Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
28 décembre 2007 5 28 /12 /décembre /2007 20:00
Sarkophage a souvent raison, même presque tout le temps ! Cela fait un peu prétentieux (jamais autant que son sujet d'étude préféré, il y a encore quelques kilomêtres de marge, rassurez vous) mais il faut le reconnaître, il aurait pu être voyant.

Le Sarkozysme pourrait avoir pour emblème la dynamite, tronconneuse, ou le marteau piqueur, tant les objectifs fixés se rapprochent de ceux d'une entreprise de de démolition. Sans que ne soient jamais évoquées les raisons profondes et les intérêts cachés des destructions entreprises. C'est souvent Fillon ou un autre qui envoyé au charbon. Il faut pas faire égratigner la côte de popularité se sa majesté.

Sarkozy sarkosi sarkosy sarkozi sarko cecilia president sarkostique nu nue sexe carla bruni fillon

Après avoir laminé et réduit en confettis ou presque le code du travail, un joujou sans doute inutile pour le bien-être des salariés
, après avoir décidé unilatéralement qu'il fallait tuer les français au travail avant qu'ils n'arrivent jusqu'à la maison de retraite, le guide suprême de la démolition a décidé de s'attaquer à la durée légale du travail.

Image Hosted by ImageShack.us


Cette durée, maintes fois abaissée, est en effet gênante pour le patronnat et l'actionnariat de notre belle monarchie de droit médiatique. Rendez vous compte, si l'actionnaire et le grand patron ne peut plus renouveller son stock de montres rolex ou de 4X4 char à boeuf, il est forcément démoralisé.

 

Sachant qu'en France nous avons déjà la meilleure productivité d'Europe et sommes très très bien placés au niveau mondial, sachant que nous travaillons effectivement autour de 40 heures par semaine, les français doivent se préparer à gagner la même chose qu'avant avec encore moins de temps pour le dépenser.

 


Il y a une part de génie chez nos gouvernants. Après un cadeau de 15 milliards fait aux riches, on se décide à faire payer les pauvres. Comme au bon temps de Louis XIV. D'ailleurs nous sommes tous priés de maintenant appeler notre gesticulateur en vacances de Luxe : Altesse ou Monseigneur.

 
Sarkostique le sarkozy blog officiel satirique

Partager cet article

Ecrit par Sarkophage avec Sarkostique anti sarkozy - dans Les réformes de Sarkozy
commenter cet article

commentaires

Attila 30/12/2007 14:18

---->>Dire que mon père lit cette merde et vote à gauche!!! Ah ah!!

Gayboy 'la fiotte), c'est bien là toute la schizophrénie de ton engagement connard :-) vas-y renie ton père tant que tu y es !
mon pauvre

Le sang coule, la démocratie en danger ... 30/12/2007 04:55

Ca doit être ça qu'il a appelé pendnat la campagne libérer le temps de travail ...

Comme si l'important n'était pas plutot l'émancipation intellectuelle, politique et financière de nos concitoyens.

PMU/UMP, lle slogan m'a fait beaucoup rire, et ne plus c'est tellement vrai, quand on voit la politqiue de comptors qu'ils mènent tous.

Et les médias qui nous font manger de la Carla ou de la Miss France. L'opposition devrait peut-être penser à ce genre de pratqiue pour faire entendre parler d'eux, mais il ets vrai que le P.S est déjà à poil.

Et le temps de cerveau disponible, il est pas pour Besancenot, ni pour les synduicats qui l'ouvrent.

Pas grave, tous nos acquis sociaux partent en fumée ... Merci les veaux !

RESISTANCE !!!

gayboy 29/12/2007 19:29

Les media français sont de toute façon de la merde. Il ne reste plus grand chose en presse digne de ce nom.
Les jours où mon masochisme l'emporte, je vais sur le site du "Monde" qu'on devrait nommer "l'Immonde". Ex journal de référence devenu torche cul et défouloir pour droite décomplexée.
Dire que mon père lit cette merde et vote à gauche!!! Ah ah!!

Rébus 29/12/2007 18:18

Sont forts nos décomplexés. Les propos de Fillon qui devraient provoquer un tollé passent inaperçus, noyés par des infos aussi importantes que Miss France en bikini ou Nabochodonosor à Louxor.
Ça en dit long sur les médias et ceux qui avalent leur bouillie

frédéric Maurin 29/12/2007 10:34

Communiqué commun des organisations syndicales de la Fonction publique FO - CGT - FSU - UNSA - CFTC – SOLIDAIRES

La forte mobilisation du 20 novembre 2007 a contraint le gouvernement à ouvrir une négociation salariale ce lundi 17 décembre 2007.

Or, les propositions qui ont été faites par le ministre chargé de la fonction publique ne sont pas acceptables tant sur la forme que sur le fond.

En effet, le gouvernement refuse d’accorder une mesure générale de revalorisation du point d’indice, seule à même d’assurer un réel maintien du pouvoir d’achat pour l’ensemble des agents de la fonction publique. Au contraire, il persiste à faire entrer dans le maintien du pouvoir d’achat des mesures individuelles de promotion (glissement vieillesse technicité), ce qui revient à nier le principe même de déroulement de carrière.

Ces pseudo négociations ne peuvent donc nous convenir car elles portent atteinte de façon frontale aux principes même de la négociation collective des salaires dans la fonction publique pour les remplacer par une individualisation des rémunérations.

Les mesures de gestion des ressources humaines annoncées dans le cadre de la réforme des politiques publiques heurtent également de façon frontale les fondamentaux du statut général de la fonction publique et vont contribuer à amplifier les suppressions d’emplois.

Pour l’ensemble de ces raisons, les organisations syndicales refusent de participer cette semaine à la conférence et à la réunion organisées par le ministère de la fonction publique.

ELLES APPELLENT SUR LEUR PLATEFORME COMMUNE A L’ACTION LE 24 JANVIER 2008 PAR LA GREVE ET LES MANIFESTATIONS POUR EXIGER L’OUVERTURE DE REELLES NEGOCIATIONS SUR LA VALEUR DU POINT D’INDICE ET LA REFONTE GLOBALE DES GRILLES INDICIAIRES, AFIN DE PERMETTRE LE RATTRAPAGE DES PERTES DE POUVOIR D’ACHAT.

Paris le 18 décembre

Court Forrest !

Flux RSS

FLUX RSS :







Le Musée Sarkozy