Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
25 avril 2007 3 25 /04 /avril /2007 18:06

Eugène Sarkozy restera dans l'histoire comme celui qui peut dire n'importe quoi, avec le sourire, sans que les journalistes ne réagissent comme ils savent si bien le faire pour montrer qu'ils ont quelque chose entre les oreilles.

Eugène Sarkozy a ainsi révolutionné la génétique et son approche par des prises de position révolutionnaires, pour un homme de cro magnon. Le scandale n'a pas eu lieu, Nicolas Sarkozy est d'extrème droite et a donc le droit d'éructer sans conséquence. Par contre Jean Marie Le Pen ne le peut pas, il a dépassé son quota.

Nicolas Sarkozy doit avoir le gène de la trahison dans le sang. Après Pasqua, après Balladur, il a tout fait pour dézinguer Chirac et a prononcé les mêmes mots qui ont couté cher à Jospin en 2002 : usé, vieilli, fatigué. 

Image Hosted by ImageShack.us

Merci à Sarkozix

Et comme les Sarkolatres ne croient que ce qu'ils voient, il faut leur glisser dans l'oreille la preuve. Cela ne changera rien, ils sont comme des fidèles avec un dieu bienveillant. La raison les a quitté depuis longtemps. Pardonnez les ! Ils ne savent pas ce qu'ils font ... 

 Merci à François Bayrou de Secours pour ce moment de vérité politique !

----------------------------

« On ne peut pas rencontrer plus différents que Nicolas Sarkozy et moi ». C'était le 16 mars dernier dans les locaux de « Sud Ouest ». François Bayrou répondait aux questions de notre rédaction. Dans un moment de vérité, le leader de l'UDF a subitement avoué la fracture que les observateurs avaient décelée, sans en connaître la raison intime. « Je n'ai pas parlé avec Nicolas Sarkozy depuis trois ans. Il y a trois ans, c'est pas pour le raconter forcément, mais je vous le raconte , Nicolas Sarkozy est élu à la tête de l'UMP. Le dimanche suivant, il me fait inviter par Jacques Chancel (NDLR : journaliste et homme de télévision) pour venir passer une après-midi avec lui. Donc, je prends ma voiture et je vais chez Jacques Chancel. Là, Sarkozy me dit : "Je te propose une alliance contre Chirac. On va faire les jeunes et on va le démoder, lui qui est vieux. On va lui faire la guerre et, au bout du compte, on fait une alliance contre Chirac." Je lui dis : « Ca ne m'intéresse pas. Je ne veux pas faire d'alliance avec toi. Je ne veux pas faire une alliance contre Chirac sur le critère de l'âge. Cela ne me ressemble pas. Alors, tu fais ce que tu veux, mais moi, je ne le ferai pas." Depuis, en effet, il y a comme un froid entre nous... »

Jacques Chancel, contacté lundi par « Sud Ouest », confirme : « C'était en février 2004, dans ma maison d'Adast, en dessous de Cauterets. Nicolas était à la maison pour quelques jours, avec toute la famille, Cécilia et les enfants. Après le café, je les ai installés dans notre bibliothèque. Nicolas souhaitait que je reste. J'ai refusé. Après deux heures de discussion, ils se sont quittés. » Des tensions auraient-elles émaillé cette rencontre ? « On avait l'impression que la discussion avait été de bonne qualité et amicale, s'étonne Jacques Chancel. Nicolas, qui est resté huit jours à la maison, ne m'a pas du tout parlé de ça... »
Ces propos, François Bayrou les a tenus devant une assemblée d'une quinzaine de personnes : cinq lecteurs, cinq journalistes, quelques observateurs invités. La veille de la publication de l'interview, vers 19 heures, François Bayrou a expressément demandé qu'ils ne soient pas utilisés, qu'il s'agissait selon lui de « propos off ». Nous avons choisi, ce jour-là, la voie de la conciliation.

Aujourd'hui, ces confidences prennent tout leur sens. Elles éclairent, avec intensité, le fossé qui sépare les deux hommes. « Il faut mettre l'Etat à l'abri des connivences », écrit François Bayrou dans son livre programme « Projet d'espoir ». Ses propos tenus à « Sud Ouest » le 16 mars nous offrent aujourd'hui un décryptage inédit.

--------------------------------------------- 

Sarkostique le sarkozy blog officiel satirique

Bouton ca vous a plu du blog sarkostique le sarkozy blog satirique  Bouton reagir du blog sarkostique le sarkozy blog satirique  Bouton best off du blog sarkostique le sarkozy blog satirique

Partager cet article

Ecrit par Sarkophage avec Sarkostique contre Sarkozy - dans Sarkozy a dit
commenter cet article

commentaires

CABON 06/07/2010 10:29


Sarkozy est vraiment le plus pire des pourris qui existe. Il a tenté de s'approprier mon invention. Il n'a même pas fait son discourt le 6 mai 2008 ( pour les un an de la présidentielle tellement
il a du faire dans son frok!
Quelle honte pour la france de voir ce connard mettre notre payss dans une situation catastrophique alors que j'ai travaillé pendant 6 années dans l'ombre à la recherche d'idées...Connaissez-vous
le Kouign patatez?
Ce connard le connait sauf qu'il n'en a jamais encore gouté...
Sarkozy est politiquement mort...
Gilles Cabon
Lauréats concours Lépine 2009 ( concours truqué par...)


Lecieux 07/11/2007 18:09

nicolas tu est un gros con,

Adrien 29/04/2007 07:03

Donc un citoyen qui votes Besancenot est pour la bipolarisation ?

ramina73 28/04/2007 11:56

Je ne suis pas ton calcul.Ceux qui sont contre la bipolarisation avaient un champion,il n'a eu que 18°/° des voix.Il n'y a rien à ajouter.

Adrien 28/04/2007 03:27

Ramina, est ce que je t'ai considéré comme sarkolâtre ? Je ne pense pas, si tu t'es sentie visée, ça ne regarde que toi.
Pour moi un sarkolâtre est une personne qui croit tout ce que dit Sarkozy sans même aller vérifier si tout ce qu'il affirme est vrai en s'informant ailleurs notemment sur le net, en ayant un sens critique de ce qu'il propose, comme par exemple je le fait avec Royal (et je pense qu'étant de bonne foi tu le reconnaitra). Car certains ici, c'est hallucinant, ils défendent corps et âmes tout. Bon d'accord ils sont peut-être d'accord avec tout, mais c'est quand même rare une personne 100% d'accord avec les discours, le programme d'un candidat, ses idées, les faits vérifiable et réels qui lui sont rattachés ou qui le concernent...

Court Forrest !

Flux RSS

FLUX RSS :







Le Musée Sarkozy