait peur, c’est ta bande à toi, ministre. Ceux qui piquent impunément dans les caisses et vont mettre leur sale oseille à l’abri dans des paradis fiscaux. Ceux qui n’hésitent pas à mettre des populations entières sous perfusion de RMI, ou de contrats précaires. Ceux qui font sniffer aux gogos des lignes de « valeur travail » frelaté qui ne leur apporteront jamais rien, mais les rendront addicts comme des moutons. Ceux qui déciment des populations entières de la planète au nom de la liberté du marché. Oui, nous avons bien dit "déciment" ! Demandez à ces centaines de milliers d’Africains qui crèvent du sida parce que vos entreprises pharmaceutiques veulent protéger leurs profits. Demandez à ces milliers de personnes qui vont mourir par l’amiante, alors que l’État savait mais n’a rien fait, rien dit pour protéger les intérêts des lobbys complices. Ah, vous nous faites bien rire quand vous dénoncez les crimes de l’ancien bloc de l’Est !

Quoi ? Comment ? Vous dites que vous allez nous débarrasser de la racaille ? Très bonne chose. Il se pourrait même qu’un jour, on aille vous y aider, p... de m... de notre c... ! »

Les choses tournaient vinaigre. J’ai préféré remonter dans ma montagne.

Une phrase, lue sur le site d’Étienne Chouard, me trottait dans la tête : "L’histoire enseigne qu’au delà de certaines limites, impossibles à estimer, les citoyens ne se laissent plus gruger sans réagir. Elle enseigne aussi que les conflits sont imprévisibles, et une fois déclenchés, impossibles à maîtriser." [Claude Plathey, informaticien retraité] 

Le Yéti

--------------------------------------------

 

 Sarkostique le sarkozy blog officiel satirique

Partager cet article

commentaires

le vengeur masqué 15/11/2005 13:59

En réponse à tous ces c... qui pensent (hum??) que sarko vaut mieux qu'une racaille :
Il fut un temps en france et dans le monde, où les populations semblaient solidaires les unes des autres.(édit de nantes, révolution, front populaire, déportation, mai 68, ....) Mais malheureusement, l'histoire ne retient que le bon coté des événements :
-l'édit de nantes a fait des millions de mort avant
-la révolution a été menée par les bourgeois
-le front populaire a gagné dans une mare de sang
-en mai 68, les français ont voté à droite
-etc....
Quand les émeutes ont commencé, je me suis demandé quelle serait ma position si cela dégénérait en guerre civile. Je suis arrivé à la conclusion que je resterai chez moi, comme un lâche, alors que ce qu'on fait ces gamins, je reve de le faire depuis l'age de 14 ans. Je suis donc pire que les autres, car conscient et absent. Mais, et cela me rassure, je ne suis pas dupe de la politique extrémiste et populiste menée par le nain sarko, qui promet depuis 3 ans le changement, et qui amène la gangrénisation raciale de la société actuelle. Bref, une vision "à l'américaine (du nord)". Personnellement, je n'en veux pas de sa politique. Dans les banlieues, non plus. (on en a peut etre marre des racailles, mais on en a plus marre des oportunistes) Donc mon message pour les pro sarko et autres anti racaille (franchement, faut pas avoir de QI pour oser se nommer comme ça...) : "Profitez-en, car la populasse, le peuple, la france d'en bas, est en train de se réveiller. Et quand elle sera debout, elle se reconstruira sur les ruines de nos illusions, et sur celles de votre fortune, amassée illégalement sur le dos du néo-libéralisme sarkoziste, et d'autres gros porc dans votre genre !"
Merci.

PRO sarko 09/11/2005 01:15



Parce qu'il a eu le courage des mots et des actes, en demandant aux forces de
police de réinvestir les cités trop longtemps abandonnées par la République, les
bandes de voyous qui règnent sur les quartiers ont pris prétexte d'un accident
dramatique pour lancer une épreuve de force contre Nicolas Sarkozy et contre la
République française.

Rien ne peut justifier un tel déchainement de violence, allant jusqu'à attenter
à la vie des habitants avec une sauvagerie inouie. Ceux qui essaient de tirer
partie de la situation sur le plan politique en appelant à la démission du
Ministre de l'Intérieur sont des irresponsables et les alliés objectifs des
casseurs et des assassins qui terrorisent actuellement les banlieues.

Nicolas Sarkozy et les forces de police doivent tenir bon et rétablir l'ordre
sans faiblesse ! Face à la démagogie et à la censure de certains médias
partisans, il faut que le soutien populaire dont ils bénéficient trouvent une
expression forte.

Seul internet peut porter haut et fort la voie de la majorité silencieuse qui
assiste atterrée à la mise à bas de nos valeurs républicaines et françaises.

ced 08/11/2005 14:15

Faut arrêter de pleurer sur ces pauvres petits choux de cités... faut leur donner du travail... MAIS ILS NE VEULENT PAS TRAVAILLER !!! Ils gagnent plus en dealant ! Ce n'est pas une légende !!! Pour moi on est arrivé au point de non-retour, et ce non pas à cause de Sarko mais surtout à cause de 14 ans de socialisme de merde par Mitteux !!!
Réveillez-vous, ces problèmes ne datent pas d'hier, ils ne font qu'empirer !

Le problème est tellement complexe aujourd'hui que si on a pas quelqu'un comme Sarko pour agir, c'est même plus la peine d'esperer que ça se calme.

De plus, il faut arrêter de s'indigner sur les paroles de Sarko (sorties de son réel contexte par des médias foireux) et appelons un chat, un chat !
OUI la racaille existe dont certains sont irrécupérables !!!

moi 07/11/2005 14:11

"Il y à aussi presse française fait semblant de ne pas comprendre que les gamins qui se sont fait griller dans un transfo EDF ne sont victimes... que de leur bêtise et de l’absence de leurs parents."

Tout à fait d'accord...
Perso je trouve sarko beaucoup trop gentil avec toutes ces racailles, il va falloir commencer à leur montrer qu'on se laisse pas emmerder par 2 ou 3 jeunes ayant un QI depassant pas celui d'un foetus

none 07/11/2005 10:47

Il y à aussi presse française fait semblant de ne pas comprendre que les gamins qui se sont fait griller dans un transfo EDF ne sont victimes... que de leur bêtise et de l’absence de leurs parents.

Court Forrest !

Flux RSS

FLUX RSS :







Le Musée Sarkozy