Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
4 octobre 2005 2 04 /10 /octobre /2005 00:00

Poursuivons l'étude de l'ascension de Loin du ciel, alias Nicolas Sarkozy le magnifique. Entre louvoiement et commerce de breloques les jours de marché !

-------------------------------------

De quoi est gonflé le ballon Sarkozy ?(3)

Mars 2005 - Nicolas Sarkozy : "Mes TOC qui marchent : Exclusion sociale et politique sécuritaire"

Du standing, du standing = ovation !!

Depuis qu’ils (la droite) sont arrivés à la tête de la Mairie, il y a seize ans, ils n’ont eu de cesse de retarder l’achèvement de la reconstruction de la cité jardins, afin de pouvoir en réduire la part sociale, pendant qu’ils transformaient allègrement avec l’appui du Conseil général, tous les terrains disponibles (y compris en supprimant un stade et en déplaçant à grands frais écoles, collèges ou autres équipements publics) en autant de programmes immobiliers de standing. Maintenant après tractations, les terrains de l’office départemental HLM de la dernière phase de la cité jardins ont vu leur destination changer et, dans le village de vente, les promoteurs rivalisent de superlatifs pour vanter leurs projets inaccessibles à l’essentiel des Robinsonnais et de leurs enfants qui sont contraints de quitter la ville où ils sont nés.

Cette densification est contraire au schéma directeur d’Ile-de-France et le ministre, le préfet de région et le préfet sont garants de son respect. Elle accentue le déséquilibre est-ouest et favorise encore plus les mobilités logement-travail, alors que les réseaux de transport et de circulation sont saturés et que les francilens en ont assez de faire 1h30 de transport matin et soir. Elle pose aussi le problème de la pollution car un site aussi important, avec un urbanisme très vertical, dégage d’énormes quantités de pollution (chauffage et climatisation, embouteillages).

Puisque je vous dis que c’est pour votre sécurité !!

Le Parisien d’aujourd’hui établit le palmarès de la vidéosurveillance dans les Hauts-de-Seine. Avec ses 76 caméras supplémentaires, Puteaux arrivera en tête avec 101 caméras, loin devant Colombes 48 et Levallois 42. Un double palmarès car Puteaux sera aussi la ville qui aura la plus forte densité de caméras à l’hectare à savoir plus de cent appareils pour 300 hectares ! "C’est plus du double d’une ville comme Colombes qui avec ses 48 caméras pour 800 hectares s’estime bien couverte." N’y avait-il rien de mieux à faire avec tout l’argent investi dans ce système ? Les policiers mobilisés derrière les caméras ne seraient-ils pas mieux sur le terrain ? Auront-ils le temps de prévenir assez vite leurs collègues pour venir en aide à une personne agressée ? Ce qui est possible dans un lieu fermé car l’intervenant est sur place, ne l’est pas en milieu ouvert. Alors à quoi serviront toutes ces caméras ? Mai 2005 - Nicolas Sarkozy : « Ma vision de la transparence et de la démocratie »

Toi le citoyen, ta gueule !!

Au Plessis-Robinson, entre les deux tours du scrutin de l’élection cantonale de 2004, a été distribué un tract cosigné par le député-maire du Plessis Robinson et le candidat UMP indiquant qu’en cas de succès de son concurrent socialiste, le canton serait privé des moyens que lui alloue le conseil général depuis quinze ans ! "Ces agissements, compte tenu du faible écart des voix entre les deux candidats, soit 233 voix sur 17 103 votants et 16 381 suffrages exprimés, ont constitué des manoeuvres de nature à altérer la sincérité du scrutin".

Mai 2005 - Nicolas Sarkozy : « Quand je peux rendre service au public »

Aidons les riches, opus 1

Petite enfance : Nicolas Sarkozy vient d’instituer les crèches privées à but lucratif pour concurrencer les crèches publiques et associatives qui plus est en les finançant sur fonds publics et permettre ainsi aux familles aisées de trouver une place en crèche en contournant les commissions d’attribution.

Aidons les riches, opus 2

Recherche d’emploi : Nicolas Sarkozy vient d’annoncer la mise en concurrence de l’ANPE par des entreprises privées qui vont bénéficier de primes publiques au placement laissant à l’ANPE le soin de s’occuper des cas les plus éloignés du marché du travail. Là encore, la démarche vise à créer un système à double vitesse, le privé pour les plus aisés, le public pour les autres.

Gardons les subventions pour des projets privés ... opus 1 Insertion : Le même Conseil général vient de lancer un appel d’offres pour l’insertion des personnes au RMI en supprimant les subventions jusqu’alors versées aux communes qui menaient des actions d’insertion professionnelle en direction de ces personnes. Interrogé par les services municipaux, le Conseil général a répondu qu’il revenait aux communes de déposer une offre dans le cadre du marché lancé et que cette offre pourra être retenue si elle est plus ou moins disante par rapport à celles déposées par les entreprises...

Gardons les subventions pour des projets privés ... opus 2 Alphabétisation : Là encore, on lance des appels d’offres pour des actions jusqu’ici menées par des associations ou des centres culturels et qui recevaient pour cela des subventions Juin 2005 - Je veux être un Premier ministre propre sur moi Tremplin pour l’ultime poste !!!

Cap Finistère : Quel genre de président est Nicolas Sarkozy au Conseil général des Hauts-de-Seine ? Michèle Canet : Nicolas Sarkozy est un président qui n’a pas le temps de l’être. Dorénavant, tout est fait en accéléré, en fonction de son emploi du temps. Il est là depuis le 1er avril et beaucoup de dossiers ont déjà pris du retard, en particulier en matière de voirie. Il veut paraître consensuel mais ne supporte pas que nous critiquions son action ou plutôt son manque d’action concrète. Il utilise le Conseil général comme un tremplin pour son ambition personnelle. Les États généraux des Hauts-de-Seine qu’il vient d’organiser en sont une illustration parfaite. Pour l’anecdote, le jour de son élection, il avait dit que c’était une présidence provisoire jusqu’en juin. Il pensait à l’époque peut-être pouvoir remplacer Raffarin à Matignon après les européennes. Ouf, Merci Charles !!

Cap Finistère : Fait-il preuve d’autant de démesure qu’au congrès de l’UMP dans la communication ? Michèle Canet : Non, pas encore. Mais il faut savoir qu’il n’en a pas les moyens. En effet, l’héritage de Charles Pasqua a laissé des traces. Par exemple, la fac privée Léonard de Vinci a coûté 450 millions d’euros au département. Une confirmation que les dépenses somptuaires et inconsidérées se payent toujours, un jour ou l’autre. Effets de manche (pour un ancien avocat), déclarations grandiloquentes, très peu d’actions réelles et surtout des actions à l’emporte pièce, sans visibilité, à court terme. Mais tout cela n’est pas grave, les hauts de Seine sont un laboratoire qu’il brûlera aussitôt son ambition comblée, si tant est que ce soit possible de la combler ...

--------------------------------

De quoi est gonflé le ballon Sarkozy ? 1 - 2 - 3 - 4 - 5 - 6 - 7

L'original de ce texte est ici

Sarkostique le sarkozy blog officiel satirique

Partager cet article

Ecrit par Sarkophage avec Sarkostique contre Sarkozy - dans Biographie de Sarkozy
commenter cet article

commentaires

Xavi01 04/10/2005 23:13

Merci pour ce site il est vraiment bien, j'ai mis le lien de votre site sur le mienj'espere que je vais vous amenerdu monde!!!
La révole anti Sarko a sonné @+ XAV

Court Forrest !

Flux RSS

FLUX RSS :







Le Musée Sarkozy