Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
19 juillet 2006 3 19 /07 /juillet /2006 07:00

L'étude des amis (inquiétants) du chasseur d'enfant se poursuit. Partez à la découverte de la faune étonnante qui entoure notre presque déjà président de la république : Nicolas Sarkozy.

Aujourd'hui il est question d'un numéro particulièrement remarquable : un vendeur d'arme aussi propriétaire de journaux. (Oui c'est compatible !)

-------------------------------

Serge Dassault

M. Dassault a longtemps été écrasé par la figure de son père Marcel Dassault. À défaut d'en avoir l'envergure, il en a le cynisme absolu en matière politique, le clientélisme sans borne et les mœurs financières douteuses. En 1976, les révélations d'un ancien cadre de Dassault aviation, Hervé de Vathaire, provoquèrent un énorme scandale.

L'entreprise fraudait le fisc à l'échelle industrielle ; Marcel Dassault finançait ses campagnes et celles d'un certain Jacques Chirac grâce à une véritable caisse noire. cf. Laurent Valdiguié, Notre honorable président, éd. Albin Michel, 2002, chapitre 7, « L'incendie Vathaire »

M. Chirac, très lié au groupe Dassault, secrétaire d'État aux Finances pendant certaines truanderies, faillit voir sa carrière brisée, d'autant que les révélations survenaient alors qu'ils n'étaient plus Premier ministre et pas encore président du parti gaulliste ; mais comme Marcel Dassault avait copieusement arrosé la majorité, les giscardiens et les gaullistes historiques ne purent profiter de l'occasion.

Depuis, les méthodes du groupe Dassault en France n'ont intéressé personne.

En revanche, la justice belge a condamné M. Dassault fils à deux ans de prison avec sursis pour avoir corrompu deux ministres et un secrétaire général de l'O.T.A.N. La Cour de cassation belge a reconnu sa participation personnelle directe à la corruption active, ajoutant que « le marché des contre-mesures électroniques a revêtu pour la société ESD [électronique Serge Dassault] une grande importance parce qu'il a permis à cette entreprise de financer et surtout de développer sa technologie, de la tester, d'en prouver la fiabilité et la compatibilité avec les avions F-16 et de s'ouvrir ainsi à un marché virtuel considérable »
cf. Le Monde, 25 décembre 1998

Il a aussi été condamné à 20 000 F d'amende et 3 000 F de dommages et intérêts par la 31e chambre du tribunal correctionnel de Paris, en 1991, pour « entrave au fonctionnement du comité d'entreprise » cf. Le Monde, 12 janvier 1991

Enfin, le 21 avril 1997, il a écopé d'un an de suspension de son permis de chasse, 10 000 F d'amende, 10 000 F de dommages et intérêts, du franc symbolique et de la confiscation de son véhicule 4 × 4 pour « chasse à l'aide d'un moyen prohibé »
cf. Le Monde, 23 avril 1997

Quant à ses idées, elles sont exposées sans fard : c'est un libéral-conservatisme radical, primaire et haineux. Dans Le Figaro du 26 août 2003, il écrivait ainsi que : « La France va continuer de s'appauvrir, va devenir un pays de fonctionnaires et de chômeurs ! »

Reçu le 10 décembre 2004 par France Inter, il a asséné que « les journaux doivent diffuser des idées saines » et que « les idées de gauche ne sont pas des idées saines » et aussi « nous sommes en train de crever à cause des idées de gauche qui continuent. »

Mais aussi que :« la gauche trompe, les syndicats trompent les Français en leur faisant croire des choses qui ne sont pas vraies. » et que la France : « va devenir un pays sous-développé […] nous sommes en train de descendre dans un gouffre. »

Bien évidemment, il ne saurait être question de critiquer le coût exorbitant du Rafale, les délais de livraison non respectés, ou d'émettre un doute sur ses qualités militaires : « si on ne peut pas se défendre, on perd la guerre. C'est arrivé plusieurs fois dans la vie de la nation. » Voilà qui est beau comme du Bigeard ou du Pétain.

Pour défendre ses idées, M. Dassault a d'abord racheté le groupe Valmonde, la Socpresse et le groupe L'Express-L'Expansion, ce qui en a fait un des deux plus gros éditeurs de journaux, avec M. Lagardère.

En politique, M. Dassault fut moins heureux. S'il a pris la mairie de Corbeil-Essonnes en 1995 à un parti communiste déclinant, il n'a jamais réussi à devenir député, même en 2002. Ce n'est pourtant pas faute de payer de sa personne : d'après les mauvaises langues, le fils de Marcel Dassault signerait, comme son père, chèque sur chèque à ses électeurs - mais au vu de son casier judiciaire, cette accusation est bien entendu malveillante.

Devant les difficultés du suffrage universel, M. Dassault s'est fait élire sénateur en septembre 2004. Ses collègues sénateurs, même ceux de l'U.M.P., sont excédés par ses manières arrogantes, son manque de savoir-vivre (il laisse par exemple son téléphone portable allumé et l'utilise en pleine séance, ce qui est interdit) et son ignorance superbe de la vie politique.

D'abord chiraquien, il s'est rallié à M. Balladur en 1993, puis à M. Sarkozy de Nagy-Bocsa.

Merci au contributeur rédacteur de ce texte (ce n'est pas Sarkophage !)

----------------------------------------------

Sarkostique le sarkozy blog officiel satirique

Bouton ca vous a plu du blog sarkostique le sarkozy blog satirique  Bouton reagir du blog sarkostique le sarkozy blog satirique  Bouton best off du blog sarkostique le sarkozy blog satirique

Partager cet article

Ecrit par Sarkostique Blog anti Sarkozy - dans Les amis de Sarkozy
commenter cet article

commentaires

Tariec 23/07/2006 09:48

Ok mais quand même, vu le coté polémiste et le temps passé, c'est quelque peu casse-gueule comme sujet mais si vous étes en mesure par vos connaisances de tenir la route Dreyfusienne...allez y ;o)

"Si tu es déclassé tu ne votera jamais à droite c mathématique...
Les années à venir renverseront les vieux cons, c aussi simple que 1936 et 1981..."

En dehors des Charles Henry, Jean-Batiste de Neully etc. effectivement la jeunesse n'est pas coté UMP-FN rétrogrades, anti-rave (anti-réves ?), bref anti-tout ce qui ne rentre pas dans ses valeures réacs dépassées !
Hier au festival des Vieilles Charrues (Bretagne), Djamel Debouze a chargé le Sarkozy et...hourra général : plus de 50 000 personnes, jeunes et moins jeunes, de fustiger le nabot de la Place Beauveau, y a de l'espoir ! D'ailleurs Djamel Debouzenec, comme il s'est nommé hier, milite, agit pour que moult jeunes écartés de la vie civile soient reconnus dans leurs actes, leurs arts !

C'est cette génération qui va exploser les vieux cons de l'UMP-FN !
Sachons nous y engouffrer pour meix faire sauter la pire droite que ce pays n'est eu depuis...Vichy !

Virons les !
Résistance !!

glanausée 22/07/2006 16:18

C clair, on peut d'ailleurs transposer la dichotomie de l'époque au contexte actuel...
Les anti dreyfusardS: qui préféraient une justice ordurière et aux ordres que le déshonneur de l'armée...
Contre l'embryon de la gauche de l'époque.

Aujourd'hui: on nous explique que le clivage est dépassé, c arcHi-faux, il n'a jamais été si vif, et se joue exactement sur la notion d'humanité ....
La france anti dreyfusarde est incarnée aujourd'hui par les épouventails de l'ump devedjian raoult vanneste grosdidier pasqua balkany et autres...
Quant à la jeunesse désenchantée et déclassée, nourrie de frustrations elle n'attends que leur disparition....
Si tu es déclassé tu ne votera jamais à droite c mathématique...
Les années à venir renverseront les vieux cons, c aussi simple que 1936 et 1981...
Et si on supprimait les ratraites des encartés ump?...

toto 22/07/2006 10:39

en attendant l'affaire dreyfus ça ne remonte pas aux calendes grecques
et comme un hommage lui a été rendu dernièrement par un haut personnage de l'état il était intéressant de faire remarquer que personne dans la droite de l'époque ne s'était manifesté de façon positive à son égard

Tariec 22/07/2006 09:16

"C'est bien d'être humaniste mais ça ne suffit pas à diriger un pays,"

Non effectivement ça ne suffit pas mais c'est une des conditions pour diriger un pays, pire : c'et LA base essentielle quant on veut un pays en paix !
Là est mon principal reproche à Sarkozy : de s'assoir sur ce concept qui nous maintiend en paix en Europe depuis plus de 60 ans !

Faut-il que l'histoire bégaille encore une fois de plus pour vous prouver que l'homme que vous soutenez est une catastrophe ambulante ??

"un peu comme l'écologie qui est une noble cause"
Pfffff, z'étes lourd les ceums...une "noble cause" ? non car là encore au vu des déréglements climatiques et des repercussions concretes sur nos modes de vies passés (15 000 morts de personnes agées en 2003 : UMP responsable) présents et à venir, il en va de la survie de l'espéce humaine. On est au dela d'une noble cause car lorsque les droitistes (et certains gauchistes) se foutaient de la gueule des écolo avant Tchernobyl, ces mêmes écolo avaient une vision objective eux, car ayant prévu le pire au niveau nucléaire, climat etc.

C'est classique à droite ce m'enfoutisme pour certains thémes qui seraient gauchistes quand l'écologie devraient toucher tous les citoyens de ce monde ! D'ailleurs, le pote à Sarkozy, Busherie de son petit nom, dit encore que les déréglements climatiques sont, je cite l'abruti, "une volonté de dieux" (sic) donc l'homme n'y peut rien et hop on continue à polluer avec la conscience tranquille...le business peut continuer sans ces empécheurs de tourner en rond d'écologistes catastrophistes !

La gauche n'a pas le monopole de certains thémes et si les droitstes s'en préoccupaient, il y aurait peut étree plus de cohérence quant à une politique nationale en phase avec ce concept, je le redis, essentiel pour notre avenir à tous !!

Et...laissez Dryfus là où il est...on ne va pas refaire l'histoire sur les deux mille ans qui viennent de passer..;remonter jusu'au années 30 est déja une bonne base d'échange.

En attendant, résistance à ceux qui sont en train de rafler des enfants comme d'autres raflaient des juifs il y â plus de 60 ans !

toto 21/07/2006 17:59

et dire que ça, ça défend la france mais c'est totalement incapable d'écrire une phrase sans faute
haaaa, elle est bien servie la france avec ce genre d'énergumènes ...

Court Forrest !

Flux RSS

FLUX RSS :







Le Musée Sarkozy