Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
19 novembre 2008 3 19 /11 /novembre /2008 08:50

[Edit du 19.11.2008]

Lentement, insidieusement, les vidéos montrant Sarkozy en plein mensonge par anticipation, en évidente incompétence, sont supprimées.

Dailymotion, par exemple, pour respecter la propriété intellectuelle (chose que Sarkophage défend aussi) caviarde de temps une vidéo édifiante.

Heureusement, des copies sont au frigo. Cette vidéo supprimée est donc remise ailleurs pour que tout le monde en profite. Il s'agit ici d'un journal télévisé de 1995. Déjà les dents qui rayent le plancher et des paroles vides ...

------------------------------

C'est un véritable scoop sur Nicolas Sarkozy que vous livre aujourd'hui Sarkophage (Merci Citoyen) ! Nicolas Sarkozy, habitué à dire tout et son contraire comme son modèle et mentor Jacques Chirouette est pris la main dans le sac et la langue dans le poste ... de télévision.

Le chantre de la rupture, le VRP en homme providentiel ne croit rien de ce qu'il raconte. Pour preuve, des paroles prémonitoires et surtout symptomatiques de sa capacité à dire quelque chose et son contraire peu après.

Cette vidéo est un montage des propos tenus par Sarkozy le 30 janvier 1995, en pleine campagne pour Balladur. Tout ce que vous allez entendre a été prononcé par Nicolas Sarkozy.

Comment peut-on croire aujourd'hui Nicolas Sarkozy qui dit l'inverse de ce qu'il pense et défend aujourd'hui ? 

Repost 0
Ecrit par Sarkophage avec Sarkostique contre Sarkozy - dans Pot pourri de Sarkozy
commenter cet article
18 novembre 2008 2 18 /11 /novembre /2008 21:45
Le refrain est tellement connu, que les pitreries de Sarkozy sur la scène internationale sont très rapidement oubliées.
Souvenez vous, il y a quelques jours, le sauveur du monde devait réformer le système économique tout entier, avec ses petits bras pas musclés, pendant un G20 express. Qu'en est-il aujourd'hui de ses gesticulations puériles et inutiles ? Il n'en reste rien.

Merci à Erby

Comme il ne reste rien de tout ce qu'il a pu dire depuis des mois, comme il ne reste rien de ce qu'il n'a rien fait depuis qu'il est élu.

Merci à Chimulus

Sarkozy fait penser sur la scène internationale à un lapin monté sur piles duracell dopées aux amphétamines. Il brasse beaucoup d'air, il énerve tout le monde, mais derrière il ne reste rien.

Merci au Blog du Chi

Du vide, un grand vide. Sans que cela aille jusqu'au silence cependant. Car le silence lui est insupportable. Il faut qu'il parle. Même si c'est à chaque fois pour ne rien dire.

Merci à Laplote

Les hommes d'états, quand ils n'ont rien à dire, se taisent. Le silence est pour eux un écrin. Sarkozy n'en est pas un, il ne peut se taire. Il faut continuer à gigoter pour rien. Faire semblant, croire qu'on existe, alors qu'on se donne en spectacle tel un pantin sans but.


Le G20 a beaucoup fait rire aux USA. Les américains se moquent beaucoup de ce petit garçon a qui on a sans doute jamais appris à renoncer à ses caprices. Depuis, tout est difficile pour lui. (sortez vos mouchoirs !)


Merci à Laurent



Sarkostique le Sarkozy blog officiel satirique 

 


Newsletter   
   
Repost 0
Ecrit par Sarkostique le blog anti sarkozy - dans Le culte du chef
commenter cet article
17 novembre 2008 1 17 /11 /novembre /2008 22:14
L'occupation quasi permanente des médias par Sarkozy avait fini par lasser. Beaucoup lasser. Il faut dire que quand ce n'était pas le père, c'était le fils. Malheureusement jamais le saint esprit, inconnu de la lignée.

Merci à  Photo en Délire

Aujourd'hui, pour regagner ce qui a été dilapidé par trop de simagrées, il faut s'économiser. Apparaître de manière ponctuelle, quand la grimâce sur la photo vaut le coup. Cela s'apelle s'économiser.


Ainsi Sarkozy se cache pour grandir. Non par la taille, il était déjà petit avant d'être petit. Mais pour les sondages. Pour faire monter sa courbe de popularité.


D'ailleurs Sarkophage peut l'attester aujourd'hui. Nous aurions un âne ou un singe, ou un dindon à la tête de la patrie, qu'il serait de plus en plus populaire. Non pour ce qu'il représente ou propose (braire c'est finalement un petit programme) mais parce qu'en temps de crise, on préfère se raccrocher aux poils ou aux plumes pour ne pas rester seul.

Merci à Laurent

Regardez les bouffeurs de hamburgueurs, ultra polllueurs à leurs heures (c'était uniquement pour la rime, passons !), ils ont bien réélu un crétin rescapé de l'alcoolisme (en apparence). Un type qui sait à peine parler et qui a bien du mal à comprendre le monde qui l'entoure. Un nul, un vrai de vrai. Mais un nul avec du pouvoir.


Sarkozy est dans cette situation. Construit avec le même goût pour la nullité, mais avec du pouvoir. Il parviendrait à se faire aimer par une colonie de blaireaux en manque de parfum. C'est dire.

En attendant, vu la grande réussite du gouvernement qui parvient à éviter la récession juste en serrant très fort le sphincter anal, on va bientôt avoir plus de grêves que de jours dans l'année. Comme quoi, les réformes, tout le monde en redemande !


Merci à Goubelle



Sarkostique le Sarkozy blog officiel satirique 

 


Newsletter   
   
Repost 0
Ecrit par Sarkostique le blog anti sarkozy - dans Le Sarkozysme expliqué
commenter cet article
16 novembre 2008 7 16 /11 /novembre /2008 19:10
La France peut s'enorgueillir de posséder le seul gesticulateur à rayonnement international qui réussit à éteindre le soleil en se bandant les yeux.

Merci à Tropical Boy

A défaut de bander autre chose peut-être, il a ainsi déclaré que la France n'était pas en récession. Avec une croissance invisible à l'oeil nu, c'est déjà fort de café.

Et il a ajouté que tout allait si bien grâce aux réformes pondues par son gouvernement quasi fantôche.

Merci à Tropical Boy

Cela relève de la méthode coué ou de l'inconscience la plus inquiétante. Et pourtant il ne veut pas laisser sortir les fous dehors. Allez comprendre !

Merci à Laurent

Nous pouvons donc le rassurer, on éteint pas le soleil en se bandant les yeux. Il continue de briller et de taper sur les têtes non protégées. Et il peut ainsi provoquer des dégats irréversible sur ce qui sert de fonction cérébrale chez les personnes normalement constituées.

Après avoir mouliné des bras pendant le G20 pour pas grand chose, il suffit de décréter que tout va bien pour que le monde soit merveilleux et la France sauvée du marasme dévastateur et mondial.
Merci à Bar

Que de fatitude chez le maillon faible éternellement satisfait de lui même.

 

 

Sarkostique le Sarkozy blog officiel satirique 

 


Newsletter   
   
Repost 0
Ecrit par Sarkostique le blog anti sarkozy - dans Sarkozy a dit
commenter cet article
15 novembre 2008 6 15 /11 /novembre /2008 20:25
Après s'être attaqué aux poupées vaudou à son effigie, voilà que Sarkozy a décidé de faire interdire les nains de jardin. Il paraîtrait qu'il en a marre de se voir reproduit dans de nombreux jardins. Il paraît qu'il ne supporte plus la compagnie de grincheux et simplet, qui plus est.

Regardez ce que cela peut donner en pratique




Avec la complicité de l'excellent Bakchich


Sarkostique le Sarkozy blog officiel satirique 

 


Newsletter   
   
Repost 0
Ecrit par Sarkostique le blog anti sarkozy - dans Sarkosons et Sarkovideos
commenter cet article
14 novembre 2008 5 14 /11 /novembre /2008 21:32
L'idiot en colère interroge de plus en plus ses homologues chefs d'état. Du côté de Merkel, la messe est dite. Pour elle le président Français est un mal élevé de première, irrécupérable, et avec lequel il faut pratiquer la fessée publique.

Pour d'autres, comme Obama, le petit homme est aussi insignifiant que le président d'un obscur pays qui vend des bananes ou des bouses séchées.

Merci à Bar

Pour les Chinois, Sarkozy est l'archétype du trouillard facile à orienter et diriger. Quelques menaces, quelques compliments subtiles comme un camionneur bourré et le tour est joué. Sarkozy rentre dans sa niche plaquée or et il ne remet plus en cause les intérêts du pays le plus peuplé. Alors quand l'idiot en colère décide de rencontrer le Dalaï Lama, il faut faire une piqure de rappel.



Même si cela a lieu en Pologne.


Merci à Jardin
 
Il reste Bush, le crétin fait président par la grâce de plus crétins que lui. Avec un peu moins de deux mois à tirer, Bush se moque de gouverner comme de son premier slip. Mais de là à permettre que son caniche vienne lui mordre les chevilles, il ne faut pas pousser mémé dans les orties. L'animal à quatre pattes doit continuer à lever la patte et tirer la langue en guise de signe de satisfaction. Et sûrement pas à essayer de changer de maître parce qu'il est plus populaire et désiré.

Il reste une bonne solution pour notre honte nationale. Et c'est Sarkophage qui la propose.

Merci à Dalek pour les documents



Sarkostique le Sarkozy blog officiel satirique 

 


Newsletter   
   
Repost 0
Ecrit par Sarkostique le blog anti sarkozy - dans Un président en toc mais bling bling
commenter cet article
12 novembre 2008 3 12 /11 /novembre /2008 22:27
Rien de mieux qu'une courte histoire pour comprendre l'essence du Sarkozysme. Qui sont ces décérébrés du bulbe prêt à donner leur slip pour un incompétent congénital ?

La réponse en quelques mots ci-après


--------------------------------

Un jour un professeur inventa une machine prodigieuse qui pouvait modifier le QI des gens.

Pour en tester le bon fonctionnement, il demanda alors à son assistant de s'assoir dans la machine puis referma la porte.

Pour que son invention soit reconnue par la monde entier il devait mener une expérience probante et incontestable. Aussi il poussa le curseur qui permettait de déterminer le niveau de QI à atteindre à 180, soit un niveau jamais atteint par un humain.

Au bout de 2 minutes l'assistant ressortit. Le professeur lui fit passer les tests. Son collaborateur avait acquis un niveau de 185. Soit au dessus du maximum.

La machine fonctionnait à merveille et même au dela des espérances de son inventeur.

Le professeur se prit alors d'un doute. Devait-il laisser son assistant avec un tel QI? Celui ci en effet n'allait il pas se sentir isolé ou s'ennuyer comme ces enfants surdoués qui passent pour des cancres ? Et si cette machine tombait entre les mains de gens malintentionnées ? Hommes politiques, financiers ou escrocs ?

Non il ne pouvait pas faire ça à cette personne qui jusque là lui était dévouée et courir le risque que son invention tombe entre des mauvaises mains. Alors , en accord avec son assistant qui comprenait parfaitement la situation et avait abouti aux mêmes conclusions que son patron depuis longtemps, Il décida de ramener son adjoint à son niveau initial de QI et de détruire ensuite la machine.

L'homme au QI de 185 s'installa donc à nouveau dans la machine. Le professeur commença à ramener le curseur jusqu'au niveau 100 mais le curseur , pour une raison inexpliquée se mit à descendre tout seul. Le professeur affolé, essaya de remonter le bouton. Impossible ! Le curseur descendait toujours. 80,70,60..... L'inventeur essayait toujours en vain de remonter ce foutu bouton. 40,30,20... Le professeur pris de panique décida alors de bloquer le bouton 19,18,17,16 aux prix d'efforts surhumains il parvint enfin à bloquer le bouton sur 15. Ouf ! Mais impossible de remonter. Le professeur était désespéré. Qu'allait devenir cet homme avec un QI de 15?

Au bout de deux minutes, la porte s'ouvrit. L'assistant tout rouge sortit de la machine et levant les mains en faisant le signe de la victoire il se mit à gueuler :

"Vive Sarkozy Vive Sarkozy Vive Sarkozy....".

 

Merci à Laurent


--------------------------------------

Merci à Cri Du Peuple, un plus que fidèle lecteur et contributeur du blog



Sarkostique le Sarkozy blog officiel satirique 

 


Newsletter   
   
Repost 0
Ecrit par Sarkostique le blog anti sarkozy - dans Sarkostique
commenter cet article
11 novembre 2008 2 11 /11 /novembre /2008 20:57
La France n'a jamais été dans une si mauvaise posture économique. La crise mondiale est tellement forte que personne n'est capable de dire quand elle s'arrêtera. Le chomâge est promis à une belle explosion de ses chiffres. Le pouvoir d'achat tombe comme un étron de bonne taille dans une cuvette de toilettes.

Malgré cela, par une intervention quasi divine, les côtes de popularité du Caniche de Bush et de Rantanplan sont au beau fixe.

Merci à Large

Comme vous n'êtes pas des buses (ce qui n'est pas totalement vrai, quand on lit les commentaires de certains comme Carbonara par exemple, qui ferait bien de rester au milieu des nouilles), vous avez compris que quelques spécialistes des sondages se sont fait plaisirs.

Et ont surtout voulu faire plaisir à ceux qui n'ont plus guère de motif d'en avoir (du plaisir, hein !).
Merci à Goubelle

A croire que quand nous serons définitivement en faillite, la côte de popularité des Laurel et Hardy de la politique dépassera les 105% !

Merci à Tropical Boy

Hilarant! La réalité est bien sûr tout autre. Les allergies au faciès de certains politiques sont en train de devenir quasi épidémique. Et il suffirait d'un petit bain de foule pour voir voler les crachats vers qui de droit !

Merci à Bar



Sarkostique le Sarkozy blog officiel satirique 

 


Newsletter   
   
Repost 0
Ecrit par Sarkostique le blog anti sarkozy - dans Sarko et les médias
commenter cet article
9 novembre 2008 7 09 /11 /novembre /2008 20:40
Il fallait le voir remuer la queue et tirer la langue devant Bush, au temps où celui-ci avait encore une importance politique.

Merci à  Photo en Délire

D'ailleurs, l'une des premières choses faites par le créateur des monologues du rectum, c'est d'avoir été manger des hamburgers avec le roi des cons (pour tenter de lui piquer son trône ?).
Merci à Tropical Boy

Sarkozy nous a vanté le modèle américain jusqu'à plus soif, allant jusqu'à porter une serpillère sur le dos pour aller courrir comme un canard devant les caméras, façon : "je fais du sport pour rester en bonne santé et montrer à tout le monde que j'ai beau être petit, quand je mets un pied devant l'autre, j'avance quand même".

Merci à Tropical Boy

Maintenant que Bush fait ses cartons, sous les huées et les crachats d'américains à la mémoire courte (ils l'ont réélu non ?), Sarkozy est bien embêté. Avec qui il va aller faire des photos pour essayer de remonter sa côte de popularité et faire l'intéressant inutile ?
La réponse est toute trouvée. Il s'agit d'un grand noir, nouveau locataire de la maison blanche. Il s'appelle Barack Obama pour ceux qui ne le sauraient pas (faut au moins revenir du pôle nord pour être dans ce cas).
  
Pourtant, celui qui n'hésite pas à recycler certaines recettes qui ont fait gagner le candidat démocrate, est l'antithèse du candidat nouvellement élu.

Merci à Bauer

Comme le dit si bien Juan (quel talent !) sur Marianne2 :


"En France, Nicolas Sarkozy n'a eu de cesse que de chercher des boucs-émissaires aux difficultés du pays : les fraudeurs en tous genres, les chômeurs qui ne trouvent pas assez vite un boulot, les seniors en pré-retraite, les traders, les malades qui coûtent trop cher, les criminels et la petite «racaille.» Cliver la société française en permanence est la quintessence du Sarkozysme politique. Le malentendu sarkozyste est là. Il défend le clivage contre le rassemblement"

"Sarkozy rêve de Reagan et Bush; l'Amérique vote Obama. A peine élu, Sarkozy est allé faire acte d'allégeance chez Bush, barbecue inclus. A peine élu, il rappelait qu'il voulait que le crédit hypothécaire se développe en France comme aux Etats-Unis. Pas encore élu, il excusait l'arrogance française vis-à-vis de la guerre en Irak. Sarkozy revendiquait le modèle américain: le faible chômage, les subprimes, ou Tom Cruise, tout est bon de l'autre côté de l'Atlantique. Pendant la campagne, il se montrait même en jean, à cheval en camargue, comme un Georges W. Bush de pacotille. Obama élu fera de l'ombre à Sarkozy. Président du conseil européen pour encore quelques semaines, ce dernier espère encore briller, sa Carla à ses côtés."

Merci à Chimulus

"Puisque le monde s'amuse à des comparaisons hasardeuses, poursuivons l'exercice. En France, Nicolas Sarkozy s'agace, menace, s'agite. Il porte plainte contre une poupée, une pancarte, un texto. Il cherche à asphyxier et déstabiliser ses opposants. Tous les coups sont permis. Barack Obama lui conserve un style détendu. Son flegme et son humour participent à son charisme. Et pourtant, la pression fut autrement plus forte: au plus fort de la campagne, il s'est fait traiter de communiste, de castriste, de fondamentaliste musulman. A chaque fois, il a affiché son calme et son sourire. En France, il suffit qu'un opposant tienne une pancarte «Casse-toi pov'con» sur le passage du cortège présidentiel pour qu'il soit poursuivi ... et condamné ! Bref, Barack est poli, tranquille et drôle. Nicolas est agité, parfois grossier, toujours rancunier."

Merci à Chimulus

"En bref, l'État vu par Obama doit réinvestir la sphère sociale et économique. L'État version Sarkozy renforce son pouvoir de répression (Edvide, la nouvelle Direction du Renseignement intérieur, présidentialisme du régime) et se dégage de ses filets sociaux historiques."


Sarkozy, le sauveur de l'Univers (quand il est en forme) et du monde (le reste du temps), est juste en retard sur son temps. Il l'a toujours été d'ailleurs. Sous des prétentions de modernisme, il vit avec une époque de décalage, et s'amuse à proposer une politique périmée d'avance. C'est ça la rupture !

 

Sarkostique le Sarkozy blog officiel satirique 

 


Newsletter   
   
Repost 0
Ecrit par Sarkostique le blog anti sarkozy - dans Les guides spirituels du sarkozisme
commenter cet article
8 novembre 2008 6 08 /11 /novembre /2008 17:32
Ils sont peu nombreux à avoir eu le privilège d'en bénéficier, mais ceux qui l'ont vu n'en sont pas revenus. Sarkophage veut parler d'un nouveau style de parlotte présidentielle : le monologue du rectum.

Merci à Tropical Boy

L'Express a fait un papier cette semaine sur ce qu'il faut bien appeler un monologue sorti des fondements. Celui qui se prend pour le président de la république depuis maintenant presque deux ans, est en train de devenir très étrange. Lorsqu'il reçoit ses interlocuteurs à l'Elysée, il se lance dans de très longs monologues pompeux, que personne n'ose interrompre. Il se fait plaisir (tout seul !), minaude, interpelle (des esprits ?) et rigole de ses propres conneries.

Merci à Bar

Il joue le grand orateur, à coup de gestes simiesques, pour quelques pauvres technocratres ou politiques égarés.

Couverture de Siné Hebdo

Pour dire quoi ? 
Peut-être pour raconter à chaque fois la même histoire qu'il affectionne tant.

Le résultat est donc grandiose, et Sarkophage ne peut que reconnaître la grande avancée qu'il représente : Sarkozy a inventé une nouvelle manière de communiquer : le monologue du rectum.

Merci à Mononoke

Les auditeurs ressortent de ces entretiens avec la bizarre impression d'avoir assisté à  quelque chose entre Lucchini (sans l'énorme talent et intelligence) et De Funès (sans l'humour et l'humilité).

Merci à  Photo en Délire

Il faudrait peut-être proposer à notre timonier des vents nauséabonds de changer de métier pour se tourner vers ce qu'il maîtrise vraiment le mieux : la bouffonerie permanente et sans répit !

Merci à Bauer



Sarkostique le Sarkozy blog officiel satirique 

 


Newsletter   
   
Repost 0
Ecrit par Sarkostique le blog anti sarkozy - dans Un président en toc mais bling bling
commenter cet article

Court Forrest !

Flux RSS

FLUX RSS :







Le Musée Sarkozy