Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
5 novembre 2005 6 05 /11 /novembre /2005 00:00

Oui c'est vrai un sondage ça a beaucoup de limites, c'est souvent pas fidèle ... Mais quand même :o)

Surtout quand un sondage montre que les choix de Sarkozy vont contre l'opinion, contre les aspirations profondes du peuple (dans sa majorité ..).

Non Sarkophage ne parle pas ici du scandale des banlieues. Sarkophage ne regarde pas la télévision, mais il n'a pas l'impression que le pays a compris l'ampleur et la gravité du phénomène.

Passons, ce n'est pas de cela qu'il s'agit. Sarkophage a pris connaissance d'un sondage récent qui montre que les français ont une image négative du capitalisme.

Sarkophage ne va pas rentrer dans des considérations sémantiques, mais il faut noter l'importance de cette information.

Le concessionnaire de moulins à vent veut nous vendre une politique axée sur le libéralisme débridé. (il a tout copié chez les amerloques ...) Sarkophage ne peut que lui donner un conseil : qu'il continue !

D'ailleurs c'est ce qu'a compris Chirac qui n'a jamais vraiment défendu un système plus libéral que social,  on se demande encore aujourd'hui ce qu'il défend, tant il suit le sens du vent.

Sarkozy va donc peut-être devenir alter mondialiste ou socialiste marxiste (ou trotskyste ?) à la suite de ce sondage ! Du moins si il a un fond d'intelligence pour se faire élire, car si il est fidèle à ses idées, il se grille sur place, façon combustion spontanée.

Ce qui est très marrant c'est que le socialisme est considéré comme plus positif que le capitalisme. Ces indécrottables français, ils croient encore qu'on peut partager :o)

Sarkophage encourage donc Sarkozozo à développer au maximum son programme façon tatcher ou Berlusconi, pour ainsi nous faire des vacances pendant un bon bout de temps.

Il a du retenir la lecon en observant Chirac, toujours regarder la girouette avant de parler. Allez Sarkozy, en avant pour la rupture déconfiture !

---------------------------------------------

Une forte majorité de Français a une image négative du capitalisme


--------------------------------------------

Raffarin parlait de travailler plus pour gagner plus. Avec Sarkozy on aura travailler plus pour gagner moins et avec le sourire s'il vous plait ! C'est de toute façon déjà le cas. Quel programme !

 

Sarkostique le sarkozy blog officiel satirique

Partager cet article

commentaires

Hern 06/11/2005 11:43

Quatre mois après l’épisode du « Karcher » à La Courneuve, le langage controversé du ministre de l’Intérieur a de nouveau frappé. Confronté à une série d’émeutes, qui ont éclaté après la mort accidentelle, de deux jeunes à Clichy-sous-Bois, le président de l’UMP, au lieu de chercher à apaiser la situation, a décidé de durcire encore le ton pour les conséquence que l’on connaît.

L’affaire de Clichy-sous-Bois serait-elle celle de trop pour Nicolas Sarkozy ? Le samedi 29 octobre, plusieurs milliers de personnes ont défilé dans les rues de la ville en hommage aux deux victimes. Dans le cortège, on parle de respect, chômage, stigmatisation. Le lendemain, invité de TF1, le ministre de l’Intérieur, qui a employé quelques jours plus tôt à Argenteuil le terme de « racaille » pour qualifier les jeunes de banlieue, prend son ton le plus sévère pour parler de la « tolérance zéro ». En guise de moyens, il rappelle sa volonté de mobiliser dans les quartiers sensibles 17 compagnies de CRS et sept escadrons de gendarmes mobiles.

Le décalage est flagrant. D’un côté, une population qui réclame de l’estime et des moyens. De l’autre, un ministre qui, à force de propos insultants, jette constamment de l’huile sur le feu. Les méthodes de Nicolas Sarkozy provoquent un ras-le-bol de plus en plus palpable. « Au moment où certains représentants des pouvoirs publics multiplient les provocations verbales vis-à-vis des jeunes de banlieue, on ne peut malheureusement pas s’étonner que ce qui devrait rester des incidents avec la police se transforme en drame », déplore Marie-Christine Vergiat, présidente de la Ligue des droits de l’homme en Seine-Saint-Denis. « Le langage employé par Nicolas Sarkozy fait "tilt" auprès des jeunes, regrette Yazid Kerfi, consultant en prévention urbaine. Ce sont des mots qu’ils connaissent et qui décrédibilisent le discours politique mais aussi la police. Pourquoi ne pas insulter la police de "racaille" puisque même le ministre le dit ? Un ministre doit savoir rester dans son rôle, comme un adulte doit savoir rester à sa place. »

L’emploi de ce vocabulaire n’a rien d’innocent. « Obnubilé par sa campagne présidentielle, Nicolas Sarkozy cherche ainsi à plaire à tout le monde, et notamment, ici, aux électeurs du FN. Il essaie aussi de séduire ce qu’il croit être la "communauté" musulmane lorsqu’il aborde la question du vote des immigrés ou les noyaux durs de délinquants qui empoisonnent les cités. » estime Charles Rojzman, spécialiste des questions de violences urbaines.

Autant de gesticulations médiatique afin de tenter de masquer un bilan de plus en plus dénoncé. Des émeutes ont aussi eu lieu dans les villes voisines de Clichy-sous-Bois. À Sevran, deux classes d’une école primaire dans le quartier des Beaudottes ont été incendiées ainsi que plusieurs véhicules. Des événements « inacceptables », a dénoncé le maire Stéphane Gatignon (PCF) qui ne manque pas de souligner que les effectifs de police n’ont cessé de décroître ces dernières années : 120 en 2001 contre 80 aujourd’hui. « Comment faire un travail de prévention et de proximité dans une ville de 50 000 habitants qui n’a toujours pas de commissariat de plein exercice ? »

Charles Rojzman précise que « l’erreur » qu’a constitué l’arrêt de la police de proximité (crée sous le gouvernement Jospin). « Même si, précise-t-il, celle-ci avait été mise en place dans de très mauvaises conditions. » Pour le chercheur, la « banlieue » n’est qu’un bouc émissaire. « Nicolas Sarkozy ne doit pas considérer ce lieu comme un problème à part. Il n’est que la conséquence des problèmes de tout un pays, que ce soit au niveau du chômage, de l’éducation nationale. Mais encore une fois, ce n’est pas la motivation profonde du ministre... »

N’oublions pas aussi la grenade lacrymogène originaire des forces de l’ordre qui à atteint une mosquée de Clichy-sous-Bois pendant la prière du ramadan lors de la quatrième nuit de violences en Seine-Saint-Denis et qui à également attisé le feu dans cette cité.

Néanmoins il conviens de signaler que les fauteurs de trouble qui mettent à feu certaines cités depuis une semaine n’ont pas d’excuse et je l’espère seront condamnés en conséquence de leurs actes.
L’image de ces jeunes et des cités dans lesquels ils vivent n’en ressortira pas grandi, elles seront stigmatisés plus encore. Le meilleur moyen pour ces jeunes de se faire entendre n’est pas de tout casser mais par exemple d’essayer de participer à la vie associative.

NON, M.Sarkozy n’avait pas à traité ces jeunes comme il l’a fait c’est un grand manque de respect et une stigmatisation facile et NON, les jeunes n’avaient et n’ont pas à réagir comme cela, le comportement de cette minorité fauteur de trouble est inacceptable.

Nous ne pouvons qu’observer que la Droite qui avait fait de la délinquance et de l’insécurité son thème de campagne principal lors des élections de 2002 à lamentablement échoué, l’impuissance de Nicolas Sarkozy face à ces débordements en est la preuve flagrante.

ARNAUD MOUILLARD - http://hern.over-blog.com/

JJ 06/11/2005 00:30

Regardez ce qui ce passe ici : www.cybermilitant.org ; la démocratie à la sarkozy viens de frapper sur de jeunes militants !

vilpin 05/11/2005 23:45

C bien gentil d etre contre le capitalisme et le liberalisme,mais c qui qui fait rentrer les sous dans les caisses s il y a plus de mechants liberaux et capitalistes,et s il y a plus que des gentils fonctionnaires qui travaillent en fRANCE,

tonton RAVACHOL 05/11/2005 23:37

STOP BRANLEURS DE GAUCHE !

POLITIQUE SCOOP : TONTON RAVACHOL GUEULE SON RAS le BOL
au député "SARKOZYSTE" YVES JEGO :

Bonsoir et adieu Mr le député, sam, 05/10/05, 23h25

Pour assurer votre réelection ? ou pour profiter de votre notoriété vous enfoncez Glazman ? Je vais finir par croire que finalement il avait raison le Glazman !

J'ai pris la plume pour vous écrire et....
finalement le "nègre" qui fait vivre votre blog a préféré faire le mort !!!!!!!!!!!!!!!!!
Grossière erreur Mr le député, demain je ferai votre portarit de "bébé joufflu"
à la RAVACHOL !!! Fais gaffe député citoyen le peuple te "re"fera simple plouc !!!

Madame Claire voyante ne sent pas ton avenir...Moi non plus..........Adieu, tu entendras parler de moi, surtout en ENFER !

SARKO, c'est peut-être ton maître, mais il ne sera jamais PRESIDENT de la REPUBLIQUE !

Tonton ravachol

sarko 05/11/2005 23:22

Mon cherinounet sarkofage !
Attention a ton pacermaker !
Une 10eme nuit bleue en perspective !
N oublie pas que la vérité est ailleurs !!!
http://sarko.blogmilitant.com
(en ce moment je marque le coup, j y vais fort...)

Court Forrest !

Flux RSS

FLUX RSS :







Le Musée Sarkozy