Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
21 mai 2009 4 21 /05 /mai /2009 21:16
C'est sans doute un moyen inventé pour combler un déficit abyssal, accentué par des dépenses bling bling qu'on cache sous le tapis des ministères.

Merci à Bar

Un français plus courageux que les autres, et aussi plus drôle que la moyenne, a eu la présence d'esprit, lors d'un contrôle d'identité auquel il a assisté, de crier : "Sarkozy je te vois, Sarkozy je te vois".


Notre belle justice cousine de celle de Chine et de Corée du Nord, le poursuit. Le motif est tiré par les poils de fesse et il fait beaucoup sourire. On l'accuse de "tapage diurne injurieux".

Merci à Lacombe

Le tapage est très caractérisé. Le niveau de décibels atteint dépassant de loin celui d'un avion au décollage ou d'une sirène d'ambulance. Quant à l'injure, on savait que Sarkozy en était une à la démocratie, au bon goût, à l'intelligence, au respect, à l'intégrité, à la compétence, à la modestie, au bon sens, au sérieux et Sarkophage en passe. Mais que prononcer son nom soit maintenant considéré comme une injure par notre belle et grande justice, c'est gonflé.

Merci à Chimulus

Nul doute qu'à ce rythme ce blog va valloir à son auteur le goulag ou la chaise électrique.

En réalité cette affaire montre que notre pays est rongé par un mal sournois. Mal qui progresse un peu plus tous les jours. Mal qui s'attaque à nos libertés, à nos acquis, à ceux qui sont morts pour certains idéaux.

Merci à Snut

Il est des jours ou l'on se dit que ce pays ferait mieux de continuer à pourrir sans nous.



Newsletter   

Bouton ca vous a plu du blog sarkostique le sarkozy blog satirique  Bouton reagir du blog sarkostique le sarkozy blog satirique  Bouton best off du blog sarkostique le sarkozy blog satirique

Repost 0
Ecrit par Sarkostique le blog anti sarkozy - dans Le Sarkozysme expliqué
commenter cet article
8 mai 2009 5 08 /05 /mai /2009 20:35
Au tout début de son mandat on l'a entendu faire un discours digne du pire des colons au temps béni des colonies.
Merci à Snut

Fustigeant l'homme africain qui n'est pas encore entré dans l'histoire, il se payait du noir à moindre frais.

Merci à Tropical Boy

Il a fallu d'ailleurs qu'une femme lave le péché et la honte par des excuses restées aussi célèbres que les paroles de Guaino qui avait sans doute trop lu Tintin et Milou au Congo.
Merci à Bar

Sarkozy en deux ans, n'est pas non plus entré dans la présidence (alors pour entrer dans l'histoire le chemin est droit mais la pente plus que raide, même avec des talonettes qui confinent d'ailleurs plus à l'échasse)

Merci à Laurent

Depuis deux ans Sarkozy cherche comment faire pour devenir président.

Merci à Chimulus

Tour à tour Didier l'embrouille, Bob la Biture, Jojo l'amateur de stylos, Bernard le Vicelard, il n'est pas entré dans la présidence.

Merci à Chimulus

L'intrus de l'Elysée dispose pourtant de tous les leviers, de tous les réseaux, de tous les médias ou presque pour faire ce qu'il veut. Mais non, il n'y arrive pas.

Merci à Placide

En deux ans il a plus postulé pour la succession de De Funès dans des films de série Z qu'autre chose.

Merci à Chimulus

Et ce n'est pas le projet HADOPI déjà très mal en point qui va rassurer le monde. L'histoire s'éloigne à grands pas au profit du bling bling pipolesque éphémère et déjà périmé.




Newsletter   

Bouton ca vous a plu du blog sarkostique le sarkozy blog satirique  Bouton reagir du blog sarkostique le sarkozy blog satirique  Bouton best off du blog sarkostique le sarkozy blog satirique

Repost 0
Ecrit par Sarkostique le blog anti sarkozy - dans Le Sarkozysme expliqué
commenter cet article
21 avril 2009 2 21 /04 /avril /2009 21:00
Nicolas Sarkozy de Nagy Bocsa est un looser d'un très beau gabarit. La seule chose qu'il a réussit dans sa carrière (après l'avoir préparé pendant au moins vingt ans) c'est à se faire élire avec un bilan catastrophique et une carrière de député plus que fainéant.

Merci à Bar

Aujourd'hui président gaffeur, vantard et malpoli, il est complètement à la ramasse pour ce qui concerne la gestion du royaume sur lequel il règne. Tout ce qu'il touche il le foire. Mieux, grâce à lui une grave crise économique planétaire va se transformer en bérézina pour les comptes publics sur au moins 5 générations.


Alors quand on est complètement dépassé sur tous les plans, on ressort en l'agitant comme un hochet, ce qui (croit on !) a bien marché jusque là. Une marotte en quelque sorte : la sécurité.

Merci à Laurent

Non que Sarkozy puisse se vanter de bons résultats.

Merci à Lacombe

A part peut-être les 45 000 voitures brûlées en 2005, il n'a fait qu'agiter les bras et dégueuler sur Chirac et Villepin pendant son emploi fictif au ministère de l'insécurité.

Merci à Laurent

Aujourd'hui il faut se mettre du côté des victimes. Cela ne coûte rien et permet de faire oublier à tous que l'on est incompétent pour tout le reste.

Merci à Delucq

Sarkozy ressemble à un hamster dans sa roulette, qui tourne, qui tourne, sans comprendre qu'il ne peut pas avancer. Il faut viter qu'il s'excuse de sa nullité et de sa propension à l'écran de fumée.






Proposez un échange de lien si votre site traite du cas Sarkozy ! Courriel de Sarkophage

Newsletter   

Bouton ca vous a plu du blog sarkostique le sarkozy blog satirique  Bouton reagir du blog sarkostique le sarkozy blog satirique  Bouton best off du blog sarkostique le sarkozy blog satirique

Repost 0
Ecrit par Sarkostique le blog anti sarkozy - dans Le Sarkozysme expliqué
commenter cet article
12 avril 2009 7 12 /04 /avril /2009 10:43
Jean Claude sort de ce corps ! Il est maintenant facile à comprendre pourquoi le niveau d'expression orale de Sarkozy est celui d'un enfant qui apprend le langage.

C'est parce que Nicolas Sarkozy a recruté un coach excellentissime en expression orale : Jean Claude Van Damme. Ce qui donne des moments succulents de n'importe quoi.

Comme ici, devant des lycéens à qui il veut faire la leçon. Pas de chance pour lui, ils parlent mieux que lui. Et pour le sens de l'effort, aucune comparaison possible. Sarkozy est du côté des feignasses.


Ce qui est rassurant dans tout cela c'est de savoir que le Conseil d'Etat s'est prononcé pour la limitation du temps de parole de l'affreux. Alors que le CSA, très courageux, avait dit le contraire.

Merci à Placide

Celui ci ne pourra plus nous beurrer la raie comme il le faisait avant. On l'entendra moins.

Cela devrait améliorer la santé mentale de chaque français et nous permettre d'enfin respirer. Sarkozy va devoir se limiter, c'est bon pour sa maladie. Hihihihihihihihi !



Newsletter   

Bouton ca vous a plu du blog sarkostique le sarkozy blog satirique  Bouton reagir du blog sarkostique le sarkozy blog satirique  Bouton best off du blog sarkostique le sarkozy blog satirique

Repost 0
Ecrit par Sarkostique le blog anti sarkozy - dans Le Sarkozysme expliqué
commenter cet article
22 mars 2009 7 22 /03 /mars /2009 13:19
Finalement, Sarkozy agite beaucoup les bras, produit beaucoup de fumée et de loghorrée, pour masquer une réalité inscrite dans ses gènes : c'est un petit valet des riches de ce beau pays.
Sarkophage n'évoque point ici la lutte des classes. C'est plus subtil que cela. Sarkozy n'a rien fait pour la France depuis qu'il fait de la politique (comme lorsqu'il était député fainéant !), mais il a fait beaucoup pour les riches. Ses amis qu'il admire par dessus tout.

Toutes ses promesses pour le bon peuple sont du vent. Il est incapable (consubstantiellement) d'en appliquer une. Que ce soit la sécurité, le chômage, le pouvoir d'achat, l'environnement ... Sarkozy est un faible au service des puissants, de la classe des puissants qui ont de l'argent.


Le fric, le fric, le fric. Sarkozy obnubilé par le fric ne pense qu'à favoriser le fric. Ce qui se palpe, ce qui rend important, ce qui fait oublier le vide de l'existence remplie d'ambition mais vide d'esprit et de sens. C'es ainsi. En s'augmentant de 200% d'un coup il a réalisé un fantasme inasouvi pendant longtemps : avoir du fric, rattraper (en queue de peloton quand même) ses modèles du CACA40.

Merci à Bar

Pour meubler son mandat et faire oublier l'échec qu'il porte génétiquement (depuis l'école, il ne connait que des échecs) il nous ressere de l'insécurité à la louche et des promesses démagogiques sur les bandes ou tout autre sujet qui sentent bon l'inspiration lepéniste.

C'est dire la recherche intellectuelle et la caution scientifique derrière cet éventail guignolesque de mesures évoquées et souvent oubliées trois jours plus tard.

La France manifeste, Sarkozy s'en fout. Et pas question de remettre en cause le fait que quelques milliers de famille ont reçu un chèque de l'état allant de 30 000 euros à 300 000 euros. Ce fameux bouclier fiscal que les français qui triment n'ont pas le bonheur de connaître.

Merci à Chimulus

Ils peuvent continuer à acquitter de la TVA à hauteur de 20% du prix de ce qu'ils achètent pour manger.
Merci à Bar

Il faut donc d'urgence créer une récompense républicaine pour cet homme. Une médaille en chocolat décernée au meilleur valet des puissants qui ont de l'argent. Nul doute qu'il sera le meilleur candidat chaque année pour la décrocher. Cet adorateur de tout ce qui brille.

Merci à Bar



Proposez un échange de lien si votre site traite du cas Sarkozy ! Courriel de Sarkophage

 

Newsletter   

Bouton ca vous a plu du blog sarkostique le sarkozy blog satirique  Bouton reagir du blog sarkostique le sarkozy blog satirique  Bouton best off du blog sarkostique le sarkozy blog satirique

Repost 0
Ecrit par Sarkostique le blog anti sarkozy - dans Le Sarkozysme expliqué
commenter cet article
9 mars 2009 1 09 /03 /mars /2009 21:40
Il faut le voir vanter ce qu'il n'est pas capable de faire lui même : l'effort, le dépassement de soi, le progrès. Nicolas Sarkozy est né avec une cuillère en argent dans la bouche (comme le disait sa maman avant la présidentielle) et un manque certain de potentiel intellectuel.

Merci à Laurent

Ce n'est pas être insultant que pointer une intelligence limitée. C'est être réaliste. Et pour un touriste amateur de palaces c'est rendu nécessaire par la condescendance pleine de morgue qu'il manifeste à l'égard de plus intelligent que lui.

Merci à Bar

La récente affaire du DEA dont on n'a aucune preuve qu'il a été obtenu par l'actuel bénéficiaire de vacances luxueuses montre les difficultés scolaires constantes dont a fait preuve le trouillard monté sur ressorts. Et ce n'est pas le communiqué de l'université de Nanterre qui changera grand chose à la situation. On comprend mieux ainsi que Sarkozy n'ait pas été choqué par le diplôme sorti d'un paquet de bonux par Rachida Dati.

L'affaire moins médiatisée du livre sur Georges Mandel, sorti en 1994, est encore plus éclairante. Et montre que certains ne s'embarassent pas de scrupules quand il s'agit de manier la photocopieuse.


Extraits d'un billet dont Sarkophage vous recommande la lecture : Le moine Mandel et le chanoine de Latran, Sarkozy biographomane


---------------------------------

Le « jeu de la politique » attrape dans ses rêts invisibles mais révélateurs nombre des participants, ceux qui sautent comme un cabri de case en case (Monopoly du capitalisme à « refonder »), et d’immeuble huppé en hôtel particulier situé dans le seizième arrondissement de Paris.

Chaque joueur entend laisser derrière lui un livre, une étude, une réflexion, une trace qui montrent ainsi qu’il a su dépasser (« transcender ») le simple déroulement des jours communs et de l’action politique vulgaire.

Evidemment, tout le monde n’est pas capable d’écrire ses « Mémoires », dans le style Chateaubriand ou de Gaulle, ni même d’en avoir vécu les vagues et leur reflux.

Alors, quoi de mieux qu’une biographie ? On choisit un modèle, on s’y mire et le lecteur en vient à faire l’amalgame, les deux figures se superposant l’une sur l’autre, celle du modèle recouvrant celle du peintre et vice-versa.

Quand Adrien Le Bihan a publié, en mars 2008, son vigoureux pamphlet sur Nicolas Sarkozy : La Fourberie de Clisthène, procès du biographe élyséen de Georges Mandel (Editeur Cherche-bruit), il a mis à jour, de manière élégante et précise, l’imposture ayant « présidé » à la démarche de l’auteur.

S’emparer d’une figure historique : un ministre, assassiné sous Pétain par la Milice française sur ordre des nazis, le 7 juillet 1944, pour en faire un portrait controuvé, inexact, plus ou moins plagié ici et là, dans le sens unique du « Voyez comme il était, admirez comme je suis », tel était l’objectif visé.

Il n’y avait certainement que l’ancien ministre du Budget et porte-parole balladurien, devenu depuis « chanoine du Latran », pour ripoliner ainsi, à grands rouleaux, « le moine de la politique », choisi comme sujet spéculaire et objet promotionnel.

Merci à  Photo en Délire

Le fait de s’être « inspiré » en grande partie de la thèse universitaire de Bertrand Favreau, et d’en avoir reproduit tout « innocemment » les erreurs – qui furent d’ailleurs rectifiées par l’auteur dans un ouvrage de 1996, Georges Mandel ou la passion de la République (1885-1944) – parcourt l’ensemble de la biographie publiée en 1994 par le futur chef de l’Etat, louchant aussi du côté de Jean-Noël Jeanneney qui avait traité du même personnage avant lui.

Recopier une faute, c’est prouver que l’on n’a pas vérifié l’information par soi-même.

Mais qu’importe ? Les approximations dans la vérité et dans le langage ressemblent bien à certains tics physiques que l’on connaît depuis mai 2007 chez le partisan autoproclamé, à l’époque, de la « rupture ».

Adrien Le Bihan : « Un homme de tribune s’adresse à des électeurs, s’efforce de remuer leurs tripes. Il se vante d’avoir changé en composant son ouvrage. Celui-ci, hélas, a peu de chance d’être réparé. On ne pourrait, par endroits, que le rafistoler. Sarkozy ne s’aperçoit pas qu’il nuit, par ses négligences, par ses incorrections, au personnage qu’il célèbre. Plus il le loue, plus il augmente la distance qui le sépare de lui. Son empressement à fournir les librairies d’un bouquin défectueux confine au manque de respect. On est tenté de lui appliquer son aphorisme, incrusté d’une expression populaire qu’il croit mitterrandienne : « Il est rare que la vie publique pardonne aux imprudents qui ne savent pas laisser du temps au temps. » Sa chute finale est d’un comique irrésistible : « Il fut le dernier à ne pas croire en lui, en son influence. Quand enfin il comprit, il était déjà trop tard. Ce fut injuste. Ce fut cruel. Mais ce fut ! » (page 20)

Falsifié, sous-estimé à dessein, le rôle du général de Gaulle est mis sous le boisseau (en attendant la Boisserie) pour des raisons purement politiques. L’Histoire s’en remettra.

Merci à Babache

Adrien Le Bihan : « Avant de s’intéresser à Mandel, Sarkozy, à l’évidence, n’avait pas lu les Mémoires de guerre (dont le premier tome, L’Appel, ne parut, il est vrai, que trois mois avant sa naissance) et il semble qu’il ne les ait pas consultés davantage en confectionnant sa biographie. Il persiste à s’y référer à travers le De Gaulle de Jean Lacouture. Il se représente le Général occupé à « la rédaction de ses souvenirs ». Entre Mémoires et souvenirs, écrire et rédiger, son ouvrage démontre qu’il ne voit pas la différence. » (page 46)

Le fait pour le biographe de mettre sans cesse en avant la judéité de Mandel sert à renvoyer à ses propres racines familiales, et à expliquer comment il a surmonté lui-même ce « handicap » ou cette fatalité.

Le rôle de Jean Moulin est pareillement occulté, ainsi que l’assassinat de Jean Zay : mais il faut savoir résister à l’idéologie (de gauche).

Enfin, concernant la fille de Georges Mandel, un épisode raconté est particulièrement révélateur de la méthode employée par Nicolas Sarkozy (ou celle, formalisée de bric et de broc, qu’il aurait laissée publier, selon de mauvaises langues).

N’est pas biographe qui veut : la rigueur s’impose, pas seulement sur le plan des finances de l’Etat.

Le livre d’Adrien Le Bihan, passionnant dans sa « déconstruction » d’une approche historique biaisée par des préjugés politiciens, ironique en diable – confondre, pour le biographe improvisé, un secrétaire d’Etat de la Résidence d’Alger nommé (Jean) Morize avec la station de ski de Morzine… – déployant un style impeccable et implacable, étincelle comme une analyse sans réplique d’une supercherie « intellectuelle » vraiment insupportable.

Mais le subterfuge venait de haut, et tout le monde, ou presque, en tira chapeau bas.

------------------------------------


Proposez un échange de lien si votre site traite du cas Sarkozy ! Courriel de Sarkophage

Newsletter   

Bouton ca vous a plu du blog sarkostique le sarkozy blog satirique  Bouton reagir du blog sarkostique le sarkozy blog satirique  Bouton best off du blog sarkostique le sarkozy blog satirique

Repost 0
Ecrit par Sarkostique le blog anti sarkozy - dans Le Sarkozysme expliqué
commenter cet article
12 février 2009 4 12 /02 /février /2009 16:42
Puisque tout va mal et que la tête sur le billot cela pourrait être pour bientôt (il paraît qu'au Chateau Sarkozy se réveille en sursaut juste avant que ne tombe la lame ...) il faut trouver quelques habiles écrans de fumée.
Merci à Bar

Sarkozy est un spécialiste incontesté de l'écran de fumée. Il n'a que cela pour masquer la montagne d'échecs qu'il a accumulé. C'est bien simple, la marque de fabrique aujourd'hui reconnue du petit c'est le plantage, la gauffre, le loupé, le ratage, le bide, la casserole, le foirage ... Autant de mots pour désigner la nullité de celui qui se prend pour un dieu.

Merci à  Photo en Délire

Besson c'est le candidat rêvé pour faire oublier presque tout le reste. Un traître piqué à la gauche qui met en oeuvre le programme de Jean Marie Le Pen.

Merci à Placide

Quoi de mieux pour occuper les journaux et opposants à la politique du mini président maxi touriste radin ?

Merci à Large

Besson nous ressort aujourd'hui les tests ADN du frigo. Non parce qu'il est urgent de lutter contre l'immigration clandestine, mais parce que cela va faire parler.

Merci à Chimulus

Et quand on parle de conneries qui n'ont ni queue ni tête on ne parle pas du climat quasi insurrectionnel qui monte un peu plus tous les jours. D'ailleurs dans certaines contrées ce n'est plus un climat, c'est une réalité.

Besson va nous sortir une énormité par jour. D'abord la délation présentée comme une mesure tout à fait citoyenne, (comme au bon temps du maréchal ou pour être un bon français il fallait savoir écrire une petite lettre ou gerber quelques noms), maintenant les Tests ADN. Demain nous aurons au choix : la stérilisation des sans papiers, le marquage au fer rouge des clandestins, le tir à vue sur les migrants illégaux.

Merci à Laurent

Besson n'a rien d'autre pour sauver sa pauvre carrière que de collaborer à une politique rendue nécessaire par les gadins sondagiers successifs du mentor court sur patte et bas de plafond.
Merci à Placide

Il ne reste plus que l'électorat lepéniste pour sauver le navire qui prend l'eau de toute part.

Merci à Bar

C'est Hortefeux qui doit être content d'avoir refilé ce ministère qui sent bon la dernière guerre ! Parce que sur un CV cela renvoi de pitoyables odeurs nauséabondes !

Merci à Laurent



Sarkostique le Sarkozy blog officiel satirique 

 


Newsletter   
   
Repost 0
Ecrit par Sarkostique le blog anti sarkozy - dans Le Sarkozysme expliqué
commenter cet article
17 novembre 2008 1 17 /11 /novembre /2008 22:14
L'occupation quasi permanente des médias par Sarkozy avait fini par lasser. Beaucoup lasser. Il faut dire que quand ce n'était pas le père, c'était le fils. Malheureusement jamais le saint esprit, inconnu de la lignée.

Merci à  Photo en Délire

Aujourd'hui, pour regagner ce qui a été dilapidé par trop de simagrées, il faut s'économiser. Apparaître de manière ponctuelle, quand la grimâce sur la photo vaut le coup. Cela s'apelle s'économiser.


Ainsi Sarkozy se cache pour grandir. Non par la taille, il était déjà petit avant d'être petit. Mais pour les sondages. Pour faire monter sa courbe de popularité.


D'ailleurs Sarkophage peut l'attester aujourd'hui. Nous aurions un âne ou un singe, ou un dindon à la tête de la patrie, qu'il serait de plus en plus populaire. Non pour ce qu'il représente ou propose (braire c'est finalement un petit programme) mais parce qu'en temps de crise, on préfère se raccrocher aux poils ou aux plumes pour ne pas rester seul.

Merci à Laurent

Regardez les bouffeurs de hamburgueurs, ultra polllueurs à leurs heures (c'était uniquement pour la rime, passons !), ils ont bien réélu un crétin rescapé de l'alcoolisme (en apparence). Un type qui sait à peine parler et qui a bien du mal à comprendre le monde qui l'entoure. Un nul, un vrai de vrai. Mais un nul avec du pouvoir.


Sarkozy est dans cette situation. Construit avec le même goût pour la nullité, mais avec du pouvoir. Il parviendrait à se faire aimer par une colonie de blaireaux en manque de parfum. C'est dire.

En attendant, vu la grande réussite du gouvernement qui parvient à éviter la récession juste en serrant très fort le sphincter anal, on va bientôt avoir plus de grêves que de jours dans l'année. Comme quoi, les réformes, tout le monde en redemande !


Merci à Goubelle



Sarkostique le Sarkozy blog officiel satirique 

 


Newsletter   
   
Repost 0
Ecrit par Sarkostique le blog anti sarkozy - dans Le Sarkozysme expliqué
commenter cet article
24 octobre 2008 5 24 /10 /octobre /2008 21:50
La question que tout le monde se pose aujourd'hui c'est de savoir si la justice peut venir en aide à un petit garçon égaré dans la cour des grands : Nicolas Sarkozy.

Depuis qu'il a redonné sa cuillère en argent, longtemps conservée dans la bouche et placée par sa maman, il est la cible d'attaques injustes, méchantes et dévastatrices.

A tel point d'ailleurs, qu'il serait sûrement nécessaire de recourir aux chatiments les plus durs pour tous ceux qui osent s'attaquer à sa sainte personne.

Merci à Jardin

Ce n'est pas tous les jours qu'un demi dieu essaye de sauver le système financier pourri qui est en train de précipiter le monde dans la récession la plus noire depuis longtemps.

Des malotrus n'en font qu'à leur tête et s'évertuent à moquer, voir piquer avec des aiguilles notre bien aimé petit frère des riches et petit père des pipoles. Sans vergogne, sans scrupules, sans remords. Ce sont d'odieux personnages !

Ainsi, Nicolas Sarkozy a décidé de contre attaquer, poussé par un courage historique. Il a attaqué l'éditeur qui veut lui mettre des aiguilles dans les fesses.

Merci à Bauer

Et il a fait porter le fer contre un cycliste muni d'une petite feuille de papier qui le plagiait outrageusement.

 



C'est ainsi que Nicolas Sarkozy voit sa position de demi dieu, incarnation divine du pouvoir sur terre et grand gourou de France. Par l'attaque en mode bas de plafond par tribunal interposé. A croire qu'il n'a que cela à faire en ces temps de crise du fric. Il montre ainsi sa grandeur et le fait que finalement il n'est jamais devenu président de la république.
Merci à Goubelle

Ce qui aurait nécessité une certaine élévation au dessus des blagues de potaches.


Et à propos celui qui lui proposait une bonne correction au Guilvinec, il est au bagne de Cayenne ?




Sarkostique le Sarkozy blog officiel satirique 

 


Newsletter   
   
Repost 0
Ecrit par Sarkostique le blog anti sarkozy - dans Le Sarkozysme expliqué
commenter cet article
7 octobre 2008 2 07 /10 /octobre /2008 18:03
Peu de Français sont au courant. La Presse française est en effet trop professionnelle et intègre pour évoquer ce sujet en détail. Il faut sortir la pelle pour en entendre parler.

Nicolas Sarkozy, dans un élan sans cesse renouvellé, vient de se prendre une gifle retentissante face aux autres pays européens. Il voudrait en effet passer au dessus du vote démocratique des députés européens sur un dossier qu'il veut vite boucler.


Il s'agit de la "riposte graduée", appelation qui recouvre un procédé rejeté par 80% des députés d'autres pays que la France au motif qu'elle ne garantie pas la liberté et le respect des droits des internautes.

Merci à Tropical Boy

Ce n'est pas grave ! Nicolas Sarkozy en a vu d'autres. Quand les irlandais ont dit merde, ils a entendu le contraire et proposé de leur pisser à la figure.


Alors ce ne sont pas 26 pays d'Europe qui vont l'arrêter dans son projet de fabriquer une justice privée, pour que ses amis artistes ou propriétaires de médias puissent se gaver de fric !

Merci à Laurent

Il serait en train d'essayer de court circuiter ce vote.

C'est comme cela à chaque fois. Le petit garçon ne supporte pas qu'on lui dise non. Armé de son jouet : la présidence de la raie publique en faillite, il veut quand même avoir raison. Pour quelques mois, avant d'être lourdement condamné par la cour européenne !


A part cela tout va bien. L'économie française résiste, le chômage diminue et les banques françaises sont en pleine forme. Si Ségolène Royal (ou François Bayrou qu'importe) était président(e), il faudrait vite le (la) remplacer par un homme de cette envergure et de cette grandeur !

Merci à Million



Sarkostique le Sarkozy blog officiel satirique 

 


Newsletter   
   
Repost 0
Ecrit par Sarkostique le blog anti sarkozy - dans Le Sarkozysme expliqué
commenter cet article

Court Forrest !

Flux RSS

FLUX RSS :







Le Musée Sarkozy