Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
27 septembre 2005 2 27 /09 /septembre /2005 00:00

Nous continuons l'exploration de l'univers Sarkozyen par l'opus 7 de sa biographie non-autorisée.

Sarkophobe, une fois de plus se surpasse et fait de Nicolas Sarkozy le candidat  le moins crédible pour quoi que ce soit. Même l'élection de l'idiot du village, car il n'est pas idiot, mais calculateur.

Comme disait je ne sais plus qui : il n'est pas assez intelligent pour être fou. On pourrait ajouter, il n'est pas assez fou pour être intelligent !

 

Karcher 1er, SA VIE, SON ŒUVRE (7)

Septième partie : la trahison n'est pas une science exacte.

Pour la première fois depuis très longtemps, le petit nigaud va faire la rentrée des classes. Pour l’occasion, il s’est acheté un cartable neuf.

Balladur est un immigré de luxe, comme lui. Il est issu d’une famille de boutiquiers turcs, qui lui a donné le goût du commerce. Il connaît Chirac depuis très longtemps : ensemble, ils ont négocié les accords de Grenelle, puis, lassé de la politique, il exercé son sens des affaires en dirigeant de nombreuses sociétés très juteuses, comme celle du tunnel du Mont Blanc. Il est remonté en selle pour devenir ministre de l’argent dans le précédent gouvernement Chirac. Maintenant, c’est le nouveau sous-chef et il est très gentil avec le petit nigaud, là. Il lui a donné le ministère des impôts. C’est un immense bâtiment tout neuf, au bord de l’eau. Ça a quand même une autre gueule que la mairie de Neuilly.

La première fois que le petit nigaud va chez le président, il est dans ses petits souliers. Comme il a de petits pieds, ça ne lui fait pas trop mal. Il est venu là, avec son cartable neuf, pour assister au conseil des ministres mais il en profite pour visiter un peu la maison : un jour, elle sera à lui. Un huissier qui l’a surpris en train de fouiner dans les cuisines, l’emmène jusque dans une vaste pièce où a lieu la réunion. Autour d’une grande table, se tiennent Mitterrand, Balladur, et une flopée de ministres tous neufs, dont certains seront à nouveau ses collègues plus tard : Juppé, Douste-Blazy, Fillon, Barnier, Perben et Alliot-Marie. Il y en a aussi quelques vieux, comme celui qui veut terroriser les terroristes, l’indéboulonnable Pasqua. On se dit bonjour, on fait connaissance mais on ne travaille pas vraiment. A la fin du conseil, on fait la photo de classe sur les marches du perron.

Les choses se passent de mieux en mieux pour le petit nigaud. Il est devenu le chouchou du sous-chef, essaie même de fayoter avec Mitterrand qu’il déteste pourtant, si bien qu’il hérite de la communication le jour où ce pauvre Carignon est obligé de quitter précipitamment son ministère, entre deux gendarmes. L’épidémie emportera ensuite Longuet, puis Bosson. Malgré ces péripéties judiciaires, l’estime des français pour Balladur reste intacte. Il faut dire que le petit nigaud, là, l’aide sans compter. Il est le chef des sous, (théoriquement, c’est Alphandéry, mais comme il est du parti de Giscard, il n’a pas son mot à dire). Normalement, le rôle du chef des sous, c’est de faire des économies et de ne pas gaspiller. Au lieu de ça, le petit nigaud distribue à tort et à travers, tant et si bien que la population a l’illusion que les affaires marchent bien, grâce au miraculeux Balladur. Pendant ce temps, la cote du malheureux Chirac dégringole aussi vite que le bilan sanguin de Mitterrand. Balladur, reconnaissant, a promis au petit nigaud qu’une fois président, il ferait de lui le sous-chef de la France. Cette fois, son avenir est assuré, c’est sûr et certain. Balladur n’a aucune raison de lui mentir et Chirac est lessivé.

Ce dimanche soir le petit nigaud, las, a l’air d’avoir rétréci de dix bons centimètres. Il quitte Bercy comme un voleur, la tête rentrée dans les épaules, en emportant quelques cartons. Chirac, opérant un inattendu et spectaculaire rétablissement, vient de laminer Balladur au premier tour. Le petit nigaud sait déjà que lorsque le bulldozer se sera débarrassé de Jospin, une terrible vengeance s’abattra sur lui.

Prochain épisode : Chirac, égal à lui-même

Made by Sarkophobe

Les précédents épisodes :   1 - 2 - 3 - 4 - 5 - 6 7 - 8 - 9

Sarkostique le sarkozy blog officiel satirique

Partager cet article

Ecrit par Sarkostique anti sarkozy - dans Biographie de Sarkozy
commenter cet article

commentaires

boudzan 27/09/2005 15:35

comme dab on attend la suite!

Court Forrest !

Flux RSS

FLUX RSS :







Le Musée Sarkozy