Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
15 octobre 2006 7 15 /10 /octobre /2006 05:30

Vous le savez, Nicolas Sarkozy a joué dans beaucoup de navets. A tel point qu'il pourrait ouvrir un potager de plusieurs kilomêtres carrés.

Le voilà dans le premier rôle ou il joue lui-même. Sans honte, sans peur du ridicule, prêt à se présenter devant les électeurs pour devenir l'héritier de la monarchie de droit divin française.

Combien vont se laisser séduire par l'incompétence incarnée dans 162 cm de nervosité et d'ambition démesurée ? 

Sarkostique le sarkozy blog officiel satirique

Bouton ca vous a plu du blog sarkostique le sarkozy blog satirique  Bouton reagir du blog sarkostique le sarkozy blog satirique  Bouton best off du blog sarkostique le sarkozy blog satirique

Partager cet article

commentaires

Tariec 16/10/2006 10:01

Tu soulignes l'essentiel Val : le fait qu'une minorité d'individus dit "de couleur" soit en 1ere ligne quant à ces dérapages policiers !!

C'est toujours pareil : dans un état réac, la répression commence par toucher une minorité dite fragile. En Allemagne dans les années 30 c'était les juifs, pour commencer, et ça s'est élargie ensuite à d'autres catégories : opposants politique, homos, handicapés mentaux etc.

Bref, vais pas en faire une tartine :o) mais il smeble que nous ayons les mêmes appréhensions quant au devenir de cette société...
Des films style "Vendetta" (comment passer d'une démocratie à un état tout puissant) ou "The Island" (l'argent des riches explose l'éthique médical), "Brazil", "1984" nous permettent d'entrapercevoir ce que risque de donner les sociétés Occidentales dans les années à venir.

Je crois à une chose qu'un ancien résistant Bretons de la WW2 m'expliquait il y a quelques années : les civilisations passent par des cycles d'apaisement et des cycles de conflits et ce depuis l'antiquité. Pour cet homme remarquable hélas DCD il y a quelques années, un nouveau cycle est en train de voir le jour. Plus de 60 ans aprés le dernier conflit mondial, l'homme est en train d'oublier où peu mener la toute puissance étatique, le pouvoir du fric etc.

Là est ma crainte en observant que moult jeunes adultes se vautrent dans le paraitre (fric, beauté physique, arrivisme etc.) et s'y complaisent. Quand un homme providentiel (Sarko ?) leur donnera une vision de réussites à tous prix (on y est en partie déja) et sans limiotes, ces jeunes adultes exploseront les normes quant au respect, l'humanisme...

Et voila, je m'échappe encore dans la longueur !

Allez, bonne journée...et RSV ;o) !!

Aurélie 15/10/2006 19:34

Je suis entièrement d'accord Val, notre démocratie souffre de graves dysfonctionnements qui pourraient bien nous conduire à un régime de type berlusconien... Et là, on n'est déjà plus en démocratie. Ou plutôt on garde l'emballage ... vide!
C'est vrai que je joue avec les notions, mais je trouve que le terme totalitaire n'est pas adapté dans ce cas précis... Et oui, quand on a des relations, on peut enfreindre toutes les lois françaises sans risque. Par contre le citoyen lambda... C'est à gerber!

Val 15/10/2006 19:27

Je comprends ton point de vue Aurélie, et tu as peut-être raison du point de vue du sens strict des mots. Par contre, je ne suis pas d'accord quand tu dis qu'on ne peut pas passer d'une démocratie au totalitarisme : et un coup d'état dans une démocratie, ce serait quoi ???

En tous cas, pour moi, nous ne sommes PLUS dans une démocratie, en France. La volonté d'une majorité des français est ignorée depuis longtemps, et je ne vois pas pourquoi on se raccrocherait aux branches. Ca a encore l'apparence d'une démocratie, mais elle n'existe plus. Je ne dis pas qu'il n'y a pas des gens qui luttent sans relâche pour la restaurer, mais soyons honnêtes :

Le fils de De Villepin qui se fait alpaguer par les flics et qui téléphone à son père, qui tend son portable au policier en disant "il veut vous parler" et qui est immédiatement relâché, Sarkosy qui veut passer par le parlement pour faire appliquer le traité constitutionnel européen refusé par LE PEUPLE à 55 %, montre bien que le parlement ne représente pas le peuple dans son ensemble, ni même le peuple tout court. Qu'il y ait des injustices, d'accord, les êtres humains sont fait comme ça, mais maintenant l'injustice devient la norme.

Je parle pour les gens qui ont le malheur de basculer dans l'autre monde, incidemment. D'un étudiant qui a passé quinze jours à Fleury-mérogis alors qu'il avait eu un accident de voiture n'impliquant que lui-même (il a raté une chicane à 60 km/h, et sa voiture est partie en vrille, il n'était ni ivre, ni drogué, ni quoi que ce soit..) et qui s'appelait mourad. Je parle d'un professeur agrégé de lettre qui a failli être condamné sur des accusations mensongères tout ça parce qu'il a osé protester (de façon tout à fait courtoise) à la vue d'une "arrestation" plus que brutale. Je parle d'un élève qui a du porter plainte contre un policier qui lui a mis un PV après avoir lui-même abîmé sa plaque d'immatriculation. D'un adolescent qui après avoir été forcé de se déshabiller dans la rue pour une fouille (un "banal" contrôle d'identité), et après avoir pleuré, sait maintenant qu'il est capable de violence, tellement il a eu la haine chevillée au coeur.

Je parle de tout ça, et évidement si on ne veut plus on en trouve toujours plus. Les magistrats ont également dit que si la loi de "prévention" ("tfou !!" c'est le bruit d'un crachat) de la délinquance passait, elle modifierait durablement la structure pénale... Centre de formation de criminels, qu'on va bientôt s'appeler...

L'étudiant dont je te parlais a passé quinze jours en prison, alors qu'il était innocent, il en est ressorti terrifié...

Alors d'accord si tu veux on n'est peut-être pas en dictature, mais comment tu appelles un régime où les personnes au pouvoir peuvent faire ce qu'elles veulent, sans aucune sanction, où les personnes modestes sont engluées dans un système qui les asphyxie ???

Je sais qu'il y a toujours des gens bien mais ceux-là ne sont pas au pouvoir...

Aurélie 15/10/2006 16:15

Le passage de la démocratie à la dictature est tout à fait possible. Je suis sur ce point tout à fait d'accord. Mais passer directement d'une démocratie à un régime totalitaire c'est impossible.
Je ne minimise aucunement la portée d'une dictature. Simplement, dans une dictature, il peut encore y avoir des failles à exploiter par ses opposants. On peut considérer que c'était encore le cas en Russie jusqu'à l'assassinat d'Anna Politkovskaïa, qui décrivait justement très bien la dérive du régime poutinien vers le totalitarisme (verrouillage progressif de TOUS les médias, militarisation complète du pays, etc). Si l'on suit strictement la définition établie par les divers historiens, le totalitarisme est l'embrigadement TOTAL de la population, dans tous les domaines, y compris privé (infiltration des familles, enfants dénonçant leurs parents...) et la répression qui va avec. Ne serait-ce qu'avec Internet, ça ne s'appliquera pas à la France avant des lustres.
Maintenant, je suis bien d'accord que la méthode utilisée par Sarkozy and co est bcp plus sournoise en portant également atteinte à la démocratie (c'est d'ailleurs pour ça que je le combat!)

Tariec 15/10/2006 16:00

"L'individu disparaît au profit de la masse."

La fin du syndicalisme (sauf pour le CPE mais ce sont les jeunes qui ont lancé l'offensive, pas les syndicats qui n'ont fait que suivre), la fin programmée du code du travail, la fin des aides d'état divers et variés, le fait que 70% des citoyens français soient contre les OGM mais que leurs voix ne soient pas prises en compte, le fait que des Sarko et Royale disent parler au nom de la masse donc en favorisant la généralisation (alors qu'une société est plus complexe) et en occultant l'individus...me démontre que nous prenons le chemin d'une société à la limite du précipice.

Mais c'est clair qu'il ne faut pas s'attendre à voir des types style Poutine (pour l'instant) en france...
Nos pseudo-démocrates (droite/gauche confondue) sont bien plus malins pour faire penser au peuple que c'est lui même qui réclame de la repression (anti-imigré, anti-jeunes, anti-chomeurs etc.). Là est le cynisme à mon sens gravissime de cette classe politique et là est le signe du populisme. Il ne s'agit pas de dire "tous pourris" mais il s'agit de dire que cette minorité d'excités est actuellement au pouvoir et ce sur moult plans (politique, dans les médias, la finances, et même le social etc.). Ce sont donc les memes qui pensent que la colonisation a été "positive", que l'homosexualité doit étre réprimée car "contre-nature" (pour l'instant verbalement, ils n'ont pas encore les pleins pouvoirs pour agir style tracas administratifs) bref les exemples ne manquent pas quant à ces dérapages entre autres linguistiques qui annoncent toujours le pire en actes !

Tu semble cloisonner, Aurélie, ce qu'est une dicature et un régime totalitaire. Pour moi, c'est excatement la même chose. Dans ces deux modes de société, c'est le silence, la peur, la répression bref l'arbitraire qui prime.

Et ça commence toujours par 1°) une mise au pas des médias (on y est depuis des années) avec des degrés répressifs divers selon les thémes traités par ceux-ci, 2°) une propagande rabachée à longueur de journée grace à ces mêmes médias (on y est aussi largement), 3°) la fin des syndicats car eux aussi marchant au pas (on y est...le nombre de thémes quant à cette société de plus en plus inégalitaire auraient du les faire réagir telle dans les années 60/70/80), 4°) le fait d'opposer des catégories sociales à d'autres est aussi un signe de basculement, d'une perte de civilité et plus globalement d'humanisme le plus basique (on gouverne pour tous les autres et non pas une partie d'entre eux) classique chez les tout puissants, 5°) le népotisme : ascenseur social pour une extréme minorité qui permet aux enfants des peoples d'avoir le même type de priviléges que papa/maman...observez les noms dans les génériques de films français, à la TV, chez les journalistes etc. et ce au détriment du pauvre type bourré de talent qui débarque d'Angouléme et qui veut percer mais qui se fait ramasser car Madame Drucker passe avant (merci papa !), donc oui le népotisme est un signe avant coureur de décadence, d'injustice croissante !

Et détrompe toi Aurélie, on peut passer d'une démocratie à une société verouillée style dictature. Un exemple : aprés l'attentat du GVN français sur le bateaux de Greenpeace (ordre de Miterrand, on l'a su aprés), le GVN avait désavoué les services secret en niant avoir donné l'ordre. Un soir au JT, un type dela DGSE est vfenu cagoulé expliquer qu'"une démocratie c'est fragile". Durant deux minutes, je suis resté "skotché" car il menacait clairement le pouvoir en place. Dans les jours qui ont suivis, le GVN Miterrand avouait que l'ordre venait de lui...révélateur...perso, depuis cette date, je pense vraiment que du jour au lendemain en fonction d'événement divers, tout peux basculer.
je me demande d'ailleurs toujours comment aurait réagit l'armée, la police, les administrations si Le Pen avait été élu en 2002. En fait, je ne doute pas de leur positionnement : soumission à l'homme élu démocratiquement, et là, plus de démocratie, finit, car avec Le Pen au pouvoir, c'est la corruption, le retour des petits seigneur locaux (régionals, cantonals..) bref un cycle politique qui "arroserait" (priviléges divers) beaucoup de monde à des postes importants et qui du coup verouillerait cette société pour longtemps.

Tu as remarqué je ne suis pas optimiste mais avec plus de 25 ans de recul quant à observer le monde, pour l'instant ce qui arrive ne me surprend pas car j'attendais un Sarkozy comme un 11 semptembre, comme un fou furieux de CForéen qui ferait joujou avec le nucléaire. Et je m'attends pour les sociétés Occdiental au pire et sur un plan politique et sur un plan religieux. C'est pourquoi intervenir ici et ailleurs sur le net, c'est faire acte de résistance à ce nouvel ordre mondial qui se veut hélas réactionnaire, cynique, injuste, ignoble et j'en passe.

Val : "même si Ségolène Royal gagne en 2007, le danger ne sera pas écarté, voire sera décuplé pour 2012. Parce que je ne suis plus si sûre que ça qu'elle va abroger les lois liberticides et xénophobes de la droite"

Complétement OK avec toi. Même si Sarkozy est viré en 2007, le risque n'en sera que plus grand...pour la présidentielle suivante ! On reculera pour mieux sauter...mais faut le virer tout de même ;o) !!

RSV !

Et désolé pour la longeur...

Court Forrest !

Flux RSS

FLUX RSS :







Le Musée Sarkozy