Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
7 février 2006 2 07 /02 /février /2006 10:51

Les jeunes populistes en ont déjà fait l'amère expérience. Le culte du chef existe, il faut le respecter, sinon point de salut. Maintenant c'est un magistrat qui va recevoir une fessée pour avoir osé émettre une critique envers le grand timonier.

Il s'appelle Didier Peyrat, et son crime est d'avoir posémment et doctement affirmé dans des articles :

Le premier article en cause, intitulé "Banlieues : Mai 68 ou Weimar", est paru dans Libération, le 8 novembre 2005. "Les événements qui se déroulent dans les banlieues françaises prouvent l'échec radical de la droite dans ses politiques de sécurité depuis avril 2002, y écrivait le magistrat. Mais on aurait tort de ne voir que le bilan piteux de la majorité UMP. (...) Nous savons maintenant que la criminalité est toujours là, tenace. Elle a résisté à vingt années de politique de la ville ; (...) aux démonstrations de virilité télégénique de Nicolas Sarkozy ; comme à l'augmentation des effectifs de police."

Dans Le Monde du 17 novembre 2005, sous le titre "Incendiaires et cogneurs", M. Peyrat appelait à faire le tri parmi "les jeunes des banlieues", contestant l'existence d'un mouvement de masse contre l'injustice sociale. Il ajoutait : "Luttons contre les causes. Bannissons les mots vulgaires, les insultes, la démagogie de M. Sarkozy. Faisons de la prévention. (...) Mais d'abord il faut vaincre le mal, à l'aide de ce bien commun : le droit."

Que risque cette victime des foudres du petit Nicolas Sarkozy ?

La sanction lui sera notifiée prochainement par le procureur général près la cour d'appel de Versailles, Jean-Amédée Lathoud, haut magistrat qui a supervisé l'affaire d'Outreau lors de son précédent poste, à Douai (Nord), et qui sera bientôt entendu par la commission d'enquête parlementaire sur les responsabilités de la hiérarchie judiciaire dans cette affaire. Cette procédure a pour origine les termes de ces articles de presse qui "me paraissent contraires aux obligations de réserve et de prudence", selon le procureur général. Les syndicats de magistrats ont été saisis de l'affaire.

Amis Sarkologues de tous poils et de toutes obédiences, un exemple de plus du climat particulier de la France d'aujourd'hui et sans doute encore plus de demain.

Qui pensait que la justice était vraiment indépendante et que les magistrats pouvaient échapper aux pressions politiques ? Car pour mémoire un autre magistrat a tiré au bazooka verbal sur le petit Sarkozy. Vous pouvez le constater ici et le constater là.

Et pour ceux qui veulent continuer l'inventaire, vous pouvez passer par le Yaourth, l'insulte sarkozy, le syndicaliste policier déconfit 

Sarkostique le sarkozy blog officiel satirique

Partager cet article

Ecrit par Sarkophage avec Sarkostique anti sarkozy - dans Manipulations de Sarkozy
commenter cet article

commentaires

ricardo 24/02/2011 13:10


pfffffff sarko remballe tes belle paroles tu as dit pendant ta campagne les francais travailleur je vai augmenté votre pouvoir d achat c est faud je gagne plus avec les heures sup mais j en donne
plus avec toutes les augmentations benefice nette j ai encore moin d argent!!!la place est bonne vous vous battez tous pour l avoir juste pour vous en foutre plein les poche pendant 5ans!la preuve
la 1ere chose que ta fait sarko c est t augmenté 6000euros sa va tranquillle...vous etes des escrot en planque a l elysé ont vas tous vous faire tombé barré vous les vieux grippe sous du senat
laissé la place au jeunes.vive mai 68!!!!!a vos pavés a l elizé


ben laden 05/09/2009 21:15

je critique sarko quand je veux et ou je veux .c estv pas un site de biiiiiip qui va me dire ce que je doit faire pour enculer sarko.


les 2 toures jumelles viva laden"/(&%/=()?=)("%/(ü

R 22/08/2008 00:05

C'est marrant de dire que l'on ne peux pas critiquer Sarko. Je trouve ça completement aberrant. Les gens le critiquent que se soient de manière claires ou insidieuses et tu te permets de dire qu'on le critique pas! C'est ridicule.

Aurélie 10/02/2006 23:02

Le plus inquiétant avec Thucydide, c'est qu'il prétend devenir historien... Je ne sais pas où il en est dans ses études, mais une petite mise au point s'impose: on ne peut certes pas demander à l'historien l'impartialité absolue (c'est impossible). Par contre, il doit savoir prendre du recul par rapport aux événements, aux diverses archives, témoignages, comportements de personnalités etc. Car même si Thucydide veut se consacrer à l'histoire antique(où les polémiques sont moins "rudes"), il faut quand même qu'il soit capable de présenter un point de vue équilibré. Au vu de sa haine pathologique du "gauchiste", ça me paraît mal barré...
Ah oui j'oubliais: entre historiens, il y a souvent des polémiques. Pour être crédible, il est évidemment souhaitable de présenter des arguments (c'est déjà un défi pour notre ami...) avec calme et sans grossiéretés, car des termes comme "pourraves" ne conviennent pas à un débat entre spécialistes (civilisés)!
Bref, si nos historiens ressemblaient à Thucydide, on serait pas sortis de l'auberge :o)!

sarkophage 10/02/2006 22:37

A Thusaistumeplaisbeaucoup

Nous pouvons noter tout ton savoir faire en matièrte de grossiereté et de jurons. Tu as été élevé par des charretiers ou quoi ?
Tu serais en face de moi, une fessée et au lit ! Sale gamin !
Sarkophage

Court Forrest !

Flux RSS

FLUX RSS :







Le Musée Sarkozy