Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
9 juin 2006 5 09 /06 /juin /2006 07:47

Enfin ! Enfin des politiques se réveillent pour dénoncer l'incompétence caractérisée du petit sinistre de l'intérieur.

Notre comique médiatique préféré est en effet le seul a avoir réussi le score de 45 000 voitures brûlées en 2005. Battant à plat de couture tous ses prédecesseurs, parmi lesquels figurent certains nuls hors catégorie.

Le petit Nicolas Sarkozy le sait bien, ce qui compte ce n'est pas l'efficacité (sinon cela ferait 25 ans qu'il aurait repris son juteux travail d'avocat) mais la communication et le message.

Il est ainsi possible d'être archi plus que nul parmi les complétement nuls ... Ce qui compte c'est de dire le contraire avec le sourire et les bras ouverts. Pour peu que personne ne contredise et cela passe comme une lettre à la poste.

Son passage au ministère des finances en est un exemple. Il a réussi à plomber la part de la dette d'une manière exceptionnelle. Qui s'en souvient ?

La parole est à ceux qui se réveillent (un peu tard) et dénoncent la nullité de notre intermittent de la sécurité :

---------------------------------------------

"Relativisant l'escalade de la violence depuis 2002, il a délibérément passé sous silence les vérités qui dérangent", écrit Delphine Batho, secrétaire chargée de la sécurité au PS. Parmi les silences du ministre, cette dernière relève l'ampleur en 2005 de la montée des violences contre les personnes (près de 20 % depuis 2002), l'intensification des violences scolaires (en hausse de 73,2 %) et l'explosion des violences urbaines avec plus d'un mois d'émeutes.

Le président du groupe socialiste de l'Assemblée nationale, Jean-Marc Ayrault, a également dénoncé "un faux bilan" du ministre de l'intérieur depuis 2002. "L'activisme de M. Sarkozy a une apparence : l'ordre. Il a une réalité : l'inefficacité et la division des Français", a souligné le député-maire PS de Nantes. A ses yeux, les déclarations "tonitruantes" du ministre de l'intérieur, "ses idées à l'emporte-pièce, ses opérations coups de poing aussi médiatiques que passagères, ses bilans tronqués n'ont pas rétabli la tranquillité publique". "Ils n'ont fait que pousser la poussière sous le tapis", a-t-il affirmé.

Le Parti communiste a, pour sa part, dénoncé les "manipulations en tout genre, trucages des chiffres, provocations, stigmatisations" du ministre de l'intérieur, "alors que son bilan est celui de l'échec complet du tout répressif". Tandis que Philippe de Villiers, président du Mouvement pour la France, affirmait, lui aussi, que ce bilan était "accablant" en matière de sécurité.

--------------------------------------------

Sarkostique le sarkozy blog officiel satirique

Partager cet article

Ecrit par Sarkostique le blog anti sarkozy - dans Les casseroles de Sarko
commenter cet article

commentaires

megemont 15/01/2007 18:42

et pourquoi vous n'attaquez pas segolene royal.est ce un site partisan ou de l'humour?

Pierre 15/06/2006 23:12

Salut David,

Etre pro-Sarko ( je suis donc) ne signifie pas ne rien comprendre à la réalité des gens. Le milieu associatif dans lequel je vis m'a fait découvrir une chose : le mérite ne vaut rien si il n'y a pas de piston et de passe droit. Moi, je suis pour le mérite, celui qui bosse qui réussi quie gagne un max de pognon, je lui dit "bravo" et si je le jalouse, je n'ai qu'à me regarder dans une glace et me dire " et toi qu'est ce que tu fous pour y arriver"? C'est cet esprit de droite qui me pousse à croire qu'il y a dans chacun une volonté farouche de réussir, de devenir ce que l'on ambitionne, ce discours, je ne l'ai jamais entendu que dans celui de Sarkozy.
mais rien ne m'empeche aussi de critiquer et vomir avec force les salauds de "patrons" qui ne voient que leur profit perso et qui jette à la rue des centaines de personnes. Comprendre l'économie et sa logique est nécessaire car on ne peut pas s'en affranchir : les licenciements sont nécessaires quand ils sont justifiés mais pas quand ils procedent à des calculs purement fnanciers.
on peut être de droite et avoir des régles de morale de civisme et d'égalité, que beaucoup, de droite comme de gauche, sont infoutus de posseder.

bien à toi

david 15/06/2006 11:13

@ Pierre,
j'espère juste que tu vas revenir sur cet article pour me voir te répondre...premièrement tu as raison:un homme motivé en vaut dix, et je salue et soutien ton action à 100% parce-qu'il faut des gens comme toi (beaucoup plus même)...par contre du coup je me demande si j'ai bien cerné tes propos que j'ai déjà commenté...pro-sarko ou pas ?
Enfin il ya une chose sur laquelle j'aimerais que tu changes d'avis (je dis ça très rarement)...tu dis qu'il faut suivre les "directeurs de l'Etat" pour pouvoir faire quelque chose grâve à leur financement...là je ne suis pas d'accords, la parole doit rester gratuite et est très efficace quand elle est bien employée (et je vois dans ton discours ue tu fais partis de ceux qui ont cette capacité là d0avoir un impact su les jeunes)...et c'est pas en suivant nos politiques actuels q'on va faire avancer les choses (tu t'imagine si tu étais en dictature que tu serai obligé de suivre le meneurs pour avoir des financements dans quoi que ce soi...il n'y aurait jamais de prise de conscience pour aller vers la démocratie...et bien là c'est pareil, nous sommes en démocratie mais nous pouvons largement améliorer les choses sans caresser le sens du poils..)...sinon continue et ne te rabesse pas lorsque tu subit une défaite, bien au contraire fonce!

Pierre 14/06/2006 23:12

Salut,

Adhérer à une pensée n'est pas suivre obnubilé un leader, c'est se sentir proche des idées et des thèmes qu'il développe. Pourquoi écrivez-vous sur ce blog? Parce que vous vous retrouvez dans une communion d'idées et d'actions (la satyre) qui vous donne envie de discuter et de taper sur Sarko.
Je suis dans le milieu associatif dans l'éducation depuis 15 ans (benevole puis salarié)et dans ce milieu là moins tu suis la ligne directrice des grands financeurs (que sont l'état et les collectivités ) moins tu paux faire parce que tu n'es pas financé. Suivre n'est pas le bon choix. Il faut être soit même pour convaincre et là je vous rejoint tout à fait. Je préfére donner de mon temps à une action inédite (même si cela d'aboutit pas souvent) parce qu'un homme (ou une femme) motivé en vaut dix.
quant au météorite tombée à terre, elle peuvent devenir des perles rares ...
je vous retrouverai sur d'autres articles, celui-ci s'épuise

Bien à vous

david 13/06/2006 13:56

@ Pierre,
bien que Sarkophage t'es déjà bien expliqué je me permet un pti commentaire en plus...juste pour te dire que si les choses vont mal aujourd'hui c'est à cause des gens comme toi qui ne croit pas en eux, et attendent que tous soit fait par un autre (entre autre par ton Sarko chéri)...alors que comme ils te l'on dit, ceux qui croit en eux-mêmes, eux font des choses positives et plus ils croient plus ils avancent, il serait grand temps que vous autres pro-sarko vous compreniez cela

Court Forrest !

Flux RSS

FLUX RSS :







Le Musée Sarkozy