Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
9 janvier 2009 5 09 /01 /janvier /2009 17:50
Il n'y a pas à dire, le poète Villepin en a dans la culotte et dans le cailloux. Celui qui doit payer pour avoir peut-être monté un coup tordu contre le mini président maxi touriste fainéant, se fait du bien en s'essuyant les pieds et la langue sur Sarkozy. On a les plaisirs qu'on peut en temps de crise et de justice aux ordres !

Merci à Bar

Morceaux choisis à déguster sans modération et faire circuler avec célérité et promptitude caractérisées :

 

Merci à  Photo en Délire



Dominique de Villepin continue de dézinguer Nicolas Sarkozy. La dernière fois, c’était le 18 décembre. Aujourd’hui, il remet ça. Sur LCI et dans le Parisien/Aujourd’hui en France. C’est le double effet Villepin.

En gros, il accuse le chef de l’Etat de s’éparpiller, limite de brasser du vent. Il pense que son comportement relève plus de «l’hyper activité» que de «l’hyper efficacité»…




Autre Scud de Villepin: il faut «un Président capable de hiérarchiser les problèmes et de se consacrer à l’essentiel, pas un Président touche à tout, pas un Président qui ne répond pas aux questions des Français, pas plus d’ailleurs que des journalistes». «Il ne suffit pas de passer d’un sujet à l’autre»

Conseil de l’ex-premier ministre à Sarko: redescendre sur terre, en reprenant «contact avec la réalité nationale». Au passage, Villepin décrypte la stratégie de com’ de Sarkozy, expliquant que le Président devrait se rendre «compte qu’il ne suffit pas de passer d’un sujet à l’autre, d’une image à l’autre, qu’il ne suffit pas de regarder la superficie des choses et qu’il faut traiter les questions en profondeur».


Selon Dominique de Villepin, «la multiplication des réformes» engagées, «ne sont pas de nécessité immédiate, comme la réforme de la justice et de l’audiovisuel». Ne voulant pas juger la réforme de la justice «à l’aune de (sa) propre expérience» dans l’affaire Clearstream, Villepin souligne toutefois que si l’on remplaçait le juge d’instruction par un juge de l’instruction, comme le souhaite le chef de l’Etat, il fallait «un parquet indépendant».

Il met carrément en garde contre un risque de «régression des libertés publiques» estimant qu’«il y a un danger à vouloir museler l’opinion dans cette période» de crise.


Crochet du gauche, crochet du droit. Villepin attaque de tous côtés, avec également un entretien au vitriol dans le Parisien/Aujourd’hui en France. La politique de relance ? «Les effets risquent d’être trop lents, d’avoir peu d’incidence sur l’emploi et au bout du compte de n’être pas utiles pour notre économie !». «Si l’on vise un effet rapide, privilégions le logement qui emploie beaucoup de main d’oeuvre. Si on veut des réformes de fonds, investissons dans l’innovation qui permet de préparer l’avenir», ajoute l’ex-premier ministre.

Dominique de Villepin continue sur le thème de la gesticulation sarkozienne. Craignant que «la confusion et la division (…) épuisent nos forces», il estime qu’«aujourd’hui on est dans la réforme tous azimuts, mais surtout dans la dispersion de l’effort».

Merci à Bar

Il ajoute: «Nous sommes un pays à faible consensus social», et «nous supportons le fardeau d’initiatives idéologiques, l’une de gauche et l’autre de droite: les 35 heures, qui coûtent au budget plus de 20 milliards d’euros par an, et les 15 milliards du paquet fiscal». Et pan sur le bec. Sarkozy est habillé pour l’hiver, version double couche.

 

Sarkostique le Sarkozy blog officiel satirique 

 


Newsletter   
   

Partager cet article

Ecrit par Sarkostique le blog anti sarkozy - dans Ce qu'ils pensent de Sarko
commenter cet article

commentaires

BoB 13/01/2009 14:56

"juif", "holocauste" ? vous, jean, certes pas, mais d'autres oui et à mauvais escient. c'est assez clair?
en quoi suis-je excessif? ai-je appelé au massacre des palestiniens? m'en suis-je félicité? l'ai-je explicitement approuvé? est-ce excessif de dire que les morts palestiniens ne m'empêchent pas de dormir? pas plus que de crier à l'holocauste, au génocide ou aux armes chimiques (surtout quand on y connaît que dalle au passage).
Désolé, mais cela fait bien longtemps que j’ai perdu ma capacité d’indignation face à la guerre (et pas au génocide…).

il semble que je me sois mal exprimé : je reproche à certains pro-palestiniens, qui s'expriment ici violemment à l'encontre d'Israël (ou de sa politique ? vous voyez ?), de faire preuve de partialité, de déformation de la vérité, d'exagérations mensongères, bref de ne pas faire sens de retenue et de faire totale abstraction du rôle joué par le Hamas dans cette affaire. Je pense qu’il est possible de servir cette cause sans avoir recours à de tels artifices contre-productifs et qui, en ce qui concerne pas mal de gens, la rendent hermétique voire agaçante mais vous ne voulez pas l’entendre car je suis un enculé pro-israelien, d’ascendance juive de surcroît (évidemment puisque je suis aussi agent du Mossad)…

je reproche à certains de confondre (peut être volontairement d’ailleurs) antisionisme et antisémitisme. on peut critiquer la politique d'Israël sans mettre sur le dos des juifs tous les malheurs du monde, non? et bien, certains, ici, ont du mal à le faire. peut être pas vous, jean, d'autres oui. Un intervenant, il y a quelques temps, sur ce blog (ou sur le forum) le faisait très bien, lui : ces propos prêtaient à réfléchir pas à réagir. Vous voyez la nuance ?
Ça ne vous fait pas chier de défiler avec des petits cons qui caillassent un Mc Do parce que c’est américain ou un casino parce que c’est tenu par des juifs ? ça ne vous interpelle pas que tout d’un coup des synagogues se mettent spontanément à cramer ? vous ne voyez donc pas le rapport ?

et enfin, je dis que je ne partage pas cette opinion: "il faut défendre les gazaouis, victimes du méchant oppresseur juif (et sioniste pour faire bonne figure)". j'ai bien compris que le fait de le dire faisait de moi un salaud haineux de la pire espèce, un abruti congénital et accessoirement un agent infiltré du Mossad à peine de digne de respirer le même air que les gentils pro-palestiniens... un bon gros mouton noir qui fait tache sur le blog Sarkophage.
je ne vois pas en quoi cela s'avère plus haineux envers les palestiniens que les discours rapportés au sujet du "complot juif". Juste de l’indifférence à leur sort, pas de haine.

Et j’attends toujours au sujet du Hamas…et de son rôle dans cette affaire.

jean 13/01/2009 13:16

Voyez comme vous simplifiez les choses , vous ne parlez que d'antisémitisme et d'islamisme : valeurs que partagent forcément tous ceux qui ne pensent pas comme vous !

Sur un sujet pareil, vous étes excessif et pas intelligent du tout.
Heureusement que la plupart ne réagissent pas comme vous, on serait dans la merde sinon !

Contrairement à vous, jamais, je n'ai employé le mot "juif", ni "holocauste", mais génocide, oui, car la question est posée (relisez mieux les commentaires).

Vous avez un discours de haine comme tous ceux qui prétextent avoir été victime d'intégrisme pour en appeler au meurtre des intégristes.
Mais moi, je pense que ce n'est pas grandir un pays (surtout d'un pays qui se dit démocratique comme Israel) de sombrer dans l'aveuglement par vengeance.
Avoir été victime d'intégrisme ne donne en aucune manière le droit d'en appeler au meurtre.
Si ton Sifaoui ne comprends pas ça, qu'il aille voir un psy.

BoB 13/01/2009 12:53

rapidement, j'ai commencé à intervenir pour dénoncer des propos qui me paraissait relever de l'antisémitisme. et dès la premiere interpellation au sujet de ma position sur gaza, j'ai répondu : rien à battre. faut suivre. mes premieres réactions relatives aux propos antisémites de certains, de mémoire, remontent au mois jusqu'au au mois de septembre.

Sifaoui dénonce les terroristes islmistes parce qu'il en a été la victime...tout simplement.
sa position est à peine plus partisane que celle de palestine-info.
diversion? mais n'est ce pas ce que vous faites tous en employant des mots comme "génocide" et "holocauste"?
et ce n'est certes pas mon copain...
mais, je sens comme une pointe d'énervement dans vos propos... à quand l'insulte?
et toujours pas de condamnation des actes terroristes perpétrés par le Hamas....voila vos contradictions d'humanistes bisounours à deux sous.
vous me reprochez d'etre comme les islamistes mais pourtant vous les soutenez? déconcertant non?

jean 13/01/2009 12:18

Bob tu ne passes ton temps qu'à radoter les même idées.
Je te trouve spécial quand même ; tu commences par rendre des avis plutôt tranchés, ensuite tu finis en déclarant n'en avoir rien à faire de cette crise au proche-orient !!! Faut savoir ce que tu veux !!!
A mon avis, tu nous caches quelque chose et tiens sûrement à masquer tes véritables intentions...

Ton message n°46 suinte cette ignorance-crasse qui bizzarement te rends fou lorsqu'elle est exprimé par les islamistes.
Vous étes semblables finalement, toi et les islamistes. Vous formez les deux cotés d'une même pièce. C'est bien une course aux extrêmes à laquelle tu participes qui te rends aveugle dans l'appréciation de la situation à Gaza.

Un mot sur le blog que ton copain, le journaliste Sifaoui : déjà, je trouve éloquent le fait qu'il se positionnement UNIQUEMENT contre les islamistes. Pour un journaliste, c'est manqué d'intelligence et d'impartialité que de regarder le monde et le proche-orient uniquement sous ce prisme-là.
Ensuite, Mr Sifaoui ignore completement l'aspect reglementaire et législatif du conflit Israel/palestiniens ; combien de résolution de l'ONU ignoré par Israel ???? Pourquoi le Droit internationale se trouve à ce point passé sous silence ???
Pourquoi nous bassiner avec les infos d'Al Jazira alors que la couverture de cette crise en France et en Israel est fortement orienté ??? (là encore aucuns mots sur le couverture de ce conflit en France comme en Israel,... comme c'est bizzare !!)

Pourquoi Sifaoui fait diversion en mettant sur la table d'autres crise ; Soudan, Tchétchénie,... alors que ça n'a aucun rapport ?

Le portrait que dresse Sifaoui du monde et des gens est bête car manichéen. Un journaliste qui traite l'information de cette manière est plutôt idiot et incompétent.
Ou alors c'est un individu payé pour écrire des conneries en manquant singulièrement d'objectivité.
On a suffisamment de journalistes comme ça en France, pas besoin d'en faire venir d'autres d'ailleurs !
Pour finir, je soupçonne Sifaoui d'écrire lui-même certains commentaires de son propre article tellement y'a de la flagornerie dans les propos. La modération des commentaires est d'ailleurs plutôt drôle sur son blog.
Sa vision de la démocratie et de la liberté d'expression semble osciller entre celle de Sarko et celle de Bouteflika!!
C'est pour vous dire qu'on a là un spécialiste !!

BoB 13/01/2009 09:25

j'ai dit que j'ETAIS modéré et je parle de radicalisation. je ne vois pas en quoi cela est "stupide et immature", ça ne l'est pas plus que de parler de "complot juif international". j'y vois plutot un réflexe conditionné de défense. la haine amene la haine, voila ce que vous obtenez avec vos discours.

mais, comme, je le dis, je m'en fous de la Palestine. par contre, je ne tolère pas que ce conflit serve de prétexte à l'expression (même déguisée) de la haine contre LE juif.
mesurez vos propos, vous les pro-palestiniens, et ils seront nettement plus crédibles et efficaces. mais vous etes tellement aveuglés (voire embrigadés) que vous ne vous en rendez pas compte. Est-ce que moi, je généralise avec les palestiniens en les dévalorisant au motif qu'ils sont majoritairement musulmans (donc poseurs de bombes comme le juif qui, lui, est forcément riche, puissant et fourbe)? en les assimilant tous à des tueurs d'enfants ou que sais-je encore? à moins que dire "le hamas est un mouvement terroriste reconnu internationalement" soit haineux...
je ne soutiendrai jamais, à aucun prix, la cause palestinienne à cause du hamas, c'est clair là?

vous croyez vraiment que les manifestations aux cotés de types qui brulent des drapeaux israeliens en hurlant "Israel=SS" démontrent un désir de recherche de la paix? moi non, et c'est pour moi plus un repoussoir qu'autre chose (et je ne suis pas seul à réagir ainsi). et je précise que je ne manifeste pas non plus aux cotés de ceux qui défendent la politique d'Israel. je suis même pret à reconnaitre qu'elle est "disproportionnée" si ça vous fait plaisir mais, je n'oublie pas qu'Israel a le droit de se défendre et, par là, d'exister.

par contre, le 29 janvier, j'y serai à la manif de mon bled et j'ose espérer qu'elle ne sera pas polluée par des propos tendant à "sauver" Gaza...

no comment sur les convergences entre Varsovie et Gaza...

et je vous invite à lire M. Sifaoui (cf plus haut), il exprime bien mieux que je ne pourrais le faire un sentiment que je partage à 90%. juste un extrait :
"Je vais révéler le fond de ma pensée. Je pense que plusieurs marcheurs du samedi défilent davantage contre Israël que pour la Palestine. Beaucoup d'entre eux ne marchent pas parce qu'ils adoreraient les Palestiniens, mais parce qu'ils ont une détestation idéologique pour tout ce qui est juif et pour tout ce qui a trait à Israël. Et je pense même - passez-moi l'expression - que la plupart n'ont rien à foutre des Palestiniens. Parce qu'en définitive si ces marcheurs du samedi étaient si humanistes que cela, je pense que je les aurais croisés dans des manifestations en faveur du Darfour ou des Tchétchènes, et dans celles organisées en signe de solidarité avec les victimes algériennes de l'islamisme et dans toutes les marches dénonçant le terrorisme des fascistes intégristes. Ils se seraient peut-être élevés contre la violence exercée par le Hamas, non pas contre les Israéliens, mais contre leurs propres frères du Fatah. " M. Sifaoui

Court Forrest !

Flux RSS

FLUX RSS :







Le Musée Sarkozy