Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
30 septembre 2007 7 30 /09 /septembre /2007 10:08
Un certain Jacques Chirac parvient à se faire réélire en 2002. Sans programme (il n'en a jamais eu !), sans bilan, car il ne gouverne pas, et sans crédibilité, il est pourchassé par une batterie de casseroles très bruyantes.

Mais comment fait-il donc ? Il n'a pas demandé d'intervention du Saint Esprit, elle lui aurait été refusée ! Il a fait confiance à la peur des français, leur sens grégaire de la bêtise. En instrumentalisant, à l'aide de la télévision complice, le fait sécuritaire, il a coulé le retraité le plus rapide de la politique que l'histoire de france aie jamais connu. Celui aussi qui est capable d'incendier une femme qui a fait 10% de plus que lui à la présidentielle. Passons, c'est un peu hors sujet.

Nicolas Sarkozy, qui regarde sans doute beaucoup la télévision au lieu de s'entraîner à lire ou lever le coude (les deux sont utiles dans notre beau pays !) n'a fait que récupérer un concept inauguré par son mentor en politique. Il a préparé le terrain en occupant le poste clé pour vendre son programme et surtout sa bobine aux français.

sarkozy manipulation

Sauf que tout cela repose sur une supercherie glauque. Ciel, les français pourraient découvrir qu'ils se sont faits une fois de plus avoir par un bonimenteur ! Que croyez vous qu'ils feront pour les prochaines élections ?

---------------------------------------

PARIS (AFP) - Deux chercheurs dressent, dans un livre à paraître jeudi, un réquisitoire contre les chiffres officiels de la délinquance en France, un sujet tabou dans la police, y voyant une "manipulation" et une "instrumentalisation".

"Le système triche avec ces chiffres, c'est une manipulation", a affirmé à l'AFP Jean-Hugues Matelly, chercheur à l'Institut d'études politiques (IEP) de Toulouse, co-auteur avec Christian Mouhanna, chercheur au CNRS, du livre "Police, des chiffres et des doutes" (Editions Michalon).

Le livre est une charge sans concessions contre la façon dont le ministère de l'Intérieur traite et rend publics les chiffres de la délinquance. Il fourmille de tableaux et de témoignages de policiers et de gendarmes anonymes illustrant la thèse des auteurs.

Ceux-ci, - dont l'un est par ailleurs gendarme en exercice -, estiment que policiers et gendarmes travaillent "sous pression". Ils dénoncent les "faiblesses structurelles" et "l'instrumentalisation" des statistiques pour "montrer que la politique du gouvernement réussit".

Ipolice chiffres et doutes avec Sarkozy

"Les chiffres de l'Intérieur sont aberrants", a ainsi estimé auprès de l'AFP M. Matelly. Mouhanna et Matelly fustigent en particulier la façon "d'utiliser les chiffres en vue de servir une stratégie particulière".

"Chacun cherche à optimiser la situation", écrivent-ils, ajoutant que les "pratiques d'enregistrement (des statistiques) offrent nombre de failles, de possibilités de contournement" ou "d'évitement (...) sans le moindre contrôle externe".

"On triche plus depuis 12 ans", affirme M. Matelly, tout en nuançant son propos, dans son livre, selon les périodes, celle du gouvernement Jospin (1997-2002) et celles des gouvernements Raffarin et Villepin (2002-2007) lorsque M. Sarkozy a été ministre de l'Intérieur.

Sous Jospin, selon les auteurs, il y a eu "peu de motivation pour fournir de bons chiffres" et le "pouvoir politique en place (a été) sanctionné à l'élection présidentielle de 2002".

C'est l'inverse, argument-ils, sous les gouvernements suivants où "le système politique triche plus", selon eux.
Les auteurs énumèrent les "techniques de manipulation": "refus d'enregistrer une plainte", "déqualification d'une infraction de délit en contravention" (non prise en compte dans les statistiques), "regroupement de plusieurs délits sous un seul procès-verbal et en un seul comptage statistique" pour éviter toute hausse des +stats+, comme on appelle les chiffres de la délinquance dans le jargon policier.

"C'est bidon les stats", dit un gendarme dans le livre. "C'est un vrai problème de démocratie" et le "sujet est tabou", affirme de son côté M. Matelly.

Interrogé par l'AFP, Alain Bauer, le président de l'Observatoire national de la délinquance (OND) juge que l'outil de recueil des infractions, "l'état 4001", n'est pas satisfaisant. Il rappelle qu'il l'a toujours dénoncé sans employer les termes des auteurs. Créé en 2003 par M. Sarkozy, l'OND, organisme indépendant situé dans des locaux du ministère de l'Intérieur, s'est vu confier "dans un souci de transparence" la maîtrise de la publication officielle des +stats+.

"Il n'y a aucune bonne solution", a estimé Bauer, pour qui le travail des deux chercheurs est "parcellaire".
Il cite en exemple les enquêtes de victimation (travail auprès des victimes d'infractions) de l'OND montrant, en 2005, que la délinquance est "trois fois supérieure aux chiffres officiels".

-----------------------------------------

sarkozy regale les electeurs avec les idees de le pen

Merci à Sarkozix

Sarkostique le sarkozy blog officiel satirique

Bouton ca vous a plu du blog sarkostique le sarkozy blog satirique Bouton reagir du blog sarkostique le sarkozy blog satirique Bouton best off du blog sarkostique le sarkozy blog satirique

Partager cet article

Ecrit par Sarkophage avec sarkostique anti sarkozy - dans Manipulations de Sarkozy
commenter cet article

commentaires

pomponette 07/10/2007 23:01

dati chez drucker pour faire pleurer dans les chaumières et expliquer à quelle point elle est gentille et méritante ben voyons
Elle est sortie d'une boîte magique et elle va nous expliquer dans son livre qu'elle n'a bénéficié d'aucun piston et tatitatata
rama yade chez canal, que pensez vous de loi sur l'interdiction des sans papiers dans les centres d'hébergements
La black de service arrivée dans la valise diplomatique de son père qui est venue dénoncer la gauche fachiste suivie des télévisions n'a jamais répondu
a votre avis diplomatie non hypocrisie ? mettre 3 colorées prêtes à tuer leurs mères pour nous faire que la France est ouverte aux enfants d'immigrés jusqu'aux sommets, c'est incroyablement vulgaire !
fadela amara et l'association ni putes ni soumises ne voulaient pas signer la pétition contre la loi sur l'adn lancée depuis juin 2007
une chose est certaine c'est que si la gauche n'avait pas fait blanc blanc sarko ne se serait pas servi de cet argument en employant la black, beurre et kabyle de service
Et d'abord en quoi l'ethnie absolu de racisme ?

pomponette 07/10/2007 19:05

mytho 1er se cache, en plein scandale EADS,
il laisse de la place à personne se la joue perso et là on ne l'entend plus morte de rire
il suffit d'attendre que les chiraquiens envoient un élément au canard pour expliquer la manoeuvre ...
=

margue 05/10/2007 13:18

Pourquoi les commentaires sont-ils bloqués depuis plusieurs jours ?

Et pourquoi bloquent-ils systématiquement mon ordi ?

Olivier 05/10/2007 00:50

merci de dévoiler la vérité sur sarkozy, Sarko ne fait que diviser le peuple alors que normalement un président n'est pas censé apaiser et rassembler?! Continuez comme àa et vous réveillerez nombreux français encore hypnotisés par sa majesté!!!

touk 04/10/2007 20:57

SONDAGE

La cote de confiance de Sarkozy en nette baisse

Le chef de l'Etat enregistre une baisse de 7 points et passe à 57%, selon le baromètre TNS-Sofres. François Fillon perd 1 point.

Selon le baromètre TNS-Sofres pour le Figaro Magazine à paraître samedi, rendu public jeudi 4 octobre, la cote de confiance de Nicolas Sarkozy enregistre une baisse de 7 points par rapport au mois de septembre, tandis que celle de François Fillon régresse d'un point. Le président de la République voit la confiance placée en lui pour "résoudre les problèmes qui se posent à la France" passer de 64% en septembre à 57% en octobre. Le taux de ceux qui ne lui font pas confiance grimpe de 8 points à 40%. 3% ne se prononcent pas (-1). Le Premier ministre, qui bénéficiait d'une cote de confiance de 53% le mois dernier, enregistre une baisse d'un point à 52%.
Ceux qui ne lui font pas confiance passent à 42% (+3). 6% ne se prononcent pas (-2).


- Sondage réalisé les 26 et 27 septembre en face à face à leur domicile auprès d'un échantillon de 1.000 personnes représentatif de la population française de 18 ans et plus (méthode des quotas)

(Reuters)

Court Forrest !

Flux RSS

FLUX RSS :







Le Musée Sarkozy