Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
21 mai 2006 7 21 /05 /mai /2006 12:05

Le petit Nicolas Sarkozy en rêve, Tropical Boy l'a fait !

Plutôt que d'élire le petit Sarkozy pour qu'il éprouve le vertige du pouvoir et puisse devenir un super menteur qu'il est sans doute déjà, offrons lui ce détournement si proche d'une possible réalité ..

Pour gagner cinq ans de tranquilité et éviter une guerre civile, c'est parfois simple comme une photo. 

sarkozy super menteur chirac

Merci à Tropical Boy

Sarkostique le sarkozy blog officiel satirique

Partager cet article

Ecrit par Sarkostique anti sarkozy - dans Sarkozy roi du navet
commenter cet article

commentaires

SERGE LAVIE 29/06/2006 16:31

PETIT PAPA CHIRAC SUR :
http://petitpapachirac.blogspot.com/

ludovitche 23/05/2006 17:18

"c'est très simpliste de traiter les flics d'alcooliques" : c'est vrai. Mais pour m'auto-citer "j'ai envie de le croire, par dépit". Cet histoire d'alcool est plus de la provocation qu'autre chose, de la part de personnes un peu dégoutées (ou dépitées) de voir que les policiers agressifs ne sont jamais vraiment remis en cause.
Je ne pense pas que les policiers soient tous alcooliques, mais certains n'ont pas besoin d'alcool pour *aboyer comme un ivrogne*, et c'est quand même dommage. Surtout pour un pétard comme dans mon exemple.

Pour alliance, euh il est majoritaire donc on se focalise sur celui-là, je ne vois rien d'anormal ?

Pour les mineurs... c'est vrai que cette loi les protège je sais que de nombreux dealers de cité arrêtent à la majorité par exemple. Mais quelle délinquance ? Si c'est drogue et bagarres, rien de nouveau que ça concerne plus les jeunes. Si c'est vol à main armée et meurtre... c'est vraiment une majorité de mineurs ? Je suis prêt à te croire mais j'ai du mal !
Mais il me paraît normal qu'un mineur ne soit pas réprimé comme un adulte en cas de simple insolence...

Je ne te prend pas non plus pour un cow-boy cobra, mais là aussi ce terme est une provocation qui répond à une réalité... la bac par exemple a quand même une réputation... musclée... mais bon de là à généraliser je ne franchirais pas le pas.

On parle de payer les profs au mérite, dans ce cas qu'on remette aussi en cause certains policiers, certains tellement à côté de leurs pompes que même leur hiérarchie aimerait les virer pour de vrai, hop à la rue, comme s'ils étaient dans le privé. Si on applique les idées de droite, appliquons-les jusqu'au bout :)

Et pour finir avec le parallèle des profs, la répartition entre quartiers riches et banlieux à problèmes... n'est pas toujours... enfin, je m'arrête.

cobra 23/05/2006 14:43

c'est très simpliste de traiter les flics d'alcooliques, pas de chance je ne bois pas une goutte d'alcool comme quoi les préjugés :)
deuxième chose il n'y a pas que le syndicat alliance dans la police nationale, celui-ci est majoritaire certes mais bon c'est facile de se focaliser.
Tariec tu as rencontré des flics de la brigade des mineurs souhats ils ont leur point de vue, maintenant demande aux collègues de la bac ou de la police de sûreté si ils pensent pareil qu'eux et tu seras vraiment surpris, la majorité de la délinquance actuelle est commise par des mineurs protégé (oui je me permet de le dire) par l'ordonnance de 1945 qu'il est vraiment temps de changer !
Quand à me tirer une balle dans le pied aucun risque je fais mon métier avec professionnalisme, je connais le danger d'une arme et non je ne joue pas le cow-boy !

ludovitche 23/05/2006 11:54

Ouh là, la bataille rangée :)
C'est un cercle vicieux, le manque de respect vient des deux camps, du jeune con (ou du voyou), comme du policier.
Le problème, ce n'est pas qui a un comportement inadapté, c'est : qui essaye de rompre le cercle ?

Et là, question de se renvoyer la balle...
Mais ceux qui se considèrent mature comme Cobra, ne devrait pas rejeter trop vite la responsabilité de ce cercle sur les plus jeunes et les plus pômés, immatures par défintion.

C'est comme ces profs qui pendant toutes mes études étaient constitués d'une bonne moitié qui avait perdu la foi. Si les élèves sèchent les cours et glandent, c'est sûr que c'est plus dur pour le prof d'être motivé. Mais il reste toujours une petite fraction d'élèves intéressés. Par contre quand le prof perd la foi et ne met plus du sien, même les élèves au départ sérieux ne viennent plus. Du coup, l'admin est confortée dans son idée, les élèves ne glandent rien et il faut leur mettre la pression : dans ma dernière école cela se traduisait par la mise en place, tous les 5 ans, de nouvelles épreuves éliminatoires qui pouvaient faire redoubler à elles toutes seules (quelques soient les bonnes notes par ailleurs), en plus de celles existantes. Mais jamais les profs ne se remettent en cause, et l'admin ne les remet pas en cause non plus, puisque les élèves sèchent donc ne sont pas crédibles. Sauf que les profs n'étaient pas toujours crédibles non plus...

Et puis j'ai étudié en Angleterre. Premier constat : c'est très cher, pas pour tout le monde. Deuxième constat : au niveau pédagogie, respect mutuel, et autres valeurs humaines... les profs anglais sont largement meilleurs que les profs français ! Pourtant, de nombreux profs n'étaient pas anglais... oui, mais arrivé en Angleterre, on a formé ces profs à la pédagogie (qui est utile même dans le supérieur), aucun n'avait perdu la foi, et Surtout, l'évaluation allait dans les deux sens :
- quand un élève est mauvais ou a un comportement inadéquat (par exemple il sèche), l'administration donne raison au prof par défaut, normal, mais convoque l'élève pour entendre sa version et tenter de le raisonner. En France, sanction et puis basta.
- les élèves rendaient une fiche d'évaluation de leurs professeurs à la fin de l'année. Mais contrairement à la France, ou seuls les quelques profs qui ont assez d'humilité pour se remettre en cause choississent de faire remplir cette fiche pour la consulter en solo (généralement les meilleurs profs qui donc n'en ont pas besoin), là-bas c'était pour tous les profs, et l'administration analysait les résultats avant d'en parler avec les délégués in visu. Donc le mauvais prof devait s'améliorer, sous peine, à terme, d'être définitivement écarté de l'enseignement et cantonné à des activités de recherche.

Les profs français devraient prendre quelques leçons ! Je ne dis pas virez les profs incompétents, mais tâchez de les évaluer... ils ne sont jamais évalués ou presque, je connais une prof qui a du demander à être inspectée, sinon, elle n'aurait pas vu l'inspecteur pendant 15 ans !

Le parallèle est évident : en France, les policiers perdent la foi à force de ne rencontrer que les gens à problèmes, c'est compréhensible. Mais il faut voir aussi qu'il ne sont jamais remis en cause, que leur assermentation et leur Alliance les défendent quoi qu'il arrive, et que c'est autant à eux de casser le cercle qu'aux autres.

Il y a quelques jours, je vois un flic devant des gamins de 15 ans. Il a senti le chite, mais est vexé de ne pas en avoir trouvé lors de la fouille. Ca fait sourire les gamins, ils sont très polis mais affichent un air provocateur. Des jeunes gens "de bonne famille", courtois mais malicieux. Là le flic aboie "Si vous êtes impliqué dans une affaire de chite, je vous tue"... Ca sert vraiment à quelque chose d'aboyer des menaces sur des gamins de 15 ans qui sont resté polis, cobra ? Alors du coup, quand un policier que nous connaissons, nous décrit les policiers de cette ville comme une bande d'alcooliques... j'ai envie de le croire, par dépit !

Cela dit, ne victimisons pas les voyous pour autant, ils ne manquent pas de respect qu'aux flics, mais à tout le monde...

C'est facile le rôle de victime, ça évite de se remettre en cause.

Tariec 23/05/2006 10:54

Et oui, John rien de tel qu'un bon coup d'annuaire dans la tronche (ça laisse pas de trace) donné par un alocoolique en puissance !Comme le disait Coluche : "mais non, n'ayez pas peur c'est juste la police"

La police crée l'insécurité dans ce pays !

Court Forrest !

Flux RSS

FLUX RSS :







Le Musée Sarkozy