Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
15 novembre 2007 4 15 /11 /novembre /2007 07:00
Que faire quand on a une impopularité croissante au derrière, que l'on pond des réformes sans queue ni tête et que l'on veut malgré tout apparaître comme le sauveur ?

On recrute des applaudisseurs professionnels pardi ! Le qualificatif qui sied le mieux à ce nouveau métier est donné par le Canard Enchaîné qui parle de "brigade des applaudissements".

Ces temps ci la brigade des applaudissements a beaucoup de travail à fournir. Il faut se remonter les manches sur les petits bras poilus pour faire croire que la France est derrière son monsieur 172% d'augmentation des émoluments.

La France a bon dos et les français ont cette qualité : ils sont évanescents. Comment entendre 65 millions d'individus en même temps sur le même sujet ?

C'est proprement impossible. Alors pour le parti du président et ses bataillons de communicants, il suffit de remplacer les français par de fidèles toutous bien dressés et qui tirent la langue et lèvent la patte sur commandement express du phénix sur talonnettes.

Des preuves ? En veux tu en voilà !

Un sondage récent passé inaperçu nous dit simplement ceci :

------------------------------------

Sondage : l'échec des actions de Nicolas Sarkozy
Six mois après son élection, Nicolas Sarkozy ne semble pas avoir convaincu les Français. Ses actions en matière économique et sociale sont sévèrement jugées. 79 % des personnes interrogées jugent que le président de la République a échoué sur le pouvoir d’achat, selon un sondage LH2 pour Libération. 54% estiment que ses réformes fiscales sont « un échec », de même que 56% en matière d’emploi et 59% sur la croissance économique.
Le bilan est négatif même chez les sympathisants UMP qui dressent à 69% un constat d’échec. Les ouvriers (82%) comme les cadres (79%) sont une majorité à ne pas être satisfaits de son action.


-------------------------------------

Le plus marrant c'est bien de découvrir que quand on interroge les militants populistes du PMU anonymement, c'est la débandade assurée ! On s'esclaffe !

Devinez comment on fait chouer les résistances étudiantes ? En bombardant le syndicat maison, l'UNI, comme briseur de grêve ! Les militants pas du tout politisés de ce merveilleux syndicat étudiant sont chargés de noyauter les assemblées générales et de rameuter de fidèles partisans du déblocage de tout ! Il est ainsi ensuite facile de crier au complot des gau, des gaugaus, des gauchos!

Une autre preuve, cette fois indirectement Sarkozyenne (la méthode doit venir de là bas, pour la réussite ça vient surement du PS ! Admirez plutôt la technique de la candidate à la mairie de Paris (bénie par Sarkozy !) :





Et enfin le clou du spectacle, c'était pendant les commérations du 11 novembre. On a fait appel à des intermittents de la manif pour montrer que le président est grand et adulé des foules. En fait c'est un bataillon de militants populistes du troisième age qui se sont péniblement traînés accompagnés par la maréchaussée jusque devant les caméras. Sans parler des écoliers réquisitionnés pour agiter les ptits drapeaux subliminaux. Si cela ne ressemble pas à des pratiques dignes de la république populaire de Chine ou de Cuba ...

Sarkozy sarkosi sarkosy sarkozi sarko cecilia president sarkostique

Autrement dit tout le monde est prié de croire que Sarkozy est aimé de tous les français, adoré par les ouvriers, admiré par les otages pauvres victimes de grévistes pour le plaisir d'emmerder le monde.

La France de Sarkozy ressemble de plus en plus à la Russie des années 50. Le grand bon en arrière c'est pour bientôt et ceux chargés de l'applaudir sont en cours de formation ! Fermez le ban !

 

Sarkozy sarkosi sarkosy sarkozi sarko cecilia president sarkostique

Merci à Placide

 

 
Sarkostique le sarkozy blog officiel satirique

Partager cet article

Ecrit par Sarkophage avec Sarkostique contre Sarkozy - dans Manipulations de Sarkozy
commenter cet article

commentaires

SilvioCBS 08/10/2008 15:16

D'accord sauf là :
"Si cela ne ressemble pas à des pratiques dignes de la république populaire de Chine ou de Cuba ..."

J'entends dire des choses sur Cuba mais où sont les vraies infos ? On ne précise jamais quoi ; je ne pense pas que Cuba soit comme les service de presse vous l'ont décrite .

Leur seul défaut a été de se débarrasser des Américains et de leur Fantoche Batista pinochard de l'époque . Un peu comme le Commandant Massoud qui s'était débarrassé des Russes sans l'aide américaine ; ou Titov avec les nazis .
Pourquoi les services du Pentagone auraient-ils dépêché en Europe un "Formateur" pour brieffer nos ministres aux relations cubaines conseillées ? Les néo-cons sont satisfaits de notre idée de la Chine, de Cuba, ... Bientôt de l'Iran ?

La diversité apparente (selon Noam Chomsky entre autres) cache surement un monopole de l'info et donc de la pensée . Les magouilles politiques à l'encontre de Chavez ne peuvent qu'étayer l'idée d'un activisme américain à l'encontre de régimes aux intérêts divergents (comme en Amérique Latine : Chili, Salvador etc ...) .
L'Irak, l'Iran, l'Afghanistan, Cuba, le Vénézuella, la Chine (via le Thibet) et la Russie (via la Géorgie) sont dans ces cas là ... Vous avez dit bizarre ?
Qu'auraient-ils pu vous raconter sur le monde pendant les temps d'antenne importants dans leurs "jités", consacrés récemment au Thibet ? ... En plus des J.O.

Décroissance 24/11/2007 07:55

@Jo
"Dans la pratique, si l’on tient compte de la progression de l’espérance de vie, dans 40 ans l’espérance de vie sera probablement plus importante d’une décennie. J’aurais alors « l’espoir » de vivre jusqu’à 90 ans."

Désolé mais je crois que tu rêves. Si dans 40 ans on arrive à maintenir une espérance de vie à la naissance de 35 ou 45 ans pour ceux qui auront survécu, ce sera déjà bien. Il faudrait peut-être penser à prendre en compte la fin du pétrole, entre autres éléments.


"Mon point de vue est que l’allongement de la durée de travail est inéluctable, simple question de logique économique."

C'est vrai qu'avec 5 millions de chômeurs il est urgent d'augmenter les durées de cotisation, rien de plus logique.
Après tout pourquoi pas, mais alors il faut passer à la semaine de 20 heures. Cependant il me semble qu'il n'y a rien d'inhumain à laisser des gens qui ont travaillé jusqu'à 60 ans profiter de leur retraite, donc autant faire travailler un peu plus (que 20h) les jeunes, qui ont la condition physique pour le faire.

A propos du chômage, je m'étonne que personne n'ait relevé un des principaux objectifs de l'allongement de la durée de cotisation, à savoir le maintien d'un taux de chômage élevé. Car dans ce cas par contre, avec les premiers départs à la retraite des baby-boomers, il devient véritablement urgent d'agir (pour la bourgeoisie bien sûr).


Pour le reste, je suis assez largement d'accord avec aymard.

aymard 17/11/2007 21:20

Eh Jo ! C'est vrai qu'à 30 ans, tu n'as pas assez de recul pour analyser les choses autrement qu'au travers des infos téléguidées que tu reçois des médias.
Il existe d'autres solutions que l'augmentation des cotisations ou le financement par capitalisation: Supprimer les organismes inutiles qui fleurissent dans notre bel état (commissions, organismes de contôle sans moyens d'action, sénat,...)redéployer les moyens financiers de la nation (à quoi sert une armée de pointe pour combattre une guerre économique ? à quoi sert une présence permanante de nombreux fonctionnaires dans les pays du monde entier pour règler des pseudos problèmes ? Pourquoi laisser à des entreprises privées des autoroutes qui rapportent de l'or à quelques actionnaires au lieu de les engranger dans les finances de l'étét ? .... on peut, comme celà, égrener un tas de petites économies au moins aussi importantes que celles engendrées par les allignements de retraites (sans parler des déficit du régime agricole -6,4 milliards / an) qui, n'en doutons pas, suivra
Et pour parler des salariés qui travailleront jusqu'à 75 ans, je vous laisse imaginer un CRS en train de faire évacuer une FAC à cet âge, ou un pilote d'A380 en plein atterrissage. Ceci pour expliquer qu'allongement de la vie ne rime pas nécessairement avec parfaite santé et excellents réfexes. Mais votre solution conduira peut-être à une secu exangue que l'on demandera aux cheminots dont le régime est bénéficiaire de redresser (en partie). Et la démographie qui augmente ? Comment la prendre en compte si l'on prolonge la durée du travail, mathématiquement, mécaniquement, on augmente le nombre de chômeurs. Comment on va les indemniser ? Avec des cotisations appliquées aux retraités ?
Ce que je propose, avec le type d'économies que je préconise (la liste est plus complète dans mon livre), c'est un allignement des cotisations à 37,5 ans pour TOUS et on peut le financer jusqu'en 2050 en prenant tout en compte (sauf les cadeaux fiscaux faits aux privilégiés, les vrais)

Moi 17/11/2007 11:13

courageux et véridique...
http://www.ecrans.fr/Les-JT-cassent-la-greve,2596.html

Balou 17/11/2007 03:20

Sarkozy et les musulmans

L’histoire se raconte dans les chancelleries européennes. Nicolas Sarkozy, recevant le Premier ministre20071113_strasbourg_14 irlandais, Bertie Ahern, le 21 septembre, puis suédois, Fredrik Reinfeldt, le 3 octobre, se serait livré à une véritable diatribe anti-musulmane devant ses invités. Selon mes sources, le chef de l’Etat (photo: Thierry Monasse) s’est lancé dans une diatribe confuse d’une vingtaine de minutes, « dans un langage très dur, très familier, choquant pour tout dire», contre le « trop grand nombre de musulmans présents en Europe » et leurs difficultés d’intégration. Il a aussi décrit de façon apocalyptique le « choc de civilisation » qui oppose les musulmans à l’occident. Le tout, manifestement, pour justifier son opposition à l’adhésion de la Turquie à l’Union. Mais ses interlocuteurs, qui n’en sont toujours pas revenus, ne sont même pas sûrs de l’avoir bien compris, tant le discours était décousu et surtout hors de propos avec l'objet de ces rencontres, la préparation du Sommet de Lisbonne des 18 et 19 octobre. Ils en ont, en tout cas, retiré la désagréable sensation que Sarkozy, non seulement avait un sérieux problème avec les musulmans, mais avait du mal à maîtriser ses nerfs.

Cette idée du "choc des civilisations" a déjà été développée, de façon plus policée, par le chef de l'Etat, dans une indifférence assez étonnante, le 27 août dernier, dans son discours aux ambassadeurs. Il avait alors expliqué que le "premier défi, sans doute l'un des plus importants" auquel doit faire face la France est : "comment prévenir une confrontation entre l'Islam et l'Occident? Ce n'est pas la peine d'employer la langue de bois : cette confrontation est voulue par les groupes extrémistes tels qu'Al Qaeda qui rêvent d'instaurer, de l'Indonésie au Nigéria, un khalifat rejetant toute ouverture, toute modernité, toute idée même de diversité. Si ces forces devaient atteindre leur sinistre objectif, nul doute que le XXIe siècle serait pire encore que le précédent, pourtant marqué par un affrontement sans merci entre les idéologies". Pour Sarkozy, "nous aurions tort de sous estimer la possibilité" "d'une confrontation, entre l'Islam et l'Occident": "l'affaire des caricatures en a été un signe avant-coureur". Dès lors, la surprise de Bertie Ahern et de Fredrik Reinfeldt s'explique: ils n'avaient sans doute pas lu ces quelques lignes.
http://bruxelles.blogs.liberation.fr/coulisses/2007/11/sarkozy-et-les-.html
http://www.liberation.fr/actualite/monde/291920.FR.php?

Court Forrest !

Flux RSS

FLUX RSS :







Le Musée Sarkozy