Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
23 décembre 2005 5 23 /12 /décembre /2005 11:30

Avoir une vision d'avenir, gouverner sans regarder dans le rétroviseur, anticiper, prévoir ...

C'est ce que l'on demande à des gouvernants, qui sont, hélas, souvent, restés uniquement des politiques. Cela n'est pas péjoratif, c'est une réalité.

Sarkozy a une position sur l'immigration qui est on ne peut plus passéiste, il faut choisir et sélectionner le "bon" étranger qui va pouvoir apporter quelque chose au pays. Ce quelque chose étant si possible impossible à trouver ailleurs.

On procède donc comme avec du bétail, sélectionné en fonction de critères prédéfinis.

Or, un rapport  enterré  arrivé ces jours-ci montre que la France fait fausse route. Pourtant les politiques ont fait de brillantes études .. Mais sans doute emportés dans un dogmatisme omniprésent oublient-ils certaines réalités criantes.

La France va manquer de bras, de jambes, de têtes  !

Voici ce que dit Le Nouvel Obs sur le sujet :

--------------------------------------------

Le gouvernement embarrassé par un rapport "dérangeant"

NOUVELOBS.COM | 23.12.05 | 10:58

20 minutes relance la polémique concernant l'affaire du rapport sur la main-d'oeuvre immigrée du commissariat au Plan qui "n'existe plus officiellement".

Le quotidien gratuit 20 minutes relance dans son édition du 23 décembre "l'affaire du rapport Kazan sur l'immigration" qui préconise notamment de "faire venir deux fois plus de main-d’oeuvre étrangère".

Mi-décembre, les Echos annonçaient que le gouvernement retenait cette étude à cause de son caractère sensible. Le journal affirmait en posséder une copie. De son côté, le commissariat général du Plan, rattaché au premier ministre, dementait l'information dans L'Expansion arguant que le rapport n'existait pas... encore. Selon L'Expansion, le Plan a indiqué que le groupe Kazan travaillait sur le sujet et qu'un document de travail serait remis lors du prochain comité interministériel de l'immigration.

Mais vendredi, 20 minutes affirme que le rapport a été "enterré" tout en revenant sur les conclusions de l'étude révélées par les Echos.

Le rapport préconise notamment de "faire venir deux fois plus de main-d’oeuvre étrangère entre 2010 et 2040" et "d'ouvrir aux étrangers des professions réservées aux nationaux".

Quelque 6,5 millions d’emplois sont en effet interdits aux immigrés non naturalisés, explique 20 minutes qui cite en exemple les professions d'avocat, sage-femme, agent SNCF ou vétérinaire. Le quotidien gratuit assure que, dans le secteur privé, cinquante professions sont interdites ou restreintes aux étrangers. D'après un spécialiste cité par 20 minutes, "près d’un emploi disponible sur trois en France est réservé aux nationaux".

--------------------------------------------------

Le fonctionnement adopté par Jean-Marie Sarkozy montre déjà ses limites. A trop regarder dans le rétroviseur, on ne voit plus rien de ce qui se profile à l'horizon.

A flatter l'électorat du Fhaine, on finit par ne plus prendre les mesures nécessaires à la vie du pays.

Le passif de Sarkozy en matière d'immigration : 1 - 2 - 3 - 4

Sarkostique le sarkozy blog officiel satirique

Partager cet article

commentaires

mostapha 04/11/2007 16:22

Nous ne travaillons pas « au noir », nous travaillons sans droits, parce que nous ne pouvons pas travailler en règle, déclarés.

Nous travaillons non déclarés parce que le gouvernement refuse de nous régulariser. Ce n’est pas notre choix, c’est le gouvernement qui nous y oblige. La preuve : il donne des autorisations provisoires de séjour (APS) mais sans autorisation de travail ; il applique « la loi des 10 ans » de Jospin qui dit que tu dois vivre et travailler 10 ans sans-papiers pour pouvoir ensuite demander un titre de séjour !

Comment vivre sans travailler ? Nous sommes obligés de travailler sans être déclarés, justement parce que nous sommes honnêtes. Nous voulons être déclarés, nous voulons les droits de notre travail.

Nous ne sommes pas à la charge de la société, nous travaillons, nous participons à la construction du pays, à sa richesse.

Le gouvernement français doit ouvrir une régularisation sur la base du travail, comme le fait le gouvernement espagnol.

C’est la seule option politique qui soit logique et raisonnable, la seule qui soit bonne pour tout le monde : En régularisant les ouvriers du pays,

• le gouvernement montrerait qu’il respecte ceux qui travaillent,

• Il ferait rentrer beaucoup de cotisations qui ne sont pas payées actuellement,

• Il permettrait aux patrons de nous faire travailler en nous déclarant comme beaucoup veulent le faire, sans risque avec l’Inspection du travail. Nous sommes déjà là, habitués à travailler.

• Il économiserait le temps passé par tous les policiers qui nous pourchassent jusque sur les lieux de travail, nous arrêtent, nous menottent, nous expulsent… parce que nous sommes sans papiers, et il pourrait occuper tous ces policiers à autre chose plutôt qu’à persécuter des ouvriers.

LA REGULARISATION, C’EST BON POUR LE PAYS. Le gouvernement espagnol l’a bien compris. Le gouvernement cherche-t-il vraiment l’intérêt du pays ?

Au lieu de profiter de l’occasion pour régulariser, le gouvernement français condamne l’initiative espagnole et engage une grande persécution contre les ouvriers sans-papiers sous le prétexte de lutter contre le travail non déclaré.

Pourquoi un tel acharnement ?

Nous pensons que la lutte contre le travail non déclaré n’est qu’un prétexte. Nous avons remarqué que chaque fois que des élections approchent, la campagne électorale se fait sur le dos des ouvriers de nationalité étrangère, avec ou sans-papiers, présentés comme une menace, une sorte d’ennemi intérieur. Il s’agit de gommer la réalité : beaucoup de sans-papiers sont des ouvriers du pays, et de nous présenter comme des parasites, une charge dont il faudrait débarrasser la société.

Cette politique-là, cette « démocratie » parlementaire, n’a rien à voir avec l’intérêt des gens du pays, mais seulement avec l’intérêt des partis et du gouvernement.

• Les contrôles de police sur les lieux de travail doivent cesser ! Il faut laisser l’ouvrier tranquille !

• UN TRAVAIL = LES PAPIERS, LES DROITS

• UN CONTRAT DE TRAVAIL = UNE REGULARISATION

• UNE AUTORISATION DE SEJOUR = UNE AUTORISATION DE TRAVAIL.

sarkophage 08/01/2006 11:09

Intéressante réflexion en effet. La France a une histoire et un vécu qu'il n'est pas facile de faire évoluer
Sarkophage

Déborah Latreuille 08/01/2006 07:40

Bonjour,
vouv ne vous demandez pas où vont les français diplômés?
Ailleurs, évidemment. Le monde es trad, les possibilités de travail sont partout.S'il n'y a pas de travail en France, eh bien je vais voir ailleurs.Au Japon, par exemple, où la population vieillissante et l'absence de toute réforme sur les retraites et de toute mesure correcte a pour conséquence que la population japonaise commence à diminuer à partir de 2006...hey, c'est à partir de cette année qu'il est prévu plus de décès que de naissances au Japon.
En Chine, où l'économie "bondissante"- vrai ou fictive- est une ouverture pour qui n'a pas peur d'un régime autoritaire. Dans toute l'Asie Pacifique, où tant de pays émergents acceuillent les ressources étrangères, aux USA, même, car si l'on est diplômé il est autrement plus facile d'obtenir une carte de séjour.Au Quebecq, terre d'accueil des Français depuis toujours....Je m'arrête là.
Toujours est-il que je trouve ridicule de considérer que les étrangers "viennent nous prendre nos emplois". Ceci est faux. Cela me rappelle l'affaire du plombier polonais lors du débat sur le référundum pour/contre la Constitution Européenne. Les étranges qui viennent en France cherchent l'espoir d'une vie meilleure, et finissent avec beaucoup de désillusions...Ce qu'il faut changer, c'est la mentalité du français de base à l'encontre des étrangers. Ce qu'il faudrait mettre en place, c'est un système au mérite et non au social. Si quelqu'un a étudié pendant des années, ce n'est pas pour effectuer un travail manuel, car il sera bien incapable de le faire. De même un électricien ou un maçon ne saura pas forcément gérer les RH d'une entreprise. A chacun sa spécialité, il n'y a rien d'honteux. Il faudrait avoir les mêmes considérations pour les étrangers. Un étranger qui est médecin chez lui, et a des diplômes certifiés devrait pouvoir exercer dans un CHU ou un Hôpital en France...certains médecins seraient bien aise d'avoir quelqu'aide.
Pour ce qui est du métier d'avocat, le préblème réside dans le fait que chaque pays a ses Lois, et que chaque diplôme d'avocat porte sur la connaissance du droit du pays dans lequel le diplôme a été acquis...C'est un problème différent.
Les immigrés tentent leur chance, ils l'ont fait de tout temps. Avez-vous lu "Les Raisins de la colère" de Steinbeck?
Ce qui me désespère, je le répète, est que la mentalité n'évolue pas. Nous sommes sur un blog, sur l'Internet, le plus grand réseau de communication mondial. Qui sommes-nous, où vivons-nous, nous nele savons pas vraiment et pourtant nous lisons la même chose et commnuniquons. Il n'y a pas d'autarcie ou de protectionnisme. Il faut accepter ces flux et ces mouvements qui, bien gérés, sont positifs et bénéfiques pour un pays.
Cordialement,

Tariec 25/12/2005 13:31

Maximal, Sangatte est un échec sans nom !!
Non seulement il y a encore plus de candidats mais en plus ce sont des bénévoles et travailleurs sociaux (sur leur temps libre...) qui s'occupent de gérer les repas, les fringues, les douches etc..
le seul truc qui a rééllement changé à Sangatte, c'est que le batiment n'est plus. En fait la forme est differente mais pas le probléme de fond !!
merci Sarko...

mylouse2 23/12/2005 21:54

Ou alors il aurait pu en profiter pour faire de la pub pour son groupe de musique(d'ailleurs je trouve ça pas mal!!) :o)

Court Forrest !

Flux RSS

FLUX RSS :







Le Musée Sarkozy