Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
17 novembre 2008 1 17 /11 /novembre /2008 22:14
L'occupation quasi permanente des médias par Sarkozy avait fini par lasser. Beaucoup lasser. Il faut dire que quand ce n'était pas le père, c'était le fils. Malheureusement jamais le saint esprit, inconnu de la lignée.

Merci à  Photo en Délire

Aujourd'hui, pour regagner ce qui a été dilapidé par trop de simagrées, il faut s'économiser. Apparaître de manière ponctuelle, quand la grimâce sur la photo vaut le coup. Cela s'apelle s'économiser.


Ainsi Sarkozy se cache pour grandir. Non par la taille, il était déjà petit avant d'être petit. Mais pour les sondages. Pour faire monter sa courbe de popularité.


D'ailleurs Sarkophage peut l'attester aujourd'hui. Nous aurions un âne ou un singe, ou un dindon à la tête de la patrie, qu'il serait de plus en plus populaire. Non pour ce qu'il représente ou propose (braire c'est finalement un petit programme) mais parce qu'en temps de crise, on préfère se raccrocher aux poils ou aux plumes pour ne pas rester seul.

Merci à Laurent

Regardez les bouffeurs de hamburgueurs, ultra polllueurs à leurs heures (c'était uniquement pour la rime, passons !), ils ont bien réélu un crétin rescapé de l'alcoolisme (en apparence). Un type qui sait à peine parler et qui a bien du mal à comprendre le monde qui l'entoure. Un nul, un vrai de vrai. Mais un nul avec du pouvoir.


Sarkozy est dans cette situation. Construit avec le même goût pour la nullité, mais avec du pouvoir. Il parviendrait à se faire aimer par une colonie de blaireaux en manque de parfum. C'est dire.

En attendant, vu la grande réussite du gouvernement qui parvient à éviter la récession juste en serrant très fort le sphincter anal, on va bientôt avoir plus de grêves que de jours dans l'année. Comme quoi, les réformes, tout le monde en redemande !


Merci à Goubelle



Sarkostique le Sarkozy blog officiel satirique 

 


Newsletter   
   

Partager cet article

Ecrit par Sarkostique le blog anti sarkozy - dans Le Sarkozysme expliqué
commenter cet article

commentaires

Annie 19/11/2008 11:03

J'ai bien aimé le post 10, de Fréderic Maurin: moi aussi, je me tue à répèter que ce sont les médias qui ont fait élire sarko, et que la démocratie n'avait pas été respectée. Car malheureusement, une certaine frange de la population ne s'intéresse pas du tout à la politique (trop compliqué !), au point de ne pas connaître la différence entre la droite et la gauche (je vous jure que ça existe, j'en ai rencontré en distribuant des tracts sur les marchés!). Cela ne les empêche pas de voter, hélas ! De voter pour celui qu'on leur a présenté comme LE candidat incontournable au journal de TF1, contrairement à "celle qui n'a pas de programme et fait des gaffes", comme on le disait sur Europe1...
Et ça continue ! Les médias, ces jours-ci, rivalisent de superlatifs pour monter le PS sous un jour défavorable, suite au congrés de Reims. On fait mine d'être consterné, on prend ses désirs pour des réalités en pronostiquant la fin du parti...Pourtant, si on veut voir un peu plus loin que la lucarne de TF1, on peut se dire qu'un débat d'idée au sein d'un parti politique, c'est normal. Le PS n'est pas un parti godillot, aucun candidat ne s'est autoproclamé, cela peut sembler étrange aux disciples de l'UMP ! Pour ma part, je suis persuadée que LE problème du PS, ce sont les médias, pas la peine d'aller chercher plus loin!
A propos de cette élection, il paraît que sarko et ses porte-flingues redoutent Benoît Hamon...les socialistes susceptibles de lire ce post savent donc maintenant pour qui voter !

KERFON 19/11/2008 10:17

Puisque je vois que vous en avez, je fais appel à votre immense culture :

De qui est ce texte ? :

CITATION :

" Que peut-il ?
Tout.
Qu'a-t-il fait ? Rien.
Avec cette pleine puissance, en huit mois un homme de génie eût changé la face de la France, de l'Europe peut-être. Seulement voilà, il a pris la France et n'en sait rien faire.
Dieu sait pourtant que le Président se démène : il fait rage, il touche à tout, il court après les projets ; ne pouvant créer, il
décrète ; il cherche à donner le change sur sa nullité ; c'est le mouvement perpétuel ; mais, hélas ! Cette roue tourne à vide.
L'homme qui, après sa prise du pouvoir a épousé une princesse étrangère est un carriériste avantageux.
Il aime la gloriole, les paillettes, les grands mots, ce qui sonne,ce qui brille, toutes les verroteries du pouvoir. Il a pour lui l'argent, l'agio, la banque, la Bourse, le coffre-fort. Il a des caprices, il faut qu'il les satisfasse. Quand on mesure l'homme et
qu'on le trouve si petit et qu'ensuite on mesure le succès et qu'on le trouve énorme, il est impossible que l'esprit n'éprouve pas
quelque surprise. On y ajoutera le cynisme car, la France, il la foule aux pieds, lui rit au nez, la brave, la nie, l'insulte et la
bafoue ! Triste spectacle que celui du galop, à travers l'absurde, d'un homme médiocre échappé ".

Oh ! ne vous leurrez pas...
Il n'est pas de l'un de vous... je devine.

Il s'agit d'un texte de Victor HUGO visant Napoléon III, dans " Napoléon, le petit ".

Etrange non !

KERFON LE CELTE
un homme à fables
Poésie inside...

phil_jack 18/11/2008 22:26

Et cela ne suffit pas, c'était aussi dans son programme:
http://www.sarkozy.fr/download/?lang=fr&mode=programme&filename=monprojet.pdf

extrait : "Il faut mettre en œuvre rapidement la réforme du crédit hypothécaire. Ce n’est quand même pas excessivement audacieux de proposer que les crédits immobiliers soient tout simplement et uniquement garantis sur la valeur des biens achetés ; ni excessivement anormal de demander aux banques d’accorder sur la même hypothèque un nouveau crédit, lorsque le précédent emprunt a été partiellement remboursé. Il faut inciter les banques à prêter à tous et pas seulement aux plus aisés."

phil_jack 18/11/2008 22:10

pas si faux que ça
pour preuve :
http://www.dailymotion.com/video/k79W3Lc2sv3t6gO3a4

kira nerys 18/11/2008 21:56

tout faux, erare sarkozy.

Court Forrest !

Flux RSS

FLUX RSS :







Le Musée Sarkozy