Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
18 février 2006 6 18 /02 /février /2006 11:30

L'ancien premier ministre Lionel Jospin, retraité de la politique à durée déterminée (il parait qu'il va revenir en 2007 tel un fantome ..) se paye Sarkozy.

L'un des seuls politiques à ne pas trainer de casseroles judiciaires (et c'est pour ça que la Droite se moque autant de lui sans doute .. c'est dire !) résume la méthode Sarkozy en déclarant :

------------------------------

Chez le ministre de l'Intérieur Nicolas Sarkozy, "le verbe remplace l'action", estime vendredi l'ancien Premier ministre socialiste Lionel Jospin dans un entretien accordé au "Télégramme de Brest".

"Les propositions de M. Sarkozy sur l'immigration sont significatives de sa méthode: celle où le verbe remplace l'action", observe-t-il. "Je pense, avec la plupart des experts, que ces propositions en matière d'immigration ne sont pas réalistes. Il s'agit seulement d'affichage".

"Le fait qu'il ait changé de poste plusieurs fois, qu'il ait cessé d'être ministre de l'Intérieur, qu'il ait quitté le ministère des Finances, qu'il ne soit pas demeuré à la seule présidence de l'UMP et qu'il nous annonce déjà que, redevenu ministre de l'Intérieur, il ne va pas le rester jusqu'au bout, prouve que ce qui l'intéresse, ce n'est pas d'agir, mais de mimer l'action", déplore-t-il. "La mise en pratique dans la durée ne l'intéresse pas".

---------------------------------------------

Cette analyse se vérifie depuis pas mal de temps. Le tour de force du petit Sarkozy c'est d'arriver à faire croire le contraire. Que l'agitation médiatique peut-être une solution aux problèmes de la France. Là est son talent. Si il y a un représentant Tuperware dans la salle, qu'il se manifeste rapidement pour que l'on puisse proposer une fonction plus adaptée pour cet homme dévoré d'ambition mais dénué du sens de l'action durable et efficace. Il suffit d'analyser son bilan 2005 pour se rendre compte de la force de cette analyse.

Sarkostique le sarkozy blog officiel satirique

Partager cet article

commentaires

ti'hamo 24/02/2006 17:05

Entre un texte lu par le maire que personne écoute, et le discours des partis, mouvements, télés, magazines, éditos,
je pense que le bourrage de crâne n'est pas là où tu le vois.

Ou alors il va me falloir autre chose que le discours du maire,
et de quoi dépasser le discours de quasiment toute la presse (de la politique à la féminine - oui, je lis Cosmo aussi, alors pas la peine d'essayer de me raconter des crasses :-).

Je vais attendre un peu pour rigoler, t'as droit de consulter le dossier et te rattraper.


Non, non, pas parano : je décrivais l'action de l'ONU dans les pays "en voie de développement" (comprendre : "en voie de normalisation et d'alignement sur notre modèle"), section droits des femmes et droits reproductifs.

Et tu as bien dit "Alors selon toi elle devrait laisser vivre et se développer le foetus, même si celui-ci aura une vie de misère et que celle de la mère sera gachée par la même occasion?"

Autrement dit qu'une vie prévue de misère justifie à elle seule l'élimination d'un enfant - donc, effectivement, on a trouvé un remède miracle à la misère du monde et à la souffrance des humains.

C'est pas parano, c'est logique.
(reste à trouver le bon moyen de prévision du futur de l'enfant : boule de cristal, marc de café ?
et la méthode d'évaluation de son degré de bonheur futur : PIB moyen du pays, salaire des parents, conformité au modèle d'enfant idéal en vigueur, "vu à la télé"...?)


C'est toi aussi qui a dit : "A quoi cela sert il de vivre pour souffrir ?", ce qui confirme - à la trappe, les gens qui souffrent !

Là, je dois admettre : système efficace, qui règle définitivement la question ; et ça va faire de la place. T'aurais pas de la famille du côté du père Ubu, des fois ?


Ce que je comprends pas trop :
- pourquoi tu dis "les médias, hahaha, ils racontent n'importe quoi", et tu répètent tout ce qu'ils disent dans leur immense majorité ?

- c'est sur quel point qu'ils désinforment : y a pas d'insécurité ni de risque sanitaire, ou bien ils les minimisent ? (pas bien compris...)
...
...
"Ce n'est pas de son nom mais de sa classe sociale dont je parlais. Crois tu qu'un noble comme lui, comprenne un traitre mot à la détresse des chomeurs"

Ah, ben voilà. Et ça se prétend démocratique, réfléchi et "on mela fait pas à moi"?

Pour ma part, je n'ai jamais compris en quoi il était plus idiot et plus dangereux, de diviser les gens en "blancs" et "pas-blancs" et de les monter les uns contre les autres (dans un sens ou l'autre, les 2 existent),
que de les diviser en "méchants bourgeois" et "prolétaires", et de les monter les uns contre les autres ???

(ça se décline également en "ci-devant nobles" et "valeureux patriotes", en "valeureux komsomol" et "ennemi du peuple"...)

J'en viens à me demander sur quelles observations, réalité, réflexions, tu te fondes...

Donc, d'accord : je suis vigilant ;
je trouve certains propos bien chargés en idées reçues et toutes faites récupérées,

des idées qui rappellent certains mouvements de foule plus ou moins passés et quelque peu sanguinolents,
des idées véhiculées, sous diverses formes, par les médias, l'"opinion général", le conformisme ambiant...

alors je demande des explications.
...
...
Bon, ce concours de caricatures ?

Le sang coule, la démocratie en danger... 22/02/2006 21:08

A ti'hamo (qui n'est pas vraiment un amour ;-)) :

Ce n'est pas un seul ministre : De Villepin, De Robien, de Vabres.

Ce n'est pas de son nom mais de sa classe sociale dont je parlais. Crois tu qu'un noble comme lui, comprenne un traitre mot à la détresse des chomeurs.

Au niveau du nom, il fait plutot demander à tous les "casseurs d'arabes", ceux qui ont peur de "l'envahisseur" et qui crachent à qui mieux mieux sur A.Begag.

Tu as tout faux, je parlais du bourrage de crane des papes qui se succèdent, machistes, homophobes et conservateurs.

Je ne suis pas paranoiaque et je ne dis pas que le temps de Big Brother est arrivé, simplement qu'il faut rester vigilant face à tout ce qu'on peut voir.

Les médias...mdr! Meme un enfant de 6 ans pourrait comprendre qu'ils se foutent de notre gueule. Vive la désinformation avec eux, insécurité et problèmes sanitaires (canicule ou grippe aviaire, au choix), et on finit par du foot pour faire oublier que ce monde ne tourne pas rond.

Quant à l'avortement, je n'ai jamais parlé de génocide prénatal des populations pauvres comme tu le sous entend. Simplement qu'il faut respecter le choix que font certaines femmes d'etre avorter quand elles savent qu'elles ne pourront pas assumer financièrement leur futur enfant. C'est toi qui est parano là!

Mon grand ouvre les yeux !
On nous pousse à faire des enfants !
C'est écrit dans le texte que lit le maire lors d'un mariage.
C'est tous ces extrémistes, qui veulent faire beaucoup d'enfants pour ne pas que la France devienne un pays arabe (thèse que défend doc.ILTO).
Bienvenue au XXIème siècle !!!

Oui aux trois questions ;-)

Le "Ni dieu ni maitre" était en réponse au "que dieu te garde" de doc.ILTO.
Je ne me réclame d'aucun mouvement anarchiste.
Et je ne suis pas une "vilaine coco" non plus, désolée de te décevoir... ;-)

"Vive la révolution silencieuse !"

ti'hamo 22/02/2006 17:13

"Ni Dieu, ni maître"...c'est à dire, donc, esclave de tout et du premier venu.

(enfin, généralement c'est tout le temps comme ça que ça se passe...c'est comme ça qu'on fait une révolution : d'une foule qui crie "ni Dieu ni maître !" on fait tout ce qu'on veut. Exactement comme un adolescent qui se croit et se veut rebelle, devient le docile croyant de la Grande Religion des Marques, par exemple. C'est pareil.)
...
Alors,on disait ? "un concours de CARICATURES
en relation avec l'AVORTEMENT "?

Je veux bien participer. 'suffit de cliquer sur le lien "site web". c'est quoi les prix ? :-)

ti'hamo 22/02/2006 17:07

"Et des nobles à particules au ministère "
Le fait de déplorer qu'un citoyen soit ministre, du seul fait de son nom : effectivement, c'est assez peu démocratique ;
avec des pensées et propos pareils, oui, "la démocratie est en danger".

C'est amusant, d'avoir comme ça un pseudo auto-référent. C'était fait exprès ?


Quant à mettre en garde contre "le bourrage de crâne de certaines personnes influentes" et "la pensée unique", je suppose bien évidemment qu'on veut parler ici de l'idée très originale, courageuse et démocratique selon laquelle, si un parti au pouvoir n'est pas assez de gauche, et d'une manière générale ne convient pas entièrement à nos désirs, alors il est fasciste.


Attention, attention ! En tenant de tels propos, vous vous mettez sûrement en danger ! La police politique secrète de Sarkozy va vous repérer et vous faire taire, définitivement !

(si, si ! je vous assure ! le fascisme est de retour ! les nazis sont pas loin !
Des fascistes sûrement moins tolérants et honnêtes que les divers médias qui ont créé et relayé et amplifié toutes les idées qu'on croise ici ; des fascistes qui, sûrement, vont vouloir choisir à notre place ce qu'il faut penser, et nous faire du lavage de cerveau, pas comme les honnêtes médias qui nous ont fourni si gentiment des pensées totue prêtes à l'emploi...
C'est pas trop frustrant de vivre plus dans l'imagination que dans la réalité ?)


Et quand on préconise et justifie d'éliminer les enfants auxquels est promis un "avenir de misère", on évite de se croire et de se faire passer pour un valeureux défenseur des pauvres et des opprimés contre le fascisme de la pensée unique :
ça manque un peu de crédibilité.

(Parceque la régulation des populations pauvres par avortement, et l'élimination pure et simple comme réponse à la réalité de la misère et de la souffrance des humains...un peu comme les programmes de l'ONU d'"aide aux pays en voie de développement" par le biais des programmes de planning familial et de "droits reproductifs"...ça me semble bien plus outrageusement impérialiste et mondialiste fasciste, que humaniste. Mais je peux me tromper.)


Cela dit, ce genre d'incohérences est inévitable quand on ne "pense" qu'à partir d'idéologies préconçues plutôt qu'à partir de la réalité...
Parceque "Notre société pousse à l'enfantement à outrance"..héhéhé-huhu...On vit pas à la même époque, tiens ; un court-circuit spatio-temporel, waw, nous communiquons avec une internaute du XIXe siècle !

(notre société, sérieusement, pousse-t-elle à :
- l'enfantement à outrance
- la consommation (y compris de ses semblables)
- se croire le centre de l'Univers
?

Le sang coule, la démocratie en danger... 21/02/2006 21:35

Vide abyssal?
Existons à travers tous ces petits combats quotidiens, luttes silencieuses...

Court Forrest !

Flux RSS

FLUX RSS :







Le Musée Sarkozy