Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
25 octobre 2007 4 25 /10 /octobre /2007 12:04
La réforme du statut pénal du chef de l'état de Chirac réserve des surprises croustillantes (ou humiliantes selon le point de vue).

Sarkozy sarkosi sarkosy sarkozi sarko cecilia president sarkostique chirac


Nicolas Sarkozy, dont les réformes font pschhhhiittt les unes après les autres (c'est l'art de la marche arrière sans rétroviseur) mais qui parvient, avec son joli programme de france rance à faire mettre en garde à vue un bébé, est en effet aux yeux de la loi française, aujourd'hui, un incapable.


La loi vient ainsi confirmer un état de fait presque certain. Une certitude acquise par la simple observation des faits. Notamment en ce qui concerne l'application de la tolérance triple zéro puissance douze. Qui laisse pantois de colère et d'énervement les victimes actuelles de l'insécurité qui n'est plus aujourd'hui un argument de campagne mais un problème comme les autres.

Le statut pénal du chef de l'état réformé par la volonté d'un Chirac sur le départ en retraite à en effet fabriqué un véritable ectoplasme juridique. Notre président de la république est devenu, par la force des choses et d'un divorce bien négocié, un fantôme statutaire.


Concrètement , notre nouveau omniprésident de la république du charter, ne peut faire l'objet d'une action devant aucune juridiction. Cela posé, la situation devient plus que tordue si on imagine par exemple, que Cécilia aie quelques soucis de pension alimentaire. Que risque le papa indélicat du petit Louis ? Rien ! Il est intouchable. Bon certes, Cécilia aurait dû y penser avant. Mais en terme de droit c'est plus grave que cela.

Tout bon juriste dira qu'il est impossible de reconnaître la validité d'un contrat quand une partie n'est soumise à aucune contrainte possible sur celui-ci. Autrement dit, un contrat ne peut-être considéré que comme nul si une des parties, en l'occurence ici une petite partie du Nom de Nicolas Sarkozy de Nagy Bocsa, n'a que des droits et aucune contrainte.

Notre bon camembert en chef est donc aujourd'hui dans une bulle juridique. Elle est belle, elle est intéressante quand on traîne quelques éventuelles batteries de casserolles. Mais elle rend incapable ...  Sa signature aujourd'hui sur un contrat ne vaut rien. Pour les raisons expliquées ci-dessus. Nicolas Sarkozy a une responsabilité en matière civile du niveau d'un majeur sous tutelle.  Ou d'un enfant adepte du hochet et de la couche culotte.

Qui l'eut cru ! Notre président tant aimé par la France d'en bas n'a pas la responsabilité d'un jeune majeur. Et nous lui avons confié l'arme nucléaire ... Charmant !

Merci au Canard Enchaîné pour l'analyse de ce point de droit un peu de travers !
 

 

Sarkostique le Sarkozy blog officiel satirique 

 


Newsletter   
   

Partager cet article

Ecrit par Sarkophage avec sarkostique anti sarkozy - dans Un président en toc mais bling bling
commenter cet article

commentaires

Koan 26/10/2007 18:48

Toutes ces considérations sur le statut pénal du président... On croirait à vous lire que vous faites une découverte... Ca ne date pourtant pas d'aujourd'hui. Chirac était lui aussi au-dessus des lois, et pénalement irresponsable, ainsi que ses prédécesseurs il me semble. Rien de nouveau, donc...C'est ce qu'on apelle la rupture.

* 26/10/2007 11:42

je ne reçois plus les news letters et vous ?

pomponette 26/10/2007 11:38

Sarkostique s'appuie sur l'article du Canard enchainé sur le divorce, en fait le président grâce à l'autre escroc a une position "d'impunité totale" si on prend le divorce par exemple il a tous les droits et sa femme ne pourrait même l'attaquer en cas de manquements par exemple s'il ne payait pas la pension
-Le divorce a été mis en place en avril 2007 en pleine campagne électorale et personne n'a reprit cette info dans la presse sauf le nouvel obs

Marie 26/10/2007 04:51

Sakophage, je n'ai rien compris juridiquement à ton billet alors est-ce que tu peux expliquer plus directement avec un exemple concret ou quelqu'un d'autre; pourtant je ne suis pas blonde... merci d'avance

gayboy 25/10/2007 21:40

Concernant le divorce de qui vous savez et l'esprit d'à propos des journaleux, la palme revient à la couverture de l'"Express" (non, je ne lis pas çà) qui, juste en dessous de l'Info De La Semaine, titrait, dans un autre ordre d'idées je suppose : "les bons placements".
Tout était dit!!

Court Forrest !

Flux RSS

FLUX RSS :







Le Musée Sarkozy