Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
4 janvier 2011 2 04 /01 /janvier /2011 17:57

Truculent ! Oui c'est truculent ! Mais de quoi parle-t-il encore le satiriste persévérant qu'est Sarkophage ? (Les lecteurs assidus et attentifs auront remarqué que Sarkophage parle parfois de lui à la troisième personne, rien de grave selon le vétérinaire).

 

Sarkophage parle du dernier bouillon du Sarkozysme : le parler du président, très loin de l'académisme et des pratiques autorisées par le dictionnaire et les fossiles de l'académie française.

 

53325483

Merci à Jiho


Ce blog a déjà traité le sujet, en demandant un prompteur pour Sarkozy (en toutes circonstances). Le voeu n'a pas été exaucé mais un député malin et farceur a eu le mérite de faire mieux.

 


Pourquoi Sarkozy parle-t-il si mal ? Best of @si
envoyé par asi. - L'actualité du moment en vidéo.


Monsieur François Loncle, député PS, a ainsi posé une question écrite au gouvernement (comme la loi le lui permet) pour s'enquérir de solutions aux difficultés syntaxiques et langagières de notre amateur de vacances au soleil et de nains pour la photo. Dans son courrier, auquel a répondu l'ancien de chez l'Oréal, actuel ministre de l'éducation Luc Chatel, il s'étonne "des difficultés à pratiquer la langue française" du président du mauvais parler en public. et il demande ce qui peut-être fait par le ministre pour l'améliorer pour qu'il "s'exprime au niveau de dignité et de correction qu'exige sa fonction".

 

La réponse a traîné un peu. On imagine les scribouillards du ministère s'arracher les cheveux pour trouver des raisons valables aux évidentes lacunes du Saint Nectaire (alors cette contrepèterie ?). Comment répondre sans le faire passer pour un inculte et un sous doué ?

 

Greffe

Merci à Laurent


Ils n'ont pas réussi ! La réponse de Châtel vaut son pesant de Bescherelles et est un aveux du niveau déplorable du candidat à la réélection en 2012 (mais sans la rupture !).

 

Jugez en plutôt, par cet extrait de son courrier, téléchargeable ici :

 

"Un point ne souffre pas, je pense, la contestation : en ces temps de complexité et de difficultés, le président de la république parle clair et vrai, refusant un style amphigourique et les circonvolutions syntaxiques qui perdent  l'auditeur et le citoyen. Juger de son expression en puriste, c'est donc non seulement lui intenter un injuste procès, mais aussi ignorer son sens de la proximité. Ces paroles relèvent de la spontanéité et, au contraire d'un calcul, sont le signe d'une grande sincérité."

 

 

Non seulement Chatel montre une fois de plus qu'il a en grande estime le citoyen, forcément incapable de comprendre les circonvolutions et autres langages moins courants. Mais en plus il nous explique qu'il parle volontairement mal pour qu'on ... le comprenne.

 

Les français sont donc des cons auquel il faut parler comme à des cons, pour qu'ils comprennent. C'est une traduction maison d'un propos pour le moins condescendant.

 

Les électeurs de Sarkozy, si il en reste (il manque de courage pour beaucoup, n'osant pas avouer qu'ils ont voté comme des pieds en 2007) apprécieront le jugement et la justification des difficultés du président un peu malade du coeur. Mais juste un peu !

 

 

Merci au Journal Libération pour l'info et la lettre ...

 

Partager cet article

Ecrit par Sarkostique le blog anti sarkozy - dans Un président en toc mais bling bling
commenter cet article

commentaires

Wen 07/01/2011 00:34


Mes encouragements à Pat59.
Je prend la liberté de traduire vers le français de base les monologues sus-cités de Nicolas Sarkozy :

« Qu'est-ce que je vois» (« Qu'est-ce que je m'aperçois » )
« Ils croient si peu en leurs convictions » (« Tellement, ils croient peu à leurs convictions »)
« Si il en a que ça dérange d'augmenter les impôts ...» (« Si y'en a qu'sa les démangent d'augmenter les impôts »)
« Le problème des infirmières, c'est quelles sont plus nombreuses » (« Le problème des infirmières, par ce que ils sont les plus nombreux »)
« Je crois en l'écologie. Parce que l'écologie, ce n'est pas que des jardins.» (« Je crois à l'écologie. Par ce que l'écologie, c'est pas que y'est que des jardins »)
« Je n'ai pas été élu pour rester les bras croisés» (« J'eu pas été élu pour rester les bras croisés»)
« Les gens était en colère, c'est normal » (« Y z'étaient colère les gens, c'est normal »)

A mes élèves de CM1/CM2.

Pour les classes plus petites, veuillez voir mes collègues de maternelle, option style amphigourique et les circonlocution syntaxiques.
Cordialement.


Pat59 06/01/2011 19:20


Allez je suis sympa, un indice... employer la négation dans le terme "amphigourique" ... à vos dico...
Remarquez que je fais des fautes dans les commentaires, dus principalement à la non-relecture et la structure du formulaire de réponse, mais entre copains du p'tit peuple on peut m'excuser, surtout
que moi je ne suis pas pestilent de la raie publique... et que je n'ai pas de prétention...


Pat59 06/01/2011 19:11


Excusez m'o si j'sus du p'tit peuple, mais il y a un truc qui m'interpelle, vu mon niveau de culture faible par rapport à Toupti qui ne l'oublions pas à eu à l'usure un diplôme d'avocat "d'affaire"
j'ai du mal à comprendre son niveau d'élocution... normalement un avocat on l'appelle le bavard à 500 pions à chaque relevé de manche... il devrait bien "causer" le françouais le zig... sauf qu'un
avocat d'affaire, les pieds dans le prétoire... jamais il y met les pinceaux !
Maintenant s'il faut parler petit nègre, faire des fautes qu'un gamin de CM2 ne ferait pas pour être du niveau du peuple, soit disant par respect pour celui-ci est convenable moi je dis alors que
c'est prendre les français pour les derniers des cons.
D'accord 53 % des votants approchent ce niveau historique de connerie mais s'il vous plait, que l'UMP garde ses veaux chez lui et ne fassent pas l'amalgame !
Relisez la réponse de Chatel, celle-ci dans ses termes n'est même pas correcte au niveau des termes, je vous laisse trouver la faille mais elle est flagrante rien que dans le titre !


jice 06/01/2011 17:01


Chatel ne vaut pas mieux que son boss : confondre circonVolution et circonLocution, c'est minable pour un ministre de l'éducation nationale.
C'est peut-être le nègre de PPDA qui a rédigé la réponse ?


Wen 06/01/2011 16:13


Diantre,
ma nièce apprend le style amphigourique et toutes circonvolutions syntaxiques en sa classe de CM2 !


Court Forrest !

Flux RSS

FLUX RSS :







Le Musée Sarkozy