Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
14 mars 2008 5 14 /03 /mars /2008 21:18
Il faut être naïf pour croire que ce que fait Sarkozy est gratuit. Depuis qu'il est  tout petit il calcule tout. Surtout quand il faut planter des couteaux dans le dos. Ou qu'il faut anticiper une défaite magistrale face à une opposition inexistante.

sarkozy sarkostique
Merci à Goubelle

Car le tour de force de Sarkozy est bien là et  nulle part ailleurs. Sarkozy n'a aucune compétence en économie, il fait le beau et promène Carla au niveau international. Par contre, pour ce qui concerne le réveil des groupuscules politiques en voie d'agonie il est champion.

Réussir à planter une élection aussi importante que celle-ci (oui car elle permettra de connaître la couleur du sénat dans quelques semaines) sans avoir d'adversaire crédible relève d'un talent incommensurable.

Alors pour amuser la galerie il annonce un remaniement pour après les municipales.


Objectif de la manoeuvre : inciter  les électeurs indécis à accorder leur confiance au parti populiste. Il profite aussi de la veille de la dégelée pour défourailler un ami de 30 ans : Devedjian.

sarkosy sarkostique
Merci à Tropical Boy

Ce sont quelques sous ministres de plus qui vont venir faire de la figuration dans un gouvernement  ou l'ambiance s'approche de celle du goulag.

sarkozi sarkostique
Merci à Snut

Mais cela a le mérite de montrer de nouvelles têtes et d'occuper le terrain médiatique. A défaut de pouvoir d'achat il a de nouveaux sots ministres ! Ce sont les français qui vont être contents.

sarkostique
Merci à Jardin
Et pour ce qui est de Martinon - non - non - non, il serait envoyé loin de France pour représenter celle-ci. C'est une promotion après avoir été le porte parole du frénétique !

 

  Sarkostique le sarkozy blog officiel satirique

Partager cet article

Ecrit par Sarkostique le blog anti sarkozy - dans Manipulations de Sarkozy
commenter cet article

commentaires

3emeTOUR 16/03/2008 08:21

PETITION INTERESSANTE ici: http://www.antisarkozysme.com/

. 16/03/2008 03:14

Alors que va-t-Il faire au lendemain des municipales ? Le suspense est à son comble. Le fait est qu’Il a tout fait pour l’entretenir en multipliant des déclarations. Les commentateurs et autres analystes revendiqués comme tels lui ont donné un sérieux coup de main en pesant ses propos au trébuchet. Alors va-t-Il poursuivre l’ouverture en faisant d’Allègre un ministre ? Va-t-Il flinguer Devedjian ? Va-t-Il changer de coiffeur, de tailleur ? Va-t-Il prendre des cours de maintien pour, enfin, devenir président ? C’est vrai que ça empêche de dormir.

C’est vrai, les insomniaques ne sont pas prêts de trouver le sommeil. Pendant que les journalistes invitent la douce France à observer avec gravité les zigzags du Président, la posture de Bayrou, les gags du PS, le monde continue de tourner, et plutôt mal du côté de la finance. La crise est là. Et pas petite, plutôt une énorme. Le dollar est en chute libre, le pétrole et l’euro au plus haut, les banquiers et les financiers sont sous Prozac.

A l’origine de ce tsunami : les subprimes. C’est commode les subprimes. Ca ne dit rien à personne et ça ne stimule pas l’imagination. En fait, les fameuses subprimes nées aux Etats Unis sont simplement la traduction technique de la voracité d’un système bancaire qui ,dans sa recherche obséssive du toujours plus de profit, a cru bon d’offrir du crédit à une clientèle dont il était douteux qu’elle puisse rembourser.

Au moment de l’addition, la logique et la morale (les vilains mots !) voudraient que les coupables soient les seuls à payer. Mais les lois de l’économie de marché ont une limite. L’Etat et la collectivité se substituent aux acteurs privés quand les conneries de ces derniers menacent le système.

Nous y sommes. Les banques centrales ont massivement injecté de l’argent pour éviter le blocage. La Réserve Fédérale est allée jusqu’à proposer aux détenteurs de créances plus que douteuses de les échanger - provisoirement - contre des bons du Trésor. Extraordinaire illustration de la privatisation des profits et de la nationalisation des pertes.

Le pire est que cet extravagant apport d’oxygène n’a semble-t-il pas suffi, ça continue de dégueuler sur les marchés. Les figures des financiers ne cessent de s’allonger. Bref, on ne sait pas où tout cela nous conduira. Ce que l’on sait en revanche c’est que c’est « nous » qui passerons, d’une manière ou d’une autre, à la caisse.

La purge, bien sûr, sera distillée. Les spécialistes et autres analystes rameutés nous expliqueront gravement - les économistes sont toujours graves - qu’il s’agit d’un accident malheureux. Des mesures seront prises pour que cela ne se reproduise plus. Ils nous ont fait le coup sur la crise mexicaine, sur la crise asiatique et sur celle de la nouvelle économie. Alors on ne voit pas pourquoi ils ne continueraient pas.

Alors qu’est ce qu’Il va faire ? Evidemment rien. Ah si, Il va peut être virer Devedjian. On se sent mieux, non ?

Resistance2012 15/03/2008 17:57

Certains chiffres reposent sur des prévisions car Lagardère n'a pas encore publié ses résultats pour l'année écoulée et les exercices d'Air France, d'Alstom et de Pernod Ricard sont décalés, mais la barre symbolique des 100 milliards d'euros cumulés pourraient même être dépassée, comme le souligne Libération. Rapprochez un instant ces résultats des augmentations consentis aux retraités les plus modestes et délivrez donc un brevet de gestion publique saine à François Fillon ! Vous savez celui qui avec l’ineffable Copé a inventé un slogan d’une lâcheté sans pareille : " Si la gauche passe, comme à chaque fois qu'elle prend des villes, des régions ou des départements, elle va faire exploser les impôts, tout en donnant à Paris des leçons de morale sur le pouvoir d'achat ".Il a malheureusement oublié hier de commenter les nombres présentés ci-dessus car ils ne vont pas de le sens d’une démagogie terriblement dévastatrice pour la démocratie.
Comment ne pas lui jeter à la figure ces sommes faramineuses qui vont enrichir une caste privilégiées qui mange au Fouquet’s, se dorent sur des yachts, voyagent en jets privés et ne connaissent même plus l’étendue exacte de leur fortune ? Même le Premier Ministre des caisses vides ne veut rien voir, rien entendre et surtout rien dire ! Il surfe sur l’impopularité de son mentor alors qu’il n’en est le serviteur zélé ! On vous parle des impôts de la Gauche mais surtout pas des… profits de le Droite.A Marseille, à Reims, la taxe d'habitation a augmenté au cours des dernières années de 33 et 28%. A Clermont-Ferrand, à Mulhouse, dans le même temps, cet impôt local a également bondi de 28 et 26%. Deux villes de droite, deux villes de gauche et une même hausse de l'imposition locale. C'est le bilan que dresse une étude du Forum pour la gestion des villes qui vient démentir l'argument de campagne avancé par certains leaders de la droite depuis quelques jours. Bien entendu il ne parviendra pas jusqu’à l’électrice et l’électeur qui, dimanche, resteront chez eux pour donner raison aux sondeurs...
Ne vous abstenez pas ! VOTEZ !!!

Resistance2012 15/03/2008 15:36

Nicolas Sarkozy reparle d'immigration pour rallier les abstentionnistes de droite !

http://www.lemonde.fr/municipales-cantonales/article/2008/03/12/nicolas-sarkozy-reparle-d-immigration-pour-rallier-les-abstentionnistes-de-droite_1021946_987706.html#ens_id=996336

anonyme 15/03/2008 08:57

je viens de lire l'article du point de cette semaine à propos de la cantine du president à 200 euros le repas payé sur la cagnotte du contribuable et non sur son argent personnel, en frais , et on nous dit que c'est plus economique que les repas à l'Elysée, q quand les restau du coeur pour celui qui fait payer à la nation un cuisto pour rien ?

Court Forrest !

Flux RSS

FLUX RSS :







Le Musée Sarkozy