Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
23 janvier 2006 1 23 /01 /janvier /2006 12:20

Sarkozy a fait adopter les changements de statut de son parti avec un score Stalinien :o) Ce parti qui encourage le cancer du poumon et l'alcoolisme

Cela pourrait être difficile à comprendre... sans le talent de Placide, qui résume très bien les raisons de ce succès avec son crayon 

sarkozy ump

Visitez le site de Placide

Repost 0
Ecrit par Sarkostique Blog anti Sarkozy - dans Les amis de Sarkozy
commenter cet article
17 janvier 2006 2 17 /01 /janvier /2006 08:00

Vous vous souvenez sans doute de l'affaire Balkany. Pas celle qui a couté à ce politique de devoir s'expliquer devant un juge. Non celle qui a permis de découvrir que ce grand ami du petit Sarkozy considère qu'il n'y a pas de pauvres en France. Cela n'a pas fait beaucoup de bruit, et c'est bien dommage. Comme quoi un politique peut-être complètement à la masse, sans que les français ne s'en offusquent. Ils doivent être vaccinés. :o) Pour élire Chirac le roi de la promesse abracadabrantesque il ne peut y avoir que cette explication.

Balkany a donc joué au pied nickelé. Cette "affaire" n'a pas fait la une des médias, mais elle en dit long sur les accointances du petit Nicolas Sarkozy. On connait mieux un homme quand on sait qui sont ses amis. On nous fait bien le coup avec la Mitte ...

Nano Sarkozy a l'habitude, quand un bouquin ne lui plait pas, soit de l'empêcher de sortir à grands coups de ciseaux, soit de faire "enfermer" ceux qui le vendent avec trop d'énergie. Fussent-ils clowns !

Ici, c'est à l'imprimerie du Parisien que Balkany s'est attaqué, excusez du peu ! Ainsi Le Parisien devait sortir une info qui ne devait pas trop plaire à Balkany, et donc à son grand ami le petit Sarkozy.

Balkany a donc décidé de prendre les choses en main et d'envoyer un barbouze essayer de noyauter l'article incriminé. Imaginez l'expédition. Celui-ci (la barbouze ! à ne pas confondre avec une Tarlouze ... hihihihi) a déboulé chez l'imprimeur en essayant de se faire passer pour James Bond.

Avec un grand succès il a réussi à s'emparer d'un exemplaire du journal et à le ramener à Balkany.

La suite c'est une grosse colère de Karcher 1er, qui aimerait parfois mieux choisir ses amis :o)

L'article de Libération :

---------------------------------

«Le Parisien»: un intrus venu de chez Balkany

L'étrange visiteur qui s'est présenté mardi soir au Parisien pour récupérer l'entretien de Patrick Balkany sur la réconciliation de Nicolas et Cécilia Sarkozy n'était autre que «l'homme de confiance» des époux Balkany, à la fois factotum et garde du corps. La décision de le dépêcher au siège du quotidien à Saint-Ouen a été prise au cours de la cérémonie des voeux au conseil général des Hauts-de-Seine le même soir.

Député (UMP) de ce département, Balkany croyait rendre un fier service à son ami Sarkozy, et s'en est même vanté à la soirée des voeux : «Quand sa femme Isabelle et d'autres proches de Nicolas ont réalisé qu'il avait trop parlé, ils ont tiqué et le lui ont reproché : "Mais qu'est-ce qui t'a pris ?"» rapporte un participant. Le couple Balkany envoie alors son homme à tout faire au Parisien pour mettre la main sur l'entretien avant son impression. Il se présente comme «représentant du ministère de l'Intérieur», montre une carte tricolore, demande une copie de l'article. Refus. Il attend donc que le journal sorte de l'imprimerie, embarque un numéro et l'apporte à son patron au conseil général vers 1 heure.

Là, Balkany, «le cigare aux lèvres, a lu son interview à voix haute», ponctuant sa lecture de satisfecit : «Ah c'est tout à fait ça !» puis, relevant la tête, a découvert les mines atterrées de son entourage. Certains ont hésité à réveiller Sarkozy pour l'informer de «l'énorme connerie» de Balkany, qui a reçu le lendemain une «avoinée historique» du ministre.

-----------------------------------------------

Ce qui est intéressant avec Sarkozy c'est qu'on est jamais vraiment sûr d'avoir touché le fond !

 

 

Sarkostique le Sarkozy blog officiel satirique 

 


Newsletter   
   
Repost 0
Ecrit par Sarkostique Blog anti Sarkozy - dans Les amis de Sarkozy
commenter cet article
29 décembre 2005 4 29 /12 /décembre /2005 14:09

Sarkophage s'est fendu à de nombreuses reprises des propensions peu discrètes du parti populiste à lorgner sur la clientèle du Front Nauséeux.

Petit récapitulatif :

- Le président de l'UMP est soupconné d'avoir subit une greffe du visage partielle, pour flatter un électorat qu'il juge tout à fait récupérable.

- Le président du Front Nauséeux, Jean Marie Le Pen, a expliqué qu'il était content du petit Nicolas Sarkozy et qu'il n'irait pas lui chercher des poux dans la tête. En allant jusqu'à dire qu'en cas de réussite il l'applaudirait. Chacun connait le niveau d'exigence assez relevé du personnage.

- Les yeux de Sarkozy nous révèlent beaucoup de choses, il faut le regarder en face

- Des rumeurs d'OPA courrent sur le rachat du Front Nauséeux par l'UMP. Mais sans son président, sans doute un peu encombrant ..

L'inventaire à la prévert pourrait se poursuivre sur la colonisation, l'homophobie, les petites phrases qui ont des relents peu ragoutants...

Dernièrement, c'est Julien Dray qui se gausse du parti populiste. Il dénonce la multiplication des interviews de parlementaires populistes vers le journal Minute. Pour ceux qui ne connaissent pas le journal Minute (manquent-ils quelque chose ?) il s'agit de la vitrine du Front Nauséeux, canal historique.

Julien Dray, porte parole du parti socialiste :

"La multiplication de ces interventions quasi obsessionnelles prouve que tous ces gens-là s'apprêtent à vendre leurs convictions pour sauver leur siège"

"Toutes ces interventions révèlent l'obsession qui touche ces parlementaires: désigner l'immigré ou celui qui vient de rejoindre la communauté française",

Le porte-parole du PS ironise en interrogeant "la direction de l'UMP pour savoir si, par le biais d'une prise de participation, celle-ci est devenue majoritaire dans le capital du journal Minute".

Certes la presse est diverse dans ses prises de positions et ses lignes éditoriales. Il n'est pas scandaleux d'écrire ce que l'on pense. Il ne faut pas non plus jouer les vierges effarouchées face à des déclarations décoiffantes.

Le plus ennuyeux ici, c'est bien la multiplication des appels du pied de nombreux politiques vers un vivier électoral qui n'est pas forcément facile à séduire, mais dont le profil ne demande pas beaucoup d'études d'opinion.

Pourquoi ne pas fusionner l'UMP, le Front Nauséeux et le MPF dans un seul et unique parti avec Sarkozy à sa tête ? Cela aurait le mérite de la clarté et de l'union, si difficile à réaliser en période électorale.

Sarkostique le sarkozy blog officiel satirique

Repost 0
Ecrit par Sarkostique Blog anti Sarkozy - dans Les amis de Sarkozy
commenter cet article
9 décembre 2005 5 09 /12 /décembre /2005 15:25

Sarkozy c'est un système, des soutiens et copains qui l'ont aidé ou l'aident encore pour monter les marches vers l'Elysée. Quand on a de petites jambes c'est pas si simple.

Un spécialiste du sujet peut vous en parler longuement. Il s'appelle Christope Grébert et est un blogeur devenu très célèbre du fait des réactions épidermiques qu'il provoque chez les Ceccaldi. Il va peut-être même devenir le premier prisonnier politique de France :-)

Ah oui, il faut expliquer qui sont les Ceccaldi. C'est une famille (ou c'était ..) qui règne sur la mairie de Puteaux depuis 40 ans. Cela ressemble de près comme de loin à une petite république bananière. Le climat en moins et la pollution en plus.

Or il s'avère que cette ville est gérée par des amis de Sarkozy, qui d'ailleurs commence à se demander ce qu'il va faire face aux déchirements entre le père et la fifille.

Témoin cette vidéo qui va devenir cultissime ! Pour la voir je clique

Et pour lire le roman de cette grande aventure : le blog de Christophe Grébert

Sarkostique le sarkozy blog officiel satirique

Repost 0
Ecrit par Sarkostique Blog anti Sarkozy - dans Les amis de Sarkozy
commenter cet article
2 décembre 2005 5 02 /12 /décembre /2005 09:00

Le député Grosdidier aurait pu s'appeler avec un nom comme groscon que l'on aurait pas été très choqué.

En effet, ledit Grosdidier a manifesté son attrait pour le respect et la dignité en déclarant à la tribune de l'assemblée nationale, des propos que n'aurait pas reniés le borgne :

"Dans ma commune, lors d'un mariage sur deux, l'Hôtel de Ville résonne de youyous"

Ce député se fait connaître en plagiant le borgne et ses idées à effrayer les mouches à bouses de vaches. Il préfère entendre le son des bottes ou le son des tambours ?

Et Sarkozy pendant ce temps là : 

 

Image Hosted by ImageShack.us

 

Merci à Placide

Sarkostique le sarkozy blog officiel satirique


Repost 0
Ecrit par Sarkostique Blog anti Sarkozy - dans Les amis de Sarkozy
commenter cet article
1 décembre 2005 4 01 /12 /décembre /2005 07:00

Comme disait Valéry : Il n'y a que les huîtres et les sots qui adhèrent !

Passons sur la sottise et autres coquillages pour en venir au fait :-)

Le Grand Nicolas, qui a l'ambition chevillée au corps, espère atteindre les 200 000 sots (pardon adhérents) de L'UMP avant 2024 (ou 2006 Sarkophage ne sait plus très bien).

Un petit mot d'encouragement pour lui dire qu'à la C.G.T, il sont actuellement plus de ... 700 000

Il va donc falloir retrousser ses manches pour dépasser ces "rouges" et autres "communistes" qui empêchent le libre fonctionnement de l'économie capitaliste ... (ces propos ne sont pas ceux de Sarkophage, qui emploie un autre vocabulaire pour parler de l'engagement d'hommes et de femmes, toutes opinions et obédiences politiques et syndicales confondues, au service des autres)

A ce rythme, Sarkozy devrait y parvenir vers 2035 (il aura 81 ans ...)

Courage Nicolas Sarkozy !

Sarkostique le sarkozy blog officiel satirique

Repost 0
Ecrit par Sarkostique Blog anti Sarkozy - dans Les amis de Sarkozy
commenter cet article
30 novembre 2005 3 30 /11 /novembre /2005 14:00

On n'a jamais vraiment tout vu. C'est ce que se sont sans doute dit les hommes et femmes qui assistaient aux catastrophes de l'histoire. Et ici c'est  de catastrophe et de honte dont il est question.

Le parti Godillot, attiré sans doute par les voix du borgne et du parti qui ne sent pas très bon, a tout fait pour que soit maintenue une loi qui nous fait revenir au bon vieux temps du colonialisme systématique.

Les députés de l'UMP ont refusé d'abroger cette loi honteuse qui fait que la France doit maintenant (les petits français vont avoir l'obligation de l'apprendre dans les manuels scolaires ...) s'enorgueillir d'avoir pillé, assassiné, humilié, détruit et massacré.

En Allemagne à la suite de l'arrivée au pouvoir du moustachu, les manuels scolaires ont été réécrits pour apprendre aux enfants à faire la différence entre un allemand et un homme qu'il faut tuer. L'UMP fait un peu la même chose. Sarkophage ne mache pas ses mots, car avec l'atonie de la gauche léthargique, il n'y a plus personne ou presque pour s'offusquer que les politiques réécrivent l'histoire.

Car il s'agit bien maintenant d'écrire une histoire officielle, celle qui plait au pouvoir ou du moins à la majorité en place. C'est une honte pour notre pays. Tout le monde s'en fout royalement. Noël approche, on prépare le repas de la Saint Sylvestre pour se goinffrer.

Le réveil sera douloureux ! Pensez vous ! Imaginez un prof qui a des origines étrangères, et plus précisément d'une ancienne colonie française. Pour peu qu'il ait perdu une partie de ses ancêtres dans des massacres il doit enseigner à ses élèves que c'était une bonne chose !

C'est comme ci on demandait à un juif de parler positivement d'un pogrom parce que l'histoire officielle est ainsi écrite.

Face au silence assourdissant de la gauche qui préfère lorgner sur le trône de Chirac qui va réagir ?

Un exemple de réaction digne mains néanmoins inaudible dans la sphère médiatique : Claude Liauzu est professeur à l'université Paris VII-Diderot, spécialiste du colonialisme. Signataire d'une pétition contre «Le mépris de l'histoire et des victimes» (consultable sur le site de la Ligue des droits de l'Homme), il s'inquiète du refus des députés de supprimer l'article 4 de la loi du 23 février 2005 portant sur le «rôle positif de la présence française» notamment «en Afrique du Nord». Ecoutez sa réaction.

Voici des perles retranscrites pour que tous nous ne puissions pas dire : "ah mais j'avais pas compris que c'était grave !"

"Cet article cherche à rétablir un équilibre dans la représentation de la colonisation française en particulier en Algérie", a dit Lionnel Luca (UMP).

"Et surtout à rendre hommage aux combattants de nos territoires qui ont défendu la France durant toutes les guerres du XXe siècle", a poursuivi le député des Alpes-Maritimes, membre du groupe d'amitié de l'Assemblée sur les rapatriés, Lionnel Luca.

Abdelaziz Bouteflika ne cesse depuis juillet dernier de s'insurger contre un texte qu'il qualifie de "cécité mentale confinant au négationnisme et au révisionnisme".

"L'article de loi dont nous demandons l'abrogation est un contre-exemple éducatif, un anachronisme historique et une faute politique", a dit Jean-Marc Ayrault, président du groupe socialiste. "Il renoue avec ces temps immémoriaux où l'Etat croyait fabriquer de bons Français en sommant l'école de leur enseigner une histoire officielle."

 

Pour envoyer 1,4 millions de Français se faire tailler en menus morceaux de barbaque, c'est exactement la même méthode qui avait été initiée.

L'histoire ne repasse sans doute pas les plats, mais les vapeurs provenant de l'arrière cuisine continuent de nous donner la nausée.

Sarkostique le sarkozy blog officiel satirique

Repost 0
Ecrit par Sarkostique Blog anti Sarkozy - dans Les amis de Sarkozy
commenter cet article
13 novembre 2005 7 13 /11 /novembre /2005 00:00

L'UMP a mis en place une nouvelle campagne de publicité auprès du public le plus difficile à con-vaincre : les jeunes.

Après la tournée des plages qui a rencontré le succès d'une pièce sur Staline en URSS, après la campagne de pourriel envoyés en masse pour convaincre l'internaute d'adhérer, comme les huitres, au projet du petit Nicolas Sarkozy, après la récupération des émeutes par le parti, pour recruter des adhérents.

Après aussi le changement de logo, nécessaire pour mieux toucher les français au coeur ...

L'UMP se devait de s'adresser aux jeunes. C'est chose faite, et Sarkophage a la faiblesse de penser que c'est réussi ! 

 

 

 

Merci à Youkaida

Sarkostique le sarkozy blog officiel satirique

Repost 0
Ecrit par Sarkostique Blog anti Sarkozy - dans Les amis de Sarkozy
commenter cet article
2 novembre 2005 3 02 /11 /novembre /2005 00:00

Sarkophage est tombé presque par hasard sur une petite affaire intéressante et révélatrice des moeurs politiques actuelles. Un poteau à Sarkozy, nommé Yves Jégo, s'est fait ratiboiser par un internaute suite à son passage calamiteux sur Canal plus.

Ledit Jégo s'est donc fendu d'un commentaire de veuve éplorée pour défendre son honneur bafoué ... lamentablement  pitoyablement. Il s'est fait emboucher avec la  finesse d'un tonton flingeur (merci Audiard)  par le blogeur qui a une belle plume trempée dans le vitriol. Ca dézingue proprement et sèchement.

Une fois de plus on peut constater que le politique de l'union de la majorité populiste aurait grand besoin d'un stage dans la réalité de notre beau pays. Les amis de Sarkozy sont très mauvais comédiens, et encore pire menteurs.

Ledit Monsieur Jego, sarkolatre invétéré, est quand même une star ! Il publie soit disant régulièrement des articles sur son blog mais ne connait pas l'adresse (Sarkophage se marre bruyamment). Il existe des nègres en littérature, il peut bien en exister en informatique ! Vu le niveau de la classe politique sur ce point c'est même indispensable. (Faut-il rappeler que Chirac ne savait pas ce qu'était une souris, jusqu'à ce qu'il découvre l'objet au cours d'une visite royale dans son royaume.)

C'est bien là le problème avec les Sarkophiles et Sarkolatres, ils veulent faire croire à leur compétence et à leurs connaissances. C'est du vent et de l'esbrouffe. Au delà de la communication et de ces stratégies marketing, c'est du vide et du creux.

Sarkophage finit par penser que ceux qui adhèrent (comme disait Valéry, "il n'y a que les huitres et les sots qui adhèrent") aux propositions du parti populiste sont ceux qui sont séduits par la dernière campagne publicitaire pour la lessive qui lave plus blanc que blanc. A vos mouchoirs !

Voici donc la réponse de de Glazman.

Cet homme a un vrai talent ! Lisez le c'est un délice de paroles bien envoyées et de politique déconfit. Quand les mots peuvent vaincre les sophismes, la démocratie en sort gagnante.

---------------------------------------------

Avec cette police les paroles de Glazman et avec celle-ci les propos de Jégo

Suite à mon article sur Yves Jego et son passage à Canal+, j'ai reçu de sa part (semble-t-il) le commentaire suivant. Vu son contenu, il me faut y répondre publiquement. Mes réponses sont indentées par rapport à sa prose.

Pour répondre à cette attaque basse et injuste contre moi....J'ai effectivement precisé sur le plateau de Canal Plus que mon adresse était un peu compliqué Yves jego blablabla typepad blablabla et que pour acceder à mon Blog il était plus simple de taper Yves JEGO blog sur un moteur de recherche...

Basse et injuste ? Ah. Il semblerait que la plupart des téléspectateurs ayant plus d'une once de compétence Internet n'a que peu goûté votre "je ne le connais pas par coeur, bien entendu". Et votre adresse de blog, http://yvesjego.typepad.com/, est loin d'être compliquée. Et je vous cite précisément, vous avez dit "je ne la connais pas par coeur". Alors qu'elle est parfaitement lisible et mnémotechnique. Enfin quoi, si on arrive à nous dire "http deux-points slash slash double-v double-v double-v point france tiret info point fr" vingt fois par jour sur France Info, je pense qu'il est possible de lire votre URL. Est-ce que Strauss-Kahn, qui a fait rentrer tout seul comme un grand le courrier électronique au Minefi, serait incapable de donner l'URL de son blog ? Allez, faites-moi rire... Au fait, vous avez besoin d'un correcteur grammatical pour les accords de vos adjectifs.

Merci Cher Daniel Glazman par votre commentaire partial et lapidaire d'avoir donné a mon Blog toute cette publicité. Mais hélas vous avez faux sur toute la ligne!!!!!

Mais il n'y a pas de quoi. Je me fiche bien de vous donner ou pas de la publicité. Je vous signale d'ailleurs que je m'en fiche au point que mon article ne contenait pas d'hyperlien vers votre blog. Après tout, il suffit d'utiliser Google d'après vous... Mon commentaire n'était nullement partial. Mon commentaire sur mon blog représente mon opinion, publiée par moi-même sur un système que j'ai installé moi-même, relooké moi-même, et en fait hacké moi-même pour y rajouter des fonctions manquantes. Et je connais l'adresse de mon blog par coeur. En tant que représentatif de mon opinion, mon article était précis et auto-portant. N'oublions pas que la plupart de ceux qui ont vu votre intervention ont ressenti la même chose. Lapidaire ? Certes. Je vous ai trouvé, sur le coup de l'adresse de l'URL, minable, disons-le clairement. Et donc je le dis - je l'écris - comme je le pense.

Pour le reste mon Blog est bien mon outil perso. Aucun n'assistant n'y accede et c'est bien moi qui y réponds. Y compris pour répondre aux attaques bileuses comme les votres ! Un élus est forcemment un menteur incompétent n'est ce pas ?

Bileuses. Décidément, monsieur le député a du vocabulaire mais pas de grammaire ni de clavier avec caractères accentués... Un élu n'est pas forcément un menteur incompétent monsieur Jego, mais un élu est reponsable de la qualité de son compte-rendu au peuple. Et vous êtes donc responsable de votre comm. Vos techniques de communication sous-tendent votre message politique, animal cathodique que vous êtes. Si votre comm foire au point que votre message est compris totalement à l'envers - ce qui est le cas ici - qui est fautif ? Vous ou l'auditeur ? Enfin, ne me faites pas pleurer sur la solitude du politicien de fond, en haut de sa cime, éloigné du peuple par le Service de la France, incompris de ceux qu'on appelle "le peuple" quand ils emmerdent le monde et "les Français" quand on a besoin de les caresser dans le sens du poil. J'ai passé l'âge de l'inculture, en particulier en politique.

Enfin les commentaires sont formidables : Un député qui n'a pas de Blog est ringard qui ne comprend rien au monde d'aujourd'hui et un député qui à un blog est quelqu'un qui veut faire de l'image a tout prix !!!!! allez comprendre

Enfin zut monsieur le député. Vous ne gérez - ou faites gérer - un blog que parce que Skyblog fait des millions d'entrée, que vous espérez toucher les bobos, et qu'il est vachement plus facile d'essayer de communiquer comme ça depuis votre bureau de l'Assemblée que faire les marchés de votre circonscription, reconnaissez-le. Alors oui, clairement, vous n'avez un blog QUE pour votre image.

Ces réactions me font mieux mesurer comment le message a du mal à passer via la TV et surtout comment certains s'empressent de le deformer

Pffff... C'est vous qui faites mal passer le message mais c'est moi qui déforme, c'est ça ? Eh, regardez donc la poutre dans votre dos avant la paille dans mon oeil, s'il-vous-plait. La personnalité publique qui s'adressait aux media, c'est vous, pas moi. La faute de comm, elle est chez vous, pas chez moi. Si vous avez du mal à faire passer vos messages parce que vous n'êtes pas foutu de connaître votre URL et le dire en public, ne vous en prenez qu'à vous-même.

C'est si doux de se défouler en tapant sur les élus n'est ce pas?

Ne dites pas de connerie, cela confine au ridicule. Vous vous êtes mis tout seul dans une situation pénible parce que vous avez lamentablement merdé votre comm. Alors que vous aviez presque fait un sans-faute sur la durée de votre interview, vous avez gaché votre image sur les trois secondes finales. C'est votre seule responsabilité, pas la mienne. S'il s'agit bien d'une erreur de comm de votre part, et parce que je ne peux en aucun cas garantir l'identité de l'émetteur d'un mail, je vous engage à m'envoyer un courrier postal signé de votre main sur papier à en-tête de l'Assemblée me précisant noir sur blanc que vous êtes le seul éditeur de votre blog. Je m'engage de mon côté à publier cette rectification en tant que "droit de réponse" sur mon blog. Mon adresse: 26, rue de Tourville, Bât. E1, 78100 Saint-Germain en Laye. A vous de jouer.

Aussi vive les Blogs qui me permettent ces mise au point....

Et vive le Web 2.0, mais vous avez décidément vraiment besoin d'un correcteur grammatical.

------------------------------------------

 

Repost 0
Ecrit par Sarkostique Blog anti Sarkozy - dans Les amis de Sarkozy
commenter cet article
2 novembre 2005 3 02 /11 /novembre /2005 00:00

Hortefeux, premier porte flingue du plus petit sinistre de l'intérieur et de l'extérieur, Sarkozy, alias nano Nicolas, se porte au secours de son ami le plus proche. Sarkozy est en train de dégringoler dans les sondages et dans l'opinion des français. Son incurie éclate au grand jour. Pour cela il "suffit" que des émeutes aient lieu dans nos chaudes banlieues.

Le petit Nicolas est proche de l'explosion en vol. Pour un gars qui devait nettoyer au Karcher, terroriser les terroristes et pratiquer la tolérance zéro c'est le taulé ! Toutes les nuits les voitures brûlent et la violence éclate. Quelle efficacité !

Hortefeux sort la pharmacie de secours et essaye de faire passer le numéro Dur du gouvernement pour une victime, selon lui il "dérange le microcosme politique".

Quelle outrecuidance ! Les banlieues s'enflamment et son premier lieutenant ose tenter une fumée de diversion en parlant de politique. Et il va encore plus loin quand il dit "il dérange le microcosme politique" mais "il rassemble les français".

C'est un joli rassemblement à coup de cocktails molotov, lancés de grenades lacrymo et autres jeux de matraques !

Il est grand temps que Sarkozy trouve des amis crédibles et si possibles habiles. Car cette tentative de diversion ne fait qu'empirer une situation déjà intolérable. Le petit Nicolas n'a plus qu'à prier pour que certains médias complaisants tournent les caméras vers les dindes de Noël qui toussent ou les poules qui bavent ! Sinon ce sont les poulets qui vont demander la démission du ministre le plus nul (après avoir été le ministre le plus drôle) de 2005.

Voici donc les propos de Brice Hortefeux, qui brillent par leur pertinence et leur grandeur. Avec des hommes politiques comme ceux-là on n'a plus besoin de parlement ! Ni d'élections !

-------------------------------

PARIS (AP) - Nicolas Sarkozy "dérange le microcosme politique" mais "rassemble les Français", a estimé mardi le ministre délégué aux Collectivités territoriales Brice Hortefeux, qui a pris la défense du ministre de l'Intérieur critiqué par son collègue Azouz Begag (Promotion de l'égalité des chances) pour ses propos à l'encontre des jeunes de banlieue.

"Il dérange le microcosme politique, c'est-à-dire les nantis de la politique, mais en revanche il rassemble les Français qui, eux, vivent au quotidien les difficultés des banlieues", a déclaré sur RTL Brice Hortefeux, proche de Nicolas Sarkozy.

Le ministre délégué aux Collectivités territoriales a opposé la "réalité" à laquelle est confrontée Nicolas Sarkozy au "cinéma" d'Azouz Begag, en référence au film "Le gone du chaâba", dont il a écrit le scénario.

"Il paraît qu'il a produit un film, quand j'aurai le temps j'irai le voir, mais ce à quoi Nicolas Sarkozy doit faire face, ce n'est pas du cinéma, c'est une réalité", a expliqué Brice Hortefeux.

Azouz Begag a estimé mardi que les mots "racaille" et "Kärcher" employés par Nicolas Sarkozy relevaient d'une "sémantique guerrière".

Mais, pour Brice Hortefeux, ce langage est "un moyen de distinguer l'immense majorité des jeunes et des habitants de ces banlieues (...) et puis cette minorité qui empoisonne quotidiennement la vie". "Les mots qu'utilise Nicolas Sarkozy, ça peut déplaire aux élites et aux marquis de salon, ce sont des mots que la France comprend."

Il a souligné que "notre pays a besoin d'unité et le gouvernement de cohésion". "Comme Nicolas Sarkozy, je ne dirai pas un mot qui puisse remettre en cause cette cohésion et je souhaite que chacun agisse de même", a-t-il conclu. "Je me mets un pavé sur la langue."

-------------------------------------

Le populisme du petit Nicolas Sarkozy était déjà mis en évidence par certains de ses amis  ennemis. Maintenant c'est son plus proche adorateur fidèle qui le dit. Sarkozy est un populiste qui parle au peuple avec un langage populiste pour ainsi se faire élire sur la souffrance, la douleur et la violence.

 

Sarkostique le sarkozy blog officiel satirique

Repost 0
Ecrit par Sarkostique Blog anti Sarkozy - dans Les amis de Sarkozy
commenter cet article

Court Forrest !

Flux RSS

FLUX RSS :







Le Musée Sarkozy