Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
12 mars 2006 7 12 /03 /mars /2006 07:00

Il faut se frotter les yeux pour le croire ! Chirac et Monod (secrétaire général de l'Elysée dans les souvenirs de Sarkophage) ont une haute opinion du cas Sarkozy.

Nous sommes au lendemain du 29 mai 2005, il faut changer le gouvernement de Raffarien.

-----------------------------------------------

Le lundi matin, au lendemain du fiasco référendaire, Alain Juppé appelle Jacques Chirac. Il est 8 h 30. Ils ont tous deux la "gueule de bois", après cette soirée de cauchemar où le chiraquisme semble s'être délité d'un coup.

"Au point où on en est, dit Juppé au président, je crois que vous devriez appeler Sarko à Matignon. Il a le parti et un soutien parlementaire fort. Est-ce qu'il ne faut pas tenter le coup en lui demandant de s'engager à ne pas vous humilier ?"

"Vous savez comment il est. Il ne tiendra cet engagement que dix jours, et encore."

À croire qu'il y a du complot dans l'air. Jérôme Monod, l'alter ego, est aussi sur la même ligne. Convaincu qu'il n'y a que Nicolas Sarkozy qui pourra sauver les meubles, il a déjà dit au chef de l'Etat :

"La meilleure solution, c'est Sarkozy. Il faut passer un pacte avec lui. Il doit mettre les formes avec toi et, en échange, tu lui promets de ne pas te représenter et de te prononcer pour lui, le moment venu."

Chirac : "Je n'ai pas confiance. Il est fou."

Monod : "Non, il n'est pas fou. Juste maniaco-dépressif."

Le Monde - 08.032006

-------------------------------------------------

C'est rassurant de savoir que pour le chef de l'état son numéro deux au gourvernement est fou, alors que pour son conseiller le plus proche il n'est que maniaco dépressif !

Petit rappel : la France dispose de l'arme nucléaire et est l'un des principaux producteurs d'armes du monde ...

Sarkostique le sarkozy blog officiel

Partager cet article

commentaires

Caroline 10/05/2007 10:31

(Croyez-vous que Mitterand avec son cancer ait été apte à gouverner?)

Ma mère est atteinte de cette maladie, cela ne l'empêche pas de mener une vie normale, certes compliquée, mais les médicaments sont là pour tempérer phases dépressives et maniaques.

Vraiment je trouve cela de mauvais goût de commenter (et de façon malhabile) quelque chose que vous ne connaissez pas tout ça pour casser un peu plus Sarko.

De plus, ils ne sera pas le seul à décider, il y a encore quelques gardes-fous au président!

sophie 08/05/2006 11:32

On n'a jamais vu un maniaco-depressif tuer quelqu'un, alors faire sauter la moitié du monde avec la bombe nucléaire ça me fait marrer.
Je n'aime pas cet homme et sa politique à l'emporte pièce mais vos propos sur cette maladie sont du même accabit.

john 25/03/2006 19:05

@Nouveau venu

Oui, effectivement ça commence à y ressembler... Et Villepin, l'aristo veille France entêtée, tu le compares à qui ?

nouveau venu 25/03/2006 18:29

C'st le site du rire jaune, ici !
Félicitations pour cette dénonciation en règle du petit fasciste - Hitler aussi avait des troubles psychologiques... Et si le vieux chirac était une pâle copie du non moins pâlot Hindenburg ?

Tariec 13/03/2006 10:42

Voila qui rappelle un reportage sur les hommes d'état qui nous gouvernent. le titre ? "Ces malades qui nous gouvernent".

Le feu nucléaire dans les mains de Sarkozy, c'est comme donner un flingue à un psychotique !

Court Forrest !

Flux RSS

FLUX RSS :







Le Musée Sarkozy