Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
4 octobre 2005 2 04 /10 /octobre /2005 00:00

Sarkozy ressort la calculette ! Cette fois-ci c'est ce grand journal qui sent la poussière qui nous l'apprend. Nabot-Leon se tate (on ne sait si c'est la droite ou la gauche :o) ) pour savoir quand monter sur le marchepied vers son paradis, son nirvana, son orgasme cosmique : L'Elysée ! Le Grand Journal qui sent la poussière nous fait donc part de ces propos :

-------------------------------------

«Je ne suis pas voué à être président de l'UMP toute ma vie.» «Rien n'est décidé. Il peut très bien rester jusqu'au bout, mais on réfléchit», se borne-t-on à indiquer dans son entourage, où l'on examine de près le précédent Chirac de 1995.

-------------------------------

Les Sarkozystes vont jusqu'à s'inspirer du grand timonier Chirac. C'est dire si les références sont impressionnantes !

Et Le Figaro de continuer (3 octobre 2005)

------------------------------------

L'actuel chef de l'UMP, qui se flatte d'y avoir instauré la démocratie, ne peut pas se permettre de recourir à la même méthode. Son remplaçant devrait être adoubé par les militants, ce qui exclut les membres de sa garde rapprochée, comme Brice Hortefeux, qui fait déjà office de numéro deux Rue La Boétie. Pour quitter formellement la présidence du parti sans en perdre le contrôle, Sarkozy devrait d'abord se trouver un successeur consensuel. Persuadé que «si le poste était disponible, il y aurait beaucoup plus de candidats» qu'en novembre 2004, il n'exprime pas de préférence, mais certains laissent entendre dans son entourage que le chiraquien François Baroin, déjà conseiller du président de l'UMP, a le bon profil pour le remplacer.Le candidat aurait aussi intérêt à quitter son fauteuil le plus tard possible, mais il est impatient de passer à la prochaine étape. «J'ai fait le job, a-t-il expliqué, à la Réunion toujours. Nous sommes 167 000 adhérents. J'en ai trouvé 100 000 quand je suis arrivé, il y a dix mois. D'ici la fin de l'année, l'objectif de doubler les effectifs sera atteint, comme promis.»

-----------------------------

Elle est belle notre presse d'investigation ! Si ça se trouve la journaliste est celle qui partage la couche du candidat le plus célèbre au trône de France ! Mortecouille !

Sarkostique le sarkozy blog officiel satirique

Repost 0
Ecrit par Sarkophage avec Sarkostique anti sarkozy - dans Manipulations de Sarkozy
commenter cet article
2 octobre 2005 7 02 /10 /octobre /2005 00:00

Il est mal le petit Nicolas Sarkozy ! Les sondages montrent que son discours commence à fatiguer. En bon camelot de foire, il se doit de le renouveller. La ménagère de moins de 50 ans pourrait en effet lui envoyer son bulletin de vote en travers de la figure.

Que s'est-il donc passé de grave pour qu'il sorte la machine à compter les voix et les soutiens ?

Sarkophage peut le révéler au monde : les gens se fatiguent de ses interventions et propositions logorhées.

Comme il déblatère uniquement avec en ligne de mire les sondages et projections des spécialistes du bourre-moi-le-mou, il est aujourd'hui fort dépourvu, car son discours de parvenu ne séduit plus (Sarkophage s'est toujours rêvé grand poête :o) De là à dire qu'il préfère Villepin ... )

Il lui faut donc changer les formules, réfléchir à un nouvel angle d'attaque pour vendre son programme produit. C'est en tout cas ce que l'on apprend en école de commerce quand on commence. Il devrait demander à son frère, très calé sur le sujet.

Le journal Le Monde rapporte les dires de Loin du ciel :

-------------------------------

 

Favori de la droite pour l'élection présidentielle, Nicolas Sarkozy a choisi de se glisser dans la peau du challenger, laissant même entendre qu'il n'était pas écrit qu'il serait candidat : "Nul n'est propriétaire, y compris le président de l'UMP, d'un rôle ou d'une candidature à la candidature" , a-t-il lancé, jeudi 29 septembre, lors d'un meeting à Saint-Denis-de-la-Réunion.

C'est la première fois qu'il laisse entendre qu'il pourrait renoncer au but qu'il poursuit inlassablement. " Le moment venu, additionnons-nous autour de celui qui a été choisi. Voilà la martingale gagnante (...) : je ne ferai pas aux autres ce que je n'ai pas aimé..." "qu'on me fasse", a poursuivi l'assistance. Une allusion à la présidentielle de 1995, où le camp victorieux, celui de Jacques Chirac, avait durablement ostracisé les vaincus réunis autour d'Edouard Balladur, dont Nicolas Sarkozy.

Ce positionnement, purement tactique, est largement dicté par la publication d'un sondage Sofres pour Le Figaro Magazine du 1er octobre dans lequel M. Sarkozy, qui occupait depuis 2002 la première place, passe derrière M. de Villepin. 48 % des Français interrogés les 21 et 22 septembre souhaitent que le premier ministre "joue un rôle important dans les mois et les années à venir" . M. Sarkozy, avec 47 %, perd 6 points. Un avertissement pour le président de l'UMP. "Nicolas ne doit pas céder à la tentation des petites phrases. Il ne doit pas essayer d'être plus fort et plus dur" , lui conseille Manuel Aeschliman, un de ses conseillers.

Le candidat a cherché à minimiser la portée de cette enquête : "Ce n'est pas signifiant, confiait-il, jeudi à l'heure du dîner. Il faudrait une tendance lourde. Moi je sais ce que j'ai à faire. La route est longue , le meilleur sondage, c'est les audiences à la télé, les salles pleines..."

L'IMPATIENCE, LA CRISPATION...

D'autres études, plus confidentielles, ont alerté l'entourage du candidat. Elles révèlent que son image est désormais associée à "la dureté" , "l'impatience" , "la crispation" . Le message a été entendu et le changement de stratégie décrété et appliqué. "L'opinion publique veut que je ne cède sur rien, mais sans casser la vaisselle", traduit le ministre de l'intérieur.

A la Réunion, au cours de la première journée de son déplacement, M. Sarkozy s'est donc attaché à offrir l'image d'un homme apaisé et sans rancoeur. Le président de la République a reçu un hommage appuyé. "Je voudrais m'inscrire dans la tradition de Jacques Chirac, qui connaît et apprécie l'Outre-Mer , a-t-il lancé aux militants UMP ravis de la référence. Je voudrais que vous vous disiez, l'Outre-Mer, Sarko, il l'aime."

A son arrivée, il a fait l'impasse sur les phrases les plus critiques à l'égard du gouvernement, pourtant dûment écrites dans son discours, comme celle ou il devait évoquer le "scénario mortifère" d'un "pays qui se momifie et qui décline." Abordant, dans l'après-midi, la question de la laïcité et de la loi de 1905, il a tout juste concédé vouloir "l'adapter légèrement" et "amender à la marge" quelques articles.

Mercredi, pourtant, il s'est offert le plaisir de souligner le score du premier ministre polonais lors des élections législatives : 4 %.

Le Monde - 30.09.2005

--------------------------------

Ce qui est marrant dans ces révélations, c'est que Sarkozy utilise comme référence pour parler de la popularité. Avec comme indicateur "la télévision" et "les salles pleines", c'est sûr qu'il est en bonne voie pour savoir ce que les gens pensent de lui. A ce rythme on peut élire Derrick ou Columbo, président de la République ! Il a encore perdu une occasion de s'occuper vraiment de son boulot ! Car pendant son temps là le crime continue de payer !

Sarkostique le sarkozy blog officiel satirique

Repost 0
Ecrit par Sarkophage avec Sarkostique anti sarkozy - dans Manipulations de Sarkozy
commenter cet article
14 septembre 2005 3 14 /09 /septembre /2005 00:00

En plus d'être partout et de nous polluer l'horizon, le petit Nicolas Sarkozy s'évertue à remplir nos boites courriel de pourriels (spam). C'est quand même un comble !

Voici l'objet du délit :  http://homepage.mac.com/tristanmf/SARKOSPAM.pdf

 

Il fallait réagir, certains l'ont fait !

http://www.sarkozypresident2007.org/

Allez visiter ce site, pour l'instant en construction.

C'est la réponse du berger à la bergère.

Sarkostique le sarkozy blog officiel satirique

Repost 0
Ecrit par Sarkophage avec Sarkostique anti sarkozy - dans Manipulations de Sarkozy
commenter cet article
18 juillet 2005 1 18 /07 /juillet /2005 00:00

L'apôtre du Karcher veut rentabiliser son outil et ne pas regretter l'investissement !

Ainsi, l'Express du 18 au 24 juillet 2005 (N°2020) nous apprend qu'il a entrepris de faire le ménage dans son mouvement : L'Union pour me Mettre Président (U.M.P).

Et qui fait l'objet du contrat cette fois-ci ?

La responsable de l' U.M.P "Jeunes".

Sarkophage  ne peut s'empêcher de remarquer avec un brin d'ironie et de facilité : il y a des jeunes à l'U.M.P ? Est-ce possible, rationnellement parlant ? Est-ce tangible que des jeunes participent à ce genre de mascarade ? Sont ce vraiment des jeunes ? Ne sont-ce pas plutöt des vieux liftés et remodelés avec la chirurgie esthétique ?

C'est donc vraiment con, parfois, un jeune ! Les mêmes que ceux qui suivent la Tocard Académie ou autres bouillons télévisuels ? Une enquête sociologique qui viendrait à notre secours serait fort utile !

Me Parisot est demandée en urgence pour réaliser celle-ci en tout objectivité et transparence ! :op

Sarkophage  s'éloigne du sujet et du roi ...

Marie Guevenoux, c'est son nom, est donc priée (hihihihihihihi les jeux de mots sont faciles en ce moment !!!) de faire ses valises pour laisser sa place à un pantin qui ne fera qu'une chose : permettre la conquête de l'empire par le côté obscur de la force.

Ainsi donc va la stratégie du petit Nicolas Sarkozy: nettoyer pour mieux réimplanter fidèles et soumis.

Nous nageons dans la bouillie politique la plus navrante. Peu importe, l'important c'est de gagner par tous les moyens, le droit de s'asseoir sur la démocratie, une fois celle-ci séduite ...

Karcher quand tu nous tiens !

Sarkostique le sarkozy blog officiel satirique 

Repost 0
Ecrit par Sarkophage avec Sarkostique anti sarkozy - dans Manipulations de Sarkozy
commenter cet article

Court Forrest !

Flux RSS

FLUX RSS :







Le Musée Sarkozy