Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
11 août 2010 3 11 /08 /août /2010 11:59

Le "voyou" selon un récent titre du journal Marianne est bien obligé à chaque fois de reculer ... et de revenir sur ce qu'il a initialement vendu comme solution définitive.

 

sarkozy taille voyou 1

 

Ainsi, la police de proximité, dézinguée par un idéologue coupé des réalités et un peu trop influencé par Neuilly, est-elle de retour.

 

sarkozy taille voyou 3

Merci à Chimulus

 

La droite, qui a tiré à boulets rouges sur ce truc de gauche se rend compte que pour éviter les banlieues qui flambent il faut une présence sur le terrain. Pour prévenir, connaître, discuter et faire autre chose que les robocops de service quand ça chauffe.

 

sarkozy taille voyou 2Merci à Chimulus

 

Sarkozy a donc décidé de supprimer la limite de taille de 160 cms pour les hommes pour pouvoir accéder à la fonction de policier. Cette vieille mesure discriminatoire pour les personnes de petite taille ou pas très grands comme vous voulez lui posait un problème de taille justement. Comment être protégé par les poulets sans avoir l'air à côté d'eux d'un nain ? Il ne pouvait qu'avoir des gens plus grands que lui.

 

sarkozy taille voyou 4

 

Remarquez c'est facile, il est très largement en dessous de la moyenne des français. Comme il est très largement en dessous de tout d'ailleurs. Petit en toute chose est un qualificatif qui lui va bien. Sauf peut-être pour la haine de l'étranger (calculée à des fins électoralistes) et le mépris de l'intégrité. Là il bat tout le monde.

 

sarkozy taille voyou 5

Merci à Goubelle

 

Cette grande nouvelle a un mérite : on pourra toujours recycler Sarkozy en poulet avec un képi et surtout une matraque. Il n'aura qu'à se baisser un peu pour passer inaperçu dans les endroits un peu chauds, entre les poubelles et les voitures. Comme quoi, être petit peut aussi avoir des avantages certains.

 

Et pour ceux qui veulent en savoir plus, un excellent article trouvé sur l'Alsace.fr :

 

 

Par André Schlecht

La police n’exige plus de ses candidats un QE (quotient d’élongation) de 160 (centimètres). Le Journal officiel a publié, hier, le décret abolissant ce minimum de taille, une mesure dans laquelle il est aisé de voir la marque du président Nicolas Sarkozy. Comment les forces de l’ordre auraient-elles pu échapper à une évolution dont la magistrature suprême de la République a elle-même donné l’exemple ?

Depuis la fondation de la V e République, il y a soixante-deux ans, la taille idéale pour être élu à l’Élysée a ainsi déjà diminué d’une bonne trentaine de centimètres. Une évolution d’autant plus remarquable qu’elle est l’inverse de celle de la société. Selon une étude citée par l’Insee, les Français ont grandi, en moyenne, de quatre centimètres et demi, de 1970 à 2001, tandis que les Françaises gagnaient trois centimètres durant les mêmes trois décennies. Cet allongement de l’espèce aurait pu conduire à l’avènement d’une dictature des grands échalas, mais les petits formats se défendent bien.

Outre l’abandon de « critères arbitraires, discriminants et injustes », que salue notamment le syndicat de gardiens de la paix Alliance, l’abolition d’une taille plancher — sans lien avec la possibilité de déposer une plainte au parquet — répond aussi à des nécessités opérationnelles, dictées par l’évolution des missions.

Car s’il est vrai que la nouvelle génération pousse plus haut que celle de ses parents, dans les prochaines années c’est néanmoins le papy-boom qui posera problème. Or, des policiers trapus seront bien en face des seniors qui descendront dans la rue pour protester contre l’évolution calamiteuse de leur pouvoir d’achat.

A l’autre bout de l’échelle démographique, ils auront la taille idoine pour regarder dans les yeux les acteurs de cette délinquance de plus en plus juvénile, dont les signes se multiplient déjà. « Small is beautiful » (Ce qui est petit est beau) : il aurait été inconcevable et immérité que cette sentence, fameuse, de l’économiste et politologue Leopold Kohr (1909-1994), ne s’applique pas aux gardiennes et gardiens de notre sécurité. Et en trouvant dans les commissariats des fonctionnaires à sa hauteur, le chef de l’État aura sa police de proximité.

 

 


Newsletter   

Bouton ca vous a plu du blog sarkostique le sarkozy blog satirique  Bouton reagir du blog sarkostique le sarkozy blog satirique  Bouton best off du blog sarkostique le sarkozy blog satirique

Partager cet article

Ecrit par Sarkostique le blog anti sarkozy - dans Un président en toc mais bling bling
commenter cet article

commentaires

nathalie bertrand 08/09/2010 16:24


Je constate que des personnes se permettent de réagir sur la questions de l'immigration : la france donne la chance à tous les étrangers de venir légalement. Le seul problème en france c'est que,
loin d'adopter les valeurs de la républque, le seul intérêt de devenir français est de bénéficier des diverses aides que l'état et... sarkozy accorde à tout le monde, au détriment des français de
souche, qui ne sont bons qu'à payer toute cette incurie, pour des gens qui considèrent que c'est leur droit et qui n'ont aucune fierté. Je peux me permettre d'en parler, parce que je suis fille
d'immigrés moi-même, et bien que travaillant, mes charges sociales pour payer la politique d'immigration à tout vat des différents gouvernement fait que moi-même je ne peux pas me soigner, alors
que je vois des gens sans revenus mais bénéficiant d'aide qui ont le dernier smart phone... Alors arrêter votre haine et vos conneries, parce que je pense que vous ne savez pas de quoi vous parlez.
Et quand vos enfants débarqueront sur le marché du travail et qu'on vous dira : désolée, mais il y a une sélection selon l'origine, comme vous avez un nom français vous passerez en dernier, vous
dont les ancêtres ont construit la france, et bien je crois que vous l'aurez bien mauvaise...


nathalie Bertrand 08/09/2010 16:13


Mais vous parlez de dictature, vous parlez de "voyou" ce qui est inacceptable : d'ailleurs vous ne savez même pas d'où le terme voyou vient : c'est un terme napolitain : voyoune, qui désigne un
gamin des rues.
Mais vous êtes vous les bien-pensants haineux par rapport à notre président qui je pense est un bon président. Vous bénéficiez sans doute de tous les avantages, toutes les prérogatives, et vous
vous permettez d'insulter ! Croyez vous que votre cher monsieur mitterand aurait permis ces critiques sans les censurer ? Croyez vous que madame ségolène royal ou martine aubry vous laisseront
continuer votre blog ? Vous crachez contre le libéralisme, mais vous ne vous rendez pas compte que c'est une liberté que nous avons, et je pense que vous devriez arrêter votre haine de principe
pour réfléchir à ce que vous perdrez, parce que je suis sûre que vous êtes des bobos avec maison, machine à laver, four, jardin... ce que moi je n'ai pas. Mais s'il faut faire la révolution, moi je
vous avertis, je viendrai comme en 1789 et tout cela je vous le prendrai par la force... comme on a fait pour les bourgeois à l'époque. A bon entendeur, salut les bobos...


Samarina 25/08/2010 01:26


ROMS ET DÉCHÉANCE DE LA NATIONALITÉ : HONTE D’ÊTRE FRANÇAIS

Expulsions ET déchéance sont des GROS mots, que se soit des Roms, des Français « d’en bas, comme nos élites nous ont baptisé », des demandeurs d’asile ou autre Etres humains dans le besoin. C’est
un déshonneur national d’avoir un président Hongrois de part son père et Grecque de part sa mère qui ose nous imposer ces lois de la honte dans notre pays qui d’après ses propres critères ne sont
pas le sien.

J’ai subi une expulsion en bas age et cela a formé mon opinion du système « bien pensant »qui nous gère sans ménagement. Je ne dis pas « système qui nous dirige » car chacun sait et est capable de
diriger sa propre vie, même en société, comme l’ont fait des milliers de générations avant l’ère moderne. Je parle de l’homme des « cavernes » jusqu’aux Amérindiens et autre peuples autochtones,
sans nationalité ni papiers, que nous rencontrons lors de nos voyages et qui servent de mémoire ancestrale.

Si les Etres humains étaient aussi tarés, incapable de s’auto diriger, taché du péché originel et autres balivernes que nos élites affectionnent a nous faire avaler, il y a belle lurette que la
race humaine serait éteinte. Qu’ont donc fait nos ancêtres du Pliocène, démunis de nationalité et de papiers, entre autre, sans les Bush, les Sarkosy, les BHL, et autre DSK mis en place et défendus
par une presse asservie et avilie ? Ma pensée profonde va au-delà de toute civilité.

D’après moi, ils ont su survivre sans tous les artifices modernes, sinon nous ne serions pas là à subir le règne de la terreur en tout genre, voir insécurité, terrorisme, HINI et autre concoctions,
politico-scientifico-labopharmaco-religieuses. Tout cela surtout pour nous soumettre, mais aussi nous inciter à bosser plus pour gagner moins et élire et enrichir ceux qui nous créent le problème
afin de nous offrir une solution (« réformes » n’est et ne sera que pansement sur une jambe de bois). Les solutions proposées arrangent surtout leur minorité au détriment du peuple entier, sans
parler de nos descendants ; voir la dette nationale dont nous sommes tenu responsable, toute génération confondue, alors que personne ne nous a demandé autorisation pour la faire quand elle fut
instaurée dans un silence médiatique total.

Pour en revenir a nos moutons et moutons est le bon mot car à part un pauvre ecclésiastique qui dit tout haut ce que tout le monde pense tout bas, et doit, censure oblige, se rétracter, pas trop de
remous de la part du citoyen lambda. Mais que faudrait-il pour faire comprendre aux opprimés qu’ils sont les plus nombreux, que le pouvoir leur appartient et que leurs mandataires sont au service
du peuple qui les a élus. Il faut savoir aussi que tout ce que les puissants font subir impunément aux uns ils feront subir aux autres, un jour ou l’autre : voir la progression des abus de pouvoirs
et de la police qui lui sert de chien de garde.

Ah, oui, j’oubliais…il faudrait une presse libre ! Car bien entendu ceci ne sera jamais publié dans la presse!

Ainsi soit-elle !


BONJOUR CRBR 23/08/2010 20:28


bon article et trés ...sarkostique, bravo!
http://www.crbrleblog.com (over blog) , blog d'actu et de dessins, et de dessins d'actu !!!


Xp 20/08/2010 22:53


Hier, sur l’antenne de France Inter, le fondateur et président de Mediapart, Edwy Plenel, a qualifié Nicolas Sarkozy de "délinquant constitutionnel", lors d’un débat visionnable en vidéo ici. Il
reprenait là le terme et les arguments développés dans son article du 11 août dernier,Sarkozy contre la République : un président hors la loi, dont voici un extrait significatif : "La diversion
xénophobe organisée par le pouvoir pour tenter de faire oublier le feuilleton Bettencourt est un tournant du quinquennat : désormais, Nicolas Sarkozy est un président hors la loi. La fonction que
le suffrage populaire lui a confiée en 2007 lui impose de veiller au respect d’une Constitution qui « assure l’égalité devant la loi de tous les citoyens sans distinction d’origine ».

http://www.plumedepresse.net/spip.php?article1479


Court Forrest !

Flux RSS

FLUX RSS :







Le Musée Sarkozy