Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
20 septembre 2005 2 20 /09 /septembre /2005 00:00

Oui il existe une guerre terrible, terrifiant affrontement barbarre entre deux hommes qui se haïssent et veulent se détruire.

Chirac, le tueur politique professionnel, l'habitué des exécutions politiques sans appel (l'EX, Chaban ...), veut dézinguer le concierge de beauvau qui veut lui prendre sa place.

Le petit Sarkozy, sans doute perturbé par la figure patriarcale, mangé de l'intérieur par sa fougue et son ambition.

Tel est le duel que nous allons devoir supporter pendant au moins ... deux ans. Putain, deux ans de franche camaraderie, d'amitié virile, de sourires échangés.

Qui ne se relèvera pas ? Sarkophage va compter les points pour vous !

La balle au centre, le match commence !

 

La Guerre Chirac - Sarkozy : 

  Les autres épisodes de l'affrontement

 1 -2 - 3 - 4 - 5 - 6 - 7 - 8 - 9 - 10 - 11 - 12 - 13 - 14 - 15 - 16 - 17 - 18 - 19 - 20 - 21 - 22 - 23 - 24
 

 
Sarkostique le sarkozy blog officiel satirique

Repost 0
Ecrit par Sarkophage avec Sarkostique anti sarkozy - dans Archives Sarkozyennes
commenter cet article
7 septembre 2005 3 07 /09 /septembre /2005 00:00

La santé de Chirac se fait de plus en plus douteuse. Voila qu'on nous dit qu'il risque de bégayer ou de baver en parlant. Ce n'est pas drôle du tout ! Déjà que ce qu'il disait était creux et souvent faux, alors en plus maintenant avec des troubles neurologiques ...

Mais le sujet n'est pas là ! Sarkophage ne dérive pas par manque de matière sur le petit Nicolas Sarkozy ... Sarkophage parle de Chirac car Sarkozy n'a qu'un rêve :  voir Chirac quitter la scène, si possible les pieds devant !

Il dirait même souvent en ce moment, "ca sent le sapin" ! Diantre, Sarkozy n'a pas le coeur sur la main, ni la main sur le coeur. Ce serait plutôt la main sur le flingue !

Cabu a très bien résumé, avant l'heure, la situation présente. Sans savoir que Chirac aurait des ratés de cerveaux imprévues.

 

On reconnait là les talents de batteleur de foire du petit Nicolas. D'ailleurs Sarkophage lui a trouvé une fonction bien plus à la mesure de ses possibilités : vendre des casserolles sur les marchés. Il ferait du chiffre et pourrait apprendre à supporter les gamelles !

Abadidon si vous prenez Sarkozy, vous prendrez une gamelle !

Sarkostique le sarkozy blog officiel satirique

Repost 0
Ecrit par Sarkostique le blog anti sarkozy - dans Archives Sarkozyennes
commenter cet article
6 septembre 2005 2 06 /09 /septembre /2005 00:00

Il faut qu'il soit en désaccord avec tout le monde. C'est comme une religion chez lui !

Nicolas Sarkozy veut désigner le candidat de l'Union pour me Mettre Président, par vote des militants.

Cela a le gout de la démocratie, cela a la couleur de la démocratie, mais cela reste une petite Dictature.. puisque tout est contrôlé du haut de son tabouret par Sarkozy himself !

Alliot-Marine de Guerre n'est pas d'accord avec ce système. Elle a été, elle aussi, à la tête de l'U.M.P.

Faisons appel au journal Le Monde pour de plus amples précisions :

------------------------------------------------ 

CRITIQUES DE MME ALLIOT-MARIE

Lors d'une conversation informelle avec la presse, en marge de l'université d'été des jeunes de l'UMP, la ministre de la défense, Michèle Alliot-Marie, a, une fois encore, fortement contesté cette réforme. Ancienne présidente du RPR, gaulliste intransigeante, elle a noté que cette disposition "n'était pas prévue par les statuts du mouvement" et qu'il "était anormal" de faire "déterminer le candidat en 2007 par 160 000 adhérents alors qu'il y a 40 millions d'électeurs" .

Neuf mois après l'arrivée de M. Sarkozy à la tête de l'UMP, les statuts du parti et son règlement intérieur consultables sur internet ne prévoient toujours pas expressément le mode de désignation des candidats, à la présidentielle comme aux législatives.

Interrogé, Jérôme Peyrat, directeur général de l'UMP, renvoie à l'article 4 des statuts, qui stipule que "la démocratie (...) s'applique à l'investiture des candidats aux élections. Les adhérents sont consultés pour l'attribution des investitures, dans des conditions fixées par le règlement intérieur".

Un clic sur le règlement intérieur : "Les adhérents sont consultés sur les investitures dans les conditions prévues aux articles 11 et 20 des statuts." Nouveau clic sur les statuts. Article 11 : "Le comité départemental est compétent pour attribuer, après consultation des adhérents, les investitures de l'Union aux élections cantonales et municipales dans les villes de moins de 30 000 habitants." Article 20 : "Le conseil national (...) délibère sur le règlement intérieur, sur proposition du bureau politique, prend toutes les dispositions nécessaires pour (...) la bonne marche de l'Union." Conclusion de M. Peyrat : "On peut déduire de la combinaison de ces articles qu'un conseil national peut modifier le règlement intérieur afin qu'il précise pour toute élection la manière dont on met en oeuvre le principe général de consultation des adhérents."

La direction de l'UMP promet de remédier très vite à ce manque de clarté des statuts, qui permet aux critiques de Mme Alliot-Marie, et des gaullistes en général, d'appuyer leurs réticences sur un argument technique. Un conseil national, dont la date n'est pas fixée, devrait intervenir dès que la commission permanente des statuts, que dirige le juppéiste Renaud Dutreil, aura remis ses propositions de réforme.

Cette lacune est étrange s'agissant d'une promesse qui, de l'avis des nouveaux militants, a achevé de les convaincre d'adhérer à l'UMP. Un ancien rédacteur des statuts raconte : "A l'été 2002, on n'imaginait pas que ce qui était encore le parti du président se mêle de la désignation du candidat." Deux ans plus tard, alors que s'éloigne l'hypothèse d'un troisième mandat de Jacques Chirac, ces préventions ne sont plus de mise.

Philippe Ridet

Article paru dans l'édition du 07.09.05

--------------------------------

Ils sont marrants à L'UMP. Soit un nabot électrique fait tout pour confisquer les pouvoirs et ne veut surtout pas qu'on lui enlève son jouet. Soit une ancienne gouvernante de la maisonnée parle de "hold up démocratique" : et qu'il "était anormal" de faire "déterminer le candidat en 2007 par 160 000 adhérents alors qu'il y a 40 millions d'électeurs"

Dans cette histoire c'est la France qui gagne, comme d'habitude, le droit d'assister à des joutes vaseuses pour savoir qui aura la plus grosse ... massue pour assomer l'autre.

Et pendant ce temps là les marmottes elles emballent le projet de l'UMP dans du papier alu .. Non, zut; c'est du chocolat ! Au moins ce n'est pas indigeste .... ça ! :o)

Et pour finir une illustration de cet amour fou entre M.A.M et Sarkozy

Sarkozy Alliot-Marie s'aiment beaucoup

Sarkostique le sarkozy blog officiel satirique 

 
Repost 0
Ecrit par Sarkostique le blog anti sarkozy - dans Archives Sarkozyennes
commenter cet article
29 juillet 2005 5 29 /07 /juillet /2005 00:00

L'amitié qui réunit le petit Nicolas Sarkozy et le grand Jacques Chirac connait des moments difficiles.

Nous avons tous entendus ces paroles mémorables : je décide, il exécute ...

Aujourd'hui ce serait plutôt, il décide, je m'exécute !

Quoique ....

Imaginons un petit échange de bourre-pifs. Tropicalboy l'a fait pour nous avec ce montage fort bienvenu !

sarkozy chirac boxe

Le jour ou cela arrivera vraiment, c'est promis, Sarkophage  fera tout pour publier des clichés exclusifs.

Merci à Tropicalboy

Sarkostique le sarkozy blog officiel satirique 

Repost 0
Ecrit par Sarkostique le blog anti sarkozy - dans Archives Sarkozyennes
commenter cet article
25 juillet 2005 1 25 /07 /juillet /2005 00:00

Une petite image pour évoquer le climat actuel entre Chirac et Sarkogneur

 sarkozy sarkophobie

 Vous en voulez d'autres ? http://sarkozix.canalblog.com

 Sarkostique le sarkozy blog officiel satirique 

Repost 0
Ecrit par Sarkostique le blog anti sarkozy - dans Archives Sarkozyennes
commenter cet article
24 juillet 2005 7 24 /07 /juillet /2005 00:00

Suite du Feuilleton qui oppose Chirac et Sarkozy dans une joute verbale plus que virile.

Le petit Nicolas a lui aussi bombé le torse et montré ses petits bras. Il déclare (Canard Enchaîné du 15 juillet 2005)

 "L'immobilisme de Chirac m'exaspère, alors j'ai envie de taper, de frapper pour marquer les esprits. On ne me changera pas, c'est ma nature, quand je pense quelque chose, je le dis. Ce n'est pas comme certains qui sont d'une hypocrisie rare, qui font des sourires à chirac alors qu'il pensent comme moi. Ce que mes colègues disent tout bas dans les diners en ville, je le dis tout haut".

"Mon objectif est très simple, d'ici à 2007 je vais m'attacher à montrer ma différence avec Chirac, qui, comme Louis XVI, est déphasé par rapport au peuple et dépassé par les événements"

 Ainsi donc le Petit Nicolas Sarkozy est un sanguin. Ce n'est pas inquiétant quand il fait des moulinets avec les bras dans le vide.

Et si un jour il disposait de l'arme atomique ? Il frapperait fort avec la bombe ? Peut-être ...

Le mieux, pour se préserver d'une potentielle guerre nucléaire, c'est de voter tout sauf Sarkozy en 2007

Sarkophage  a des arguments de plus en plus forts pour convaincre son public ! hihihihihihihi

Sarkostique le sarkozy blog officiel satirique

Repost 0
Ecrit par Sarkostique le blog anti sarkozy - dans Archives Sarkozyennes
commenter cet article
23 juillet 2005 6 23 /07 /juillet /2005 00:00

Chirac aime s'essuyer les pieds sur le petit Nicolas sarkozy ... ou c'est l'inverse qui est vrai ...

Les coups pleuvent en ce moment, plus que la pluie qui se fait rare.

Chirac a donc ajouté (comme nous l'apprend encore le Canard Enchaîné du 15 juillet 2005)

 

"Ce n'est pas parce que je suis affaibli que Sarkozy est fort. Avec les médias, il se passe exactement la même chose qu'en 1995 avec Balladur : le système TF1-LCI plus "le Figaro" a installé le ministre de l'intérieur en personnage providentiel de la droite. Tout cela n'est que du vent. Tout se jouera entre septembre 2006 et février 2007. Et à ce moment là, j'aurai, au minimum, une capacité de nuisance"

Sarkophage fait une proposition : un duel pour régler une bonne fois pour toutes le pugilat.

Avec un peu de chance pour la France, les deux passeraient de vie à trépas ...

Abadidon Sarkophage  prône le régicide !

Sarkostique le sarkozy blog officiel satirique 

Repost 0
Ecrit par Sarkostique le blog anti sarkozy - dans Archives Sarkozyennes
commenter cet article
22 juillet 2005 5 22 /07 /juillet /2005 00:00

C'est règlements de comptes à OK Coral !

Le Canard Enchaîné du 19 juillet 2005 nous apprend des choses croustillantes (mais où vont-ils chercher tout ça...)

Que déclare notre joueur de pipeau préféré ?

Accrochez vous, cela vaut le détour et au moins une corona !

Après le conseil des ministre du 15 juillet qui a été "glacial" semble-t-il, Chirac s'exprime auprès de proches et il dit :

"Plus il en fait, plus cela se retournera contre lui. Jour après jour, ce que j'ai toujours dit se confirme : Sarkozy est le pire ennemi de Sarkozy"

"Je ne comprends pas très bien sa stratégie. Sauf à dire, et j'en suis aujourd'hui persuadé, qu'il est chtarbé. Il a un sérieux grain. Ses problèmes avec Cécilia semblent avoir aggravé son dérangement. Mais j'en ai vu d'autres, et il m'en faut plus pour me secouer les tripes"

"Sarkozy qui aime le cyclisme devrait savoir à qui il s'attaque : j'ai gagné deux tours de France, et lui, pas encore une seule étape"

"Il me compare à Louis XVI, mais l'important pour lui, c'est de ne pas être Louis XVIII"

Elle est pas belle notre république ? Le président qui dézingue un ministre lequel fait tout pour dessouder son adversaire. Et pendant ce temps la France gronde ...

Sarkostique le sarkozy blog officiel satirique 

Repost 0
Ecrit par Sarkostique le blog anti sarkozy - dans Archives Sarkozyennes
commenter cet article
20 juin 2005 1 20 /06 /juin /2005 00:00

Vous avez manqué le match de boxe ? En voici les principaux grands moments. Nous sommes passés pas loin du KO...

Résumé des faits :

-------------------------------

"Tu vas t'en prendre plein la gueule" , avait averti le président du groupe PS de l'Assemblée nationale, Jean-Marc Ayrault. Mais le député socialiste de Saône-et-Loire, Arnaud Montebourg, a décidé de passer outre la mise en garde et choisi avec l'accord final de M. Ayrault d'attaquer frontalement Nicolas Sarkozy, mardi 14 juin, lors de la première séance de questions d'actualité pour le nouveau gouvernement. Un cadeau de bienvenue en quelque sorte.

Citant plusieurs articles, dont celui du Monde du 3 juin, dans lequel le ministre de l'intérieur avait affirmé être "mieux protégé au ministère de l'intérieur que par les 150 permanents de l'UMP" , le parlementaire a demandé au ministre d'"indiquer qui, parmi -ses- propres collègues, membres de ce gouvernement, -ses- propres amis, entendrait -lui- faire tant de mal" . Une pause, et M. Montebourg reprend : "A moins que ce ne soit le révélateur d'une psychologie fragile obsédée par le complot (...) préoccupante chez un homme qui entend faire des institutions l'instrument de son aventure personnelle" . Négligeant les huées venues des bancs de droite dont un "y a qu'ça qui t'intéresse" , le député pose alors sa question : "Gouvernez-vous pour la France ou gouvernez-vous plutôt pour vous-même, pour vous seul ?"

Un bref conciliabule avec Dominique de Villepin, un regard de défi à son adversaire, et M. Sarkozy contre-attaque. Première salve : "Quand il y a des leçons de comportement politique à prendre, il faut choisir une autre adresse que la vôtre." Deuxième salve : "Il y a une grande différence entre l'UMP et le PS. (...) Quand on n'est pas d'accord avec M. Fabius, on l'exclut. (...) A l'UMP, quand la situation exige le rassemblement, nous le faisons. C'est ce que nous avons fait avec Dominique de Villepin, c'est notre honneur, notre fierté."

Au final, certains amis du président de l'UMP reconnaissaient que l'attaque, "légèrement indigne et sulfureuse" , avait été difficile à "retourner" . M. Hollande, pour une fois, félicitait M. Montebourg : "On n'a jamais vu Sarkozy aussi désemparé. Il était gêné et malhabile" . Insatisfait de la réponse du ministre, M. Montebourg évoquait la possibilité de "recommencer la semaine prochaine" .

Mais le PS a prévu, à cette date, un autre combat : dénoncer un redécoupage électoral qui serait supervisé par un ministre de l'intérieur chef de parti. M. Montebourg devra passer son tour.

Philippe Ridet

Article paru dans l'édition du Monde du 16.06.05

--------------------------------------

Ainsi donc un député courageux a osé porter le fer dans l'enceinte de l'assemblée nationale, pour demander à notre grand ministre de l'intérieur (marche pied de l'élysée), de justifier et d'expliquer ses déclarations précédentes.

Ainsi il est encore des hommes courageux pour dénoncer les pratiques de certains hommes politiques qui se servent de leur fonction comme d'un marche pied. Remarquez le mentor de Sarkopoing avait lui la nostalgie de la chaise à porteurs :o)

Donnez nous messieurs les députés et ministres d'autres occasions d'être satisfaits du fonctionnement de notre parlement. Sus aux courbettes et brosses à reluire. Vive la boxe !

Sarkostique le sarkozy blog officiel satirique

Repost 0
Ecrit par Sarkostique le blog anti sarkozy - dans Archives Sarkozyennes
commenter cet article

Court Forrest !

Flux RSS

FLUX RSS :







Le Musée Sarkozy