Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
14 janvier 2009 3 14 /01 /janvier /2009 19:15
Avant de manier la critique acerbe à l'encontre de ses prédécesseurs charismatiques, il faut réfléchir quelque peu. C'est ce que n'a pas fait Nicolas Sarkozy, en se moquant ouvertement de Chirac, Mitterrand et autre Giscard et en les traitant de "rois fainéants".
sarkozy faineant dosiere 1
Merci à Bar

Il a eu doublement tort. Tout d'abord car ils ont usé de la fonction avec un despotisme beaucoup moins affirmé que le sien, et ensuite parce qu'en matière de fainéantise, il n'a rien à envier aux plus feignasses des parlementaires glandeurs dans les grandes largeurs.
Merci à Laurent

Le député socialiste René Dosière, avec une gourmandise appuyée, a compté ses exploits parlementaires. Il pourrait revendiquer le prix de l'inutile quasi invisible. Prix qui correspondrait en gros à ce qu'il est aujourd'hui : inutile qui veut le montrer par tous les moyens de communication existants !


Merci à  Photo en Délire



Merci à Laurent


Merci à Chimulus


Merci à Large

Et Hollande, alias Flamby, d'en rajouter une couche historique en disant qu'il allait nous faire regretter le temps des mérovingiens. Ce qui est subtil ! Il est certain que nous ne pouvons que préférer un Dagobert à un Sarkozy de la plus grande inutilité et prétention affichée.

Partager cet article

Ecrit par Sarkostique le blog anti sarkozy - dans Biographie de Sarkozy
commenter cet article

commentaires

harley2 18/01/2009 22:57

Nom : Nicolas, Paul, Stéphane Sarközy de Nagy-Bocsa.
Né le 28 janvier 1955 à Paris (17e arrondissement).
Demeure actuellement impasse pierre Guérin paris 16éme, mais cherche actuellement un appartement rue de Miromesnil
Deux frères : François, né en 1957, et Guillaume : demeure av Charles de gaulle à Neuilly sur seine né en 1951, vice-président du MEDEF entre 2000 et 2006.
Une demi-sœur : Caroline.
Un demi-frère : Pierre-Olivier, embauché début 2008 co-directeur financier du groupe Carlyle pour "son incroyable réseau" (*).
Trois mariages, trois enfants (attention, modifications fréquentes).
Les Américains l’appellent « Oliver ». Le demi-frère du président, Olivier Sarkozy, mène grand train à New York. Entre haute finance et expos d’art contemporain dans son appart de 650 m2.
Dans la famille Sarközy de Nagy-Bocsa, tout le monde connaît le grand frère, Guillaume, l’ingénieur, ex-homme clé du Medef, patron de l’une des dernières entreprise de tissage de Picardie, qui a déposé le bilan en 2005, recasé depuis comme patron du groupe de prévoyance Malakoff Médéric. On en sait moins sur le cadet, François, médecin de formation et spécialiste des biotechnologies pour l’industrie pharmaceutique. Celui-ci vit mal la crise : Bio Alliance Pharma, l’entreprise dont il est vice-président, traverse actuellement de grosses difficultés.
Mais qui a entendu parler d’« Oliver » ?
Olivier Sarkozy, 38 ans, vit à New York, dans le quartier très chic de l’Upper East side. Il est le demi-frère du président, né quinze ans après lui, longtemps après la séparation entre le père et la mère de Nicolas. Les deux hommes ont le même père, Paul Sarkozy, mais pas la même mère. Olivier a passé les premières années de sa vie à Paris, avant que sa mère Christine de Ganay se remarie avec un diplomate américain. « Dès l’âge de sept ans, il a voyagé de poste en poste, au gré des affectations de son beau-père Franck Wisner », raconte Emmanuel de Saint-Martin, journaliste français basé aux Etats-Unis, éditeur de French morning New York et l’un des rares à avoir écrit en 2007 quelques lignes sur Sarkozy l’américain. « Lorsque je publie un papier sur le mariage de Cécilia, c’est repris dans tous les médias français, note-t-il, amusé. Mais sur Olivier Sarkozy, silence radio ». Comme si personne, de ce côté-ci de l’Atlantique, n’osait évoquer ce demi-frère décidément bien mystérieux.
HAUT RESPONSABLE DU FONDS CARLYLE
Olivier Sarkozy, c’est vrai, ne goûte guère la publicité. Il a poliment refusé de répondre aux questions de Bakchich : « Je reconnais que mon lien de parenté peut présenter un intérêt pour la presse, mais il n’a aucun impact sur mes activités professionnelles ». Ah bon ?
L’intéressé est pourtant l’un des piliers de l’une des plus puissantes institutions financières mondiales, le fonds d’investissement Carlyle, qui gère 91,5 milliards de dollars. Et lui ne connaît pas la crise !
A investi dans le fond Madoff aie aie aie !!!
Lorsqu’il a été recruté par Carlyle en mars 2008, pour s’occuper de monter des deals dans le secteur financier, le big boss du fonds David Rubenstein a annoncé la couleur : « Olivier va apporter beaucoup à nos équipes. Ses performances passées et son réseau de relations vont aider Carlyle à capitaliser sur la dislocation du secteur des services financiers ». Traduction : « Son carnet d’adresse vaut de l’or. Il nous permettra d’être sur de gros coups avant tout le monde, au moment où la crise financière pousse certains au bord du gouffre ». Le métier de Carlyle (le capital investissement) est de prendre des participations au capital d’entreprises, généralement non cotées, en espérant en dégager de gros rendements et de grosses plus-values lors de la revente. « Les investisseurs qui placent leur argent dans ces fonds en attendent des rendements à deux chiffres et sont prêts pour cela à verser
Fiche "Orientations sexuelles"
Hétérosexuel.
Porte des talonnettes, ou "adaptateurs de taille", de jour comme de nuit...
Fiche "Religion"
Proche de Tom Cruise, membre influent de l'Église de scientologie, secte en grande délicatesse avec la justice française.
Plusieurs rencontres avec le pape.
Entre deux SMS, a été nommé par celui-ci chanoine honoraire de Saint-Jean-de-Latran.
Met régulièrement en cause la laïcité française en la taxant, au moins implicitement, de "négative".
Se signe en public, malgré son rôle de garant du respect de la constitution.
Refus systématique de rencontrer le dalaï lama. Attend toujours d'être nommé lama honoraire.
Fiche "Santé et psychologie"
Problèmes dentaires graves depuis sa tentative d'aller chercher la croissance "avec les dents".
Tendance certaine à la maladie de Jean de la Tourette : "Casse-toi pauvre con", "imbécile", "racaille"... (*) A ne pas confondre a la maladie réelle
Instabilité psychologique : Guilvinec, salon de l'agriculture, interview CBS, vacances à Wolfeboro...
Addiction pathologique au téléphone mobile (*).
Manque de condition physique, la montée rapide de quelques marches induit en lui un comportement anormal proche de l'ébriété.(hormones de croissance)
Considéré comme "totalement imprévisible" par la diplomatie britannique (*).
Problèmes de mémoire à tendance Alzheimique :
a oublié l'affaire UIMM depuis 2004 (*),
a oublié avoir qualifié Fillon de "collaborateur" (*), a oublié de s'inscrire sur les listes électorales (*)
a oublié d'envoyer sa déclaration d'impôts, a même oublié de mettre en oeuvre son plan "Alzheimer"
...
et déclare aujourd'hui qu'il ne change jamais d'avis ( darcos ).
Tendance à la déshumanisation : compare régulièrement les assurances "santé" avec des assurances "voiture".
Extrême agitation, anxiété, agressivité, ne supporte pas la critique.
Tics nerveux très prononcés, en particulier tic de la paupière, de l'épaule et du bras.
Fiche "Politique"
Président de la République Française depuis le 6 mai 2007
Ancien maire de Neuilly sur Seine et président du Conseil Général des Hauts-de-Seine, député et successivement ministre du Budget, de l'Intérieur et de l'Economie.
Fidèle. Nomme régulièrement des personnalités amies à des postes à responsabilités.
Nostalgique. Toujours officieusement président de l'UMP, mais officiellement "président au dessus des partis".
Engagé. Pro-européen, l'Europe ayant "sauvé la France des dirigeants socialistes et communistes" (*).
Fiche "Environnement de la personne"
Marié dans des conditions obscures (bans toujours pas publiés) à une femme qui "préfère la polygamie et la polyandrie", Caïra bruni(de son surnom bouche de métro (showbiz..)).
Ex : de la famille a Bernard Henri Levy : demeure bd Raspail : fils d’industriel ayant hérite de 700 Millions de FR a la mort de son père d'ou la notoriété avec l’argent de papa qui disait de lui « tu es un bon a rien mon fils !!
Père de Jean Sarkozy, dont les rivaux politiques du 9-2 bénéficient les uns après les autres de nominations opportunes. Brillamment élu député en 2012.
Père de Pierre Sarkozy, producteur du rappeur Doc Gynéco, (condamne pour fraude fiscal) auteur très subversif : "J'kiffe quand les keufs cannent", "je me demande à quel maquereau j'paye mes impôts"...
Officiellement élevé au rang de "petit maître à penser" par le même Doc Gynéco.
Possède des amis de très bonne éducation et très bien traités par les services de l'Etat : Christian Clavier, Bernard Tapie, Bouygues, Lagardère...
Possède des amis très généreux et n'hésitant pas à le faire bénéficier de leurs largesses amicales.
Très bon ami de Johnny Halliday, exilé fiscal suisse, et de Jean-Marie Bigard, avec qui il pratique régulièrement le "lâcher de bonnes sœurs"
Tendance à distribuer les légions d'honneur comme des carambars.
Tendance à se marier comme on mange des carambars.
Ami des plus grandes stars internationales, Enrico Macias, Mireille Mathieu, Faudel...
Possède des amis irréprochables et propres sur eux : Martin Bouygues et Bernard Arnault, témoins de mariage. Martin Bouygues est aussi parrain de son fils Louis. Arnaud Lagardère, qui se considère comme son "frère" petit con qui a mis un doigt dans le pot de confiture“ (RMC les grandes gueules). Arnaud Lagardère et Serge Dassault lui sont reconnaissants d'avoir réglé assuré le bon déroulement de leur héritage. Édouard de Rothschild, compagnon de vacances. Vincent Bolloré, (roule en Mercedes classe c bleu pour passer anonyme souvent stationner a surene chez havas, allée de Longchamp) qui règle régulièrement les quelques dépenses vacancières du président. Nicolas Bazire, témoin de mariage, conseiller personnel et gracieusement embauché par Albert Frère et Bernard Arnault. Laurent Solly, ancien directeur de campagne et actuel directeur général adjoint de TF1...
Fiche "Justice"
Prestidigitateur : s'est illustré dans une histoire d'achat illicite d'appartement sur l'île de la Jatte. ( 600.000€ revendu 2.900.000€) L'affaire a tout d'une prise illégale d'intérêt, mais la justice n'a jamais vraiment enquêté (*).
Procédurier : maniaque des plaintes en justice.
Affaire de la poupée déboute, mais obtient gain de cause «avec mention à apposer sur l’emballage « peut nuire a l’intégrité morale de la personne «
Son nom est cité dans plusieurs affaires judiciaires de premier plan, concernant notamment un délit de corruption en rapport avec la vente d'armes (*, *).
Compassion : souhaite à tout prix dépénaliser le droit des affaires, dans un souci de soulager les juges d'un labeur assomant

errare sarkosy est! 16/01/2009 17:07

Promis je n'aurais plus de peine pour vous, peut être avez vous de vrais "amis" pour le faire.
Par contre au niveau argument, c'est toujours aussi faible. Vous êtes sans doute l'explication du Sarkosisme.

ciccolini 16/01/2009 16:38

J'en ai rien à faire de votre peine que vous avez pour moi. C'est vous que cela regarde.

errare sarkosy est! 16/01/2009 15:42

Pauvre de toi Ciccolini, si ton pseudo est a la hauteur de son féminin, un peu (beaucoup merdique) aussi non?
Je t'ai demandé d'argumenter un peu ce dont visiblement tu n'es pas capable....
Je pourrais en faisant un effort avoir de la peine pour toi. Dommage, j'ai autre chose a foutre.

Orev33 15/01/2009 23:56

Pauvre Ciccolini, on a les idoles qu'on mérite. Vu vos penchants pour un pauvre hère tel que l'agité de l'Elysée, vous ne devez pas valoir grand chose.
Allez donc vous gargariser sur le site de l'UMP et lâchez-nous les basques.

Court Forrest !

Flux RSS

FLUX RSS :







Le Musée Sarkozy