Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
11 juillet 2008 5 11 /07 /juillet /2008 19:06
Tout le monde le sait, aujourd'hui la soupe de Carla Bruni est dans les bacs de nombreux et peu inspirés disquaires de France.

pochette disque carla bruni sarkozy sarkosy sarkostiqueMerci à Tropical Boy

Il faut tout faire pour qu'elle y reste !



Merci à Goubelle

Celle qui n'a pas grand chose à dire quand il faut dénoncer la politique de son mari et 31ème amant nous chante des ritournelles totalement inutiles.

pochette disque carla bruni sarkozy sarkosy sarkostiqueMerci à Laurent

La pochette du CD présente la grande Carla marchant au bord de l'eau. Ce n'est pas le bon choix ! Voici quelques propositions qui conviennent beaucoup mieux !

pochette disque carla bruni sarkozy sarkosy sarkostique

pochette disque carla bruni sarkozy sarkosy sarkostique
pochette disque carla bruni sarkozy sarkosy sarkostique
pochette disque carla bruni sarkozy sarkosy sarkostique

pochette disque carla bruni sarkozy sarkosy sarkostiqueMerci à Laurent




Newsletter   

Partager cet article

Ecrit par Sarkostique le blog anti sarkozy - dans Sarkosons et Sarkovideos
commenter cet article

commentaires

Chris-Tian Vidal 20/07/2008 02:20

La Barbie de la République. Imaginons un peu les épouses de De Gaulle, Pompidou, Mitterrand et Chirac... Ça avait une autre allure, il n'y a pas si longtemps que ça. Non seulement, je propose le boycott de la Barbie de la République mais j'invite tous ses anciens fans à foutre ces CD à la poubelle. C'est là où ils seront le mieux les Sarko-Bruni-Barbi(e)-Nagui : à la poubelle de la République, passés à la hacheuse des conneries de l'Histoire et de la sottise des Français.

aliciabx 15/07/2008 17:10

Je n'étais déjà fan d'elle "avant". J'étais même surprise de voir cet engouement mais bon, je suis peut-être trop modern and opened pour apprécier.
Donc, pas de blem, le CD restera dans les bacs et mon pouvoir d'achat ne me le permet pas...

Andrushka 13/07/2008 20:49

@Gavniouk post32 Puis-je me permettre de vous renvoyer votre remarque? Vous commencez à NOUS emmerder sérieusementavec votre Sarkozy à la noix., N ous n'avons pas voté pour lui heureusement et la plupart de ceux qui avaient voté pour lui le regrettent amèrement maintenant. Il doit y avoir comme un problème non? Ce mec est entrain de démolir la Constitution pour avoir des droits présidentiels plus importants. D'ailleurs il se les arroge déjà, le Premier Ministre est inexistant ainsi que le reste du Gouvernement. Tout les pouvoirs ont été confisqués par l'Elysée et les conseillers du Président. Ce n'est certainement pas ce que les Français avaient voté en 2007. Ne me traitez pas de gauchiste car je n'ai jamais été de gauche et j'ai ma carte du MODEM. point barre.

chiron 13/07/2008 16:51

@ Les Français approuvent la révision de la Constitution

Une très large majorité de Français sont favorables à la limitation à deux du nombre de mandats présidentiels et à la création d'un référendum d'initiative populaire.

Plusieurs dispositions phares contenues dans le projet de réforme des institutions sont plébiscitées par les Français. Selon le Politoscope d'OpinionWay Le Figaro-LCI, 87 % des personnes interrogées sont favorables à la limitation à deux du nombre de mandats pour un président de la République. La mesure est approuvée par 93 % des électeurs de François Bayrou, président du MoDem, et par 91 % de ceux de Ségolène Royal au premier tour de l'élection présidentielle.

L'engouement pour la création d'un référendum d'initiative populaire est également élevé : 76 % des sondés y sont favorables. Les députés socialistes ainsi que ceux du Nouveau Centre en avaient fait conjointement la demande lors de l'examen du texte à l'Assemblée. Si elle est adoptée le 21 juillet en Congrès à Versailles, la révision constitutionnelle offrira ainsi la possibilité de faire organiser un référendum si un cinquième des membres du Parlement, soutenus par un dixième des électeurs, le réclament. Autre prérogative nouvelle soutenue par l'opposition : les citoyens pourront saisir le Conseil constitutionnel s'ils estiment qu'une loi que l'on veut leur appliquer est contraire à la Constitution. La mesure est approuvée par 81 % des sondés.

L'accroissement des pouvoirs du Parlement, qui pourra s'opposer aux nominations dans les institutions les plus importantes (comme le Conseil constitutionnel) ou à la tête des entreprises publiques, est également approuvé par 76 % des personnes interrogées, toutes étiquettes politiques confondues.

Les Français attachés aux départements

Une large majorité de 66 % des Français sont également favorables à l'expression directe du président de la République devant le Parlement réuni en Congrès à Versailles. La mesure, voulue par Nicolas Sarkozy, est majoritairement approuvée par ses électeurs du premier tour de 2007 (91 %), mais aussi, ce qui est plus étonnant, par 79 % des électeurs de Jean-Marie Le Pen et par 66 % de ceux de François Bayrou. La suppression du droit de grâce collectif, le fameux droit d'amnistie qui figure parmi les prérogatives du chef de l'État, est là encore soutenue par 66 % des personnes interrogées.

Parmi les mesures jugées les plus importantes à mettre en œuvre dans la réforme des institutions, les Français placent en deuxième position la limitation du recours à l'article 49-3 de la Constitution, une arme qui permet au gouvernement de faire adopter un projet de loi sans vote en cas d'enlisement des débats. 68 % des sondés y sont favorables, dont une très large majorité dans les rangs de l'opposition (79 % des électeurs de Royal et 70 % des électeurs de Bayrou).

Concernant le processus d'élargissement de l'Union européenne, notamment à la Turquie, 57 % des sondés souhaitent un référendum obligatoire en France, alors que 42 % demandent de laisser le choix au chef de l'État entre la voie référendaire et la voie parlementaire. 61 % des électeurs de Nicolas Sarkozy prônent la seconde solution.

Enfin, les Français sont attachés au département. 74 % des sondés sont hostiles à sa suppression, une opinion majoritaire dans tous les partis politiques. Cette disparition d'un échelon local ne figure pas dans la révision constitutionnelle. Mais dans un discours, le 26 juin à Limoges, Sarkozy a fait part de sa volonté d'ouvrir, en 2009, le chantier de la simplification des structures territoriales.

chiron 13/07/2008 16:44

@ Bonjour!!!


@ Gloire aux MORTS pour la LIBERTE gloire aux MORTS pour l'EGALITE gloire aux MORTS contre les PORCS...


@ Bas les masques les TRAITRES


@ Quand j'ai vu le portrait de betencourt à la mairie de ma commune SCANDALLLE j'ai verte de colère et j'ai dis que j'aurai préféré voir le portrait de Bruno Pascal Chevallier qui lui à défendu notre système de soins...


@ Les élus sont des TRAÎTRES des planqués CONTRE nous et pas POUR


@ Ils nous divisent au lieu de nous rassemblés...


@ Mais l'heure du VERDICT approche


@ Je constate des tensions un peu partout ben moi je dis en public et cela calme! "pas de BRUN BLANC ni de BRUN NOIR"


DU BRUN point barre et celà met tout le monde à l'aise


@ Qui à du caca kaki collé au culcul devinez qui? BRUN I


@ Tous ensemble pour le meilleur face au PIRE!!!!


@ Pour ceux que cela conserne il n'y a que la vérité qui blesse...

Court Forrest !

Flux RSS

FLUX RSS :







Le Musée Sarkozy