Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
31 mars 2006 5 31 /03 /mars /2006 12:48

L'heure de vérité approche ! Le CPE va peut-être ouvrir une crise profonde en France. Les jeunes, stigmatisés par un projet qui a le culot de parler "d'égalité des chances", pourraient bousculer l'ordre établi.

Chirac, tout à la manoeuvre anti sarkozy qu'il rumine depuis des mois s'interroge sur celui qui doit mourir pour lui politiquement ... Les cadaves politiques ca le connait !

Au choix !

 


 paintball sarkozy

Merci à Philippe Tastet

Retrouvez tous les épisodes de cette guerre qui se terminera avec la mort d'un des combattants :

1 -2 - 3 - 4 - 5 - 6 - 7 - 8 - 9 - 10 - 11 - 12 - 13 - 14 - 15 - 16 - 17 - 18 - 19 - 20 - 21 - 22 - 23 - 24 - 25 - 26 - 27 - 28 -29 - 30 - 31 - 32 - 33 - 34 - 35

 

 

Sarkostique le sarkozy blog officiel satirique

Repost 0
28 mars 2006 2 28 /03 /mars /2006 17:48

Le petit Nicolas Sarkozy voit se rapprocher la bérézina. Et il n'a pas envie de surnager  ! Il préfère voir la grande saucisse plonger dedans pieds joints pour une bonne brasse coulée.

N'empêche, la situation devient critique. En tant que ministre de tout et candidat permanent à la plus haute fonction de la républicarchie il se doit de faire croire qu'il assume sa fonction de sinistre de l'intérieur.

Sarkophage a quelques doutes sur le sujet et depuis longtemps. Les choses ne vont pas aller en s'arrangeant !

Les limites de la stratégie du "j'enfonce le voisin concurent pour mieux me placer" sont atteintes. Le bateau va sans doute sombrer, entraînant avec lui tous ceux qui ont cru que le radeau de la méduse serait pour l'autre.

En témoigne le problème des casseurs dans les manifestations. Si il les laisse faire il passe pour un laxiste. Si il cogne sur tout ce qui bouge pour un violent qui sait pas se controler. Et anti jeune au passage. Ce qui pour la présidentielle est du plus mauvais effet. Et c'est vrai qu'il les soigne les jeunes, le petit Nicolas Sarkozy.

Glou glou glou

sarkozy crs cpe

Merci à Placide

Sarkostique le sarkozy blog officiel satirique

Repost 0
24 mars 2006 5 24 /03 /mars /2006 09:26

Pendant que Villepin sombre au fin fond des sondages, le petit Sarkozy se prépare une sortie confortable. Il fait ainsi d'une pierre deux coups :

Il passe pour un réformateur compréhensif

Il élimine la grande saucisse de la course à la présidentielle. 

sarkozy villepin 

Merci à Delucq

 sarkozy cpe jeunes

Merci à Placide

La guerre continue !  1 - 2  - 3  - 4 - 5 - 6 - 7 - 8 - 9 - 10 -11 - 12 - 13 - 14 - 15 - 16 - 17

Sarkostique le sarkozy blog officiel satirique

Repost 0
18 mars 2006 6 18 /03 /mars /2006 14:53

Sarkophage pense que la jalousie n'est pas bonne conseillère. Hors le petit Sarkozy est jaloux de la grande saucisse qui pourrait le moment venu lui piquer sa place.

Attendre 30 ans pour devenir présiroi de France et se faire voler la politesse par un parvenu, c'est malvenu.

Chacun son CPE donc, comme ça pas de jaloux.

L'un concerne les jeunes et leur propose un vrai contrat type 19ème siècle, l'autre concerne les étrangers et autres humains qui n'ont pas de papiers. Sarkozy a tout plein d'idées pour eux. 

 

Sarkostique le sarkozy blog officiel satirique 

Repost 0
18 mars 2006 6 18 /03 /mars /2006 14:04

Les carottes sont presque cuites, et c'est Sarkozy qui va pouvoir les manger. Quant à Villepin il va lui déguster la soupe à la grimace. Le CPE reste définitivement indigeste pour les français.

Et ils savent lui montrer. Comme cette petite Marianne définitivement rétive à l'ingurgitation du CPE.

Une autoroute s'ouvre devant le petit Nicolas Sarkozy, pour qui le CPE était de la guimauve par rapport ) à ce qu'il possède dans ses cartons. 

 


La guerre continue !  1  2  - 3  - 4 - 5 - 6 - 7 - 8 - 9 - 10 -11 - 12 - 13 - 14 - 15 - 16

 

 

Sarkostique le sarkozy blog officiel satirique

Repost 0
15 mars 2006 3 15 /03 /mars /2006 17:38
affrontement villepin sarkozy, bataille presidentielle, sarkozy ne soutient pas le CPE duel sarko villepin, cpe et presidentielle

En voilà un qui se réjouit du fiasco monumental qu'est le CPE ! Au moins il fait un heureux ce qui est déjà pas si mal.

Mais attention car un jeune c'est bête et ça ne sait pas faire la différence entre un grand néo libéral et un petit néo libéral énervé du bocal :o) Et un jeune ça n'oublie pas la politique de la main tendue de Sarkozy ! 

sarkozy villepin cpe 

Merci à Philippe Tastet

La guerre continue !  1  2  - 3  - 4 - 5 - 6 - 7 - 8 - 9 - 10 -11 - 12 - 13 - 14 - 15

Sarkostique les sarkozy blog officiel satirique

Repost 0
14 mars 2006 2 14 /03 /mars /2006 11:18

Sarkophage fait la fouine sur le web pour trouver et dénicher de bons articles sur le cas Sarkozy. Il a la chance d'avoir de solides compagnons de recherche qui lui soumettent moult propositions de sujets.

Qu'ils en soient ici remerciés ils se reconnaîtront point n'est besoin de les citer... même jusqu'au pays de Van Gogh :o)

Voici un document qui analyse sans concession et avec recul le succès planétaire du sinistre de l'intérieur aux antilles. Succès que les vénusiens et martiens eux-mêmes ne peuvent contester. Car si la télé l'a dit ... c'est forcément vrai !

Tellement vrai que Sarkophage est accusé de mauvaise foi quand il explique la technique de Sarkozy pour faire prendre des vessies pour des lanternes.

A vos commentaires !

------------------------------------------

Propagande et médias : quand Sarkozy devient "l’homme providentiel"

Le ministre français de l’Intérieur réhabilité aux Antilles ?

lundi 13 mars 2006

 

Par Yanis Iskounen

Jusqu’il y a peu, je ne croyais pas à la magie. Pourtant, force est de constater que le miracle de la nouvelle année a opéré : Nicolas Sarkozy, ministre français de l’Intérieur et chef de file du parti présidentiel (UMP, Union pour un Mouvement Populaire), est accueilli à bras ouverts aux Antilles.

L’information semble irréelle. Et pour cause. En décembre 2005, une large partie des Antillais, choquée par l’article 4 de la loi sur le rôle positif de la colonisation et par les propos insultants de Nicolas Sarkozy pendant la crise des banlieues, lançait les pires anathèmes contre la venue du ministre, qui avait (sagement) choisi d’annuler son déplacement dans les îles. Aujourd’hui pourtant, les rédactions des 20H de TF1 et de France Télévision évoquent à l’unisson « l’accueil chaleureux » qui a été réservé à Nicolas Sarkozy. Que s’est-il passé ? Les Antillais auraient-ils de graves troubles de la mémoire ? Ou peut-être seraient-ils schizophrènes ?

Non, décidément, il y a quelque chose que je ne m’expliquais pas en voyant ces images de liesse et de réjouissance sur le passage du petit homme qui sont diffusées en boucle. Ce débordement de joie excessif ne semblait pas crédible... Mon sens critique s’agite, la réponse est là, juste sous mes yeux : je suis bel et bien en train d’assister à une grossière mise en scène !

"L’homme providentiel"

Plans serrés, morceaux choisis, montages, témoignages et commentaires réglés comme des horloges suisses. Tous les ingrédients d’un traitement orienté de l’information sont là. Sans parler des commentaires. Exemple sur France 2 : « (...) Les Guadeloupéens affichent cette fois la couleur : les belles robes, la foule, les cris. Sur le marché de Basse-Terre, ce n’est plus un ministre qu’on accueille mais l’homme providentiel. » « L’homme providentiel » ( ?!?). Les Guadeloupéens attendraient le patron de l’UMP comme « l’homme providentiel ». Le record de l’ineptie vient d’être battu haut la main sur toutes les chaînes publiques. Plus grave encore, je comprends que la frontière entre information et propagande vient d’être franchie. "L’homme providentiel"... Ils ont osé la référence ! Je me rappelle de ce slogan, utilisé dans la confusion politique d’après-guerre qui régnait en France en 1945, pour évoquer le retour du général De Gaulle. Je me rappelle aussi de la propagande marxiste en Afrique où l’homme fort du régime s’affublait volontiers de titres grandiloquents tels que « L’homme des masses », « L’homme des actions concrètes » ou encore « Le grand ami de la jeunesse »... Mais quel rapport peut il y avoir entre cette formule empruntée à l’Histoire et la pitoyable mise en scène dont je parle ? S’agit-il d’un faux-pas monumental ou bien d’une fanfaronnade rhétorique sciemment employée ?

J’en suis encore à mes réflexions quand la suite du reportage m’apporte la clé du mystère. Une jeune et jolie militante UMP s’exprime pour encenser celui qui « n’a pas peur des mots ». Puis, le commentateur enchaîne : « Quelques uns, discrets, critiquent l’homme du kärsher ». Et c’est au tour d’un Rastafari portant des lunettes noires de prendre la parole. Mais son explication, anecdotique, commence quand elle se termine. Coupé au montage. L’infortuné.

Quoiqu’il en soit, le mal a été commis. Les médias ont bafoué la première règle du journalisme : l’objectivité. « Moi, j’attends de cette visite pour qu’il met en place des organisations pour les policiers, les gendarmes. Tout ce qu’il faut pour faire sortir les immigrés sans papier », nous dit cette femme âgée aux yeux exorbités d’aigreur. La formule maladroite cingle comme un coup de chicote. Dépité, je finis par succomber sous les assauts de cette intoxication informative. J’éteins. Mensonges, désinformation, pensée unique... Bienvenue dans l’univers des médias français de 2006.

Le texte est disponible sur Afrik.com

-----------------------------------------------

Sarkostique le sarkozy blog officiel satirique

Repost 0
11 mars 2006 6 11 /03 /mars /2006 10:15

Souvenez-vous .. nous sommes au lendemain du 29 mai 2006. Chirac s'est pris une gifle dans la figure avec le TCE, les médias sont déconfits, les français majoritairement contre une europe qui marche à l'envers.

Chirac doit changer de gouvernement. Raffarin est cuit jusqu'à l'os d'avoir trop joué sur le raffarien.

Or il n'y a pas beaucoup de successeurs possibles qui puissent "sauver" le mandat de Chirac, à droite. Il faut trouver le bon client et aussi préparer la succession.

Chirac convoque Sarkozy pour faire le point avec lui et aussi sans doute le manipuler comme il fait avec tous ses camarades depuis 40 ans.

Face à Villepin, Chirac est un enfant de coeur ! Vous verrez plus bas. c'est du brutal !

---------------------------------------------

"Le plus vraisemblable, dit le président, c'est que je ne serai pas candidat. Dans cette hypothèse, tu auras besoin de moi.

- Pas sûr, objecte Sarkozy.

- Pourquoi ?

- La France a guillotiné un roi et une reine alors que rien ne l'y obligeait. Elle n'aime pas les héritiers. Si vous vous prononciez pour moi, je ne suis pas sûr que ça serait mis à mon crédit. Je ne dis pas ça pour être insolent mais parce que je crois que notre pays a toujours voté pour le changement, même s'il pouvait s'agir, dans certains cas, de changement dans la continuité.

- N'importe comment, insiste Chirac, si tu es le meilleur, je t'aiderai.

- Mais si je suis le meilleur, pourquoi ne pas me nommer à Matignon ?"

La réponse est évidente : parce que le chef de l'Etat entend encore avoir son mot à dire. Les deux hommes ont en effet des différends importants. Sur le modèle social français que Sarkozy entend remettre en ordre de marche. Ou encore sur l'adhésion de la Turquie à l'Union européenne, que le chef de l'Etat a plus ou moins patronnée.

Conscient de tout cela, Sarkozy concède qu'il serait prêt à revenir au ministère de l'intérieur où il a été " heureux". Le chef de l'Etat semble soulagé, tout d'un coup :

"Il faut que tu voies Dominique.

- Je ne le verrai qu'après vous avoir entendu dire à la télévision : "J'ai demandé à Nicolas Sarkozy d'être ministre d'État et il a accepté"."

Façon de dire qu'il veut être nommé par Chirac et non par Villepin. C'est du président qu'il entend tirer sa légitimité, pas de l'homme qui a pour mission, entre autres, de le détruire.

Reste l'épineuse question de la présidence de l'UMP que Chirac jugeait incompatible, il n'y a pas si longtemps, avec un poste ministériel.

"Qu'est-ce qu'on fait ?, demande le président.

- Je garde la présidence, répond Sarkozy.

- Pourquoi ?

- Parce que j'ai pris la présidence de l'UMP contre vous. Si vous me l'aviez donnée, j'aurais accepté de vous la rendre. Mais là, après tout ce qui s'est passé, vous comprendrez que je ne puisse la mutualiser dans votre discussion.

- Tu vas m'humilier.

- On verra."

C'est ainsi que Sarkozy s'est retrouvé numéro deux du gouvernement Villepin. (...) Chirac a-t-il donné à Villepin la mission d'en finir avec Sarkozy ? C'est en tout cas celle que le nouveau premier ministre s'est fixée. Il a une ambition et une stratégie dont il n'a jamais fait mystère : "La France a envie qu'on la prenne. Ça la démange dans le bassin. Celui qui l'emportera à la prochaine élection, ce ne sera pas un permanent de la politique, mais un saisonnier, un chenapan, un maraudeur." Il s'y voit déjà...

Il ne supporte pas que Sarkozy ait revêtu les habits du favori pour la prochaine élection présidentielle. Il pronostique, depuis plusieurs mois, la chute incessamment sous peu de celui qu'il appelle, selon les jours, le " nain" ou le " nabot". Parfois, il propose aux démocrates de rallier son drapeau contre le danger que fait courir à la France le président de l'UMP : "C'est un fasciste, un fasciste à la française, prêt à tout pour arriver à ses fins." Parfois, mais seulement dans les bons jours, il compare Sarkozy au général Boulanger : "Un allumeur, un baratineur de soirée dansante, mais il serait bien incapable de faire un enfant à la France. Il n'a rien dans le pantalon."

Rarement on aura vu, dans la politique française, un tel flot, pardon, un tel déluge de haine et de violence. A côté, l'aversion qui dresse l'un contre l'autre Chirac et Sarkozy relève de la querelle enfantine. Aux journées parlementaires de l'UMP à Evian, Sarkozy fait un tabac auprès des élus. Villepin, qui a été mollement applaudi, se sent humilié et le dit plus tard dans la soirée au ministre de l'intérieur : "Plus jamais ça." Alors, Sarkozy : "Ça fait trente ans que je me bats. Pour me déloger, il faudra y aller à l'arme blanche."

Article paru dans le journal Le Monde - 08.03.2006

------------------------------------------------

Les autres épisodes de l'affrontement

 1 -2 - 3 - 4 - 5 - 6 - 7 - 8 - 9 - 10 - 11 - 12 - 13 - 14 - 15 - 16 - 17 - 18 - 19 - 20 - 21 - 22 - 23 - 24 - 25 - 26 - 27 - 28 -29 - 30 - 31 - 32 - 33 - 34

Sarkostique le sarkozy blog officiel satirique

Repost 0
8 mars 2006 3 08 /03 /mars /2006 08:00

Le petit Nicolas Sarkozy se réjouit car le grand De Villepin commence à se trouver un peu mal. Pourtant il ne faut pas se réjouir trop vite, car les français risquent de vite faire un amalgame entre le basset et le dogue allemand :o) 

sarkozy manif CPE 

Merci à Deligne

La guerre continue !  1  2  - 3  - 4 - 5 - 6 - 7 - 8 - 9 - 10 -11 - 12 - 13 - 14

Sarkostique le sarkozy blog officiel satirique

Repost 0
7 mars 2006 2 07 /03 /mars /2006 07:00

Il y en a au moins qui va profiter de la bronca contre le CPE. Celui qui devrait faire preuve d'un peu de solidarité envers son premier ministre et son gouvernement.

Celui est le grand chef du parti majoritaire qui soutient ce contrat portant atteinte à la devise de la république : liberté - égalité - fraternité.

Un jeune de moins de 26 ans devient ainsi un français pas comme les autres. On peut faire de lui un objet que l'on remise quand il ne convient plus.

 


Sarkostique le sarkozy blog officiel satirique

Repost 0

Court Forrest !

Flux RSS

FLUX RSS :







Le Musée Sarkozy