Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
21 novembre 2007 3 21 /11 /novembre /2007 20:23
Les médecins en seront réduits dans quelques mois à inventer des maladies invalidantes qui n'existent pas pour que notre gesticulateur précoce préféré puisse justifier de son aphasie passagère.

Sarkozy sarkosi sarkosy sarkozi sarko cecilia president sarkostique
Merci à Goubelle

Le migraineux Sarkozy quand ça l'arrange est en effet courageux mais pas téméraire. Celui qui nous beurre la raie à longueur de journée pour nous parler de son irrépréssible envie de tout casser est en fait atteint de trouille aigue dès que le rapport de force se durcit et que les rues se noircissent de français pas contents.

Sarkozy sarkosi sarkosy sarkozi sarko cecilia president sarkostique
Merci à Tropical Boy

Une résurgence d'un certain mois de Novembre 2005 ou il n'était pas très loin de l'énurésie chronique ?
Sarkozy sarkosi sarkosy sarkozi sarko cecilia president sarkostique

 

 
Sarkostique le sarkozy blog officiel satirique

Repost 0
Ecrit par Sarkophage avec Sarkostique anti sarkozy - dans Les casseroles de Sarko
commenter cet article
20 novembre 2007 2 20 /11 /novembre /2007 15:00
Il est référencé dans les annales politique et médiatique depuis longtemps ce syndrome du borgne. Vous l'avez sans doute déjà vu à l'oeuvre. Peut-être entendu au détour d'un zapping radiophonique.

Son principal porteur est aujourd'hui au pied de la tombe. Il tarde d'ailleurs à mourrir pour les successeurs. Fifille attend sagement son heure.

Il fallait bien qu'un digne héritier reprenne le flambeau des idées et saillies dévastatrices. Il est tout trouvé et il a un véritable avenir devant lui.


Les médias français n'en ont pas parlé. C'est une habitude ! La télé et la radio pravda de notre beau pays aurait pourtant pu se grandir en évoquant ces dérapages qui ne seraient même pas excusables en état aviné. Alors si en plus celui qui a prononcé ces propos était à jeun on peut se dire que le Syndrome du borgne est déjà à un stade avancé.

Qu'a donc déclaré notre honte nationale aujourd'hui très discrète ? (c'est marrant comment il prend peur avec quelques manifestants de sortie !)
 
C'est l'excellent Bakchich qui en parle :

----------------------------

« Votre président a vraiment un problème avec les musulmans. Il ne les aime pas ». Le verdict de cet intellectuel marocain, on ne peut plus modéré et installé aux Etats-Unis, est sans appel. Le propos est grave et notre homme s’appuie sur l’excellent blog du journaliste Jean Quatremer qui couvre Bruxelles pour le quotidien Libération. Le 14 novembre dernier, ce dernier écrivait : « Selon mes sources, le chef de l’État s’est lancé dans un monologue confus d’une vingtaine de minutes, « dans un langage très dur, très familier, choquant pour tout dire », contre le « trop grand nombre de musulmans présents en Europe » et leurs difficultés d’intégration. Il a aussi décrit de façon apocalyptique le « choc de civilisation » qui oppose les musulmans à l’occident. Le tout, manifestement, pour justifier son opposition à l’adhésion de la Turquie à l’Union.

Selon Jean Quatremer, Nicolas Sarkozy aurait tenu ces propos devant les Premiers ministres suédois et irlandais qui « n’en sont toujours pas revenus » et qui, face à l’énormité du propos, « ne sont même pas sûrs de l’avoir bien compris, tant le discours était décousu et surtout hors de propos avec l’objet de ces rencontres, la préparation du Sommet de Lisbonne des 18 et 19 octobre ». Conclusion des deux hommes, selon Quatremer : non seulement Nicolas Sarkozy a un « sérieux problème avec les musulmans » mais en plus, il a « du mal à maîtriser ses nerfs ».


----------------------------

Il faut dire que les symptômes étaient présents depuis déjà longtemps. Très longtemps ! A trop recycler les idées et l'électorat on finit le nez dans le caca ! Petit rappel des appels du pied et de la main droite levée vers le FHaine de Jean Marie Le Pen et compagnie de père en fille.




 
Sarkostique le sarkozy blog officiel satirique

Repost 0
Ecrit par Sarkophage avec Sarkostique contre Sarkozy - dans Les guides spirituels du sarkozisme
commenter cet article
19 novembre 2007 1 19 /11 /novembre /2007 07:00
Nicolas Sarkozy aime beaucoup le concours de la brigade des applaudissements. A l'intérieur de celle-ci, Sarkophage l'a déjà dit, quelques centaines d'écoliers peuvent être mobilisés à tout moment.

Après nous avoir fait marcher avec Guy Moquet et les fusillés par les nazis, il nous a joué la carte de larme à l'oeil en parlant des poilus.

Tout cela ne peut être qu'un programme d'histoire mal compris ! La preuve :



Sarkozy sarkosi sarkosy sarkozi sarko cecilia president sarkostique

 

Merci à Lobo
 

 


 
Sarkostique le sarkozy blog officiel satirique

Repost 0
Ecrit par Sarkophage avec Sarkostique contre Sarkozy - dans Biographie de Sarkozy
commenter cet article
18 novembre 2007 7 18 /11 /novembre /2007 11:28
Pendant que les télés courrent après les grévistes et soutiennent le gouvernement d'une manière éhontée et très objective, se prépare une réforme en douce de nos institutions.

Pas une réformette sur l'age maximum du capitaine ou le nombre d'années à profiter des ors de l'Elysée. Non une réforme qui pourrait assez vite nous faire faire un grand bon en arrière vers la monarchie.


Vous me direz, nous sommes déjà dans une belle monarchie sans couronne mais avec un roi (bientôt nu ?).  Cela dit elle n'est pas absolue. Elle pourrait le devenir par la grâce d'un travail de sape des derniers vestiques du partage des pouvoirs et responsabilités.


Pour Sarkozy il faut avoir tous les pouvoirs pour être ainsi certain de faire sombrer corps et ame la France. Parce que sans cela il ne pourrait survenir qu'un demi bouillon, une moitié d'échec, une part égale de chilenlit et de naufrage.


Il faut donc rapidement se donner les moyens pour accélerer la vitesse vers le mur en ajouant un Klaxon à celui qui braille déjà tous les jours à la télé et à la radio.

C'est ce qu'a fait la commission Balladur. Vous savez le candidat malheureux en 1995, qui n'a pas résisté aux pommes et réseaux chiraquiens. Il tient sa revanche l'amateur de chaise à bras ! Et pas une petite revanche. Il va faire de son ami Nicolas, un président tout puissant mais pas plus responsable. C'est bien là le problème.


Voici ce qu'en dit une spécialiste du droit (qui n'est pas politicienne)


-------------------------------------------

Comité Balladur: sept petits mots de trop

«Il définit la politique de la nation»: les sept mots rajoutés à l'article 5 au sujet du président «dénaturent totalement le régime» selon Marie-Anne Cohendet. Pour l'universitaire, professeure de droit constitutionnel, le comité Balladur s'est livré à une « opération de camouflage de l'extension des pouvoirs présidentiels ». Si l'on veut changer de régime, ce doit être «avec franchise et droiture, et non par une mascarade».

Professeur de droit public à l’Université Paris I Panthéon-Sorbonne, Marie-Anne Cohendet a publié La cohabitation, leçons d'une expérience, chez P.U.F, en 1993, Droit constitutionnel, chez LGDJ, 2ème éd. En 2002, et Le Président de la République chez Dalloz, en 2002. Le texte ci-dessous a été publié par Mouvements, qui consacre un dossier au comité Balladur.
 
« Bravo ! Le comité Balladur a fait un excellent travail : l’opération "camouflage de l’extension des pouvoirs présidentiels" est parfaitement réussie. Même des observateurs avertis s’y laisseraient prendre. A n’en pas douter, certains membres du comité, de bonne foi, sont eux-mêmes convaincus d’avoir renforcé les pouvoirs du Parlement face au Président. D’autres ont dû taire leur opposition. Pourquoi les discussions internes au comité sont-elles tenues secrètes ? De fait, les membres du comité ont savamment disposé de nombreuses propositions, souvent empruntées aux meilleurs manuels de droit constitutionnel, pour faire oublier la petite phrase qu’ils suggèrent incidemment de rajouter à l’article 5. Soixante-dix propositions pour cacher sept mots assassins. Soixante-dix pistolets à bouchon généreusement présentés aux parlementaires, aux juges, aux citoyens, pour masquer le char d’assaut offert au Président. Soixante-dix bouquets de fleurs pour camoufler un renforcement de l’autoritarisme présidentiel. »

----------------------------------- 
Sarkostique le sarkozy blog officiel satirique

Repost 0
Ecrit par Sarkophage avec Sarkostique contre Sarkozy - dans Grands projets Sarkozyens
commenter cet article
17 novembre 2007 6 17 /11 /novembre /2007 12:10
Les français sont inquiets. Voire plus qu'inquiets. Cela fait maintenant plusieurs jours que leur gesticulateur en chef ne s'est pas manifesté.
Il est pourtant dans ses habitudes, quotidiennement, de nous montrer ses gesticulations, imprécations et talonettes.

Sarkozy sarkosi sarkosy sarkozi sarko cecilia president sarkostique

Si vous l'avez aperçu (en train de courrir, ramasser des moules et insultes au guilvinec, ou prendre un avion pour le Maroc ou la Tunisie en douce) merci de vite rentrer en contact avec Sarkophage.


Ne nous laissez pas dans cette inquiétude si difficile. Il pourrait enfin être calmé. Vous imaginez ?

Sarkozy sarkosi sarkosy sarkozi sarko cecilia president sarkostique

Merci à Philippe Tastet

La France pourrait avoir perdu son moulin à vent fond de commerce pour les télévisions, radios et vendeurs de papier sans morale. Que deviendraient les militants populistes de la brigade des applaudissements ? Que deviendraient les 29% de français qui l'ont porté au pouvoir ?

 

Sarkostique le Sarkozy blog officiel satirique 

 


Newsletter   
   
Repost 0
Ecrit par Sarkophage avec Sarkostique contre Sarkozy - dans Un président en toc mais bling bling
commenter cet article
15 novembre 2007 4 15 /11 /novembre /2007 07:00
Que faire quand on a une impopularité croissante au derrière, que l'on pond des réformes sans queue ni tête et que l'on veut malgré tout apparaître comme le sauveur ?

On recrute des applaudisseurs professionnels pardi ! Le qualificatif qui sied le mieux à ce nouveau métier est donné par le Canard Enchaîné qui parle de "brigade des applaudissements".

Ces temps ci la brigade des applaudissements a beaucoup de travail à fournir. Il faut se remonter les manches sur les petits bras poilus pour faire croire que la France est derrière son monsieur 172% d'augmentation des émoluments.

La France a bon dos et les français ont cette qualité : ils sont évanescents. Comment entendre 65 millions d'individus en même temps sur le même sujet ?

C'est proprement impossible. Alors pour le parti du président et ses bataillons de communicants, il suffit de remplacer les français par de fidèles toutous bien dressés et qui tirent la langue et lèvent la patte sur commandement express du phénix sur talonnettes.

Des preuves ? En veux tu en voilà !

Un sondage récent passé inaperçu nous dit simplement ceci :

------------------------------------

Sondage : l'échec des actions de Nicolas Sarkozy
Six mois après son élection, Nicolas Sarkozy ne semble pas avoir convaincu les Français. Ses actions en matière économique et sociale sont sévèrement jugées. 79 % des personnes interrogées jugent que le président de la République a échoué sur le pouvoir d’achat, selon un sondage LH2 pour Libération. 54% estiment que ses réformes fiscales sont « un échec », de même que 56% en matière d’emploi et 59% sur la croissance économique.
Le bilan est négatif même chez les sympathisants UMP qui dressent à 69% un constat d’échec. Les ouvriers (82%) comme les cadres (79%) sont une majorité à ne pas être satisfaits de son action.


-------------------------------------

Le plus marrant c'est bien de découvrir que quand on interroge les militants populistes du PMU anonymement, c'est la débandade assurée ! On s'esclaffe !

Devinez comment on fait chouer les résistances étudiantes ? En bombardant le syndicat maison, l'UNI, comme briseur de grêve ! Les militants pas du tout politisés de ce merveilleux syndicat étudiant sont chargés de noyauter les assemblées générales et de rameuter de fidèles partisans du déblocage de tout ! Il est ainsi ensuite facile de crier au complot des gau, des gaugaus, des gauchos!

Une autre preuve, cette fois indirectement Sarkozyenne (la méthode doit venir de là bas, pour la réussite ça vient surement du PS ! Admirez plutôt la technique de la candidate à la mairie de Paris (bénie par Sarkozy !) :





Et enfin le clou du spectacle, c'était pendant les commérations du 11 novembre. On a fait appel à des intermittents de la manif pour montrer que le président est grand et adulé des foules. En fait c'est un bataillon de militants populistes du troisième age qui se sont péniblement traînés accompagnés par la maréchaussée jusque devant les caméras. Sans parler des écoliers réquisitionnés pour agiter les ptits drapeaux subliminaux. Si cela ne ressemble pas à des pratiques dignes de la république populaire de Chine ou de Cuba ...

Sarkozy sarkosi sarkosy sarkozi sarko cecilia president sarkostique

Autrement dit tout le monde est prié de croire que Sarkozy est aimé de tous les français, adoré par les ouvriers, admiré par les otages pauvres victimes de grévistes pour le plaisir d'emmerder le monde.

La France de Sarkozy ressemble de plus en plus à la Russie des années 50. Le grand bon en arrière c'est pour bientôt et ceux chargés de l'applaudir sont en cours de formation ! Fermez le ban !

 

Sarkozy sarkosi sarkosy sarkozi sarko cecilia president sarkostique

Merci à Placide

 

 
Sarkostique le sarkozy blog officiel satirique

Repost 0
Ecrit par Sarkophage avec Sarkostique contre Sarkozy - dans Manipulations de Sarkozy
commenter cet article
14 novembre 2007 3 14 /11 /novembre /2007 17:25
Pour ceux qui font du vélo, il est un art qu'il faut maitriser quand la machine ne possède pas de frein sur les jantes ou les moyeux : c'est le rétro pédalage.

Nicolas Sarkozy de Nagy Bocsa est un amateur de vélo dans la voiture qui suit derrière. Il l'a d'ailleurs montré lors du dernier tour de France. A ramasser des mouches dans le nez et entre les dents !

Le rétropédalage est donc un art difficile quand on n'a pas d'autre moyen pour freiner. Et dieu sait qu'il faut savoir passer la marche arrière quand on base toute sa méthode sur l'apparence médiatique.

Notre omniprésent omniprésident omnipotent ne veut pas finir carbonisé en à peine 6 mois de règne. Il lui resterait quatre ans et demi à subir quolibets, crachats et compliments sur sa grandeur incontestable.
Sarkozy sarkosi sarkosy sarkozi sarko cecilia president sarkostique

Merci à Snut

Il y a donc une multitude de petites mains expertes en pédalage et rétropédalage qui planchent en ce moment pour éviter la bérézina gouvernementale.

Car avec une croissance qui suit la courbe inverse du prix de l'essence, un commerce extérieur déficitaire jusque dans les bénéfices, une politique étrangère alignée sur l'absence de politique étrangère américaine, il ne faut pas pousser mémé dans les orties ni la CGT dans ses retranchements !

Nous allons donc assiter à un formidable abandon en rase campagne au profit d'une victoire sans gloire car étriquée et rabottée jusqu'à la chaussette. Mais l'essentiel sera de faire croire à la victoire des petits muscles sur la masse des pas contents.
Sarkozy sarkosi sarkosy sarkozi sarko cecilia president sarkostique
Merci à Veesse

 

 
Sarkostique le sarkozy blog officiel satirique

Repost 0
Ecrit par Sarkophage avec Sarkostique contre Sarkozy - dans Le Sarkozysme expliqué
commenter cet article
13 novembre 2007 2 13 /11 /novembre /2007 20:10
Sarkophage est en relation directe avec les plus grands labos pour travailler au traitement universel et défitinif contre une maladie sournoise et qui fait diminuer la taille des testicules (pour les hommes) et tomber les seins (pour les femmes) : le Sarkozysme.

Nous ne sommes sans doute pas loin de la découverte d'un traitement !


Sarkozy sarkosi sarkosy sarkozi sarko cecilia president sarkostique



Et si vous voulez vite vous vermifuger le caillou pour éviter certaines affections proches de l'infection. Voici une liste de traitements tous plus efficaces les uns que les autres !



 

Sarkostique le sarkozy blog officiel satirique

Repost 0
Ecrit par Sarkophage avec Sarkostique contre Sarkozy - dans Traitement anti-Sarkozy
commenter cet article
12 novembre 2007 1 12 /11 /novembre /2007 11:35
C'est un métier. C'est même un difficile métier. Pour lequel il n'existe pas d'école. Non Sarkophage ne parle pas du métier de marin pêcheur de réduction du prix du mazout.

Sarkophage souhaite évoquer prosaîquement le métier (surpayé) de président de la république bananière avec parfois un arrière gout de jambon.

La période de grâce (si elle a un jour en fait existé) a vécu. Place à la période de glace ! Entre nombre de citoyens qui ont eu pendant quelques temps les paupières lourdes mais qui commencent à les avoir ouvertes. Avec en plus un réel mal au derrière.

Sarkozy sarkosi sarkosy sarkozi sarko cecilia president sarkostique

Merci à Philippe Tastet

L'arrière train qui gratte, avec la sérieuse impression qu'un morpion s'en donne à coeur joie. Ce sont les symptôme du grognard français pas content.

Celui-ci ne prend pas sa plume il prend le piquet de grêve. Et à défaut de l'envoyer dans les dents des irresponsables qui ont poussé le gentil révolté à cet ultime recours, il le plante là ou ça fait mal. Dans les gares, les bouches de métro, les usines électriques etc ...

Le droopie de la Sarthe (merci Rébus !) gonfle ses petits muscles et arrange sa mèche rebelle pour affirmer haut et fort sa virilité de premier ministre intermittent du spectacle. (Il assure les représentations humoristiques uniquement quand son chef est parti loin, manger du hamburger ou en opération de récupération médiatique.)

Sarkozy sarkosi sarkosy sarkozi sarko cecilia president sarkostique fillon
Merci à Philippe Tastet

On va voir ce qu'on va voir ! Le gouvernement (oui il y a encore un gouvernement en France !) ne cédera pas et gna gna gna. Il ne cédera pas car il ne peut pas renoncer à la logique économique actuelle. Ce sont les actionnaires et les timoniers de grosses boutiques qui doivent pouvoir se payer des retraites plus que confortables sans avoir un jour vraiment pris le manche. Les autres ont le droit d'aller au boulot avec une canne et le sonotone vissé sur l'oreille.

Sarkozy sarkosi sarkosy sarkozi sarko cecilia president sarkostique fillon grogne
Merci à Goubelle

Qui a l'outrecuidance de réclamer que les bénéfices faramineux soient redistribués pour permettre à ceux qui les ont produits de vivre mieux ? Il faut arrêter de rêver en ce début de 21ème siècle. Elu par une petite partie du peuple, le camembert en chef avait bien promis d'être impitoyable avec celle-ci !

Sarkozy sarkosi sarkosy sarkozi sarko cecilia president sarkostique
Merci à Delucq
 

Sarkostique le sarkozy blog officiel satirique

Repost 0
Ecrit par Sarkophage avec Sarkostique contre Sarkozy - dans Le gouvernement Sarkozy
commenter cet article
11 novembre 2007 7 11 /11 /novembre /2007 14:30
Il faut croire que notre camembert en chef national est surmené et qu'il a du mal à endosser son rôle de président des sujets de France.

La première chose qu'il fait après avoir été élu est de partir en vacances sur un luxueux yatch appartenant à un ami proche. Que les français se rassurent cela va juste coûter des avantages discrets lors de la signature de contrats. Et au final ce sont les impôts qui vont trinquer.


En Août sans doute fatigué par ses intenses moulinets et jogging en compagnie du Méchu de la Sarthe, il reprend 15 bons jours de vacances dans une villa américaine qu'au Smicard ne pourrait se payer (même en plusieurs années !). A l'occasion on découvre qu'il est capable de tendre le point face à des journalistes américains sur lesquels il n'a pas d'autres moyens de pression.

Sarkozy sarkosi sarkosy sarkozi sarko cecilia president sarkostique vacances
Merci à Lobo


Cela fait au bas mot plus de trois semaines de congés en moins de 6 mois. Quand on sait qu'un salarié doit attendre un an pour prendre des congés payés, on se dit qu'être président c'est vraiment intéressant ! On peut s'augmenter de 172%, user d'avions à réaction à outrance, prendre des vacances qui ne coutent pas un rond ...

Sarkozy sarkosi sarkosy sarkozi sarko cecilia president sarkostique vacances
Merci à Philippe Tastet

La dernière escapade en date a été moins médiatisée. Sans doute qu'en période de grève et de colère du peuple il ne faut pas trop s'afficher flemmard et flambeur des deniers du peuple.

C'est Bakchich (un très bon site d'information comme on en fait plus beaucoup !) qui le révèle. Pendant que les médias nous vendaient son côté récupération médiatique sans frontière, Nicolas Sarkozy s'offrait quelques heures de farniente au Maroc. Pays au doux climat et qui ne brille pas par sa liberté d'expression.

On apprend ainsi que :


----------------------------------------------

Où était le célibataire-divorcé Nicolas Sarkozy durant le long pont de la Toussaint ?

Si l’on en croit l’agenda officiel publié par l’Élysée, le président de la République n’a pas eu d’activité « publique » entre la fin de son voyage en Corse, mercredi après-midi 31 octobre, après le conseil des ministres décentralisé, et son apparition médiatique dimanche matin 4 novembre sur les radars aériens en direction du Tchad, afin d’aller récupérer les journalistes et une partie de l’équipage espagnol détenus dans l’affaire de l’Arche de Zoé.

En réalité, selon des sources officieuses concordantes, tant marocaines que françaises, Nicolas Sarkozy a profité de ces trois jours pour se rendre, de manière très discrète, au Maroc. Il avait effectué une visite officielle au royaume chérifien du 22 au 24 octobre, naviguant entre Rabat, Tanger et Marrakech. Les charmes de cette dernière belle cité l’ont visiblement séduits, puisqu’il y est revenu, cette fois pour une escapade « privée » en bonne compagnie.

Selon nos sources, il était entouré d’un cercle restreint d’amis, dont Nicolas Bazire. Resté très proche de Sarkozy, Bazire fut le directeur de cabinet d’Edouard Balladur entre 1993 et 1995 et il est actuellement le numéro deux du groupe de luxe LVMH, présidé par Bernard Arnault, autre intime du Président.

Nicolas Sarkozy, qui a eu, on le sait, une liaison passagère en 2005 avec une journaliste du Figaro, apprécie visiblement la compagnie des femmes du microcosme des médias : sa conseillère spéciale, Catherine Pégard, ancienne rédactrice en chef politique au Point, participait notamment à cette escapade à Marrakech. Et un autre nom est cité, parmi les hôtes privilégiés du président : celui d’une journaliste vedette de la télé et de la radio, habituée des interviews politiques. Sollicitée ce midi par Bakchich, cette charmante consoeur n’a pas encore pu nous confirmer ou infirmer officiellement ce déplacement.

Selon nos sources, l’Airbus présidentiel qui a conduit Nicolas Sarkozy au Tchad, venu de Paris le dimanche 4 novembre matin, se serait posé à Marrakech pour embarquer le Président et sa conseillère Catherine Pégard, avant de redécoller à destination de N’Djaména, puis de rentrer à Paris dans la soirée, après une escale à Madrid.
 
Questionné par Bakchich sur ce séjour « en cachette » du Président au Maroc, Franck Louvrier, chargé des relations avec la presse à l’Élysée, n’a pu nous répondre officiellement, malgré nos multiples relances. Mais une certaine effervescence était perceptible, vendredi 9 novembre, au Château, à l’évocation de ce périple marocain secret, qui a précédé de quelques heures le bruyant aller-retour au Tchad.

---------------------------------------

Pour un président qui n'arrête pas de clamer "Travailler plus pour gagner plus" c'est limite cocasse ! Il reste donc 4 an et demi de congés pour le président pas courageux avant que les français ne choisissent, peut-être, un(e) président(e) vraiment travailleur.

 

Sarkostique le sarkozy blog officiel satirique

Repost 0
Ecrit par Sarkophage avec Sarkostique contre Sarkozy - dans Un président en toc mais bling bling
commenter cet article

Court Forrest !

Flux RSS

FLUX RSS :







Le Musée Sarkozy