Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
22 février 2006 3 22 /02 /février /2006 10:57

C'est une affaire qui ne va sans doute pas faire beaucoup de bruit ... et pourtant elle est symptomatique des accointances et dysfonctionnements de nos médias. Le TCE a révélé une fracture entre les médias et nombre de français. L'affaire révélée par le Canard Enchaîné au sujet du recrutement d'une journaliste à Europe 1 montre une fois de plus que nombre de journalistes devraient prendre une carte au parti le plus en vogue ...

Résumé de l'affaire avec le Nouvel-Obs.com

-------------------------------

Les journalistes de la rédaction d'Europe-1 ont découvert que Jean-Pierre Elkabbach a demandé conseil à Nicolas Sarkozy au sujet du recrutement du journaliste politique qui sera chargé de suivre l'UMP. Le Canard enchainé fait le récit, dans son édition du mercredi 22 février, de la façon dont le ministre de l'Intérieur s'est changé en conseiller recruteur.

Selon l'hebdomadaire satirique, un journaliste qui voyageait avec quelques collègues dans l'avion de Nicolas Sarkozy, le 10 février, à destination de Chamonix, a interrogé le ministre au sujet de rumeurs qui circulaient dans la rédaction d'Europe-1.

Nicolas Sarkozy a alors confirmé que Jean-Pierre Elkabbach l'avait consulté au sujet du remplacement de Caroline Roux.

"Pas gêné le moins du monde", raconte le Canard, le ministre répond: "bien sûr. (…) J'ai été ministre de la Communication. Je suis ça de près, ça fait partie du travail politique. (…) Si vous saviez. Il n'y a pas qu'Elkabbach qui fait cela…".

"Voilà qui confirme les bonnes mœurs en vigueur entre la presse et les politiques", commente Le Canard enchainé.

"Résultat, écrit Le Canard, jeudi 16, Elkabbach doit se fendre d'une mise au point auprès des journalistes d'Europe-1. Il déboule à la conférence de rédaction de 15 heures, mal à l'aise, et reconnaît les faits. Puis il se lance dans une improbable explication, selon laquelle 'il serait normal de consulter les politiques' pour 'justement recruter des journalistes pas trop près du pouvoir'."

"C'est la démarche classique de tout chef d'entreprise pour choisir les meilleurs, les plus libres et les plus indépendants", a encore justifié Jean-Pierre Elkabbach aux journalistes du Canard enchainé. "J'ai dit à Nicolas Sarkozy: 'Est-ce que tu connais, dans la nouvelle génération qui émerge, qui sont les meilleurs?' Il m'a donné deux ou trois noms qui étaient déjà dans ma liste…" "D'ailleurs, ces noms-là ne seront pas retenus, promet Jean-Pierre Elkabbach.

Le Canard enchainé rappelle l'épisode du "clash" provoqué par la publication, à la une de Paris-Match, de la photo montrant Cécilia Sarkozy avec Richard Attias, qui explique que les médias du groupe de presse Lagardère évitent désormais de contrarier le président de l'UMP.

----------------------------------------------

Avec ce genre de presse c'est un boulevard qui s'ouvre devant celui qui a tout bati pour elle et avec elle. Des discours, des risettes devant la caméra, des promesses en veux tu en voila. Le français moyen peut continuer à prendre des vessies pour des lanternes.

La censure peut parfois être très subtile. L'apologie aussi !

Sarkozy mérite vraiment le titre de ministre de l'information

Sarkostique le sarkozy blog officiel satirique

Partager cet article

Ecrit par Sarkostique blog anti sarkozy - dans Sarko et les médias
commenter cet article

commentaires

Gab 07/11/2007 17:47

Je suis d'accord avec Tontonfoi Sarko à une ressemblence avec Jean Lefebvre dans la voix c'est incroyable, écoutez la vidéo sur http://tv.jubii.fr/video/iLyROoaft1WT.html

C Chartreux 26/02/2006 19:52

Et bien moi je dis:

VIVEMENT SEGOLENE!!!!!!!!!!!!!!!!!

DE L AIR!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

Chris

Sous-Commandant Blogos 25/02/2006 21:40

http://permanent.nouvelobs.com/medias/20060221.OBS7729.html
Avec la pub en haut du site, l'indépendance du nouvel observateur avec l'UMP, promet.

maximal 25/02/2006 11:02

La france ne ferait pas d'économie en adaptant tous les lycée collège et univ pour les personnes handicapéee, si l'école est le berceau de la république qu'elle lui ressemble alors. Pour les exam c'est évident qu'il ne faut pas se baser seulement sur ça, mais le prof qui a des faibles résultats ce n'est pas forcément de ça faute, il faut juste savoir pourquoi/

Aurélie 24/02/2006 16:31

Maximal, je suis bien d'accord avec toi que les exams sont un indicateur. Un prof qui obtient de très bon taux de réussite aux examens ne peut qu'être un bon prof. Par contre, l'inverse n'est pas vrai, et ce quelque soit la matière enseignée. D'abord parce que certains profs sont obligés de faire la police tout le temps. Ce qui ne signifie pas forcément qu'ils n'ont pas d'autorité, faut voir un peu les élèves qu'ils ont des fois. Ces profs ne demandent pas mieux que de pouvoir travailler et de faire progresser leurs élèves, et ils sont très embêtés quand ça ne marche pas avec une classe. C'est pour ça que le critère des examens me paraît assez peu fiable.
Sinon, je suis assez d'accord sur le principe d'essayer d'intégrer, autant que faire se peut, les élèves handicapés dans des écoles non spécialisées, histoire qu'ils puissent se mélanger aux autres. Mais ce n'est pas toujours faisable et cette intention louable en soi cache souvent le désir de faire des économies.

Court Forrest !

Flux RSS

FLUX RSS :







Le Musée Sarkozy