Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
8 mai 2007 2 08 /05 /mai /2007 21:30

Les Sarkolatres aiment peut-être le mal de fesse. C'est du moins l'hypothèse que les millions de Sarkophobes peuvent faire.

Ce n'est pas faute d'avoir pointé tous les mensonges, toutes les manipulations, toutes les casseroles du Camembert en chef Nicolas Sarkozy,  le candidat de la rupture d'anévrisme et de la fuite urinaire. 

Merci à Delucq

Pour se faire plaisir et le remercier d'avoir préparé suffisamment de vaseline pour le peuple de France, il faut lire cette phrase sortie de sa bouche en serrant les fesses et écarquillant les yeux, ou l'inverse au choix !

 «JE SERAI un président comme Louis de Funès dans le Grand restaurant : servile avec les puissants, ignoble avec les faibles. J'adore. »

Source de cette saillie truculente

 

Image Hosted by ImageShack.us

Cette délicieuse phrase n'est bien évidemment pas sortie pendant la campagne. Les journaliste ne sont pas là pour ça. Il manquerait plus qu'ils rapportent les faits et gestes des candidats et candidates. Enfin pour les candidates c'est parfois moins difficile. A cause du sexe faible ?

 

Image Hosted by ImageShack.us

Merci à Kiosk

Amis Sarkolâtres, l'inquiétant c'est que vous ne soyez pas préparé. Ca va faire mal et vous continuez à prendre tout cela avec le sourire. Pouvu que cela dure ! Il ne faudra pas venir demander de pommade quand vous ne pourrez plus vous assoir !

 

Image Hosted by ImageShack.us 

Sarkostique le sarkozy blog officiel satirique

Bouton ca vous a plu du blog sarkostique le sarkozy blog satirique  Bouton reagir du blog sarkostique le sarkozy blog satirique  Bouton best off du blog sarkostique le sarkozy blog satirique

Repost 0
Ecrit par Sarkophage avec Sarkostique contre Sarkozy - dans Pot pourri de Sarkozy
commenter cet article
8 mai 2007 2 08 /05 /mai /2007 12:52

 C'est finalement une longue histoire. Nicolas Sarkozy, le candidat de la rupture d'anévrisme et de la fuite urinaire, faisait déjà l'épouvantail dans la cour de récré. Pourtant né avec une cuillère d'argent dans la bouche comme le confirme sa maman ...

Sauf que maintenant il va avoir un joujou entre les doigts qui s'appelle la Bombe Atomique. Réjouissant non ? 

Sarkostique le sarkozy blog officiel satirique

Bouton ca vous a plu du blog sarkostique le sarkozy blog satirique  Bouton reagir du blog sarkostique le sarkozy blog satirique  Bouton best off du blog sarkostique le sarkozy blog satirique

Repost 0
Ecrit par Sarkophage avec Sarkostique contre Sarkozy - dans Sarkosons et Sarkovideos
commenter cet article
7 mai 2007 1 07 /05 /mai /2007 12:19

Meuuuhhhhhhh est le cri que la France entière entend sur ses ondes depuis ce matin. Meuuhhhh font ceux qui comme à chaque élection rêvent au père noêl en plein mois de mai et à la mère Noêl en String. 

Image Hosted by ImageShack.us

Le bovin est un animal respectable, c'est une bête qui mange du foin et produit du lait. On ne lui en demande pas plus. Si seulement les bovins sarkozystes pouvaient au moins fournir du lait, la France serait sauvée. Ils ne le peuvent pas. Par contre pour la bile, c'est par hectolitres !

Alors il faut un remède aussi fort que le mal. C'est le Yéti qui vous le donne. Sarkophage n'a pas ce talent et cette plume :o)  

Image Hosted by ImageShack.us 

----------------------------------------

« Ce sont des veaux. Ils sont bons pour le massacre. Ils n'ont que ce qu'ils méritent. »
Charles De Gaulle à propos des Français, début juin 1940, cité par son fils Philippe De Gaulle ("De Gaulle, mon père", Plon)

Voilà, on y est arrivé. Un dernier petit sursaut en 2002, une ultime révolte en 2005. Ça se sentait venir comme le nez au milieu de la figure, la majorité a fini par se laisser emporter par ses vieux démons. Retour vers les saintes valeurs. Quelques boucs émissaires pour les petits défoulements aigres. Et, sinistre cerise sur le gâteau, un "guide suprême" depuis dimanche 7 au soir. En route pour le vilain plongeon.

D'abord, le "Travail, Famille, Patrie". Notez bien qu'à chaque fois que dans l'Histoire, ces trois valeurs furent braillées, ça s'est terminé en eau de boudin (1914, 1940...)

Ensuite, les boucs émissaires du moment, interchangeables selon les époques, hier les Juifs, les homos et les gens du voyage ; aujourd'hui, les immigrés, les colorés, les sans-papiers, que sais-je encore ? ... De la chair à bonnes petites rafles et petites expulsions bien de chez nous (c'est déjà commencé).

Enfin, le "guide suprême". Généralement, c'est au choix un petit roquet teigneux — Napoléon, Hitler... — ou un gros bravache gueulard — Mussolini... Pour nous, ça sera le petit teigneux (Sarkozy), vu que le gros gueulard (Le Pen) est déjà passé trop vieux.

Non vraiment, il est dit que les "peuples" seront toujours à la ramasse quand il s'agit de redresser des situations périlleuses. Pire, ils font l'inverse, précipitent leur propre chute dans des élans pathétiques à vous donner envie de leur botter le cul. Et ceux qui en face, à gauche disent-ils, prétendirent retarder l'échéance furent tellement grotesques que le troupeau des effarés n'a pas eu le moindre mal à triompher.

Je tiens la situation de notre pays aujourd'hui comme infiniment grave. Nous avons basculé de l'autre côté du rationnel, sous la menace sourde des instincts grégaires, des réflexes de peur, des pulsions auto-destructrices et du cynisme. La France des veaux, c'est celle de ceux qui signent des pétitions contre la présence dans leurs villes des handicapés ou des services sociaux parce que ça fait baisser le prix de leurs biens immobiliers. Je vous fiche mon billet que la dégringolade va s'accélérer et que les veaux feront mine de regarder ailleurs. Tout est en place pour le mauvais barnum.

Bizarrement, ça n'est pas à la petite frappe qui va désormais faire le président que je pense au soir de ce lamentable scrutin. C'est à tous ceux que j'ai rencontrés ces dernières semaines : contacts professionnels, collègues de travail, voisins, familiers, proches... Ainsi donc, plus de 53% d'entre eux ont voté pour un détraqué !

Ils avaient pourtant l'air si gentils, si aimables, si pleins d'humilité. Remarquez, non, pas tout à fait. Quand ils venaient à parler de la chose politique, ils avaient comme une crispation inquiétante au niveau des maxillaires, une dureté au niveau du regard. Le ton montait très vite ou se faisait fuyant.

J'évitais de participer aux discussions. Ils ne voulaient plus rien voir, rien entendre, c'était clair. Ils s'échappaient de la discussion dès lors qu'elle sortait de leur étroit champ de vision. Ils niaient les évidences les plus flagrantes. Comme après la libération des camps de concentration. Comme après la guerre d'Algérie...

C'était trop tard, ça ne servait plus à rien. Chacun était fixé sur son champion et n'en démordrait pas.

La situation détestable dans laquelle nous nous trouvons aujourd'hui, c'est à votre vote que nous la devons, cher voisin, cher cousin, cher collègue, et même peut-être toi, papa ou maman, qui sait ? Je vous en tiens pour entièrement responsables. Vous me l'avez assez répété : "Quand tu seras grand, tu seras responsable." Vous êtes grands. Fasse que vous ne soyez pas un jour des coupables.

Je ne suis même pas en colère contre vous. Je vous plains, c'est tout.

Du mépris ? Oui c'est vrai, un peu de mépris. Mais aussi une profonde indifférence à votre égard. Ce qui va vous arriver maintenant, cher voisin, cousin, papa, maman qui vous êtes laissés aller à cette dérive, m'est TOTALEMENT indifférent. C'est votre problème. Ne nous dites pas que vous ne saviez pas, que vous ne pouviez pas prévoir. C'est faux. Vous aviez toutes les cartes à votre disposition pour juger, l'histoire du karcher, les rafles dans les établissements scolaires, aux restaurants du coeur, les plans sociaux massifs, les entreprises et les services publics pillés par la mafia libérale, l'homosexualité et les dépressions déclarées comme maladies "génétiques"... Pas la moindre excuse.

Ne venez surtout pas pleurer après, gémir, invoquer une quelconque familiarité passée pour recoller, la catastrophe venue, les pots que vous aurez vous-mêmes pulvérisés. Je me contrefous de votre sort. Je me contenterai de vous côtoyer sans vous parler.

Vous avez pris vos responsabilités, je vais prendre les miennes, rejoindre ceux de ma meute, le plus au chaud si possible, sur ce qui nous reste de territoire, à notre rythme. Chacun chez soi comme on dit. Ou alors, si vous nous y contraignez, chacun contre l'autre. [...]

--------------------------------------------- 

Image Hosted by ImageShack.us 

Sarkostique le sarkozy blog officiel satirique

Bouton ca vous a plu du blog sarkostique le sarkozy blog satirique  Bouton reagir du blog sarkostique le sarkozy blog satirique  Bouton best off du blog sarkostique le sarkozy blog satirique

Repost 0
Ecrit par Sarkophage avec Sarkostique contre Sarkozy - dans Ce qu'ils pensent de Sarko
commenter cet article
6 mai 2007 7 06 /05 /mai /2007 19:56

Le chef qui, depuis de nombreuses années, est à la tête du parti majoritaire, a remporté des élections cruciales pour notre pays. Avec un bilan à faire palir un bushiste constipé ou un berlusconiste décomplexé il a promis tout et surtout son contraire. 

Image Hosted by ImageShack.us

 

 

Ce président, alléguant de fallacieuses et odieuses raisons se prépare à vendre le pays à une économie sans queue ni tête et des intérêts particuliers. 

 

Certes, nous avons été, nous sommes, submergés par la bêtise radiophonique, télévisuelle, journalistique de l'ennemi. Infiniment plus que leur nombre, c'est la stratégie de controle des médias, la flatterie de vils instincts, la tactique de démolition de l'adversaire qui nous font reculer 

Image Hosted by ImageShack.us

Ce sont les mensonges, les approximations, la manipulation des français qui ont trompés les électeurs au point de les amener là où ils en sont aujourd'hui. Mais le dernier mot est-il dit ? L'espérance doit-elle disparaître ? La défaite est-elle définitive ? Non ! 

Image Hosted by ImageShack.us

Croyez-moi, moi qui vous parle en connaissance de cause et vous dis que rien n'est perdu pour la France. Les mêmes moyens qui nous ont vaincus peuvent faire venir un jour la victoire.  

 

Merci à Timeo

Car la France n'est pas définitivement stupide ! Elle n'est pas défintivement stupide ! Elle n'est pas défitivement stupide ! Elle a un vaste réservoir d'intelligence et de projets derrière elle. Elle peut faire bloc avec ceux qui sauront vraiment l'aider et la faire avancer. Elle peut, comme de nombreux autres pays, utiliser sans limites l'effort intellectuel. 

Image Hosted by ImageShack.us

Cette calamité n'est pas limitée au territoire malheureux de notre pays. Cette calamité n'est pas tranchée par la bataille de France. Cette calamité est une calamité que le monde ne nous envie pas. Toutes les fautes, tous les retards, toutes les souffrances, n'empêchent pas qu'il y a, dans l'univers, tous les moyens nécessaires pour faire réfléchir les mous du bulbe. Foudroyés aujourd'hui par la bêtise, nous pourrons vaincre dans l'avenir par une intelligence supérieure. Le destin du monde est là.  

 

Moi, Sarkophage, actuellement sur ce blog, j'invite les françaises et les français qui n'ont pas du tout appréciés d'être pris pour des billes, j'invite les hommes et femmes, de gauche et de droite, à se mettre en rapport avec moi. J'invite les cerveaux endormis à rebrancher quelques neurones égarés, j'invites les yeux fatigués à rechercher des lunettes, j'invite les propriétaires de sonotone à d'urgence changer la pile.

Quoi qu'il arrive, la flamme de l'intelligence française ne doit pas s'éteindre et ne s'éteindra pas.

Demain, comme aujourd'hui, je parlerai sur le blog Sarkostique. 

PS : En vertu de notre nouveau Président (c'est aussi un camembert et donc ca rassure), les règles d'expression dans les commentaires sont sérieusement revues. Comme le veut  et le fait notre Camembert préféré, la censure sera de mise. Et que le premier Sarkolatre qui n'est pas content en parle à son chef. Il en est responsable ! Sarkophage ne fait que se plier à cette nouvelle mode ! Vous êtes tous invités à réagir sur le forum Sarkostique. Vous verrez, la censure ça a du bon !

Sarkostique le sarkozy blog officiel satirique

Bouton ca vous a plu du blog sarkostique le sarkozy blog satirique  Bouton reagir du blog sarkostique le sarkozy blog satirique  Bouton best off du blog sarkostique le sarkozy blog satirique

Repost 0
Ecrit par Sarkophage avec Sarkostique contre Sarkozy - dans Pot pourri de Sarkozy
commenter cet article
6 mai 2007 7 06 /05 /mai /2007 19:22

Est-il besoin de commenter ? :o) 

Sarkostique le sarkozy blog officiel satirique

Bouton ca vous a plu du blog sarkostique le sarkozy blog satirique  Bouton reagir du blog sarkostique le sarkozy blog satirique  Bouton best off du blog sarkostique le sarkozy blog satirique

Repost 0
Ecrit par Sarkophage avec Sarkostique contre Sarkozy - dans Sarkostique
commenter cet article
5 mai 2007 6 05 /05 /mai /2007 16:12

Sarkophage se dévoue pour expliquer le projet de Nicolas Sarkozy. Il faut beaucoup de pédagogie et de patience pour le faire comprendre, car il défie souvent toute logique.

Bonne lecture !   

Image Hosted by ImageShack.us

 Free Image Hosting at www.ImageShack.us

Merci à Raphael 

Sarkostique le sarkozy blog officiel satirique

Bouton ca vous a plu du blog sarkostique le sarkozy blog satirique  Bouton reagir du blog sarkostique le sarkozy blog satirique  Bouton best off du blog sarkostique le sarkozy blog satirique

Repost 0
Ecrit par Sarkophage avec Sarkostique contre Sarkozy - dans Sarko en images
commenter cet article
5 mai 2007 6 05 /05 /mai /2007 13:34

Sarkophage s'amuse depuis déjà longtemps du côté 19ème siècle du petit Nicolas Sarkozy. La France d'après, c'est en fait celle d'avant, mais depuis bien longtemps.

La rupture c'est le grand bon en arrière, le saut vers le futur passé. Malgré toutes les gesticulations de nono le bigorneau et de son équipe pléthorique, Sarkophage ne se laisse pas embobiner.

Une preuve de plus à verser au dossier de nono le bigorneau. Un enregistrement vidéo qui date ... mais vaut son pesant de choucroute sur la tête !

Le petit Nicolas Sarkozy est déjà le petit Nicolas Sarkozy ... que nous connaissons. Dans les yeux l'ambition qui lui brûle le cerveau tout proche. (Consommait-il des produits comme le pscchiiiitttt Jaune ou le pscchhhiiiitttt orange ? :o) )

Comme quoi, les hommes restent les mêmes. Proner la rupture avec 30 ans de vie politique consacrée à faire toujours la même chose, c'est un peu comme promettre des baisses d'impôt. Tout le monde aime entendre la promesse, et tout le monde sait que c'est du vent.



Newsletter   

Bouton ca vous a plu du blog sarkostique le sarkozy blog satirique  Bouton reagir du blog sarkostique le sarkozy blog satirique  Bouton best off du blog sarkostique le sarkozy blog satirique

Repost 0
Ecrit par Le blog Sarkostique contre Sarkozy - dans Pot pourri de Sarkozy
commenter cet article
5 mai 2007 6 05 /05 /mai /2007 11:48

Le débat du mercredi 2 mai est l'illustration pathétique du système de pensée Sarkozyste. La faute c'est toujours l'autre. Le manque d'arguments c'est pas moi. La bêtise et l'incompétence moi je ne connais pas ! 

Image Hosted by ImageShack.us

Merci à Philippe Tastet

Et pourtant ! Nicolas Sarkozy s'est fait étriller par de simples raisonnements dignes du collège. Notamment sur la question des heures supplémentaires. 

Image Hosted by ImageShack.us

Merci à Philippe Tastet

Il a donc fallu forcer la main de quelques journaux pour sortir un sondage "bidon", pompé sur le net, et complètement dans le vent. Et miracle, la plupart de la presse l'a cité !

La réalité est pourtant toute autre ... 

Image Hosted by ImageShack.us

 Merci à Placide 

Sarkostique le sarkozy blog officiel satirique

Bouton ca vous a plu du blog sarkostique le sarkozy blog satirique  Bouton reagir du blog sarkostique le sarkozy blog satirique  Bouton best off du blog sarkostique le sarkozy blog satirique

Repost 0
Ecrit par Sarkophage avec Sarkostique contre Sarkozy - dans Les casseroles de Sarko
commenter cet article
5 mai 2007 6 05 /05 /mai /2007 11:34

Si en France beaucoup pensent avec leurs pieds, à l'étranger, certains ont encore une belle activité cérébrale entre les oreilles. Sarkophage comprend donc pourquoi l'un des principaux soutien de Sarkozy veut la nationalité Belge ! C'est forcément pour remettre en route un système cognitif défaillant.

Et pourquoi donc un candidat sortant sans bilan et avec un projet qui ressemble à un prospectus de la Foirfouille arrive en tête dans quelques sondages ?  

Image Hosted by ImageShack.us

Merci au Blogduchi

--------------------------------------------

Deux tiers des Français pensent que la France décline et c’est sans doute principalement pour cela que Sarkozy sera le prochain président de la République. De plus, la principale façon dont les médias ont préparé son accession à la présidence, c’est par une propagande incessante, depuis des années, sur le thème du déclin de la France, ainsi que sur celui, relié, de la sécurité.

Il y a plusieurs façon de réagir à ce sentiment ; l’une est de montrer que les statistiques utilisées pour « prouver » ce déclin sont très sélectives (voir, par exemple, La désinformation économique joue un rôle majeur dans l’élection française ; par Mark Weisbrot). Mais on peut également répondre en se demandant quelles solutions les déclinistes ont à proposer.

Ceux-ci mélangent habilement deux problèmes : le déclin de la France par rapport aux pays émergeants, surtout en Asie, et celui de la France par rapport à d’autres pays industrialisés, principalement les États-Unis et l’Angleterre. La première forme de « déclin » est une très bonne chose : elle signifie seulement qu’une partie du Tiers Monde se développe. Mais, comme ils savent très bien qu’il est difficile d’imiter la Chine et l’Inde, les déclinistes proposent d’imiter le modèle anglo-saxon, qui est supposé éviter le déclin par une série de mesures de flexibilisation du travail, de destruction des acquis sociaux et des services publics, de mesures sécuritaires et de réarmement moral. 

Image Hosted by ImageShack.us

Envisageons donc la situation de leur pays favori, les États-Unis. Ceux-ci ont dépensé des centaines de milliards de dollars pour envahir l’Irak ; ils y ont eu des milliers de morts, des dizaines de milliers de blessés, et ils y sont complètement coincés ; ils ne peuvent pas gagner, parce qu’ils ont réussi à se mettre à dos l’immense majorité des Irakiens, et ils ne peuvent pas s’en aller, parce que ce serait la fin de leur empire. Donc, ils vont s’enliser en Irak pendant de nombreuses années, y perdre encore plus d’hommes, d’argent et de prestige, tout en causant des souffrances inouïes et inutiles au peuple irakien.

Et pourquoi sont-ils allés en Irak ? Entre autres, à cause de manipulations de l’opinion sur la question des armes de destruction massive. Ils ont des services de renseignement qui espionnent le monde entier, une presse « libre » avec des moyens gigantesques, des universités regorgeant de spécialistes sur tous les conflits et problèmes de la planète. Malgré tout cela, ils n’ont pas été capables de comprendre des choses élémentaires, que même un enfant voyageant aux Moyen-Orient pouvait comprendre, à savoir qu’ils y sont détestés principalement à cause de leur soutien à Israël, et que toute intervention de leur part dans la région provoquerait un rejet massif. Si ce mélange d’incapacité, d’ignorance et d’arrogance n’est pas le symptôme d’une société en déclin, alors je ne sais pas très bien ce qui pourrait en être un. La France, par contre, qui avait encore en 2003 une élite « vieillissante, dépassée, inadaptée au monde etc. », mais capable de penser, ne s’est pas engagée dans cette folie.

Mais ce n’est pas tout : le reste du monde, et la France en particulier, est sans cesse supposé « imiter les États-Unis ». Bien ; imaginons que, par un coup de baguette magique, le reste du monde imite réellementles États-Unis. D’où viendraient alors le pétrole et les autres matières premières que les États-Unis importent en abondance et sans lesquels leur société ne pourrait pas survivre très longtemps ? D’où viendraient les travailleurs immigrés, souvent « clandestins », c’est-à-dire privés de droits, ou les produits importés à bas prix (et non payés, c’est-à-dire financés par des déficits croissants), qui permettent aux travaileurs ayant perdu leurs emplois industriels de maintenir plus ou moins leur niveau de vie ? D’où viendraient finalement les cerveaux que les États-Unis pillent au reste du monde, parce qu’attirer par des haut salaires des gens déjà formés coûte beaucoup moins cher que financer un véritable sytème d’éducation de masse ?

Le fait est que le modèle américain est inimitable, parce que sa simple survie suppose l’existence d’un monde extérieur aux États-Unis, et qui ne leur ressemble pas. Il est vrai que la situation est assez semblable en Europe, mais c’est précisément notre degré de proximité du « modèle américain » qui est la meilleure mesure de notre déclin. De plus, la France n’a pas la puissance de l’Amérique et a encore moins qu’eux la possibilité de maintenir temporairement une situation intenable à long terme.

Faire le choix de Sarkozy, c’est faire le choix d’une imitation accélérée du modèle américain, c’est-à-dire le choix du véritable déclin.

Jean Bricmont

Jean Bricmont est professeur de physique théorique à l’Université de Louvain (Belgique).

--------------------------------------------- 

Image Hosted by ImageShack.us 

Sarkostique le sarkozy blog officiel satirique

Bouton ca vous a plu du blog sarkostique le sarkozy blog satirique  Bouton reagir du blog sarkostique le sarkozy blog satirique  Bouton best off du blog sarkostique le sarkozy blog satirique

Repost 0
Ecrit par Sarkophage avec Sarkostique contre Sarkozy - dans Ce qu'ils pensent de Sarko
commenter cet article
4 mai 2007 5 04 /05 /mai /2007 19:10

C'est à s'esclaffer de rire ! Et pourtant ... Nicolas Sarkozy nous parle de rupture, de changement, de tout est possible. Patatras... Les sondages montrent que son électorat de base a plus de 65 ans !

Kezaco ? C'est simple, clair, net et précis, les sondages montrent que Nicolas Sarkozy fait un tabac chez les plus de 65 ans. Pour tout ce qui est moins agé il est devancé par la zapatera de Poitou Charente. 

Image Hosted by ImageShack.us

Ainsi donc la rupture pour Nicolas Sarkozy sera forcément de tout faire pour la France du passé et du passif. Pour l'avenir (amis lecteurs plus agés du blog il faut m'excuser) c'est donc avec ceux qui ont déjà un pied dans la tombe !

La France de demain devra donc ressembler le plus possible à la France d'hier, et avec un peu d'ambition à la France d'avant hier ... 

Image Hosted by ImageShack.us

Depuis le temps que Sarkophage vous le dit ! La rupture de Nicolas Sarkozy, c'est l'héritage de Chirac en freinant des deux pieds ... 

Image Hosted by ImageShack.us

Merci à Tropical Boy

Le sondage qui le dit est à télécharger ici

 

 

 

Sarkostique le sarkozy blog officiel satirique

Bouton ca vous a plu du blog sarkostique le sarkozy blog satirique  Bouton reagir du blog sarkostique le sarkozy blog satirique  Bouton best off du blog sarkostique le sarkozy blog satirique

Repost 0
Ecrit par Sarkophage avec Sarkostique contre Sarkozy - dans Grands projets Sarkozyens
commenter cet article

Court Forrest !

Flux RSS

FLUX RSS :







Le Musée Sarkozy