Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
16 septembre 2005 5 16 /09 /septembre /2005 00:00

Ca y est ... Sarkostique est célèbre. il va falloir maintenant supporter les paparazis, figurer dans les soirées mondaines, briller par son vide existentiel. Triste destin :o)

Le Nouvel Observateur, en la personne de Constance Jamet, a produit un article sur les blogs. Il faut noter que Constance m'a contacté pour une interview .. qui n'a jamais eu lieue :o)

Voici l'article et le lien pour s'y rendre, vous pouvez bien sûr acheter la version papier pour le collector qu'il représente.

------------------------------------------------ 

Semaine du jeudi 15 septembre 2005 - n°2132 - Notre époque

Cyberdémocratie

Militants, à vos blogs!

Pour soutenir leur favori à la présidentielle, de nombreux internautes font campagne sur le web

Militants, oubliez la colle, les affiches, les tracts et les meetings… Déclarez plutôt votre soutien au candidat de vos rêves sur le web! Depuis quelques mois, l’explosion des blogs, ces journaux intimes virtuels, a bouleversé les petites habitudes du monde politique. Après les élus, qui en profitent pour s’y exprimer de façon moins langue de bois qu’à la tribune, voici venu le temps du blog citoyen, qui permet à chacun de revendiquer ses préférences, à peu de frais.

Parmi les premiers bénéficiaires de cette nouvelle mode: Dominique de Villepin. Depuis son accession à Matignon, le Premier ministre a vu fleurir une bonne demi-douzaine de sites consacrés à son auguste personne. Les plus appliqués y détaillent, seconde par seconde, son agenda et dressent l’inventaire de toutes ses mesures. Pour Rodolphe Bourlett, responsable départemental des jeunes UMP du Finistère (1), ça allait de soi: «Villepin sait servir l’Etat et c’est aussi un homme de lettres remarquable comme nous n’en avions pas connu depuis Clemenceau ou de Gaulle. Avec mon blog inauguré en mai, j’ai voulu faire découvrir le ministre et son action», explique-t-il. Simple admiratrice, Adriana Evangelizt (2), elle, a tout simplement écouté son cœur: «L’homme est en train de devenir la coqueluche de la gent féminine. Il est beau, il a un visage d’acteur, du style, de l’allure et, en plus, il est poète. Je veux voir comment il s’y prendra pour séduire la France.» Les supporters de Nicolas Sarkozy ne sont pas en reste. Même si leurs motivations diffèrent un peu. Car sur le web, la popularité du ministre de l’Intérieur se juge surtout à l’aune des carnets satiriques qui lui sont dédiés (3)! Résultat, des sites beaucoup plus sérieux (4) ont été lancés par des fans pour rétablir l’équilibre.

«Le blog est un espace de discussion supplémentaire, qui redonne la parole aux citoyens et mettra fin au dialogue de sourds entre les élites politiques et les Français», argumente Diane (5), une assistante de direction de 40ans qui admire «la fougue, le charisme» du Premier ministre. Les cybermilitants consacrent chaque jour plus d’une heure à leurs blogs (sélection d’articles, lancement de débats, réponses aux commentaires laissés par les internautes). Parmi les centaines de visiteurs, des élus locaux, mais aussi des connexions anonymes émanant de… l’Elysée ou Matignon. Fort de son succès, Rodolphe Bourlett a écrit aux collaborateurs de Villepin et aux cadors de l’UMP pour les inviter aux débats qu’il organise et appâter ainsi un maximum de curieux.

D’autres sont déjà passés à la vitesse supérieure. Hafida Achmaoui a monté son blog (6) début juillet pour préparer la prochaine présidentielle. Au menu: T-shirt «Villepin, président en 2007», recueil de suggestions sur le chômage, la santé, l’environnement. Cette groupie se chargera de les transmettre au Premier ministre, avec le secret espoir qu’un jour son idole lui manifestera sa reconnaissance et l’appellera pour travailler à ses côtés.

Pour l’instant, les intéressés restent discrets. Impossible de savoir si le Premier ministre est au courant, quant à Nicolas Sarkozy, son entourage a bien contacté les webmasters mais seulement pour s’enquérir de leurs intentions. «L’utilisation du nom "Sarkozy" pour mon site, qui est libéral et atlantiste, dérange des membres de l’UMP qui craignent que mes propos indépendants n’enferment le ministre de l’Intérieur dans la caricature», confie ainsi Axel Karakartal (7). Et que dire des facétieux créateurs de www.villepin2007.com tout entier consacré à la gloire de… François Hollande. Tous pionniers d’une nouvelle génération de sympathisants politiques, ces bloggers imprévisibles ignorant des consignes des partis joueront certainement un rôle lors de la présidentielle, en 2007.

 

(1) http://www.de-villepin.org/
(2) http://villepin.over-blog.com/
(3) http://sarkostique.over-blog.com/
(4) http://sarkozyblog.free.fr/
(5) http://laplumeetlepee.canalblog.com/
(6) http://galouzeau.hautetfort.com/
(7) http://www.sarkozynicolas.com/

http://www.nouvelobs.com/articles/p2132/a276556.html

Constance Jamet

-------------------------------------------- 

Sarkostique le sarkozy blog officiel satirique

PS : Ceux qui voient une quelconque prétention dans les propos de Sarkophage ont tout compris. Celui-ci est pédant, suffisant, condescendant et imbu de sa personne. Sans doute car il a trop observé son sujet d'étude principal, le petit Karcher 1er.

Partager cet article

Ecrit par Sarkostique le blog anti sarkozy - dans Tout le monde parle de Sarkostique
commenter cet article

commentaires

Sarkophage 20/09/2005 18:28

Bonjour Constance

Je comprends que vous ayez été prise par le temps.

si le coeur vous en dit, Sarkophage sera encore présent ici pendant au moins deux ans !

Sarkophage

Constance 20/09/2005 18:09

Oui désolée pour l'interview qui n'a pas eu lieu, j'ai été prise à la gorge par les délais...

Sarkophage 20/09/2005 07:04

Ca y est !
La première menace est là ... :o)
En tout cas elle est matinale ..

Sarkophage

George W. Bush 20/09/2005 05:45

Cessez de dire du mal de mon ami, ou ça finira mal pour vous.

julien 19/09/2005 22:52

Les forces speciales lol !!!! la DST,DGSE ect.. tout le monde est a l'ecoute lol

Court Forrest !

Flux RSS

FLUX RSS :







Le Musée Sarkozy