Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
13 octobre 2008 1 13 /10 /octobre /2008 20:15
Il est formidable Nicolas Sarkozy. C'est l'histoire d'un mec qui vend un programme présidentiel basé sur un néo libéralisme sans cervelle et qui finit par un penchant  inquiétant pour la soviétisation.

Merci à Laurent

Lorsque l'idiot en colère s'est fait élire, il n'avait pas de mots assez durs pour stigmatiser les partisans de l'économie régulée, de l'intervention étatique. Il fallait alors déréguler, laisser le marché bouffer tout cru les faibles et récupérer les os à la fin pour en faire du savon.
Merci à Bar

Las ! Une méga crise est passée par là et la peur d'un mouvement social qui le fasse manger son slip à eu raison de ses arguties récupérés on ne sait où.

 
Aujourd'hui, le grand économiste qu'est Nicolas Sarkozy a décidé de nationaliser les pertes.

Après avoir défendu avec toute la vigueur qui peut caractériser un petit homme comme lui, la privatisation de tout ce qui peut se vendre.


Merci à Tropical Boy

Nicolas Sarkozy a donc inventé le pot de chambre de l'économie capitaliste. Il récupère le caca laissé par les banques et les goinfres du système pour le racheter avec l'argent des contribuables. Il nationalise ainsi les pertes après avoir privatisé et encouragé la privatisation des profits.

Merci au Blog du Chi

Les petits épargnants, les modestes sont donc baisés deux fois. Ils n'ont eu droit à rien quand les entreprises et les banques se goinfraient de fric. Ils ont le droit maintenant de payer quand le système meurt par sa pourriture avancée.

Merci à Lobo

Notre guide suprême des égouts mérite donc un prix pour cette créativité grandiose : le balai à chiotte avec manche plaqué or !

Merci à Laurent



Sarkostique le Sarkozy blog officiel satirique 

 


Newsletter   
   

Partager cet article

Ecrit par Sarkostique le blog anti sarkozy - dans Grands projets Sarkozyens
commenter cet article

commentaires

pps 14/10/2008 14:46

La morale de l'histoire amusante post 1 : c'est que les boursicoteurs sont ruinés, ils auront du mal trouver un financement pour redémarrer leur activités réelles en difficultés. Qui voudra prêter de l'argent à des personnes sans le sou et sans garanties.

Et le plus marrant c'est que ceux qui profitent de l'Arnaque et se sont enrichis sur leur dos qui vont devoir profiter des garanties de l'État et poursuivre ce commerce virtuel juteux.

C'est donc un cercle vicieux sans fin que seul une économie concertée mondiale réelle mettant l'homme au cœur du système qui peut bien évidemment mettre fin à cette plaisanterie de mauvais goût et remettre la vraie économie sur les rails en faisant participant toute personne en capacité de travailler (sans l'exploiter tel un esclave!)


L'économie virtuelle représente en volume 50 fois celui de l'économie réelle et tant qu'on a pas assuré un bon équilibre, les classes moyennes et précaires souffriront.

1°USA et Europe sont prêts à mettre en péril des sommes pharaoniques ( 700 milliards + 1600 millards = 2 300 millards) alors que 700 millions d'€uros(soit 0,03%) peuvent sauver 19 millions d'être humains d'une mort certaine par la faim dans le monde!


2° Le schéma placé en haut de l'article montre aussi l'impact de cette "économie toxique de singes " sur la vie quotidienne de tout un chacun avec ou sans son consentement.

Seagull 14/10/2008 14:44

@ pps, je pesiste et signe en m'expliquant:
bien sur que, pourle moment, ces 360 milliards sont une garantie et qu'ils ne seront utilisés qu'en cas de necessité MAIS: il faudra bien, dans ce cas, les emprunter à qqu'un puisque les caisses de l'etat sont vides (dixit Le Nabot et son fidele toutou, le 1er sinistre. Et à qui l'emprunterons nous sinon à des etablissements finaciers ou banquaires. Cet argent ne sera pas prété sans interets, ça me parait evident. D'autre part, et si l'etat prend des participations dans ces etablissements et vuet les revendre plus tard en esperant un bonus, v comment nos gouvernants gerent le pays, et vu leur sens du commerces, on peut s'attendre à une revente à perte. Et qui paiera la difference,d'apres toi ?
Conclusion: nous sommes et seront encore une fois les dindons de la farce, pour rester correct. Et si j'ai un conseil à donner, c'est de faire des provisionsde vaseline car ça ne fait que commencer !

Andrushka 14/10/2008 13:55

Merci à pps de bien souligner que l'Etat ne paie rien pour le moment et qu'il n'offre pour le moment que sa garantie, l'amalgame est si vite arrivé.

pps 14/10/2008 13:30

@ seagull

Heureux de reprendre le dialogue avec toi, à l'occasion de ce nouvel habillage du blog...
Ce qui se passe est tellement ahurissant qu'on a besoin d'échanger pour essayer de comprendre ce que Sa Nullité elle-même ne comprend.

Commençons par ce paragraphe de ton post :
"Les caisses étant vides, on va donc emprunter à des banques en difficulté de l'argent qu'on va leur rendre avec intérêts, bien sur !"

Premièrement tu voulais dire "qu'elles vont rendre à l'Etat avec intérêts" et non "qu'on va leur rendre ..."

Or en fait, l'État, ne paie rien pour le moment, il offre moyennant commissions sa garantie de 360 milliards aux "banques menacées" car n'ayant pas suffisamment de garanties pour obtenir des "banques solides" les fonds nécessaires à leurs activités.

C'est dans le cas où ces banques fragiles seraient dans l'incapacité de rembourser aux banques solides, que la garantie entre en jeu.
L'Etat doit honorer sa garantie auprès de la banque prêteuse et se débrouiller avec la Banque en difficulté quitte à la nationaliser.
Voilà comment sarko compte sanctionner à l'avenir les banques qui gèrent mal leurs affaire s ou dont les dirigeants s'en mettent pleins les poches.

L'histoire du post 1 est très marrante en ce sens que le français qu'il soit épargnant ou contribuable trinque toujours (ce que tu entends toi-même dans ton post).

La transaction des singes a bouffé l'économie réelle des villageois, ils sont ruinés, leurs titres ne valant rien.

Et ce sont donc ceux qui les ont arnaqué et s'en sont mis pleins les poches qui vont demander à l'État de garantir leurs emprunts auprès des autres banques par suite de l'effondrement de la bourse!

http://www.lemonde.fr/web/infog/0,47-0@2-1101386,54-1106347,0.html

c'est dire combien le système est pourri, la valeur de la monnaie électronique (les singes) est 50 fois supérieure à l'économie réelle.
Vu la connexion qu'il y a entre les deux quand la première s'effondre la seconde suit :
La monnaie en circulation augmente, les prix aussi et ce sont donc ceux qui ont des revenus fixes et bas qui trinquent.

Le système pourri a montré ses limites et ses aberrations et il faut que tous les génies économiques du monde se réunissent durant longtemps pour trouver des alternatives pour sortir de cette spirale toxique et mortelle pour les classes moyennes et pauvres qui ne cessent d'augmenter. 300 personnes dans le monde ont l'équivalent des richesses de 3 milliards d'êtres humains. Il est évident sans être économiste qu'il s'agit d'un grave problème de répartition des richesses et d'égalités sociales.

PS : accepte toutes corrections ou points de vue différents à cette petite analyse. les idées en place ont besoin d'évoluer et de sortir leur archaïsme.

bidi 14/10/2008 11:17

oui oui seagull, tu as tout a fait raison, et tu ne rêves pas, le sauvetage aura bien lieu, et même les pauvres auront droit a leur cadeau.........une bouée de sauvetage à tête de canard!!!!!

et comme le chantait si bien Charles trenet à l'époque, car désormais certains passages sont obsolètes....

""Douce Franceeeee
Cher pays de mon enfanceeeee
Bercée de tendre insoucianceeeeee
Je t'ai gardée dans mon cœuuuuur!
Mon village au clocher aux maisons sageeeees
Où les enfants de mon âgeeeeeee
Ont partagé mon bonheuuuuuuur
Oui je t'aimeeee
Et je te donne ce poèmeeeee
Oui je t'aimeeeee
Dans la joie ou la douleuuuur
Douce Franceeeee
Cher pays de mon enfanceeeee
Bercée de tendre insoucianceeee
Je t'ai gardée dans mon cœuuuur"""

Court Forrest !

Flux RSS

FLUX RSS :







Le Musée Sarkozy