Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
23 avril 2006 7 23 /04 /avril /2006 11:38

Voici la fin d'Ubu Loi, pièce à succès qui a réussi à mettre plus de 3 millions de personnes dans la rue !

Retrouvez les intrigues, calculs et coups tordus de cette droite déconfite, agonisante et pathétique (toute ressemblance avec une droite réelle ne serait que fortuite)

Attention pour bien apprécier toute la saveur faut-il lire les précédents Actes :

Ubu Loi - Acte I

Ubu Loi - Acte II

Acte Final, Scène Finale

(Au Palais)

Roi Jacques : Nobles frères et fidèles courtisans ! Afin d'apaiser le bon peuple de France, un édit royal de non-promulgation de la mesure dite "Contrat Premier Esclave" sera promulgué ! Par conséquent, la Cour demande aux bourgeois de ne pas acheter d'esclaves de moins de 26 ans jusqu'a ce qu'une nouvelle mesure soit promulguée.

Marquise Laurence : Tout cela est fort confus, Messire ! Comment doit-on entretenir nos palais entretemps ? Et que faire des gueux qui pulullent dans les faubourgs ?

Comte Dominique : Laissons les gueux a leur jacquerie, ils ne pourront pas durer sans maitre !

Comtesse Michèle : A ce propos, notre nouvelle bonne a disparu.

Sieur Sarkozy au Sieur de Vedjian (en aparté) : Damnation ! Le roi me prend de court. Nous devons prendre contact avec cette pucelle du Poitou et la convaincre de continuer la rébllion. Comment s'appelle-t-elle ?

Sieur de Vedjian : Il me semble.. (il réfléchit, puis s'exclame de vive voix) Ségolène ! C'est cela ! Ségolène !

Comtesse Michèle: Vous sauriez où se trouve notre bonne, Sieur de Vedjian ?

Sieur Sarkozy (au public): Trahison ! Ségolène est la pucelle du Poitou !

( Un héraut apparait, haletant )

Héraut Olivier : Messires, la populace est aux portes du palais !

Reine Bernadette: Horreur ! Mes magnolias jaunes !

Roi Jacques : Calmez-vous, Majesté ! Que veulent-ils, héraut ?

Héraut Olivier : Une dénommée Ségolène du Poitou désire s'entretenir avec la cour

Roi Jacques : Bien, qu'elle entre, mais seule.

(Ségolène entre)

Comtesse Michelle : Notre bonne ! L'ingrate !

Ségolène: Vos embauches d'esclaves n'appelent pas la gratitude, Comtesse ! Nous demandons l'abrogation de ces contrats de dupes et la démission du Comte qui en a eu l'idée !

Sieur Sarkozy : Une décision qui serait fort sage, Majesté Jacques

Comte Dominique : Que nenni ! J'y suis, j'y reste ! Sieur Sarkozy, vous m'en aviez soufflé l'idée ! Traitre !

Roi Jacques : Un édit royal de non-promulgation vient d'etre déclaré, Ségolène. Dites aux gueux qu'ils n'ont plus rien a craindre ! Quant a la démission du Comte, je ne vois que le Sieur Sarkozy pour le remplacer comme Premier Intendant

Sieur Sarkozy : Heu, finalement, Monseigneur, je préfère laisser le Comte à cette tache

Marquise Laurence : Quel gachis! Décidément, rien ne change dans ce royaume. Nous allons nous mettre les bourgeois à dos

Roi Jacques : Mais non, Marquise, je vous l'assure:

Roi Jacques, Comtesse Michelle, Comte Dominique, Sieur Sarkozy, Sieur de Veidjan ensemble: Tout va très bien, Madame la Marquise, tout va très bien, tout va très bien

 

NB: Toute resemblance avec des personnes existantes ou ayant existé est parfaitement fortuite. La parité des acteurs a été respecté selon la régulation européenne - Circulaire XF3-BZ56.

Merci à Luc - L'auteur de cette pièce à succès

Sarkostique le sarkozy blog officiel satirique

Partager cet article

Ecrit par Sarkostique le blog anti sarkozy - dans Sarkostique
commenter cet article

commentaires

nicolaslenain 24/04/2006 17:33

à petitjean,

D'abord, Sarkozy n'est pas Français.Sarko qui devrait se souvenir d'où il vient: Il appartient "à une famille de hobereaux que l'armée Rouge a chassée de Hongrie en 1944. Son père, Pal Nagy Bocsa y Sarkozy, fuyant son pays, a gagné l' Autriche, fait la connaissance d'un recruteur de la Légion étrangère, porte d'entrée en France, y est finalement réformé avant d'arriver à Paris le 1er décembre 1948 où il se marie deux ans plus tard. Il se sentait hongrois plus que tout mais finit par se faire naturaliser français.
Heureusement que certains pays donnent l'asile politique et accueillent ceux qui sont chassés de leur pays. Ce ne sont d'ailleurs pas toujours les meilleurs.
Est-ce que Sarko ne voudrait pas être candidat en hongrie, cela nous ferait des vacances ?

petitjean 24/04/2006 17:12

excuse moi mon ami si j'avais écri en majuscule, c'est simplement que je suis un apprenti dactylo
comme tu n' as pas mis mon texte en entier je te le remet
amicalement
enfin un homme politique courageux qui dit ce que beaucoup des français pensent depuis longtemps

Monsieur Sarkozy: "si certains n'aiment pas la France, qu'ils la quittent"
Nicolas Sarkozy, président de l'UMP, a affirmé que "si certains n'aiment pas la France, qu'ils ne se gênent pas pour la quitter", samedi lors d'une réunion à Paris de nouveaux adhérents de l'UMP.
"On en a plus qu'assez d'avoir en permanence le sentiment de s'excuser d'être français. On ne peut pas changer ses lois, ses coutumes parce qu'elles ne plaisent pas à une infime minorité", a dit M. Sarkozy, très applaudi par les quelque 2.500 personnes venues l'écouter.
Souhaitant "faire de l'UMP un lieu de rassemblement et d'ouverture", toujours dans la perspective de 2007, Nicolas Sarkozy a également tenu à se tourner vers "la gauche populaire".
"Je veux aussi m'adresser à la gauche populaire, à tous ceux qui ont cru au Parti communiste.
"S'il était candidat (en 2007), ce serait l'occasion de lui demander des explications", a dit M. Sarkozy en riant.
Pour sa part, le ministre de l'Intérieur, qui s'apprête à présenter son projet de loi sur l'immigration, a de nouveau proposé "qu'on supprime les régularisations au fil de l'eau", c'est-à-dire les régularisations quasiment automatiques au bout de dix ans de présence en France.

ca me plait de siscuter avec toi qui pense avoir inventer la révolte
Nous y passons tous en general au cours de la jeunesse dans l'anarchie
mon ancien patron avait fait 68 à la sorbonne, mais quand je l'ai connu c'était un grand bourgeois comme les autres

j'ai toujours été syndicaliste et un pas facile, bien que cadre dans des syndicats ouvriers, cat c'était mon origne
mais j'ai toujours été opposé à la casse , à la greve , à la castagne

un ocean nous sépare mais je t'aime bien quand même



Luc 24/04/2006 12:24

Re: tontonfo

C'est vrai, j'aurais pu tous les dézinguer a la fin... Mais je préfere laisser les électeurs le faire pour de vrai l'an prochain! Pour l'instant, nous sommes en retour a la case départ, d'ou la fin de la piece.
A part cette déception, j'espere que vous avez aimez tout de meme!
Luc (l'auteur)

raja 24/04/2006 10:59

cher nicolaslenain
désolée que tu es pris ça pour un manque de respect mais excuses moi tf1 n'es pas la chaine la plus culturelle du PAF donc mes propos etait destiné a ceux qui le regarde ébahi sur cette chaine quand il passe au jt et qui l'admire des millions d'abrutis oui

nicolaslenain 24/04/2006 10:46

à raja,

Un peu de respect et pas d'insulte pour des millions téléspectateur STP!

Court Forrest !

Flux RSS

FLUX RSS :







Le Musée Sarkozy