Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
1 juin 2006 4 01 /06 /juin /2006 09:16

Le petit Nicolas Sarkozy ne s'intéresse sans doute pas à la poésie. La musique de l'âme, comme Sarkophage aime à l'appeler, serait pourtant un très bon remède à ses bouffées délirantes concernant l'immigration.

Merci à Juana pour ce poème ...

Je suis née au nord de la frontière

Ici il fait un peu froid, gris

Je vis du coté de la barrière

Où tous les espoirs sont permis

 

Pour certains le pays des merveilles

Liberté, Egalité, Fraternité

Un rêve au-delà du sommeil

Fracassé sur le mur de la réalité

 

De quel droit leur interdire de franchir

Les lignes que nous avons tracées

Nous sommes tous des fragments d’avenir

Des clés pour comprendre le passé

 

Mais dans le berceau des Lumières

L’argent rend fou et devient vite roi

Des chiffres pour cacher la misère

Et les médias pour la montrer du doigt

 

Pour eux, l’identité est une carte

Clan des sans-papiers, clandestins

Il va falloir que tu repartes

Pour assouvir leurs plus bas instincts

 

Tes diplômes font de toi un français temporaire

Juste quelques années,  le temps d’être exploité

Esclave moderne ou bien main-d’œuvre étrangère ?

Pas de différence dans leur société

 

Tu étais né ici et tu n’as plus de terre

Au nom d’une sacro-sainte cohésion nationale

Expulsion automatique, retour en charter

Et tu avais huit ans, mais pour eux rien d’immoral

 

Porte-parole scandaleux de l’Hexagone

Il renie l’Histoire pour flécher le chômage

Mais je n’attendrai pas que la révolte sonne

Pour vous vanter la beauté du métissage

 

Je suis née au nord de la frontière

Ici une utopie persiste, elle s’appelle Humanité

Je vis du côté de la barrière
Où la xénophobie primaire menace notre mixité

Sarkostique le sarkozy blog officiel satirique

Partager cet article

commentaires

valentini 20/04/2011 11:22


Le Nouveau Fils du peuple

Baptisé BOMBOBU, familier du grand Truc,
un boa des boulots, terré dans les Ardennes,
sur la ferraille rouille frotte sa bedaine.
Le ciel rougit. Le bas blêmit. Belle âme ô duc!

(lire la suite sur instants-fugaces.net)


laetita 22/02/2008 01:19

jvouler savoir si tu rap parceke sereiu jaimerar bien chenter ta chonson bon bisous et rep moi stp meme si c non

Utopiste 12/11/2006 23:22

j aime beaucoup ce poeme, j ai longtemps cherché a en écrire un sur ce sujet, et je suis heureux de voir qu'il existe encore des "utopistes", sommes nous utopistes ou les autres ne sont ils que des faibles préférant la complaisance.

moi, francais d'origine et de bonne famille, me demande se que je devrais faire si sarko devenai president, bruler ? piller ? pourquoi pas la maison qu'occupera alors le tyran ? cet homme est dangereux et effrayant.

ludovitche 07/06/2006 10:27

Tout à fait viable... que penses-tu des 30 % d'intérêts que la France paye pour ses dettes ? Viable oui, 'tout à fait' je ne sais pas, je comprend que certains s'interrogent dessus...
Tant qu'il reste des gens comme toi, il y aura un peu de résistance, en tout cas. Mais il paraît qu'il 'faut faire avec les réalités'... traduire accepter l'économie de marché sans se poser de questions :)
Je n'ai pas exactement tes positions, mais certains devraient se poser des questions... Un prof d'économie se plaignait : "Avant, on étudiait le marxisme, le keynésianisme, un peu toutes les possibilités... maintenant on nous demande d'aller vers l'éfficacité, on ne parle presque plus que de l'économie de marché" Pensée unique...

john 06/06/2006 08:55

@ Ludovitche

"Sinon, oui, ils sont toujours dans leurs luttes intestines..."

Les luttes intestines existeront toujours, mais sont devenues des "tendances" dans les autres grands partis comme l'UMP et le PS.
Parfois même, ils se détestent tellement, qu'ils n'hésitent pas à se faire une guerre impitoyable, mais "cachée" !

Moi je crois qu'un g r a n d parti de la gauche de la gauche reste possible sur un programme minimal (dont l'anti-ultralibéralisme doit être le thème principal).
On est rentré dans une ère où les attaques contre les acquis sociaux vont fusés...et si on ne réagit pas "très vite" (dans les 10 ans qui viennent), on risque de se retrouver dans une situation déplorable !

La France est "regardée" dans le monde, car elle a toujours été 'à la pointe' de tous les grands changements que notre société a connu !
Elle a inspiré bon nombre de pays dans l'élaboration de leurs constitutions réciproques !
Elle peut être à nouveau ce porte-drapeau d’une nouvelle voie, dont les prémisses existent déjà et que, quoi qu'on en dit, est tout à fait viable !

Court Forrest !

Flux RSS

FLUX RSS :







Le Musée Sarkozy