Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
12 février 2008 2 12 /02 /février /2008 21:25
Le président gesticulateur précoce et grand amateur de voyages nous parle de Guyane.

Sarkozy sarkosi sarkosy sarkozi sarko cecilia president sarkostique guyane martinon neuilly
Merci à Placide

Pour nous dire que son service après vente du Sarkozysme est en grêve. On pourrait estimer d'ailleurs que dans le cas présent ce n'est pas une grêve mais un abandon de poste !

Sarkozy sarkosi sarkosy sarkozi sarko cecilia president sarkostique guyane martinon neuilly
Merci à Sarabande

Le spécialiste de la communication qu'est Nicolas Sarkozy est aujourd'hui en slip. Il s'est vite retrouvé les poils à l'air parce qu'il illustre admirablement l'effet boomerang : plus on le lance fort, et plus il te revient vite dans la gueule.


C'est ainsi qu'aujourd'hui le pigeon voyageur Sarkozy appelle au calme. Lui l'agité permanent, le gesticulateur impénitent. Il le fait de très loin, à plusieurs heures d'avion.

Sarkozy sarkosi sarkosy sarkozi sarko cecilia president sarkostique guyane martinon neuilly
Merci à Jardin

Pendant que ses amis du parti se déchirent pour la ville la plus riche de France : Neuilly


Sarkozy sarkosi sarkosy sarkozi sarko cecilia president sarkostique guyane martinon neuilly
Merci à Tropical Boy

Et il est délicieux, oh combien délicieux de constater que Devedjian a été contraint d'introniser un divers droite comme candidat UMP (Fromentin). Cela aurait été un boeuf limousin il lui aurait mis la bague à l'oreille quand même ! Tout cela pour que la ville reste dans le giron d'une marque déposée (mais en perdition commerciale)  : l'UMP. Parce qu'imaginer que la ville puisse échapper au parti du président de la raie publique de France et du dévissage historique dans les sondages, cela n'était pas envisageable.


Perdre ses points de popularité comme un arbre perd ses feuilles à l'automne c'est une chose. Mais être humilié dans son ancien fief ce n'est pas possible. Il est dommage que Besancenot ne se soit pas présenté, Sarkozy aurait été capable de lui proposer l'investiture UMP !

Sarkozy sarkosi sarkosy sarkozi sarko cecilia president sarkostique guyane martinon neuilly
Merci à Maratom

La bérézina est tellement exceptionnelle, que le sauveur s'appelle Fillon ! Le Droopy de la Sarthe avec un charisme de beignet applati ! Le méchu quasi disparu, en sauveur d'un président cramé. Qui l'eut cru il y a six mois ?

Sarkozy sarkosi sarkosy sarkozi sarko cecilia president sarkostique guyane martinon neuilly
Merci à Delucq

 

Sarkostique le sarkozy blog officiel satirique

Partager cet article

Ecrit par Sarkostique blog anti sarkozy - dans Sarkozy roi du navet
commenter cet article

commentaires

Romain 16/02/2008 19:10

belle contrepétrie pour Martinon

ARZZAZ 15/02/2008 15:23

"Quand on lui montre la lune, l'Imbécile regarde le doigt " !

Shizuka 15/02/2008 09:18

"Même si vous êtes convaincus que votre prose sans majuscule ni ponctuation mérite d'être défrichée (plus que déchiffrée), il est dans votre propre intérêt, afin d'être lu, d'y mettre un peu d'ordre. "

Je vois un "s" à "convaicus", et je n'en vois pas à "lu", est-ce normal?

Gawel 14/02/2008 20:59

"Il y a longtemps qu'on disait que l'écriture est la science des ânes."

On le disait en effet, considérant "l'écriture" comme l'art d'écrire non sans faute, mais en formant de belles lettres, c'est à dire en portant un soin tout particulier à la forme, à défaut peut-être de pouvoir en faire de même avec le fond que constituait l'ensemble du texte: le contenu naturellement, mais aussi le respect de la grammaire et de l'orthographe, et surtout le style et le niveau de langue.

Il n'est peut-être pas utile, pour qu'un message soit compris par son destinataire, que soit mis dans sa rédaction tout le soin qu'exigeaient les instituteurs d'autrefois. Mais de l'appauvrissement de la langue découle celui de la pensée, dont les plus fines nuances ne sauraient s'exprimer dans un français des banlieues ou même, et j'en suis très sincèrement désolé, dans celui de beaucoup de nos concitoyens.

J'y reviens donc: une mauvaise écriture, pleine de fautes et de barbarismes, n'est que rarement celle d'un individu dont la conversation présente un intérêt notable, et si je me distingue en exprimant ouvertement cette opinion, sachez qu'elle est (inconsciemment) partagée par beaucoup. Même si vous êtes convaincus que votre prose sans majuscule ni ponctuation mérite d'être défrichée (plus que déchiffrée), il est dans votre propre intérêt, afin d'être lu, d'y mettre un peu d'ordre.

gayboy 13/02/2008 20:48

Pour une fois, pas d'accord avec pps.
Le père Brassens, qui n'était pas issu d'un milieu cultivé, avait un culte de la langue française. Il ne te pondait pas des chansons à dix balles et même les chansons grivoises distillaient la rime riche.
Bien écrire n'est pas la science des ânes, c'est une exigence.

Court Forrest !

Flux RSS

FLUX RSS :







Le Musée Sarkozy