Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
29 novembre 2005 2 29 /11 /novembre /2005 12:18

En ce moment le petit Nicolas Sarkozy ne se sent plus. Les sondages lui font avoir des érections, et pas que nocturnes, l'âge du capitaine est une source de joie non feinte.

Est-ce pour cela qu'il se compporte comme un chauffard dans sa voiture ? (Son collègue Le Dauphin fait encore pire, à croire qu'ils font un concours !)

Récapitulons les faits de ce chauffard récidiviste (même si le petit Nicolas Sarkozy ne conduit pas à cause de la taille de ses jambes)

Le magazine Auto-Plus a suivi le premier ministre et le numéro dur du gouvernement pour savoir si ils respectent le code de la route.

Dans notre belle républicarchie, un homme (ou une femme) lambda jouit de douze points après une période probatoire (jeune conducteur). Quand les douze points sont perdus, le conducteur est fort dépourvu car il doit repasser son permis de conduire.

Or, Le Dauphin a quand même en l'espace de quelques jours perdu virtuellement 70 points, alors que le petit sinistre de l'intérieur (le monsieur qui parle de racaille, de voyous, de karcher ...) en a perdu 40.

Ainsi donc ces personnages qui sont sensés représenter la républicarchie urinent sur plusieurs de ses fondements : l'égalité républicaine, le respect de la loi, l'état de droit.

Et le pire dans l'histoire, c'est que les cabinets (non, pas les chiottes à la turque) tentent de justifier les comportements inexcusables de ces politiques par des raisons fallacieuses et démagogiques.

Qu'une ambulance transportant un polytraumatisé puisse accéder plus vite à l'hôpital ca se comprend, qu'un ministre, quelque soit ses ambitions ou son envie d'arriver vite en fasse autant, c'est écoeurant.

Quel bel exemple pour les jeunes de nos banlieues ! Ce type de comportement porte un nom, et quand il est pratiqué par des éducateurs avec des jeunes correspond à une bombe à retardement : on parle d'éducation paradoxale.

Monsieur Sarkozy n'a aucune excuse valable pour se comporter ainsi, si ce n'est qu'il se considère au dessus des lois qu'il est sensé défendre et faire appliquer. Notre républicarchie vire au régime bananier dans la plus pure tradition des petits arrangements avec la loi commune.

La dépêche Yahoo pour ceux qui n'ont pas encore éructé :o)

----------------------------------------------

PARIS (AP) - Dominique de Villepin et Nicolas Sarkozy sont épinglés pour la conduite de leurs chauffeurs dans l'hebdomadaire "Auto Plus" de mardi.

Si le Premier ministre et le ministre de l'Intérieur étaient pénalisés pour les infractions routières commises par leur voiture officielle, ils auraient perdu respectivement 75 et 40 points de permis sur une distance parcourue de 50km!

Les journalistes de l'hebdomadaire ont suivi les déplacements des deux hommes pendant trois semaines, dans la capitale et à l'extérieur, mesuré leur vitesse à l'aide d'un radar perfectionné et "immortalisé" les fautes grâce à un appareil photo et une mini-caméra numérique.

Photographies à l'appui, "Auto Plus" recense les différentes infractions au code de la route allant des feux rouges brûlés, rues prises à contre-sens (soit -60 points pour Villepin et -32 pour Sarkozy), les excès de vitesse (-5 points pour les deux membres du gouvernement) et les incivilités comme emprunter la file des bus (-10 points pour le Premier ministre et -3 pour le ministre de l'Intérieur).

Pire, un motard de la police qui ouvrait le convoi de Nicolas Sarkozy a été victime d'un accident sans gravité en voulant griller un feu: il a percuté une voiture arrêtée au feu devant l'esplanade des Invalides...

Le ministère de l'Intérieur a réagi en soulignant dans un communiqué lundi soir que les déplacements du ministre "s'effectuent conformément aux règles de sécurité".

"Les menaces liées à la fonction du ministre de l'Intérieur, comme d'ailleurs à d'autres autorités de l'Etat ou personnalités étrangères justifient l'adoption de certaines mesures particulières de protection. Il en est ainsi lors des déplacements routiers et les mesures mises en oeuvre prennent toujours en compte la sécurité des tiers", précise le ministère dans un communiqué.

Sur la route, ainsi, "les déplacements s'effectuent dans un environnement sécurisé afin d'éviter tout danger pour les autres usagers: le véhicule des autorités, en l'occurrence du ministre est précédé de motards de la police nationale qui fixent les règles et le rythme de progression (vitesse, priorité notamment) et s'assurent du mouvement des véhicules en sécurité".

En outre, "conformément aux dispositions du code de la route (art. R. 411-28), il est rappelé que les injonctions données par ces agents prévalent sur toutes signalisations, feux de signalisation ou règles de circulation. L'ensemble de ces conditions sont réunies lors des déplacements du ministre", conclut le communiqué. AP

-------------------------------------------------

On dit souvent qu'un homme dans sa voiture n'est plus le même du fait du confinement et du sentiment de protection. Sarkophage n'est pas devin, mais il pronostique de grandes réjouissances en confiant la force armée et la bombe atomique à un petit ambitieux qui ne respecte pas grand chose, pour ne pas dire rien. Beurrrkkkk

Sarkostique le sarkozy blog officiel satirique

Partager cet article

commentaires

http://www.securite-surveillance.com/mini-camera-espion-audio-p-191.html 12/03/2009 10:46

je suis complémenta d'accord avec vos réactions

Eric 03/09/2008 10:39

Cela me fait sourir quand je lis que les ministres ou chef d'etat ne feraient pas grand chose pour la France si ils devaient respecter les lois.Pensez vous serieusement que ces hommes ou femmes de droite ou de gauche, pensent a vous???? Que neni ce sont des carrieristes commes les autres ils ne pense qu'a leur promotions pour acceder au POUVOIR, ce mot magique qui les fait tous bander.

cyril 21/06/2007 20:40

rien d'étonnant en somme...malheureusement.
salut Sarkophage!

Aribaut Boris 04/04/2007 07:51

Vu que nous sommes sensés être tous égaux, ( en utopie bananière... ) cela confirme, que selon la constitution nous avons le droit d'adopter le même comportement que ces ministres sur la route et n'avons pas à être puni pour le non respect de ces conventions si ceux qui les mettent en place ne jouent pas le jeu...

kappax 03/12/2005 08:48

Steph m'étonne beaucoup!
Qui peut réellement penser qu'un Ministre, en france, risque sa vie?
La dernière tentative bien minable a eu lieu contre Chirac il y a longtemps.
Faut rester sérieux Steph.
Si ces personnes enfreignent les lois ce n'est pas pour leur sécurité mais parce qu'ils se croient aux dessus des lois qu'ils doivent faire appliquer et que çà les fait chier de rouler comme tout le monde.
Moi aussi çà me fait chier.
Et le pilote de F1 qui s'est fait pincer en excès, ne roulait-il pas en toute sécurité? Prost, Schumacher ou autre à 180/200 en Ferrari sont-ils plus dangeureux qu'un chauffeur de Prince?
La loi c'est la loi. On l'applique pour tous et on la respecte sans invoquer de minables raisons.
Et ce n'est pas vouloir que les hommes d'Etat se fassent assassiner.
Penser cela s'appelle la Paranoïa, maladie commune à Steph et au petit Nicolas!
Alors, si vous voulez que la France soit dirigée par un paranoïaque, je rechercherait le titre d'un excellent film sur ce sujet qui vous montrera à quoi cela conduit!
Après, votre sort sera dans votre bulletin de vote. Et il ne faudra pas venir pleurer ensuite, comme après 2002!

Court Forrest !

Flux RSS

FLUX RSS :







Le Musée Sarkozy