Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
2 décembre 2006 6 02 /12 /décembre /2006 12:52

La terre n'est pas suffisamment polluée se dit l'UMP, investissons le Web !

 Le parti godillot, pour lequel le débat consiste en un long monologue, est en train de lancer son rouleau compresseur sur le net. Et cela va avoir de sérieuses conséquences. Enfin, sérieuses, surtout si les populistes concernés se mettent au travail, ce qui n'est pas du tout gagné.

Explication : le parti de Nicolas Sarkozy  a mis en place une véritable machine de guerre sur internet.

Il s'agit d'offrir aux militants UMP la possibilité de venir polluer la blogosphère avec des blogs estampillés UMP. Dans lesquels on trouvera tous les cris d'amour possibles et imaginables adressés au grand chef, Nono le Bigorneau.

Que des militants puissent s'exprimer ce n'est pas un souci, c'est la démocratie. Mais que le parti qui se veut le premier parti de France et peut-être d'Europe (soyons ambitieux, ça fait toujours mieux !) organise une telle pollution du web , c'est inquiétant.

Comprenez bien, l'univers des blogs est construit sur une logique très différente de l'esprit voulu par l'UMP, il y a autant d'opinions que de blogueurs et tout se fait naturellement. Si demain plusieurs milliers de sarkolatres se lancent, l'équilibre actuel sera annihilé. Il suffit que quelques centaines de personnes procèdent à un google bombing pour que les résultats sur les moteurs de recherche en soient modifiés. La réalité de l'opinion sera donc influée sciemment par une organisation qui a compris les ficelles et qui y met de l'argent.

Derrière la volonté de l'UMP de permettre aux personnes de s'exprimer il faut surtout voir une volonté de reprendre le controle du Net, sur lequel Nicolas Sarkozy n'est même pas en retard, il est vaincu depuis déjà quelque temps.

Parce qu'il ne faut pas se leurrer, l'examen des conditions d'accès aux blogs par les militants ressemble à un contrat ou tout est fait pour permettre un bon controle de ce qui se dit. Il ne s'agirait pas que la machine soit utilisée pour tirer sur le grand chef !

Ecoutez les propos tenus sur la vidéo : il s'agit bien de relayer les propos du candidat. Sous couvert d'encourager l'expression de l'opinion du blogueur se cache la volonté d'occuper le terrain et d'envahir le Web avec le style et les propositions UMP.

Et pour voir les fondements réels de la stratégie de communication de Sarkozy, voici une autre vidéo, moins glorifiante ! 


Newsletter   

Bouton ca vous a plu du blog sarkostique le sarkozy blog satirique  Bouton reagir du blog sarkostique le sarkozy blog satirique  Bouton best off du blog sarkostique le sarkozy blog satirique

Repost 0
Ecrit par Sarkostique blog anti sarkozy - dans Archives Sarkozyennes
commenter cet article
1 décembre 2006 5 01 /12 /décembre /2006 07:59

Sarkophage se doit d'éclairer l'internaute égaré dans la jungle conceptuelle sarkozienne. C'est de plus en plus difficile et il faut un décodeur !

Longtemps il nous a parlé de rupture, de tolérance zéro, d'immigration choisie etc ... Des concepts profondément anxiogènes lui ont dit ses conseillers. C'est vrai que pour une femme le mot rupture .. fait peur (parait-il !). Alors, pressé par ses communiquants sans lesquels il est un peu paniqué, il a fallu trouver un édulcorant. Un peu de vaseline si vous voulez ...

C'est devenu la rupture tranquille. Sarkophage en a fait état hier en expliquant toute la profondeur du concept tellement novateur qu'il rajeunit Mitterrand et fait de Giscard un jeune homme.

En fait, pour comprendre la rupture de Sarkozy pas besoin d'un long discours, choisissons le choc des photos, sans Alain Genestar au passage !  

Un couple brisé : les sarkozy

On peut parier qu'avant le début des élections il nous aura assaisonné cette rupture à d'autres sauces, en fonction de l'air du temps. La rupture sans fracture, la force sans rupturela farce sécuritaire etc ... En fait, là ou serait bon Nicolas Sarkozy, se serait pour nous enseigner cette rupture, de A à Z !

La rupture de Nicolas Sarkozy de A à Z

Merci à Tropical Boy

Sarkostique le sarkozy blog officiel satirique

sarkozy sarkostique bouton j'aime ca  Reagir sur le forum satirique de Nicolas Sarkozy

Repost 0
30 novembre 2006 4 30 /11 /novembre /2006 10:50

De plus en plus difficile ! L'idôle des jeunes Nicolas Sarkozy a de plus en plus de mal à montrer de l'originalité et à faire la rupture avec ses mauvaises habitudes.

Il avait annoncé à grand renfort de belles promesses une surprise pour sa candidature. Elle a été à la hauteur des espérances de Sarkophage : un bide mémorable !

Convoquer la presse régionale pour lui déclarer que l'on va être candidat à la présidentielle, c'est d'une originalité déconcertante et jamais vue.


Mieux, le candidat Nicolas Sarkozy, qui fut longtemps candidat à rien, parle maintenant de "Rutpure tranquille". Ce slogan c'est l'addion de :

La fracture tranquille et la force sociale ! Ou si vous préférez, la force tranquille et la farce fracture sociale. Bref du Chirac et Mitterrand recyclé sans vergogne. Etre en manque de tout jusqu'au point de réveiller Mitterrand et de convier Chirac, c'est révélateur !

Libération a grillé la politesse du candidat Sarkozy, cela fait du bien ! Son fidèle lieutenant Fillon essayait lamentablement de ramer ce matin pour transformer ce pétard mouillé en feu d'artifice national. Il rame encore !

Bref, il patine déjà en début de campagne, comme l'a fait son mentor Balladur en 1995. C'est bon signe et Sarkophage l'encoure à poursuivre de toutes ses forces. Comptons sur les jeunes populistes pour pousser très fort avec lui !         

 


Newsletter   

Bouton ca vous a plu du blog sarkostique le sarkozy blog satirique btn facebook btn twitter

Repost 0
29 novembre 2006 3 29 /11 /novembre /2006 13:55

Oui c'est fait ! Nicolas Sarkozy est candidat ! Comment cela il ne l'a pas encore annoncé officiellement ? Vous rigolez ? 

Sarkozy calife à place du calife

Cela fait 4 ans que tous les jours, à raison de 4600 fois à la télévision (chiffre réel) il nous présente sa volonté de devenir le futur calife de France. Sa majesté Karcher 1er.

Alors maintenant il faut essayer de créer la nouveauté avec un sujet qui est déjà profondément usé, élimé, convenu et inintéressant par conséquent. L'idôle des jeunes Nicolas Sarkozy se débat donc pour savoir comment il va faire. C'est la question cruciale.

Sur un blog ? La moitié des français ne sait pas ce que c'est ! Chirac le premier d'ailleurs. Et Sarkozy suit derrière. Allez, il faut faire proche du peuple, il faut faire populaire populiste. Va donc pour la presse régionale, au plus près du cul des vaches et de la fête du saucisson locale. C'est Pernaud qui va être heureux !

Comment créer un non-événement ? Comment transformer une chose insignifiante en communication inutile ? Demandez à Nicolas Sarkozy, il travaille d'arrache pied pour trouver une solution ! Pas simple quand on annonce tous les jours une chose différente de faire original quand on en a vraiment besoin.

L'essentiel étant de trouver "la surprise" qui va faire qu'il peut damer le pion à tous ceux qui lui reprochent de confisquer la démocratie dans son parti. 

 

Sarkostique le sarkozy blog officiel satirique

sarkozy sarkostique bouton j'aime ca  Reagir sur le forum satirique de Nicolas Sarkozy

Repost 0
29 novembre 2006 3 29 /11 /novembre /2006 10:18

Il est des lapsus qui font plus que des longues études comportementales et morales. Celui prononcé par l'idole des jeunes Nicolas Sarkozy en est un exemple.

Au cours d'un meeting de populistes, voila-t-il pas qu'il se met à prononcer une énormité qui pourrait lui couter cher.

Sarkophage a mis la main sur ces images qui ne sont pas truquées et qui montrent quand même que le vrai Nicolas Sarkozy a un programme de derrière les fagots qui fleure bon la démagogie. 

En déclarant que l'homme n'est pas une marchandise comme les autres on admet que l'homme est une marchandise. Même si elle est différente d'autres. Tout ce qui est développé autour n'est que circonvolution de façade. C'est de la démagogie à l'état pur réduite par une simple expression qui trahit le fond de la pensée.

A trop parler on finit souvent par dire ce que l'on pense vraiment, au moment où on s'y attend le moins !

Et pour découvrir d'autres propos qui posent question, vous pouvez vous arrêter sur les chômeurs parasites, les références douteuses en matière de liberté et de travail ... et bien d'autres !

Sarkostique le sarkozy blog officiel satirique

Bouton ca vous a plu du blog sarkostique le sarkozy blog satirique  Bouton reagir du blog sarkostique le sarkozy blog satirique  Bouton best off du blog sarkostique le sarkozy blog satirique

Repost 0
28 novembre 2006 2 28 /11 /novembre /2006 08:35

Etre candidat à la présidentielle et ministre  de l'intérieur. Etre président de l'UMP et candidat à l'investiture de son parti. Etre partout et surtout nul part. Telle est la devise de Nicolas Sarkozy, le candidat déclaré sans l'être publiquement, depuis maintenant bientôt cinq ans. Candidat qui croit encore qu'il va produire un effet quand il va annoncer sa candidature. Tout le monde va être sacrément supris par celle-ci ! 

 


 

Un mal pernicieux guette Nicolas Sarkozy. Il porte un nom : La Schizophrénie. Il a en effet une tendance très prononcée au dédoublement de circonstance et en toute inconséquence.

 


Il faudrait d'urgence qu'à l'UMP de bonnes âmes charitables tirent la sonnette d'alarme et surtout décrochent leur téléphone pour appeler un service compétent. L'avenir de la France en dépend ! Parce que certains en ont plus que marre de recevoir des crachats ou des risettes en fonction de son état. 

 

 Nicolas Sarkozy schyzophrenie

Merci à Delucq

Sarkostique le sarkozy blog officiel satirique

 

Repost 0
27 novembre 2006 1 27 /11 /novembre /2006 08:42

Les admirateurs de Nicolas Sarkozy ne savent plus quoi inventer pour nous le (sur)vendre. C'est le plus beau, c'est le plus grand et surtout il n'a pas besoin de bilan. En effet, parlez avec un Sarkolatre et vous verrez que le mot "bilan" n'existe pas dans son vocabulaire. Il parle plutôt des échecs de telle ou telle obédience politique. Mais le vrai Nicolas Sarkozy ne peut pas échouer, sans doute parce que c'est le chef. C'est un puissant raisonnement !

Sarkophage a eu le bonheur de recevoir une vidéo de soutien de Nicolas Sarkozy, réalisée par de talentueux militants de quelque chose (mais de quoi ?).

Passées les quelques secondes sur Ségolène Royal, il faut s'attarder sur le montage consacré à Nicolas Sarkozy. Si après ça vous ne votez pas Nicolas Sarkozy, vous n'avez vraiment rien compris !

 
Sarkozy par ses admirateurs
envoyé par sarkophage

Merci à Rynk  - Vidéo certainement réalisée par les jeunes populistes du 35

Sarkostique le sarkozy blog officiel satirique

sarkozy sarkostique bouton j'aime ca  Reagir sur le forum satirique de Nicolas Sarkozy

Repost 0
26 novembre 2006 7 26 /11 /novembre /2006 07:06

Sarkophage a de la chance. Il a de grandes oreilles un peu partout. Un informateur qui veut rester anonyme lui a remis la liste du futur gouvernement de Sarkozy si il est élu (ce qui est de moins en moins probable).

Voilà à quoi il ressemblera : 

Le futur gouvernement de Sarkozy

Merci à Goubelle

Et pour la future devise républicaine ce sera ça : 

Nouvelle devise de la république française avec Sarkozy 

Merci à Timeo

Sarkostique le sarkozy blog officiel satirique

sarkozy sarkostique bouton j'aime ca  Reagir sur le forum satirique de Nicolas Sarkozy

Repost 0
Ecrit par Sarkostique anti sarkozy - dans Grands projets Sarkozyens
commenter cet article
25 novembre 2006 6 25 /11 /novembre /2006 13:00

Le vrai Nicolas Sarkozy a un fils. Il s'appelle Louis. C'est un enfant un peu turbulent. Comme le révélait le Canard Enchaîné il y a quelque temps. Si Nicolas Sarkozy n'a pas le temps d'être ministre de l'insécurité, il en a encore moins pour les fessées et l'arsenal répressif avec son fils.

Et pourtant il veut donner des leçons et prévenir la délinquance des enfants avant même qu'ils sachent marcher. Si ce n'est pas de la détection très anticipée, Sarkophage se demande bien ce que ça peut-être.

Encore un projet inefficace et purement dogmatique qui amuse la gallerie et fait parler de lui. 

Et pour connaître toutes les sympathiques propositions de Nicolas Sarkozy pour vos enfants vous pouvez consulter le patient travail d'enquête qui figure dans les archives de ce blog :

La méthode éducative de Sarkozy   -   Sarkozy poursuit les criminels jusque dans les maternelles   -   Sarkozy et une idée révolutionnaire pour les foetus délinquants   -   Nique au lit Sarkozy   -   Sarkozy propose une aide pour les parents en difficulté   -   Nicolas Sarkozy a un grand projet pour l'école 

Sarkostique le sarkozy blog officiel satirique

sarkozy sarkostique bouton j'aime ca  Reagir sur le forum satirique de Nicolas Sarkozy

Repost 0
Ecrit par Sarkostique anti sarkozy - dans Grands projets Sarkozyens
commenter cet article
25 novembre 2006 6 25 /11 /novembre /2006 10:52

C'est de notoriété publique, le vrai Nicolas Sarkozy a échoué dans sa fonction. Et quel échec ! Un tel naufrage qu'aujourd'hui ses supporters ne savent plus quoi dire pour essayer de reprendre la main. C'est un boulet qu'il va falloir traîner pendant la présidentielle, et comme en plus il va y échouer, pendant le reste de sa (longue) carrière politique.

Les français l'ont compris. Nicolas Sarkozy leur a menti, comme il le fait souvent. La délinquance n'a pas baissé, les moyens ont stagné et le ministre de l'insécurité a beaucoup produit de textes de lois ... inutiles au regard des résultats.

Il faut analyser cette bérézina en prenant du recul. C'est ce que fait sérieusement un journaliste. Sarkophage vous propose des extraits de sa réflexion. Amis Sarkolatres, les choses se gâtent !

-------------------------------------------

Délinquance : le fiasco Sarkozy

Il ne manque pas d’air! Alors qu’il est ministre de l’Intérieur depuis 2002, Nicolas Sarkozy enregistre des résultats de sa politique du tout-répressif désastreux. Il propose néanmoins au Parlement une sixième loi sur la sécurité.

Un petit retour en arrière s’impose : 2002. La sécurité avait en effet été utilisée, notamment par Jacques Chirac, comme thème principal du débat. Les médias, non seulement les journaux télévisés, mais également les émissions comme « Le droit de savoir » avaient accompagné le mouvement. D’autant que plusieurs affaires tragiques comme la tuerie de Nanterre apportaient de l’eau au moulin des maniaques de la sécurité. J’ai suivi, comme journaliste, cette période et les mois qui l’ont précédée, notamment en réalisant des enquêtes sur le terrain à propos de la police de proximité mise en place par Jean-Pierre Chevènement.

Les faux-semblants des statistiques

Jean-Pierre Chevènement a-t-il voulu laisser un cadeau empoisonné à Lionel Jospin ? Toujours est-il que l’une des réformes qui furent appliquées dans le cadre de la mise en place de cette fameuse police dans les quartiers fut que les commissariats devaient enregistrer absolument toutes les plaintes. Les policiers que j’ai interrogés à l’époque m’ont confié que cette mesure allait inévitablement faire grimper les statistiques car auparavant, un grand nombre de faits de petite délinquance ne faisaient que l’objet de ce qu’on appelle « une main courante », c’est-à-dire un simple signalement. Quand Daniel Vaillant a succédé à Jean-Pierre Chevènement, il a senti le danger électoral que cela représentait. Via les préfets, il a demandé aux policiers de revenir au système antérieur, mais le mal était fait : les statistiques avaient déjà sérieusement grimpé. Lorsqu’on regarde les chiffres du ministère de l’Intérieur, on est surpris de constater qu’une baisse de la délinquance serait intervenue dès... mars 2002 ! Comme si la perspective de l’arrivée de Chirac au pouvoir avait découragé les délinquants potentiels. On croit rêver....

« L’agité » de la place Beauvau

Le même Chirac, qui a sans doute beaucoup de défauts, mais dont on s’extasie chaque jour du pouvoir de nuisance dans son propre camp, nomma Sarkozy, l’ennemi depuis 1994 au ministère le plus exposé, celui de l’Intérieur. Le plus exposé, puisque Chirac avait bâti sa victoire sur le thème de l’insécurité. A partir de là, « l’agité » de la place Beauvau a multiplié les lois, toutes allant dans le même sens : une plus grande répression, allant jusqu’à empiéter sur les prérogatives de son collègue ministre de la Justice. Nous en sommes au sixième projet qui passe ces jours-ci devant les députés. Entre temps, la première mesure de N. Sarkozy fut de supprimer la police de proximité, mise en place par J.-P. Chevènement. Chacun a encore en souvenir les paroles du ministre quand il se déplaça dans un commissariat où il tança vertement les policiers qui organisaient des activités sportives avec les jeunes des quartiers. « Surveiller et punir », pour reprendre le célèbre ouvrage de Michel Foucault : voilà les deux piliers de la politique Sarkozy.

Premier résultat : la police déconsidérée auprès des jeunes

Aujourd’hui, à la veille des élections présidentielles, tandis que le ministre de l’Intérieur cumule ses fonctions de ministre, président de conseil général, président de l’UMP (quel homme ! vraiment), il faut bien dresser le bilan de son action. D’abord, une partie des policiers, notamment adhérents de l’Unsa, sont les premiers à critiquer l’action de leur ministre de tutelle.(...] . Les élections professionnelles dans la police ont eu lieu ces jours-ci.[...] . Évidemment, Sarkozy s’est mis à dos la majorité des magistrats qui, du fait de ses lois, croulent sous une charge de travail dont ils savent qu’il est mal fait. Plus grave, comme le souligne l’Unsa, les relations entre les jeunes et la police se sont considérablement détériorées. Il faut dire que « l’idéologie Sarkozy » a contribué à faire de jeunes policiers à peine formés de véritables shérifs de banlieue, y compris en province. Les policiers expérimentés ou les maires sont les premiers à s’en désoler, l’étincelle pouvant créer l’incendie à tout instant. Évidemment, on se souvient tous des émeutes de banlieue qui ont eu lieu il y a un an. A sa communication effrénée, Sarkozy ajouta le mensonge, en déclarant que les incendiaires étaient pour la plupart des récidivistes, ce que démentirent les faits. D’après des sources concordantes, relayées notamment par le PS, Sarkozy aurait passé ensuite un deal avec les caïds des banlieues : « Vous tenez vos troupes et vos gosses, et on ne vous embête pas avec vos petits trafics. » J’ai par exemple entendu plusieurs responsables politiques du PS affirmer cela publiquement.

Deuxième résultat : on favorise la sécurité « bourgeoise »

[...] Sarkozy a dû bien lire ses manuels d’histoire car il emploie les mêmes méthodes. Il s’agit moins de faire baisser les actes délictueux que de les rendre moins visibles. Mon Dieu, la population du XVIe ou de Neuilly pourrait en être chagrinée ! La mesure la plus éclatante à cet égard fut la loi de sécurité intérieure, et notamment la nouvelle réglementation de la prostitution. Pour la première fois depuis 1947, la prostitution est considérée comme un délit. La police pourchasse les contrevenantes principalement dans les lieux fréquentés de la capitale. Résultat : les prostituées se sont « délocalisées » en banlieue et dans les bois entourant Paris. Elles sont soumises à toute agression, la plupart du temps sans local ni hygiène. Autant dire que l’objectif de N. Sarkozy, qui était de lutter contre les réseaux de prostitution venant des pays de l’Est ou d’Afrique, a complètement échoué, et les souteneurs peuvent agir désormais en toute impunité, loin des regards de la police.

 

Image Hosted by ImageShack.us

Troisième résultat : la délinquance en augmentation

A l’instar de son mentor, Charles Pasqua, qui voulait « terroriser les terroristes », Nicolas Sarkozy voulait, dans ses discours en tout cas, faire baisser la délinquance en exerçant une pression maximale sur eux. Aujourd’hui, que constate-t-on ? La délinquance la plus désagréable pour nos concitoyens, les violences aux personnes, n’a pas cessé d’augmenter. [...] qui indique que les violences contre les personnes ont progressé de 6 à 7 % en un an. Là aussi, les statistiques doivent être étudiées avec circonspection : si la délinquance générale stagne, il faut voir dans quel chapitre la baisse est tangible. Ces dernières années, ce sont les vols sur la voie publique qui ont régressé. Pourquoi ? Parce que les opérateurs de téléphones portables, par exemple, ont mis en place des systèmes d’inviolabilité. Jusqu’en 2002, le vol de téléphone portable était l’infraction qui faisait le plus gonfler les statistiques de l’insécurité. Le tout-répressif, adage du ministre de l’Intérieur, montre ici ses limites. Il a beau s’agiter dans tous les sens, multiplier les projets de loi au grand dam de son collègue de la Justice, il ne parvient pas à faire baisser les statistiques. Bilan : un divorce entre la République et les jeunes des banlieues, situation de plus en plus difficile pour les primodélinquants ou les prostituées, augmentation de l’insécurité... Cela fait beaucoup pour un seul homme, même s’il a trois ou quatre mandats.

Au total, le bilan de Sarkozy est un échec inédit. En privilégiant le tout-répressif, il s’est mis à dos non seulement les populations des banlieues, mais aussi les policiers. Un grand écart digne d’un pur démagogue ! Il n’y a plus guère que les populations non informées qui pensent qu’un tel homme puisse être efficace. Dernier événement en date, non seulement l’Unsa de la police demande le retour de la police de proximité, mais un collège de sénateurs, venant de tous partis politiques, également. Rappelons que les sénateurs sont souvent aussi des maires. Pour une fois, le Sénat fait preuve d’intelligence et de mesure pour contrer un ministre-candidat, qui se prend pour un Zorro, alors que l’image du sergent Garcia lui conviendrait bien plus, du fait des lacunes et des erreurs flagrantes du futur candidat Sarkozy.

Par Le Hérisson - Agoravox

----------------------------------------- 

Sarkostique le sarkozy blog officiel satirique

sarkozy sarkostique bouton j'aime ca  Reagir sur le forum satirique de Nicolas Sarkozy

Repost 0

Court Forrest !

Flux RSS

FLUX RSS :







Le Musée Sarkozy