Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
14 avril 2006 5 14 /04 /avril /2006 12:15

L'Elysée rend fou parait-il. Il faut voir ... En tout cas la perspective de devenir présiroi de France fait que l'on est prêt à récupérer tout ce qui ressemble à une bonne occasion pour se rapprocher du bon peuple.

Après l'épisode Ubu Loi il faut en effet surfer sur la "précarité attitude" et montrer que l'on a un coeur de pierre, et qu'il bat encore.

Ainsi donc le petit Nicolas Sarkozy s'est il empressé de venir au secours de l'admirable Jean Lassale. Député qui en a .. dans le pantalon à défaut d'en avoir dans l'estomac, et qui combat la mondialisation en arrêtant de manger. On a les armes que l'on peut.

Le petit Sarkozy ne pouvait laisser l'occasion passer et devait illico faire quelque chose pour montrer sa binette partout.

Ceci fut fait à l'aide d'un courrier rédigé de la part du ministre de tout qui ne fait rien que de vouloir être président.

Là où ça devient marrant ou triste selon l'angle choisi, c'est que les ficelles, une fois de plus, étaient grosses !

Libération nous révèle que le courrier existe en deux versions :

- Celle qui est partie se termine ainsi :

«J'espère que votre projet pourra se réaliser dans les meilleures conditions en France.»

- Celle qui n'est pas partie se finie ainsi :

«J'espère en tout état de cause que votre projet pourra se réaliser dans les meilleures conditions en France, que ce soit à Lacq ou à Accous.»

Nicolas Sarkozy laisse ainsi le choix aux Japonais : délocaliser ou pas. Alors que dans la première version, il prend fait et cause pour le maintien de l'unité à Accous. Ayant connaissance du double langage du ministre, François Bayrou l'interpelle mardi, en fin de matinée, dans les couloirs de l'Assemblée nationale. Selon plusieurs témoins, le tête-à-tête est «sévère».

Toujours est-il que l'attitude de Sarkozy énerve. Notamment à Bercy. Jusqu'à l'initiative de l'Intérieur, c'est le ministère de l'Industrie qui suivait «l'affaire Lassalle». Selon le cabinet de François Loos, Sarkozy aurait «tout ralenti», voire «stoppé les négociations», donnant à l'industriel japonais «le sentiment d'un manque de coordination gouvernementale». Hier après-midi, Matignon a tenté de reprendre la main, et c'est efforcé de ne pas laisser Sarkozy en première ligne. Le Premier ministre s'est déplacé jusqu'au chevet du député gréviste, à l'Assemblée. A l'issue d'une demi-heure d'entretien, Villepin a parlé «d'un accord possible». Comme par hasard, quelques heures auparavant, depuis Tokyo, le PDG de Toyo déclarait : «Si certaines mesures permettent de construire l'extension initialement prévue à Lacq sur le site d'Accous même, nous le ferons.» Et de plaider pour que« M. Lassalle mette fin à sa grève». Hier soir, le Béarnais s'y refusait. Attendant toujours, «un accord écrit». En recevant aujourd'hui, le numéro deux de Toyo et le responsable de l'unité française, Nicolas Sarkozy cherche à l'obtenir. Il devra compter avec Jacques Chirac. Hier soir, le Président a prévenu : il suit «personnellement» le dossier.

Libération - 14.04.2006

Sarkostique le sarkozy blog officiel satirique  

  

Partager cet article

Ecrit par Sarkophage avec Sarkostique anti sarkozy - dans Manipulations de Sarkozy
commenter cet article

commentaires

Tariec 16/04/2006 14:09

Rien que ça : "Libération et L'Humanité commentent l'échec du gouvernement redresser sérieusement le problème des inégalités sociales". Edifiant sauf si l'auteur à moins de 10 ans...et encore !

No comprendo ! apprends à écrire et ensuite, seulement ensuite, tentes de faire passer une idée aussi merdeuse soit elle car elle l'est...merdeuse la morale de ton histoire démago donc simpliste, comme ta syntaxe...

Le sang coule, la démocratie en danger... 16/04/2006 12:58

Petit, doc, très petit !
Tu sais chacun ses croyances et religions, mais ce qui me gêne avec toi c'est que tu te revendiques catholique et cependant tu es d'une intolérance sans borne. "Dieu est amour" mon "cher" ilto, et je ne pense pas qu'il est élitiste.
Enfin moi je suis 100% athée, cela dit je trouve tes propos aberrants et contradictoires.

doc ILTO 15/04/2006 15:59

Pôvre blate qui à 36 ans,confond la FOI et son foie.

john 15/04/2006 09:42

@ -
T'as oublié qu'ensuite ils deviennent "islamistes" et mettent des bombes dans le métro de Paris...
Jean-Marie t'avait pourtant dit de finir l'histoire comme ça !

- 15/04/2006 01:24

La cigale et la fourmi

VERSION CLASSIQUE

La fourmi travaille dur tout l'été dans la canicule.
Elle construit sa maison et prépare ses provisions pour l'hiver.
La cigale pense que la fourmi est stupide, elle rit, danse et joue tout l'été. Une fois l'hiver venu, la fourmi est au chaud et bien nourrie. La cigale grelottante de froid n'a ni nourriture ni abri et meurt de froid.

FIN
------------

VERSION FRANÇAISE

La fourmi travaille dur tout l'été dans la canicule. Elle construit sa maison et prépare ses provisions pour l'hiver. La cigale pense que la fourmi est stupide, elle ri, danse et joue tout l'été. Une fois l'hiver venu, la fourmi est au chaud et bien nourrie.
La cigale grelottante de froid organise une conférence de presse et demande pourquoi la fourmi a le droit d'être au chaud et bien nourrie tandis que les autres moins chanceux comme elle ont froid et faim.
La télévision organise des émissions en direct qui montrent la cigale grelottante de froid et qui passent des extraits vidéo de la fourmi bien au chaud dans sa maison confortable avec une table pleine de provisions.
Les Français sont frappés que, dans un pays si riche, on laisse souffrir cette pauvre cigale tandis que d'autres vivent dans l'abondance. Les associations contre la pauvreté manifestent devant la maison de la fourmi. Les journalistes organisent des interviews demandant pourquoi la fourmi est devenue riche sur le dos de la cigale et interpellent le gouvernement pour augmenter les impôts de la fourmi afin qu'elle paie "sa juste part".

En réponse aux sondages, le gouvernement rédige une loi sur l'égalité économique et une loi (rétroactive) d'anti-discrimination. Les impôts de la fourmi sont augmentés et la fourmi reçoit aussi une amendée pour ne pas avoir embauché la cigale comme aide.

La maison de la fourmi est préemptée par les autorités car la fourmi n'a pas assez d'argent pour payer son amende et ses impôts. La fourmi quitte la France pour s'installer avec succès en Suisse. La télévision fait un reportage sur la cigale maintenant engraissée. Elle est en train de finir les dernières provisions de la fourmi bien que le printemps soit encore loin.
L'ancienne maison de la fourmi, devenue logement social pour la cigale, se détériore car cette dernière n'a rien fait pour l'entretenir. Des reproches sont faits au gouvernement pour le manque de moyens. Une commission d'enquete est mise en place, ce qui costera 10 millions d'euros. La cigale meurt d'une overdose.

Libération et L'Humanité commentent l'échec du gouvernement redresser sérieusement le problème des inégalités sociales. La maison est squattée par un gang d'araignées immigrées. Le gouvernement se félicite de la diversité multiculturelle de la France. Les araignées organisent un trafic de marijuana et terrorisent la communauté.

FIN

Court Forrest !

Flux RSS

FLUX RSS :







Le Musée Sarkozy