Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
18 septembre 2008 4 18 /09 /septembre /2008 18:42
La France est en faillite, mais Sarkozy n'en a cure. Il veut un gros n'avion qui pollue beaucoup et coute très cher. Parce que le déficit est une chose et le confort et bling bling du président des égoûts du cap nègre en est une autre.

Merci à Chimulus

A force de cotoyer son copain Georges Bush, il a pris gout à tout ce qui est gros et donne un air important. Peu importe qu'on ait déjà plein de coucous, il veut son Air Force Talonettes.

Merci au Blog du Chi

La France va donc payer un beau joujou pour satisfaire les désirs d'un spécialiste de la fiche cartonnée.
Merci à Snut

La crise mondiale arrive, mais il pourra voler vers les destinations qu'il affectionne tant.
Merci à Bauer

C'est une plutôt une trotinette qu'il aurait fallu lui acheter : moins couteuse, moins polluante et surtout à la mesure de son talent pour la nullité.

Merci à Large

Françaises, français, vous allez pouvoir payer pour l'avion de l'idiot en colère et ses voyages (souvent) inutiles. Elle est pas belle la vie ?

 

 

Sarkostique le Sarkozy blog officiel satirique 

 


Newsletter   
   

Partager cet article

Ecrit par Sarkostique le blog anti sarkozy - dans Un président en toc mais bling bling
commenter cet article

commentaires

albert fahrni 20/09/2008 11:10

Comment avez-vous fait, braves Français moyens (sheila) pour élire un clown pareil? Mon pari tient toujours: il ne finira pas le quinquennat...

Cartouche 19/09/2008 17:14

Un avion maintenant ? Il a vraiment quelque chose à compenser celui-là !

.-. 19/09/2008 12:58

La nouvelle pourrait faire l'effet d'une bombe. LePoint.fr affirme s'être procuré la mouture définitive du projet de loi audiovisuelle, texte qui vient d'être envoyé au Conseil d'Etat pour avis. Et ce texte va faire du bruit : selon nos confrères, "les articles 5 et 6 du projet éliminent tout simplement Patrick de Carolis de la présidence de France Télévisions".

Explications : dans ce projet de loi, il est écrit que "les présidents des sociétés France Télévisions, Radio France et de la société en charge de l'audiovisuel extérieur de la France sont nommés par décret pour cinq ans parmi les représentants de l'État". Précision : Patrick de Carolis et Jean-Paul Cluzel, patron de Radio France, n'ont jamais été représentants de l'Etat...



Le Point en conclut donc : "Si le Parlement ne modifie pas l'article 5 du projet de loi, cela signifie que, dès l'entrée en vigueur de la loi, les nouveaux organes de direction doivent être désignés selon la nouvelle loi. Dès lors, Carolis n'est plus habilité à diriger France Télévisions. Seul un "représentant de l'État", autrement dit un haut fonctionnaire, peut le faire..."

Rappel : la première version du projet de loi audiovisuelle prévoyait le maintien de Patrick de Carolis à la tête de France Télévisions jusqu'en 2010, date de la fin de son mandat. Mais depuis le texte est passé entre les mains de Nicolas Sarkozy. A-t-il souhaité écarter Patrick de Carolis ? Mystère pour le moment...

lecridupeuple 19/09/2008 12:54

Avec l'avion principo-présidentiel la France va ressembler à un arbre à singes ou les singes d'en bas lévent les yeux vers les singes d'en haut et voient des trous du cul.
Tenir et Résister

Balrog 19/09/2008 12:31

Un exemple de ce que la grande finance peut influencer sur la misère du monde.

Retour sur les causes de la crise alimentaire mondiale

http://www.voltairenet.org/article157989.html

Balrog

Court Forrest !

Flux RSS

FLUX RSS :







Le Musée Sarkozy